Le guide complet de l’optimisation du contenu (+ infographies)

Olivier Amici

Oct 26, 202119 min read
Le guide complet de l’optimisation du contenu

Lorsque les gens parlent d’optimisation du contenu, ils font souvent référence au SEO. En effet, le SEO joue un rôle important dans la réussite de votre stratégie de content marketing.

Mais cela ne signifie pas que vous devez optimiser votre contenu uniquement pour les robots des moteurs de recherche. C’est plutôt le contraire qui est vrai : c’est lorsque vous optimisez votre contenu pour les humains qu’il prend de la valeur pour les moteurs de recherche.

Dans cet article, nous allons donc aborder les différentes façons d’optimiser votre contenu pour les humains et les moteurs de recherche, et expliquer pourquoi c’est extrêmement important.

Mais tout d’abord, il est bon de préciser ce qu’est exactement l’optimisation du contenu.

Qu’est-ce que l’optimisation du contenu ?

En un mot, l’optimisation du contenu consiste à faire en sorte que votre texte ait les meilleures chances possible d’atteindre l’objectif visé, qu’il s’agisse de se classer dans un moteur de recherche ou de transformer des leads en conversions.

Bien sûr, il existe un certain nombre de méthodes de base éprouvées que vous pouvez mettre en œuvre pour atteindre ces objectifs, mais il ne s’agit pas seulement d’exécuter des tâches techniques et de cocher des cases sur votre checklist. L’optimisation du contenu web comporte également des éléments importants sur le plan du marketing et de l’édition, et ils doivent être pris en compte.

Pourquoi est-ce important ?

Imaginons que vous ayez rédigé un excellent article de blog pour le haut de l’entonnoir, en lien avec votre produit principal, et que vous souhaitiez qu’il soit vu par le plus grand nombre de personnes possible. Deux à trois mois après sa publication, vous vérifiez les performances de l’article pour vous rendre compte que... personne ne l’a vu.

Pourquoi ? Eh bien, peut-être que :

  • les mots clés que vous avez utilisés n’ont pas de volume de recherche ;
  • vous n’avez pas utilisé une structure de titres cohérente, et les robots de Google ont donc eu du mal à comprendre votre article ;
  • votre balise title ne reflète pas fidèlement le sujet de l’article ; ou
  • vous n’avez pas couvert le sujet de manière vraiment détaillée, surtout par rapport à vos concurrents.

En somme, si vous n’optimisez pas votre contenu, votre article risque de disparaître dans le gouffre de Google.

Ou bien, imaginez que vous ayez rédigé un guide détaillé expliquant comment les entreprises peuvent utiliser votre produit efficacement. Ce type de contenu est parfait pour le milieu de votre entonnoir de contenu et il pourrait inciter les prospects intéressés à prendre une décision d’achat.

Mais vous n’avez pas inclus de CTA et le document s’adresse à des spécialistes marketing débutants plutôt qu’à des décideurs. Après avoir analysé votre parcours utilisateur, vous vous rendez compte qu’une forte proportion de vos prospects sortent complètement de votre entonnoir à ce stade.

Il ne s’agit là que de deux exemples fondamentaux qui illustrent l’importance de l’optimisation du contenu. Vous avez beau écrire le meilleur article du monde, plein d’idées uniques et de conseils utiles, si les moteurs de recherche ne peuvent pas le trouver, s’il n’intéresse personne ou s’il s’adresse à la mauvaise audience, il est peu probable qu’il vous aide à atteindre vos objectifs de content marketing.

Pour vous aider à éviter cela, nous avons compilé quelques conseils utiles. Nous avons divisé le processus d’optimisation du contenu en trois sections :

  • SEO ;
  • backlinks et partages ; et
  • conversions.

Optimisation du contenu pour le SEO

Dans la plupart des cas, l’objectif principal de l’optimisation du contenu numérique est d’être visible dans les moteurs de recherche, et nombreux sont les facteurs agissant sur cette visibilité. Cependant, il y a neuf étapes fondamentales que vous pouvez suivre pour améliorer vos chances.

Comment optimiser votre contenu pour le SEO en 2022
Infographie #1 : Comment optimiser votre contenu pour le SEO

1. Trouvez le bon sujet et le bon mot clé

L’élément de base de chacun de vos contenus est le mot clé cible, et vous devez donc identifier ce mot clé avant de préparer et de rédiger votre contenu. N’oubliez pas non plus que Google accorde désormais plus d’attention à la façon dont vous traitez le sujet, ce qui signifie que vous devez également examiner les mots clés et les questions associés. N’oubliez pas : les mots clés sont des requêtes de recherche distinctes que les internautes utilisent, tandis que les sujets établissent une relation sémantique entre ces mots clés.

La recherche de mots clés ne se limite pas à l’identification d’expressions ou de mots pertinents pour votre produit ou votre entreprise. En fonction de la taille et de l’autorité de votre marque, vous devez également tenir compte de la pertinence de votre mot clé et du fait qu’il répond ou non à l’intention de recherche de votre audience cible.

Keyword Magic Tool de Semrush vous permet de générer des idées de mots clés en fonction du volume de trafic, mais aussi de la difficulté. Si vous avez un domaine relativement petit, qui fait peu autorité, vous pouvez ainsi choisir de ne pas vous lancer dans des mots clés à fort volume pour lesquels il est difficile de rivaliser.

2. Trouvez des mots clés sémantiquement associés

Pour vous donner les meilleures chances de classement, vous devez également inclure les mots clés associés à votre mot clé cible (pensez à des liens de contiguïté : à « limonade », on associe « glace », « paille », etc.). Cela aide les moteurs de recherche à mieux comprendre le sujet que vous traitez. Il est important, en revanche, que vous ne vous écartiez pas de l’intention initiale de votre article.

Par exemple, si vous créez un article basé sur un mot clé de longue traîne comme « comment faire du skateboard », vous pouvez inclure des mots clés sémantiquement associés tels que « plier les genoux » ou « déplacer son poids », alors que « les meilleurs skateboards pour débutants », bien que thématiquement lié, représente une intention de recherche entièrement différente.

Pour trouver rapidement et facilement de tels mots clés pour votre contenu, vous pouvez utiliser SEO Content Template (qui fournit des suggestions, au stade du brief, sur la base des mots clés utilisés par vos 10 principaux rivaux dans la recherche organique pour le mot clé sélectionné). Vous pouvez également contrôler leur présence dans le texte à l’aide de l’outil SEO Writing Assistant.

3. Établissez votre structure

Une fois que vous avez vos mots clés, il est important d’esquisser la structure de votre article.

L’outil Topic Research est idéal pour cette tâche, car vous pouvez accéder à un ensemble de questions associées pour chaque sujet en fonction du mot clé initial. Cela vous permet d’avoir une meilleure idée des thèmes que vous devrez couvrir dans votre article, tout en vous aidant à créer une structure plus claire.

Semrush Topic research idées de contenu
Utilisez Topic Research pour optimiser la structure de vos contenus.

Vous pouvez également dresser une liste d’idées en fonction de « l’Efficacité du sujet » : l’outil identifie les sujets ayant un volume de trafic important, mais pour lesquels il est moins difficile de se classer.

4. Gérez la densité des mots clés

De nombreux spécialistes SEO et spécialistes de content marketing connaissent bien la pratique autrefois répandue du bourrage de mots clés. Bien que cette « tactique » ait disparu depuis longtemps, vous devez toujours faire attention à la densité de vos mots clés. Utilisez l’outil SEO Writing Assistant pour recevoir des alertes lorsque vous utilisez trop fréquemment vos mots clés.

5. Ajoutez des visuels

Il est prouvé que les visuels augmentent l’engagement des utilisateurs vis-à-vis d’un contenu, ce qui signifie que les visiteurs restent plus longtemps sur votre page et prêtent davantage attention à ce que vous avez à dire.

En fait, selon une étude récente de Semrush, les articles comportant au moins une image reçoivent deux fois plus de trafic que ceux qui ne contiennent que du texte, et ils obtiennent 30 % de partages et 25 % de backlinks en plus. Il en va de même pour les vidéos : les articles qui n’en contiennent pas reçoivent 92 % moins de trafic (et 24 % moins de partages) que ceux qui en incluent.

Par conséquent, si vous n’insérez pas de photos, de graphiques, d’infographies, de diagrammes, de GIF ou de vidéos dans vos articles, vous passez à côté d’une énorme opportunité. SEO Content Template vous alertera également si l’utilisation de contenu vidéo est fortement recommandée pour votre mot clé.

6. Placez des liens internes

Le maillage interne est l’un des éléments de contenu les plus importants pour le SEO, car il permet aux robots de recherche de trouver et de classer vos pages plus facilement, mais aussi de transmettre l’autorité de vos pages les plus « puissantes ». Il permet également aux utilisateurs de naviguer plus efficacement sur votre site web, ce qui augmente l’engagement et l’UX (que nous aborderons plus tard).

Vous pouvez utiliser l’outil Audit de site de Semrush pour renforcer votre structure de liens internes et identifier les contenus qui peuvent être améliorés à cet égard.

7. Traitez le sujet en profondeur

Pour être bien classé — surtout pour les mots clés concurrentiels — votre contenu doit être complet. Et pour comprendre ce que cela signifie, vous devez effectuer des recherches sur ce que vos concurrents proposent, et ce que vos clients demandent.

L’objectif est d’optimiser votre contenu en améliorant ce pour quoi vos concurrents sont déjà classés. Pour cela, vous pouvez apporter plus de valeur et d’informations en ajoutant des citations d’experts, des graphiques et/ou des statistiques de première main.

Après tout, même si vous traitez du même sujet, vous voulez que votre article fasse davantage autorité et ait plus de valeur que celui de vos rivaux, et non qu’il se contente de régurgiter les mêmes points.

Au cours de cette recherche, vous devez également prêter attention aux questions que les gens se posent, et vous assurer que vous fournissez des réponses à ces questions. Utilisez Topic Research pour mieux comprendre le type de questions que les gens se posent sur le sujet, et assurez-vous d’inclure des sous-sujets pertinents que vos concurrents pourraient avoir négligés.

Pour obtenir rapidement une meilleure compréhension des 10 premiers résultats de recherche pour votre mot clé, vous pouvez utiliser l’outil SEO Content Template. Il vous permet de voir la longueur moyenne du texte et le score de lisibilité des articles de vos rivaux. Il vous suggérera des mots clés sémantiquement associés et des domaines pertinents où vous devriez chercher à acquérir des backlinks.

Semrush SEO Content Template recommandations récentes
Utilisez l’outil SEO Content Template pour connaître la longueur de texte et le score de lisibilité recommandés

Remarque : précisons que « approfondi » ne signifie pas nécessairement « plus long ». Imaginons que vous décidiez d’écrire un article de blog utile pour expliquer comment choisir un nouveau skateboard.

Il serait judicieux, par exemple de couvrir les différentes questions autour du choix d’un nouveau skateboard, comme « qu’est-ce qu’il faut regarder », ou « où acheter ». Mais écrire absolument tout ce que vous savez sur les skateboards n’est pas une bonne approche, car cela ferait fuir vos lecteurs. Veillez donc toujours à rester pertinent par rapport au sujet et à l’intention de recherche.

8. Prenez en compte les éléments techniques

Les aspects techniques du SEO constituent une part importante du processus d’optimisation et ne doivent pas être négligés ou ignorés. Votre contenu peut être parfaitement rédigé, mais si votre page est trop longue à charger ou si elle est structurée de manière incohérente, vous aurez des problèmes.

Accordez une attention particulière aux éléments on-page tels que l’UX et la vitesse de la page. Ces facteurs — connus de Google sous le nom de Core Web Vitals (Signaux Web essentiels) — peuvent être mesurés dans l’outil Audit de site. Veillez également à organiser vos balises meta.

9. Mettez votre contenu à jour régulièrement

Enfin, ne négligez pas votre contenu existant après qu’il a été publié. Vous vous souvenez du point 7 ? Eh bien, vos concurrents vont faire la même chose avec votre contenu, ce qui signifie que vous devez revoir et mettre à jour fréquemment vos contenus les plus importants pour garder la main dans les classements.

C’est d’autant plus vrai si votre article traite d’un sujet qui évolue rapidement et où les tendances changent souvent, comme pour le SEO ou l’optimisation du contenu ! C’est pourquoi il est préférable de modifier vos titres pour indiquer que votre contenu offre les informations les plus pertinentes et les plus récentes (par exemple, « Les meilleures marques de skateboard en 2021 »).

Pour automatiser ce processus, utilisez l’outil Content Audit : il vous permet d’identifier les articles qui doivent être réécrits, supprimés ou mis à jour.

Veillez également à ce que vos articles contiennent des informations exactes et à jour, et actualisez-les avec des liens internes pertinents au fur et à mesure que vous publiez du nouveau contenu.

Un autre aspect fondamental du SEO consiste à attirer des backlinks, ce qui implique de créer du contenu susceptible de recevoir des liens et d’être partagé.

Comment y parvenir ?

Comment optimiser votre contenu pour les backlinks et les partages en 2022
Infographie #2 : Comment optimiser votre contenu pour les backlinks et les partages

Devenez un « aimant à liens »

Il existe un certain nombre de moyens (certains plus avantageux que d’autres) de rendre votre contenu plus susceptible d’attirer des backlinks, par exemple :

  • Être controversé. Si vous émettez une opinion qui va à contre-courant, cela peut vous aider à vous démarquer et à attirer davantage l’attention (et donc des backlinks). Mais attention, si votre approche consiste à produire du contenu controversé pour le simple plaisir de l’être, votre audience finira par s’en rendre compte et tout impact à long terme sera perdu.
  • Être original. Selon ce que vous avez à dire, cette approche peut être considérée, elle aussi, comme un moyen de susciter la controverse, mais sans qu’il y ait nécessairement de connotation négative. Il peut simplement s’agir d’une opinion ou d’un concept original qui a le potentiel de secouer les choses, ou de changer la façon dont on voit ou aborde habituellement un point. Si les gens aiment votre idée ou votre "position" et qu’elle commence à susciter un certain intérêt, cette approche peut générer un nombre important de backlinks. Le partage d’un contenu unique et fondé sur des recherches en est un excellent exemple. En présentant des statistiques et des résultats qui n’existent nulle part ailleurs, vous attirerez naturellement des backlinks de créateurs de contenu, qui utiliseront vos découvertes dans leurs propres articles.
  • Faire autorité. C’est l’approche que vous devez essayer d’adopter pour l’ensemble de votre contenu. Dans certaines niches, il est obligatoire que votre contenu soit écrit et/ou revu par un expert reconnu (par exemple, dans le domaine de la santé ou de la nutrition), mais ce principe s’applique à tout secteur. Si un article est écrit par une autorité compétente sur un sujet (ou s’il contient au moins des idées et des conseils de tels experts), il aura beaucoup plus de poids et attirera beaucoup plus facilement des liens.
  • Prendre position. La frontière entre prise de position et controverse peut être mince, mais les valeurs et l’éthique de la marque sont importantes, surtout pour les jeunes générations. En arborant votre drapeau sur un mât particulier, vous pouvez générer une voix unique faisant de vous une option de backlinking plus attrayante que vos rivaux.
  • Suivre et tirer parti des tendances. Il est recommandé de prêter attention aux dernières tendances et aux sujets qui intéressent les créateurs de backlinks dans votre niche, puis de créer un contenu unique et utile sur ce sujet. Bien sûr, vous ne devez pas vous contenter de « sauter dans le train en marche » pour le plaisir, mais si vous avez quelque chose de réellement intéressant à dire, c’est un excellent moyen d’élaborer une stratégie de backlinks.
  • Avoir une voix reconnaissable. Comme nous l’avons mentionné, une voix unique vous permet de vous démarquer et de créer un sentiment de loyauté parmi vos adeptes. Par exemple, Andy Crestodina a un style d’écriture et d’expression très particulier qui est apprécié par les spécialistes marketing et les dirigeants d’entreprise, ce qui lui a permis de se constituer une audience fidèle qui génère des backlinks.

Vous pouvez également générer des backlinks en contactant des sites web pertinents. Comme nous l’avons mentionné, l’outil SEO Content Template vous fournit des suggestions de domaines où vous devriez essayer d’acquérir des backlinks. Vous pouvez aussi utiliser Link Building Tool de Semrush pour gérer ce processus et contacter directement les propriétaires de sites.

Vous pouvez également vous servir de l’outil Possibilités de backlinks, qui analyse les domaines de vos concurrents et identifie les opportunités de backlinks inexploitées pour votre propre contenu.

Grâce à ces outils, vous pouvez adopter un certain nombre de stratégies de backlinking ayant fait leurs preuves, telles que la création de liens vers des pages de ressources, le link building à partir de liens cassés, et les mentions de marques non liées.

Encouragez le partage sur les réseaux sociaux

La meilleure façon d’encourager le partage de votre contenu sur les réseaux sociaux est de faciliter au maximum la tâche des internautes ! Faites en sorte que vos icônes sociales soient clairement visibles sur votre page, et/ou encouragez les lecteurs à partager votre contenu à la fin de votre article avec un rappel non invasif.

Assurez-vous que le contenu lui-même est partageable. Pour ce faire, il doit :

  • Valider les opinions de votre audience. Les gens n’hésiteront pas à partager votre contenu parce qu’il est en phase avec leurs croyances et leurs valeurs (et, idéalement, les renforce). Mais pour que cela fonctionne, vous devez vraiment comprendre le point de vue de votre audience, et être authentique et sincère dans ce que vous écrivez.
  • Établir ceux qui le partagent comme des experts. Si votre contenu est crédible, exact, et fait autorité, les gens auront tendance à le partager pour établir ou rappeler leur position en tant que personnes instruites et informées sur le sujet. Par conséquent, mettez l’accent sur la création d’un contenu informatif et utile.
  • Trouver un écho auprès de votre audience. Il existe de nombreuses façons de créer des liens émotionnels avec votre audience. Vous pouvez par exemple publier un contenu qui inspire et encourage une action particulière. Vous pouvez aussi faire référence à un sujet important pour votre audience. Ou peut-être simplement raconter une histoire à laquelle votre audience peut s’identifier et qu’elle aura envie de partager dans ses propres réseaux.

Faites également très attention à votre titre. Il doit :

  • être spécifique ;
  • démontrer la valeur du contenu ; et
  • mettre en avant les mots clés qui attireront l’attention de votre audience.

Dans votre contenu, vous devez également inclure des avis d’experts, des données de première main (lorsque c’est pertinent) et des visuels pour rendre votre contenu plus facile à consommer.

Tirez parti des influenceurs et des experts

Si vous recueillez des informations et des citations d’influenceurs et d’experts pour les utiliser dans votre contenu, vous pouvez également tirer parti de ces relations pour promouvoir vos articles une fois qu’ils sont publiés. En effet, ils seront beaucoup plus enclins à partager votre contenu s’ils y figurent !

Vous pouvez également vous adresser directement à d’autres influenceurs dans votre niche, surtout si votre contenu est pertinent pour leur marque et leur audience. Vous pouvez utiliser l’outil Brand Monitoring pour identifier les influenceurs qui parlent déjà de vous en ligne et les contacter pour établir une relation.

Semrush Brand Monitoring mentions
Utilisez Brand Monitoring pour identifier les experts qui parlent de votre marque.

Optimisation du contenu pour les conversions

Dans les deux sections précédentes, nous avons vu comment optimiser votre contenu pour le SEO et la notoriété de la marque. Mais pour certains de vos contenus, ce ne sont pas les objectifs principaux. C’est notamment le cas de ceux qui sont placés de façon stratégique dans votre entonnoir de contenu.

Remarque : chaque contenu que vous publiez doit s’inscrire dans le cadre d’un chemin de conversion, avec par exemple des liens vers vos produits ou du contenu réservé dans le haut de l’entonnoir (TOFU). L’essentiel est de comprendre où se trouve votre lecteur cible sur ce chemin pour ce contenu particulier.

Dans cette optique, vous devez vous concentrer sur trois éléments clés.

Comment optimiser votre contenu pour les conversions en 2022
Infographie #3 : Comment optimiser votre contenu pour les conversions

Votre audience cible

Comme nous l’avons évoqué au début de cet article, il est essentiel de présenter votre contenu à la bonne audience. Si vous êtes une agence de publicité B2B, par exemple, votre contenu doit être destiné aux décideurs, comme les responsables marketing. Cela signifie que vous devez utiliser un langage et une terminologie familiers à cette audience et connaître les difficultés et les défis auxquels elle est confrontée.

Votre call to action

Les calls to action (CTA) sont sans doute la section la plus importante de votre contenu, surtout lorsque l’objectif du contenu est d’inciter les lecteurs effectuer une certaine action. Par conséquent, vous devez non seulement insérer un CTA, mais aussi veiller à ce qu’il soit bien positionné, bien conçu et conforme à vos objectifs pour ce contenu.

Lorsque vous créez votre CTA, il est essentiel que vous compreniez à quel stade du parcours utilisateur se trouvent vos lecteurs. Par exemple, si vous envoyez un e-mail sur un nouveau produit à des utilisateurs qui viennent de s’inscrire à votre newsletter à partir d’un article de blog TOFU, la majorité de ces personnes ne sont peut-être pas encore au stade de la décision d’achat.

En revanche, si vous envoyez un eBook ou une étude de cas, ces utilisateurs seront beaucoup plus enclins à cliquer et à s’engager, ce qui vous permettra de les faire progresser dans votre entonnoir au lieu de les faire fuir.

Votre style d’écriture

Lorsque vous écrivez en vue d’obtenir des conversions, vous devez vous montrer un peu plus persuasif, sans pour autant exagérer. Il s’agit d’un exercice d’équilibre particulièrement difficile, connu sous le nom de rédaction de conversion.

Dans le cadre de cette méthode, soyez précis dans les actions que vous voulez que votre lecteur entreprenne, même si cela implique de détourner un peu les mots et le sens des phrases pour faire passer votre message. Vous devez également avoir une bonne compréhension de ce que veut votre audience et de la façon dont elle aime qu’on communique avec elle. Il faut essayer de :

  • Formater votre texte de manière efficace. Attirez l’attention de votre audience et facilitez l’assimilation des informations clés en utilisant des listes, des chiffres, des tableaux comparatifs et des puces.
  • Vous concentrer sur les besoins du lecteur, pas sur les vôtres. Par exemple, lorsqu’il s’agit de contenu BOFU (bas de l’entonnoir), c’est très bien de parler de la qualité exceptionnelle de votre produit, mais la seule chose que les lecteurs veulent vraiment savoir est s’il peut résoudre leur problème (et comment). Concentrez-vous sur les avantages du produit, plutôt que sur le produit lui-même.
  • Bien ponctuer votre texte. La ponctuation est absolument cruciale pour une bonne rédaction, car elle permet de séparer les phrases et de les rendre plus lisibles. Elle permet également d’accentuer le ton ou l’intention (évitez quand même qu’il y ait trop de points d’exclamation).
  • Utiliser des adjectifs pertinents. Vous n’êtes pas obligé d’accoler à chaque nom de votre texte des adjectifs comme « incroyable », « génial » ou « révolutionnaire », mais un adjectif bien placé au bon moment peut entraîner une différence subtile, mais importante dans la perception de votre lecteur.
  • Adopter un ton conversationnel, pas vendeur. Dans votre texte, ne parlez pas aux gens, parlez avec eux. Il est souvent acceptable d’adopter un ton informel et de s’exprimer à la première personne, au lieu de bombarder les lecteurs avec des arguments de vente et des déclarations grandioses. Pour vos lecteurs, le premier cas ressemble à une conversation, alors que le second leur paraît une vente agressive.

Dernières réflexions

L’optimisation du contenu doit être une composante essentielle de votre stratégie de contenu au sens large, car elle vous donne les meilleures chances de vous classer pour vos mots clés cibles, de renforcer l’autorité de votre marque et de convertir les prospects en clients.

Il s’agit principalement de se rappeler que vous devez écrire pour des humains plutôt que pour les robots des moteurs de recherche, et d’appliquer ce que vous avez appris au cours de votre analyse et de vos recherches sur les concurrents. Les outils mentionnés dans cet article vous permettent de réaliser et de rationaliser un grand nombre de ces tâches et activités, garantissant ainsi que votre contenu est parfaitement positionné pour réussir, aussi bien avant qu’après sa publication.

Pour en savoir plus sur la boîte à outils Content Marketing de Semrush et sur la façon dont elle peut vous aider à optimiser votre contenu, cliquez simplement sur le bouton ci-dessous !

Créez un meilleur contenu, plus rapidement

Optimisez l’efficacité de votre marketing de contenu avec la plateforme Content Marketing de Semrush.

ADS illustration
Author Photo
Olivier AmiciJe suis en charge du développement marketing pour le marché Français et Francophone, de l’organisation des événements en ligne, des partenariats marketing/éducatifs, de la chaîne YouTube et du blog Semrush France.
Subscribe to learn more about Content Marketing
By clicking “Subscribe” you agree to Semrush Privacy Policy and consent to Semrush using your contact data for newsletter purposes