fr
English Español Deutsch Français Italiano Português (Brasil) Русский 中文 日本語
Voir le blog
Olivier Amici

La recherche sémantique : comment impacte-t-elle vos résultats SEO ?

81
Wow-Score
Le Wow-Score montre la capacité d'engagement d'un billet de blog. Il est calculé en fonction de la corrélation entre le temps de lecture actif de l'utilisateur, sa vitesse de défilement et la longueur de l'article.
Cet article est en Français
Olivier Amici
Cet article est en Français
La recherche sémantique : comment impacte-t-elle vos résultats SEO ?

Google, Bing et d'autres moteurs de recherche alternatifs font de leur mieux pour réduire le spam, fournir les réponses les plus pertinentes et personnaliser l'expérience utilisateur. C'est pourquoi ils s'appuient beaucoup sur la recherche sémantique : elle leur permet de présenter un contenu de qualité correspondant à l'intention de l'internaute.

Améliorer ces points signifie créer des algorithmes en constante évolution. Ces algorithmes plus complexes comprennent de mieux en mieux l'intention et la signification contextuelle de chaque requête de recherche en utilisant plusieurs facteurs tels que l'emplacement de l'utilisateur, les recherches précédentes, les éléments du langage naturel, etc.

La recherche sémantique permet d'obtenir des résultats de recherche de meilleure qualité et plus pertinents. Elle ajoute une nouvelle couche de complexité au SEO, nécessitant une nouvelle approche des tâches comme la recherche de mots clés et l'optimisation du contenu.

Mais si vous voulez optimiser votre site pour la recherche sémantique, vous devez comprendre de quoi il s'agit et comment cela fonctionne. Dans ce guide, nous examinerons plus particulièrement les points suivants :

Qu'est-ce que la recherche sémantique et comment fonctionne-t-elle ?

Nous sommes fin 2020, et vous avez probablement remarqué que Google est devenu assez bon pour comprendre et répondre aux questions que vous posez. Cela n'a pas toujours été le cas. Mais au cours des dernières années, le moteur de recherche a fait l'objet de nombreuses mises à jour afin d'améliorer la compréhension de l'intention d'une requête tapée dans le moteur de recherche.

Pour faire simple, on peut dire que la recherche sémantique a été créée pour mieux comprendre l'intention de recherche grâce à la signification contextuelle de la requête de recherche.

La recherche sémantique permet de mieux comprendre le sens des requêtes de recherche (n'oublions pas que 15% des recherches n'ont jamais été effectuées auparavant), ce qui permet de fournir des résultats à la fois plus pertinents et plus personnalisés.

En résumé, ce qu'il faut comprendre, c'est que la recherche sémantique utilise l'intention, le contexte de la requête et les relations entre les mots pour produire les résultats de recherche les plus précis.

Recherche sémantique : un exemple

Lançons une recherche pour "boy who lives in a cupboard under the stairs" ("garçon qui vit dans un placard sous l'escalier").

boy who lives in a cupboard under the stairs

Google comprend bien sûr que vous faites référence à Harry Potter.

Mais comment ? Analysons ce qui se passe quand vous effectuez cette recherche.

Technologie de recherche sémantique

Google a pris une requête de recherche et a renvoyé le résultat en comprenant l'intention et le contexte derrière la façon dont ces mots sont reliés.

Mais la recherche sémantique va bien au-delà des réponses aux questions que nous posons.

Vous recherchez un plombier ? Google connaît votre position et fournit des résultats locaux.
Vous recherchez des "restaurants près d'ici" ? Google connaît votre position et fournit des résultats locaux.
Vous recherchez "corona" ? Google comprend le contexte. Si cette recherche avait été effectuée il y a 12 mois, vous auriez vu des résultats en rapport avec la marque de bière ; aujourd'hui, c'est le virus.
Vous recherchez "Amazn" ? Google comprend que vous avez mal écrit Amazon et renvoie les résultats en lien avec ce dernier.

Atteignez le haut de la SERP

avec les outils SEMrush

Please specify a valid domain, e.g., www.example.com

Pourquoi la recherche sémantique est-elle si importante ?

Mais examinons pourquoi il est essentiel que la recherche sémantique soit comprise et prise en compte par les spécialistes SEO lorsqu'ils planifient leurs stratégies.

Lorsqu'ils effectuent des recherches, les utilisateurs n'utilisent pas toujours les mêmes mots ni la même formulation que le contenu qui répond le mieux à leur requête. La recherche en 2020 est beaucoup plus conversationnelle qu'elle ne l'a jamais été auparavant. Google devant fournir des résultats pertinents, il lui faut évoluer et s'adapter à ce mode de recherche.

L'histoire de la recherche sémantique

La recherche sémantique n'a rien de nouveau.

En 2012, Google a sorti le Knowledge Graph pour offrir une réponse rapide aux requêtes directement sur les SERP.

Mais pour comprendre la complexité et le développement de la recherche sémantique dans le monde d'aujourd'hui, il faut connaître son évolution au cours des huit dernières années.

Knowledge Graph (2012)

Le Knowledge Graph de Google (lancé en 2012) est un ensemble d'entités et ce qui les relie entre elles. Il y en a plus de 500 milliards.

Pour voir comment Google décrit cela, examinons un extrait de leur nouvelle introduction au Knowledge Graph, qui dit :

Parfois, Google Search affiche des cadres spéciaux contenant des informations sur des personnes, des lieux et des choses. On les appelle des knowledge panels (fiches info). Ils sont conçus pour vous donner un aperçu rapide d'un sujet en faisant ressortir les faits essentiels et pour faciliter l'approfondissement d'un point particulier. Les informations contenues dans les knowledge panels proviennent de notre Knowledge Graph, qui est comme une immense encyclopédie virtuelle de faits.

— Danny Sullivan

Vous connaissiez probablement déjà le knowledge panel, même si vous ne saviez pas que cela s'appelait comme ça. C'est ce qui apparaît à droite des résultats de recherche pour les entités comme les personnes ou les entreprises. Voici par exemple le knowledge panel d'Apple :

apple knowledge panel

Le knowledge graph de Google alimente ces knowledge panels, et nous pouvons le considérer comme un ensemble de faits, d'informations, de personnes, de lieux, d'entreprises, et de connexions entre toutes ces entités.

Le knowledge graph aide Google à renvoyer des faits et des informations sur ces milliards d'entités connectées.

Mais nous vous recommandons d'aller explorer le knowledge graph pour vous-même (soit votre marque, soit vous en tant qu'individu) en utilisant Knowledge Graph Explorer de Kalicube. Vous pourrez voir alors comment Google vous comprend :

kalicube

Hummingbird (2013)

Google a annoncé son algorithme Hummingbird en 2013 dans le but de fournir de meilleurs résultats de recherche.

À l'époque, nous avions signalé que Danny Sullivan avait décrit cette nouvelle itération de l'algorithme de la manière suivante :

Imaginons une voiture construite en 1950. Elle peut avoir un excellent moteur, mais ce dernier peut aussi manquer de certaines choses, ne pas avoir de système d'injection de carburant, par exemple, ou ne pas supporter l'essence sans plomb. Lorsque Google passe à Hummingbird, c'est comme s'il jetait le vieux moteur d'une voiture et en mettait un nouveau. Et il a fait cela si rapidement que personne n'a vraiment remarqué le changement.

— Danny Sullivan

L'amélioration la plus significative que Hummingbird a apporté à Google est la capacité à mieux comprendre la recherche conversationnelle.

Le moteur de recherche est devenu meilleur pour fournir des résultats aux questions telles que "Quelle est la différence entre A et B ?"

Hummingbird a été le début d'une évolution des moteurs de recherche vers une plus grande intelligence. Ce changement s'explique en partie par le passage au mobile, et par le fait que l'algorithme devait mieux reconnaître les différents types de recherche et fournir de meilleurs résultats en accord avec la manière dont un utilisateur effectue sa recherche.

Et Scott Huffman, un directeur de l'ingénierie chez Google, a dit dans Forbes Magazine que l'objectif était "qu'une conversation plus "naturelle" s'engage entre les gens et Google."

Sept ans plus tard, il est difficile d'imaginer que Google ait eu du mal à répondre à des questions dans un passé pas si lointain, mais Hummingbird a changé les choses en profondeur et a marqué le début de ce que nous voyons aujourd'hui.

RankBrain (2016)

RankBrain est l'un des 3 facteurs de classement les plus importants de Google.

Mais qu'est-ce que c'est et pourquoi est-ce important ?

En un mot, il s'agit d'une technologie d'apprentissage automatique que Google utilise pour fournir des résultats de recherche. Elle a été conçue pour aider Google à comprendre la signification des mots saisis par les utilisateurs.

Lorsque ce projet a été lancé en 2016, nous avions écrit :

RankBrain exploite l'intelligence artificielle pour implanter des mots dans des entités numériques afin de les rendre plus compréhensibles pour les ordinateurs. Tous les mots ou expressions que RankBrain connaît peu ou pas seront convertis en mots ou expressions ayant des significations similaires pour les résultats filtrés. Cela permet d'accroître la précision et l'efficacité de Google lorsqu'il s'agit de traiter de nouvelles requêtes de recherche.

— Courtney Capellan

Encore une fois, il s'agissait de rendre Google plus intelligent et performant dans sa réponse aux requêtes d'un internaute. C'est à partir de là que les spécialistes SEO ont dû approfondir la compréhension de l'intention de recherche.

BERT (2019)

La dernière mise à jour à connaître à propos de la recherche sémantique est BERT, connue aussi sous le nom Bidirectional Encoder Representations from Transformers (Représentations d'encodeur bidirectionnel des transformateurs).

Mais qu'est-ce que l'algorithme BERT ?

Comme pour les autres mises à jour que nous avons définies ci-dessus, BERT est conçu pour améliorer la manière dont Google comprend les requêtes de recherche. La technologie qui le sous-tend permet à chacun d'affiner son propre système de réponse aux questions.

Danny Sullivan confirme que "cela a un impact sur environ 10% des requêtes où BERT est déployé. Les autres 90% n'utilisent pas BERT pour comprendre les requêtes et le contenu."

BERT considère le contexte complet d'un mot en examinant les mots qui le précèdent et le suivent, ce qui le rend particulièrement utile pour comprendre l'intention des requêtes de recherche.

Encore une fois, vous remarquez l'importance de l'intention ?

Gardez cela à l'esprit, car nous en reparlerons bientôt plus en détail.

Que signifie la recherche sémantique pour le SEO ?

Alors, que signifie la recherche sémantique pour le SEO ?

Au plus haut niveau, cela signifie un moteur de recherche qui comprend mieux la requête de l'utilisateur et peut fournir des SERP plus pertinentes et personnalisées.

Mais en ce qui concerne la manière dont les spécialistes SEO doivent aborder l'optimisation pour la recherche sémantique, cela signifie :

  • Penser aux sujets, pas seulement aux mots clés.
  • Comprendre que les mots clés à volume élevé ont moins d'importance qu'autrefois, et que les mots clés associés de longue traîne et le contenu de qualité sont plus importants que jamais.
  • Il existe un besoin évident d'analyser et de comprendre l'intention de recherche avant de créer du contenu. Il est également nécessaire de formater votre contenu pour qu'il corresponde au type de requête et aux fonctionnalités SERP que vous souhaitez gagner.
  • Les données structurées sont essentielles.
  • Vous devriez penser à la manière de créer une entité Knowledge Graph.

À bien des égards, l'optimisation pour la recherche sémantique est ce que nous devrions désormais considérer comme la meilleure pratique SEO. Et il faut insister sur la nécessité de créer du contenu et d'optimiser pour les utilisateurs, et non pour les moteurs de recherche.

Pensez à la façon dont vos clients recherchent vos produits et services, et à leur intention de recherche. Puis fixez-vous-la comme objectif principal.

Comment optimiser votre contenu pour la recherche sémantique ?

Vous vous demandez comment optimiser votre contenu pour la recherche sémantique afin d'augmenter la visibilité organique de votre site ? Voici les sept éléments que vous devez prendre en compte :

1. Pensez en termes de sujets, pas de mots clés

Il est temps d'arrêter d'optimiser pour des mots clés individuels et de commencer à optimiser pour des sujets.

La recherche de mots clés telle que nous la connaissons est-elle morte ? Bien sûr que non, elle est juste devenue plus complexe.

Google comprend que des recherches comme "vente appartement à un particulier", "vente appartement particulier" "appartement en vente pour particulier" signifient la même chose. L'intention est la même, ce qui signifie que le contenu renvoyé pour chacune des requêtes doit être à peu près le même.

Ce sera au minimum la même page d'un site qui devrait se classer pour toutes ces requêtes.

Dans le passé, vous avez peut-être créé des pages séparées pour cibler le singulier, le pluriel et d'autres variantes d'un mot clé. Mais il serait préférable de ne pas faire cela dans le monde d'aujourd'hui. Idéalement, il aurait mieux valu que vous n'ayez jamais fait cela, et dans la mesure où Google s'est amélioré du point de vue de la compréhension sémantique, cela est encore plus le cas aujourd'hui.

Par exemple, classer votre page en tête des SERP pour "crédit travaux maison" avec son volume de recherche de 480 (tiré de l'outil Vue d'ensemble des mots clés de SEMrush) ne doit plus faire partie de vos objectifs.

En tout cas, ce ne doit pas être le seul objectif.

image-20201116124257-5.png

Vous pouvez couvrir l'ensemble du sujet et faire afficher votre site pour de nombreuses questions de longue traîne. Nous pouvons voir ici que ces variations proches représentent un volume de recherche beaucoup plus important (dont votre page pourrait bénéficier) : 23.1K recherches - une grande différence par rapport aux 480 du mot clé unique.

Et il y a encore 230 recherches qui viennent de questions. On trouvera toutes ces informations en entrant notre mot clé principal dans l'outil.

image-20201116124257-6.png

Prenez le temps de comprendre comment les mots clés s'assemblent pour former des sujets, optimisez votre texte pour ces mots clés, et vous gagnerez gros.

2. Comprenez et optimisez l'intention de recherche

Chaque requête de recherche qu'un utilisateur tape dans Google est essentiellement une question qui reflète l'intention de votre audience.

La comprendre peut être un défi colossal dans la mesure où vous essayez d'entrer dans la tête de vos utilisateurs. Mais si vous pouvez créer un contenu qui répond à cette intention, il vous sera beaucoup plus facile de vous classer en haut des SERP.

Dans cette optique, on peut considérer que l'intention de recherche se divise généralement en trois catégories principales :

  • Apprendre quelque chose (informationnelle)
  • Acheter quelque chose (transactionnelle)
  • Trouver quelque chose (navigationnelle)

Ces intentions informationnelles, transactionnelles et navigationnelles correspondent respectivement aux mots clés informationnels, transactionnels et navigationnels.

Par exemple, si je cherche à comparer des smartphones, le moteur de recherche ne me proposera pas tout de suite d'en acheter. Il comprend que je suis au stade informationnel, et non pas plus bas dans l'entonnoir avec l'intention de réaliser une transaction.

samsung vs apple

Cela signifie que vous devez créer des contenus différents pour répondre à des intentions différentes. Si vous pensez qu'il est superflu de créer des contenus supplémentaires pour les mêmes mots clés ou des mots clés similaires, sachez que ce n'est pas systématique. Notre guide sur la cannibalisation des mots clés vous aidera à comprendre que c'est la duplication de l'intention qui pose problème, pas celle du mot clé en tant que tel.

Prenez le temps d'analyser les SERP afin de bien comprendre quelles sont les différentes intentions pour les sujets que vous visez.

3. Utilisez le HTML sémantique

Une bonne façon de démarrer l'optimisation pour le web sémantique est d'utiliser le HTML sémantique.

Vous n'en avez pas encore entendu parler ?

Voici la description qu'en donne HTML.com :

Le balisage sémantique est l'utilisation d'un langage de balisage tel que le HTML pour transmettre des informations sur la signification de chaque élément dans un document par une sélection appropriée des éléments de balisage, et pour maintenir une séparation complète entre le balisage et la présentation visuelle des éléments contenus dans le document.

Dans une certaine mesure, cela signifie qu'il faut repenser la façon dont nous écrivons notre code.

Vous êtes probablement familiarisé avec des éléments HTML comme <span> et <div>. Ils ne sont pas sémantiques. Ils ne se rapportent pas au contenu.

À présent, examinez une balise sémantique comme <header>, <footer> ou <article>.

Elles permettent de comprendre clairement ce que contiennent ces éléments. Vous en apprendrez davantage sur le HTML sémantique dans notre guide et pourrez commencer à baliser votre code de cette manière.

4. Optimisez votre contenu pour un Featured Snippet

Le Featured Snippet, ou position zéro, est l'une des fonctionnalités SERP les plus prisées, et il est basé sur la recherche sémantique.

Pour obtenir le Featured Snippet désiré, vous devez montrer à Google que la réponse fournie par votre page web à la question d'un internaute est la plus directe et la plus utile du web. C'est une revendication audacieuse. Mais si vous voulez obtenir le Featured Snippet, c'est ce vous devez viser.

image-20201116124257-8.png

Mais que pouvez-vous faire pour augmenter vos chances de décrocher cette place ?

  • Explorez les questions les plus fréquemment posées dans votre niche et déterminez lesquelles déclenchent le Featured Snippet. Lors de l'analyse d'un mot clé, vous pouvez voir les fonctionnalités SERP qui sont déclenchées avec notre outil Vue d'ensemble des mots clés.
  • Analysez la structure de l'article actuellement classé dans le snippet. Voyez s'il y a des listes à puces, des tableaux, des visuels, examinez le développement des sous-titres, etc., et essayez de reproduire cela dans votre contenu.
  • Créez un texte qui répond directement à la question, et structurez bien vos phrases pour que la lecture soit naturelle.

5. Comprenez et utilisez les données structurées

Lorsqu'un moteur de recherche parcourt votre site, le balisage structuré l'aide à comprendre le contexte de votre contenu et à déterminer les attributs de chaque entité afin de fournir à l'utilisateur des résultats de recherche plus ciblés.

De plus, le balisage structuré augmente vos chances de déclencher des rich snippets.

image-20201116124257-9.png

Vous pouvez jeter un œil à notre guide sur le balisage Schema et les données structurées et utiliser ce balisage pour définir des entités, des actions et des relations, et aider les moteurs de recherche à mieux comprendre votre contenu.

Comme nous le disons dans ce guide :

À mesure que Google construit un web toujours plus sémantique, ces balisages se révèlent de plus en plus utiles pour une communication Internet efficace.

Mais comment utiliser des données structurées pour baliser votre contenu ?

6. Devenez une entité du Knowledge Graph

Les gens ont différentes façons de penser, ce qui signifie qu'ils cherchent de différentes manières. C'est pour cela que la recherche sémantique repose sur une constellation d'entités dispersées sur le web (personnes, lieux, choses, idées, concepts, etc.) et sur leurs connexions.

Supposons que vous parveniez à transformer votre page de marque ou votre blog en une entité Knowledge Graph. Dans ce cas, vous obtiendrez une place dans les fonctionnalités SERP comme les Knowledge Panels et les Knowledge Cards avec toute la visibilité, l'autorité et la confiance associées.

Certes, cela peut vous coûter un peu de trafic organique, car il est possible que les internautes apprennent tout ce qu'il leur faut sur votre entreprise directement à partir de la SERP.

Mais pensez au-delà du trafic organique de votre entreprise. Pensez à la visibilité et à l'autorité dont vous pourriez bénéficier en étant en haut d'une SERP !

7. Construisez des liens qui prouvent la pertinence de votre contenu

Aussi bien les liens internes que les backlinks peuvent démontrer la pertinence thématique et aider Google à mieux comprendre votre contenu.

Et si l'on a tendance à supposer que les liens que l'on gagne peuvent provenir de n'importe où, tant qu'ils font autorité et sont éditoriaux, on constate un meilleur impact quand ils sont cohérents d'un point de vue thématique.

Pourquoi ?

Parce que ces liens aident Google à mieux comprendre votre contenu. Réfléchissez bien et planifiez une solide stratégie de link building qui cible des liens qui vous positionnent en tant qu'expert dans votre domaine. Nul doute que vous en tirerez ensuite des bénéfices.

Mais ne sous-estimez pas la puissance des liens internes. Ils sont tout aussi importants que les backlinks, surtout lorsqu'il s'agit de démontrer un lien thématique entre deux pages.


Construction d'une stratégie de recherche sémantique

Les moteurs de recherche continuent d'ajouter des fonctionnalités sémantiques pour affiner leur compréhension des intentions des utilisateurs.

Et cela ne va pas changer de sitôt.

Suivre le rythme de l'évolution des algorithmes nécessite des efforts d'optimisation constants. En revanche, cela simplifie la vie des utilisateurs. En vous assurant que votre stratégie de contenu inclut la création de contenus couvrant différents types d'intentions, vous pouvez mieux répondre aux questions exprimées par les recherches des utilisateurs.

Atteignez le haut de la SERP

avec les outils SEMrush

Please specify a valid domain, e.g., www.example.com

Olivier Amici
SEMrush

Employé SEMrush.

Je suis en charge du développement marketing pour le marché Français et Francophone, de l’organisation des événements en ligne, des partenariats marketing/éducatifs, de la chaîne YouTube et du blog Semrush France.
Envoyer des commentaires
Vos commentaires doivent contenir au moins 3 mots (10 caractères).

Nous n'utiliserons cette adresse e-mail que pour répondre à vos commentaires. Politique de confidentialité

Merci pour vos commentaires.