Soumettre un article
Voir les blog

RankBrain en questions : rôle et impact de l’IA sur votre SEO

76
Wow-Score
Le Wow-Score montre la capacité d'engagement d'un billet de blog. Il est calculé en fonction de la corrélation entre le temps de lecture actif de l'utilisateur, sa vitesse de défilement et la longueur de l'article.
En savoir plus

RankBrain en questions : rôle et impact de l’IA sur votre SEO

Benjamin Thiers
RankBrain en questions : rôle et impact de l’IA sur votre SEO

Google a jeté en 2015 un pavé dans la mare du petit monde des professionnels du référencement en présentant RankBrain comme le troisième critère de pertinence le plus important pour Google, derrière le contenu et les liens. Que savons-nous exactement de Rankbrain et comment pouvons-nous le prendre en compte dans notre travail SEO ? Prêtons-nous au jeu des questions et réponses pour comprendre les enjeux, mais aussi les mythes et les fantasmes autour de RankBrain.

SEMrush est une véritable référence en matière de marketing digital, utilisée par plus de 2 millions spécialistes dans le monde. Notre suite comprend plus de 25 outils pour les spécialistes en SEO, PPC, Content Marketing, SMM et stratégie digitale. SEMrush offre un ensemble d’outils essentiels pour le référencement. Dans cet ebook, vous trouverez les informations complètes, des astuces et des...

Obtenez un PDF gratuit

Depuis quand RankBrain est-il opérationnel ?

Comme souvent avec Google, nous pouvons être amené à distinguer les annonces officielles des dates officieuses et déploiements discrets de nouvelles fonctionnalités et mises à jour.

L’annonce officielle le 26 octobre 2015

RankBrain a été présenté par Google le 26 octobre 2015 par Greg Corrado, co-fondateur du projet Google Brain. L’annonce a fait grand bruit à l’époque, puisque les professionnels du digital ont appris que ce système impactait déjà directement plus de 15 % des requêtes.

2013 : Hummingbird et l’intelligence artificielle ?

Pour certains référenceurs, cette annonce ne reflète pas la réalité de son déploiement puisqu’il serait déjà à l’oeuvre depuis 2013, date de déploiement d’Hummingbird. La mise à jour avait pour vocation première de faciliter la compréhension de l’intention de recherche d’une requête composée de plusieurs mots. Le développement de la recherche vocale, qui contribue à des requêtes toujours plus longues et formulées sur un ton conversationnel, n'était pas étranger à l'arrivée de Google Colibri (nom français de la mise à jour).

Pourquoi RankBrain fait-il appel à l’intelligence artificielle ?

L’écosystème de la recherche en ligne évolue en permanence. Quand Hummingbird arrive en 2013, 15 % des requêtes tapées chaque jour par les internautes n’avaient alors jamais été recherchées auparavant (source : Business Insider). Ces nouvelles expressions relèvent généralement de la longue traîne et l’ultra longue-traîne et sont composées de plusieurs mots-clés.

Plus l’algorithme demeure statique, plus il risque d’aborder une nouvelle requête avec des processus de traitement inadaptés. L’ajout d’une couche d’intelligence artificielle lui donne les clés d’un apprentissage en temps réel. On parle de Machine Learning ou de Deep Learning quand on passe à un niveau supérieur de complexité. L’algorithme gagne en réactivité. Il peut proposer des résultats plus pertinents en fonctionnant par analogie, mais aussi en apprenant de ses erreurs et en s’appuyant aussi sur le retour d’expérience offert par la masse immense d’informations collectées : des milliards de requêtes chaque jour.

Comment fonctionne Google RankBrain

Prenons un exemple concret : imaginez que vous êtes guide touristique au Mont-Saint-Michel et devez aider les touristes à se promener dans la baie. Chaque marée change la physionomie des lieux, les sables mouvants, les cours d’eau se déplacent et vous devez éviter chaque jour de nouvelles embûches. Vous ne pouvez pas vous fier à une carte qui sera obsolète au bout de quelques jours, mais vous devez apprendre à lire le terrain, à identifier les zones susceptibles de se transformer en traquenard pour tracer à chaque nouvelle excursion un itinéraire sûr. C’est cette capacité à décider du meilleur chemin que l’intelligence artificielle apporte à Google.

Qu’apporte RankBrain à la recherche en ligne sur Google ?

RankBrain ne remplace pas l’algorithme de Google, il vient affiner les résultats proposés aux internautes. Il s’appuie pour cela sur une compréhension sémantique fine qui lui permet de dépasser le stade des mots pour s’intéresser aux intentions de recherche des internautes : il peut ainsi proposer des résultats qui travaillent des synonymes ou n’afficher que certains types de résultats.

matelas.jpgLa requête "comment choisir son matelas" est comprise comme une intention de recherche informationnelle.

L’intelligence artificielle a aussi permis l’apparition et le développement rapide des Featured Snippets, dontla position zéro. L’algorithme a appris à mettre en valeur un extrait de contenu pour apporter une réponse succincte et pertinente à un internaute qui tape une requête. Pour y parvenir, Google a fait appel selon Wired à une centaine de docteurs en linguistique qui ont montré à l’algorithme, par l’exemple, comment extraire une information d’une page.

Peut-on optimiser son référencement pour RankBrain ?

L’extrême complexité de l’algorithme Google RankBrain ne doit pas vous effrayer. En adoptant des réflexes simples et en vous engageant dans une démarche de qualité ferme, vous serez capable de répondre aux exigences de RankBrain.

Améliorez vos indicateurs de performance

L’intelligence artificielle aide l’algorithme à apprendre de ses erreurs ? N’en commettez pas en envoyant des indicateurs de performance défavorables à Google ! Améliorer son taux de clic sur la première page de Google, réduire son taux de rebond et éviter le phénomène de "Pogosticking" envoient des signaux positifs à l’algorithme : vous proposez un contenu attractif car cliqué, et qui répond à la problématique de l’internaute.

Obtenir des positions zéro peut aussi aider à s’engager dans une dynamique positive si les indicateurs de performance sont au vert.

Exploitez un champ lexical riche et cohérent

Les relations et les proximités entre les mots sont aussi prises en compte par l’algorithme. Vous devez donc être attentif au champ lexical utilisé et fournir à Google les mots habituellement associés à l’expression que vous travaillez.

  • Expression travaillée : Olympique de Marseille

  • Champ lexical : football, club, saison, ligue 1, équipe, match, mercato, marseillais, stade, supporters…

Vous serez de plus en plus amené à changer de paradigme et à raisonner non plus en mots-clés, mais en intentions de recherche.

Requête Boutons de Meubles - SERP GoogleDeux sites spécialisés ressortent avant Leroy Merlin sur la requête "Boutons de meuble"

Des outils sont disponibles depuis déjà plusieurs années pour vous aider à identifier le champ lexical associé à l’expression de votre choix. Le principe est simple :

  1. Vous entrez l’expression de votre choix.

  2. L’outil scanne les résultats qui se positionnent sur Google.

  3. L’outil vous fournit un brief avec les mots-clés à utiliser.

Le SEO Content Template de SEMrushvous sera d’une aide précieuse pour rédiger vos contenus : 

semrush-seo-content-template-1.png

Vous pouvez aussi tester d’autres outils disponibles sur le marché comme Yourtext.guru, 1.fr ou encore Seoquantum.com. 

Gagnez en autorité sur votre thématique

La mise à jour récente d’août 2018 semble avoir valorisé, entre autres critères, l’autorité d’une marque. Les sites de marques connues bénéficieraient, d’après les premières observations, d’une meilleure visibilité. Si vous ne pouvez pas agir rapidement sur cette dimension, vous pouvez asseoir votre autorité en focalisant votre site sur une thématique précise.

Evitez de vous disperser en travaillant des thématiques très variées sur un seul site, mais gagnez en légitimité en opérant un focus une thématique donnée. Les sites e-commerce monoproduits disposent généralement d’un solide référencement, car ils sont considérés comme faisant autorité dans leur domaine d’activité.

D’autres critères sont pris en compte pour vous aider à gagner en autorité :

  • Fraîcheur du contenu (de nouvelles pages régulièrement publiés et des textes actualisés lorsque cela est nécessaire) ;

  • Popularité (des liens de qualité provenant de sites faisant autorité dans la même thématique).

exemple boutons de meuble

Au final, dois-je avoir peur de RankBrain ?

Depuis son lancement, Google affiche les mêmes objectifs :

  • Améliorer la pertinence et la qualité des résultats ;

  • Contrer les pratiques frauduleuses des référenceurs ;

  • S’adapter aux comportements des internautes.

L’injection de l’intelligence artificielle et du deep learning s’inscrit pleinement dans cette logique en remplissant deux de ces trois objectifs : améliorer la pertinence des résultats dans une logique d’évolution des comportements.

Les conseils donnés dans mon article "Anticipez les mises à jour de Google" d’avril 2016 sont toujours d’actualité : penser à l’utilisateur, être cohérent et faire sens pour apporter une réponse adaptée à chaque intention de recherche. En respectant les fondamentaux du SEO, en écrivant des contenus s’appuyant sur des champs lexicaux pertinents et en construisant une popularité de qualité et contextualisée, vous n’avez pas à redouter les effets de RankBrain.

SEMrush est une véritable référence en matière de marketing digital, utilisée par plus de 2 millions spécialistes dans le monde. Notre suite comprend plus de 25 outils pour les spécialistes en SEO, PPC, Content Marketing, SMM et stratégie digitale. SEMrush offre un ensemble d’outils essentiels pour le référencement. Dans cet ebook, vous trouverez les informations complètes, des astuces et des...

Obtenez un PDF gratuit

Vous aimez cet article ? Suivez-nous via le RSS et lisez d'autres articles intéressants :

RSS
Benjamin Thiers a débuté sa carrière dans la communication digitale et le référencement naturel en 2003. Il a rejoint au printemps 2016 les équipes SEO de l’agence digitale Digimood. Enseignant pour Kedge Business School, il a publié en 2014 "Digitalisez votre Marque" et co-publié avec Julien Ringard “Ce que Google veut : comprendre le référencement naturel” aux éditions Studyrama Pro. Sites : benjaminthiers.net et Digimood.com
Partager cet article
ou

Commentaires

Il reste 2000 caractères
comment utiliser RankBrain
Etienne Soutine
Intéressant ;) Est-ce que RankBrain apprendra au final à comprendre les intentions de recherche des humains ?
Benjamin Thiers
Etienne Soutine
Il en est déjà capable. Tapez

"aliments sans gluten"
"plats sans gluten"
"plats préparés sans gluten"

L'algorithme distingue très bien les intentions de recherche derrière ces trois expressions.

Envoyer un feedback

Your feedback must contain at least 3 words (10 characters).

Nous n’utiliserons que cet email pour vous répondre concernant votre feedback. Politique de confidentialité

Thank you for your feedback!