Guide ultime des redirections : tout ce que vous devez savoir sur la redirection d'URL

Olivier Amici

Feb 11, 202115 min read
tout ce que vous devez savoir sur la redirection d'URL

Les redirections servent à rediriger les visiteurs d'un site et les moteurs de recherche d'une page à l'autre lorsque le contenu est déplacé, quand une page est supprimée ou même lors d'un changement de nom de domaine.

Elles sont essentielles à la fois du point de vue du SEO et de l'expérience utilisateur, car ni les visiteurs ni les moteurs de recherche ne veulent se retrouver avec une page qui n'existe plus. 

Mais il existe différents types de redirection, ainsi que de multiples cas d'utilisation de chacune d'elles.

Dans ce guide, je vais vous expliquer tout ce que vous devez savoir sur les redirections, clarifier certaines des questions les plus fréquemment posées et vous permettre de comprendre le type de redirection à utiliser en fonction du scénario.

J'aborderai plus précisément les points suivants :

Que sont les redirections et pourquoi sont-elles si importantes ?

Les redirections sont tout simplement un moyen de faire passer le trafic (ou les robots des moteurs de recherche) d'une URL à une autre quand l'original n'existe plus.

Si aucune redirection n'est mise en place, toute personne qui atterrit sur une page qui a été déplacée ou supprimée se retrouvera confrontée à une erreur.

page-non-trouvée.png

Mais pourquoi les redirections sont-elles si importantes ? 

Atterrir sur une page d'erreur n'est pas une bonne expérience pour les utilisateurs qui demandent à voir la page. Pareil cas peut amener les utilisateurs à rebondir ou à quitter le site. La probabilité que cet utilisateur devienne client, ou qu'il s'abonne à vos e-mails, dégringole.

Quand on clique sur un lien, on s'attend à être dirigé vers la page en question, et non à voir une erreur à cause d'un déplacement ou d'une suppression.

Mais c'est pourtant ce qui se produit quand il n'y a pas de redirection.

Appliquez une redirection pour réacheminer le trafic vers la nouvelle URL et vous aurez un visiteur heureux qui, même en cas de changement d'URL, se retrouve bien là où il voulait aller. Vous le faites ainsi passer directement de la page A à la page B.

Lorsqu'une page renvoie un code d'état 404 (ou une autre erreur de page non trouvée comme 410), les moteurs de recherche la suppriment assez rapidement de l'index, ce qui signifie qu'elle perd son classement dans les SERP.

Même si la page n'est déplacée que temporairement, vous devez en informer les robots des moteurs de recherche.

Et n'oublions pas non plus qu'un backlink qui pointe vers une page 404 ne sera pas comptabilisé par l'algorithme et sera donc perdu (oui, c'est ce qui arrive et une analyse de quelques sites de marques les plus populaires au monde a montré qu'il y avait littéralement des milliers de super liens perdus à cause de ce problème).

Oublier de mettre en place des redirections peut réellement entraîner une perte de classement en plus de mettre les utilisateurs en rogne.

Ainsi, que vous redéveloppiez votre site et que la structure URL de votre page change, que vous changiez de domaine ou même que vous nettoyiez régulièrement votre ancien contenu, vous devez comprendre l'importance des redirections, savoir quand vous devez les utiliser et quel type de redirection utiliser.

Les cas où il faut utiliser les redirections

Vous devez faire appel aux redirections quand :

  • Vous déplacez l'URL d'une page web (de l'URL A à l'URL B).
  • Vous supprimez une page qui reçoit du trafic ou qui a des backlinks qui pointent vers elle.

  • Vous redéveloppez votre site et que la structure change.

  • Vous migrez votre site vers un nouveau nom de domaine.

  • Vous fusionnez deux ou plusieurs sites.

  • Vous passez du HTTP au HTTPS.

  • Vous devez empêcher la duplication de contenu sur les URL avec barre oblique de fin ou sur les URL non-www.

Parfois, il suffit de rediriger une seule URL (ou une série d'URL uniques) ou un répertoire sur un site. D'autres fois, vous devez rediriger un domaine entier. Mais vous devez comprendre qu'il existe différents types de redirections en fonction de la situation et de l'objectif final.

Comprendre les différents types de redirections

Le type de redirection que vous mettez en œuvre dépend beaucoup de la raison qui vous pousse à ce changement, et de savoir si le déplacement est temporaire ou permanent.

Connaître les différentes options de redirection, c'est pouvoir utiliser la bonne dans chaque cas et éviter les problèmes de référencement ou d'expérience utilisateur.

Mais sachez que l'utilisation du mauvais type de redirection peut entraîner dans de rares cas une perte de classement tout comme le fait de ne pas en mettre en place du tout. Si vous êtes confronté à une situation complexe et que vous n'êtes pas sûr du type de redirection à utiliser, ou que vous avez du mal à les mettre en place, veuillez demander conseil à un spécialiste SEO expérimenté.

Redirections HTTP

Le type de redirection le plus couramment utilisé est peut-être la redirection HTTP.

Tout simplement, comme le souligne le W3C, « Une redirection HTTP est un moyen de redirection plus riche, car il donne à l'agent utilisateur plus d'informations que la seule nouvelle adresse : le serveur apporte également quelques informations sur le but et le type de redirection, ce qui permet à l'agent utilisateur de se comporter différemment selon le type de redirection. » 

Et ce sont justement ces informations sur le but et le type de redirection qui font que ce type est si courant, et que vous pouvez donner différentes directions en fonction de votre situation.

Mais quels sont les différents types de redirections HTTP et à quel moment les utiliser ?

types-de-redirections.png

Redirections 301 (Changement d'adresse définitif)

L'utilisation d'une redirection 301 indique que le contenu de l'URL d'origine a été définitivement déplacé vers une nouvelle URL.

Utilisez ce type de redirection lorsque vous devez rediriger les utilisateurs et les moteurs de recherche vers un nouvel emplacement de page et que l'URL d'origine est à mettre aux oubliettes.

Ce sont, de loin, les redirections les plus courantes et les plus abordées. Elles font partie des éléments de base du SEO, étant donné leur capacité à non seulement rediriger les utilisateurs mais aussi à passer du PageRank.

Dans la plupart des cas, ces redirections transmettent l'autorité qui provient des backlinks, à condition que le sujet de la nouvelle page soit proche de celui de l'original.

Vous en apprendrez davantage sur le sujet dans ce guide sur les redirections 301.

Redirections 302 (Page trouvée et déplacée temporairement)

Une redirection 302 dirige un utilisateur de la page A à la page B en signalant toutefois que ce déplacement n'est que temporaire et que l'URL d'origine sera rétablie.

Auparavant, les redirections 302 ne passaient pas de PageRank et, étaient donc connues pour causer des problèmes de référencement.

Il a été confirmé en 2016 que ce n'était plus le cas et qu'elles passaient sans encombres le test d'autorité de lien. John Mueller de Google a d'ailleurs déclaré :

Il est faux de dire que les redirections 302 ne passent pas le PageRank d'un lien. C'est une légende.

— - John Mueller, Google

Ce type de redirection ne doit être utilisé que dans les cas où le déplacement est temporaire, par exemple lorsque vous testez un nouveau modèle de page ou que vous souhaitez rediriger les utilisateurs vers une URL différente en fonction de leur emplacement ou du périphérique qu'ils utilisent.

De nombreux spécialistes SEO pensent également que si les redirections 302 restent longtemps, Google finit par les traiter comme des redirections 301. Cela dit, l'objectif et la manière de les traiter sont très différents, même si le PageRank passe. 

Avec une redirection 301, les URL sont consolidées dans l'index de Google. Tandis qu'avec les 302, l'original reste indexé et continue d'être classé. Réfléchissez donc bien au caractère permanent ou non d'un déplacement avant de mettre en œuvre une redirection 301 ou 302. 

Ce sont, de loin, les deux types de redirection les plus courants, même s'il existe parfois d'autres variantes.

Redirections 303 (voir Autres)

Bien qu'on en parle rarement dans le contexte du SEO (pour la simple raison que ce type de redirection n'a rien à voir avec...), les redirections 303 peuvent être utilisées pour indiquer que les redirections ne sont pas liées aux ressources nouvellement mises en ligne, mais à une autre page (telle qu'une page de confirmation ou une page de progression de mise en ligne). 

Elles peuvent empêcher que le contenu d'un formulaire soit soumis à nouveau lorsqu'un utilisateur appuie sur le bouton « Précédent » de son navigateur, par exemple.

Redirections 307 (Changement d'adresse temporaire)

Très proche d'une redirection 302, une redirection 307 en est l'équivalent HTTP 1.1 et peut servir à rediriger temporairement une URL.

La plupart du temps, elle est utilisée dans les mêmes cas que pour les redirections 302. Cependant, on a des raisons de penser que les 307 ne passent pas le PageRank, et que pour cela, il faut les éviter autant que possible et utiliser des 302 à la place. 

Redirections 308 (Changement d'adresse définitif)

Comme vous l'aurez peut-être compris, une redirection 308 est du coup l'équivalent permanent d'une redirection 307 et, pour les mêmes raisons, elle doit être évitée autant que possible en référencement.

Continuez à utiliser les 301 chaque fois que vous le pouvez.

Redirections JavaScript

Vous pouvez utiliser JavaScript pour rediriger les utilisateurs et les moteurs de recherche d'une page à l'autre. Pendant longtemps, Google ne pouvait pas les reconnaître correctement tout comme les redirections HTML côté serveur. 

Cependant, John Mueller a confirmé en 2019 que « Nous prenons en charge les redirections JavaScript de différents types et les suivons de la même manière que nous suivons les redirections côté serveur. » 

Google est devenu assez bon dans le rendu du JavaScript et, par conséquent, les préoccupations liées à ce type de redirections ne devraient plus être les mêmes qu'auparavant, d'autant que des preuves existent qu'elles passent maintenant le PageRank.

Redirections Meta Refresh

Contrairement aux redirections HTML, qui sont gérées côté serveur, on peut aussi rediriger une page vers une autre côté client (dans le navigateur).

C'est ce qu'on appelle une redirection meta refresh, dans laquelle une balise meta de la section <head></head> d'une page indique au navigateur d'aller à une autre page au bout d'un certain temps.

Vous constaterez souvent que ce type de redirection est utilisé parallèlement à un compte à rebours qui informe l'utilisateur qu'il sera redirigé au bout d'un certain nombre de secondes.

Google a confirmé qu'elles étaient traitées comme n'importe quelle autre redirection. Cependant, il subsiste des problèmes dans la mesure où elles offrent une mauvaise expérience à l'utilisateur en raison du temps de traitement et du fait que la page originale est conservée dans l'historique du navigateur. 

Pour qu'elles soient traitées de la même manière qu'une redirection 301, le temps de rafraîchissement doit être de 0 ou 1 seconde.

Les moyens courants de mettre en œuvre les redirections

La façon dont les redirections sont mises en œuvre diffère selon la configuration de votre serveur web et de votre CMS. En règle générale, voici quelques-unes des façons les plus courantes de mettre en œuvre les redirections :

  • En modifiant le fichier .htaccess de votre site (lorsqu'il est hébergé sur un serveur Apache).

  • En ajoutant un bloc serveur à votre fichier nginx.conf (lorsque votre serveur exécute Nginx).

  • En important le module mod_redirect et en utilisant url.redirect (sur un serveur Lighttpd).

  • En utilisant le plug-in « Easy Redirects Manager » si vous utilisez WordPress.

  • En utilisant le module intégré de réécriture d'URL si vous utilisez Magento.

  • En utilisant la fonction intégrée de redirections d'URL si vous utilisez Shopify.

Comme indiqué ci-dessus, les redirections Meta Refresh et les redirections JavaScript (ainsi que les redirections PHP) sont d'autres alternatives pour rediriger les utilisateurs, mais elles ne sont pas connues pour être adaptées au référencement.

Un guide simple pour bien comprendre les tenants et les aboutissants et éviter les problèmes courants

S'il est assez simple de comprendre l'importance des redirections, leur mauvaise mise en œuvre peut entraîner des problèmes à la fois de référencement et d'expérience utilisateur. Des problèmes fréquents se posent à chaque fois, et vous devez vous efforcer de les prévenir sur vos propres sites ou sur ceux de vos clients.

Toujours rediriger vers un contenu proche

Lorsque vous redirigez une page vers une autre, vous devez vous assurer que le contenu de la nouvelle page est très proche de celui de l'ancienne. Sinon, il est probable qu'elle sera traitée comme une erreur soft 404.

Si un utilisateur clique sur un lien pour visiter une page qui vend des robes rouges, il veut pouvoir parcourir ces produits. Il ne voudra pas ou ne s'attend pas à être redirigé vers une page qui vend des jeans. Si le magasin n'a plus de robes rouges en stock, il serait bon de rediriger le client vers une catégorie de robes plus générale, par exemple.

Éviter les chaînes et boucles de redirection

Les chaînes et les boucles de redirection sont deux problèmes courants avec les redirections. En fait, cette étude sur les erreurs de liens internes a mis en évidence que 8,58 % des sites rencontraient ces problèmes.

chaine-de-redirections

Une chaîne de redirection est tout simplement une chaîne dans laquelle il y a plusieurs redirections entre l'URL d'origine et l'URL finale. Elle se produit souvent à la suite de migrations de sites.

Disons que votre page « à notre propos » se trouvait auparavant sur /à-propos-de-la-société/ (A) et qu'elle est ensuite passée à /à-notre-propos/ (B). Avec le lancement du nouveau site, vous avez remplacé l'URL par /à propos/ (C).

Si A redirige vers B, alors B redirige vers C, et vous avez créé une chaîne de redirection.

Ces chaînes sont inutiles et doivent être évitées. Si vous en avez, mettez-les à jour (dans cet exemple, redirigez directement de A vers C, même si vous avez également besoin de rediriger de B vers C.)

La boucle de redirection désigne les cas où il est impossible de joindre la destination. Imaginez que vous devez rediriger de A vers C, mais que C redirige aussi vers A. Encore une fois, il faut éviter ces cas pour la simple raison que la redirection est rompue et ne redirigera tout simplement pas le visiteur ou le moteur de recherche vers sa destination.

Vous pouvez utiliser l'outil Audit de site Semrush pour comprendre les problèmes liés à la chaîne et aux boucles de redirection.

audit-site-semrush.png

Éviter les redirections internes

Lorsque vous changez l'URL d'une page, on oublie parfois facilement de revenir en arrière et de mettre à jour les liens internes pour pointer vers ce nouvel emplacement, surtout lorsqu'on a mis en place des redirections.

Ces redirections sont inutiles, étant donné que vous avez le contrôle total pour repointer les liens internes.

Il est évidemment important d'avoir ces URL. Veillez bien à accéder au contenu de votre site et à mettre à jour la destination des liens internes pour éviter de rediriger les utilisateurs et les moteurs de recherche quand ce n'est pas nécessaire.

Ne pas utiliser les redirections 302, sauf si le changement d'adresse est temporaire

Nous nous sommes déjà penchés sur les différences de traitement des redirections 301 et 302 par les moteurs de recherche. Il faut examiner attentivement le type qui est adapté à vos besoins.

Cela signifie généralement que vous ne devez pas utiliser les redirections 302, à moins que le déplacement ne soit temporaire et qu'il ne dure pas dans le temps.

N'oublions pas par exemple que les redirections 302 ne disparaissent pas de l'index de Google.

En fait, l'étude Semrush suggère que 32,2 % des sites utilisent mal les redirections temporaires, et qu'en général 1,42 % des pages d'un site ont recours à ce type de redirection.

redirections-temporaires.png

Rediriger pour éviter les doublons d'URL

Il n'est pas rare de constater qu'un site est enregistré dans deux types d'URL (non-www et www, HTTP et HTTPS, etc.). Toutefois, cela peut être facilement résolu en procédant à une redirection 301 de toutes les variantes vers une seule URL canonique.

Veillez à utiliser des redirections pour éviter les doublons d'URL qui pourraient exister entre les deux :

  • Non-www et www

  • HTTP et HTTPS

  • URL avec ou sans barre oblique (/)

  • URL en majuscules et minuscules

Rediriger pour corriger les erreurs 404 dans les liens et retrouver l'autorité de lien perdue

Saviez-vous que Google ignorait les backlinks qui pointent vers une page 404 ?

Vous pouvez utiliser l'outil Analyse de backlinks pour découvrir les pages 404 qui ont des liens pointant vers elles. 

Il vous suffit d'aller dans l'onglet Pages référencées de votre rapport complété et de cocher la case d'erreur URL cible. Vous recevrez une liste d'URL de pages 404 avec des liens pointant vers elle que vous pouvez maintenant supprimer et réacheminer via une redirection 301 vers une page de correspondance proche afin de récupérer l'autorité de lien perdue.

analyse-backlinks.png

Questions fréquemment posées sur les redirections

Nous avons examiné ce que sont les redirections, leurs différents types et certaines façons d'éviter les problèmes communs. Mais répondons à présent à certaines des questions les plus fréquemment posées sur le sujet.

Les redirections passent-elles le PageRank ?

Oui.

S'il y a une correspondance étroite entre le contenu de la page A et de la page B, le PageRank sera transmis par les redirections, même par une redirection 302. Lorsqu'il n'y a pas de correspondance entre le contenu, la redirection sera classée comme une erreur soft 404 et ne passera pas le PageRank.

Toutefois, il est préférable d'utiliser les redirections 301 lorsque vous souhaitez transmettre l'autorité de lien à une nouvelle URL.

Les redirections sont-elles mauvaises pour le référencement ?

Non, les redirections ne sont pas mauvaises pour le référencement.

En fait, à bien des égards, elles sont exactement le contraire, à condition d'être utilisées à bon escient.

Voyez-les comme ceci : si vous n'utilisez pas de redirections mais que vous déplacez ou supprimez une URL, ni les utilisateurs ni les moteurs de recherche ne seront redirigés vers la nouvelle page lorsqu'ils atterriront sur l'ancienne URL. Cela peut faire chuter le classement d'un mot clé et augmenter le taux de rebond

Les redirections contribuent à prévenir ces problèmes.

Cela dit, il ne faut pas en abuser et éviter autant que possible les problèmes comme avec les chaînes et les boucles de redirection.

Pendant combien de temps faut-il maintenir les redirections ?

C'est un sujet fréquemment débattu parmi les spécialistes SEO, mais John Mueller de Google a confirmé la chose suivante : « Au bout de quelques années, plus personne n'accède aux anciennes URL et ces redirections peuvent être supprimées ».

D'après les conseils de John et d'autres expériences, nous vous recommandons de maintenir les redirections pendant au moins trois ans. Mais, si ce chiffre n'a pas d'importance, il n'y a pas de mal à ce que vous les gardiez plus longtemps. 

Comment tester les redirections ?

Parfois, vous savez qu'il y a une redirection, parce que vous êtes redirigé au moment où vous accédez à une URL. Mais comment tester les redirections pour vérifier si elles fonctionnent correctement ou si ce sont des 301 ou des 302 ?

Vous pouvez voir les redirections temporaires et permanentes dans votre rapport Audit de site et dans Google Search Console.

Si vous souhaitez tester une URL spécifique, vous pouvez utiliser un outil comme httpstatus.io.

Pour résumer

Les redirections sont essentielles dans le référencement, mais leur utilisation va bien au-delà.

Vous devez utiliser les redirections chaque fois que vous changez l'emplacement d'une page. Si vous ne le faites pas, les utilisateurs et les moteurs de recherche ne seront pas redirigés, ce qui peut entraîner des problèmes de référencement ainsi qu'une baisse du nombre de clients.

Prenez le temps de comprendre comment fonctionnent les redirections, apprenez les différents types à utiliser et passez un peu de temps à les tester. Vous pourrez alors les mettre en œuvre et prévenir les problèmes courants.


N'oubliez pas : consultez l'outil Audit de site Semrush pour connaître les problèmes que votre site peut rencontrer en raison d'une chaîne ou d'une boucle de redirection.

Author Photo
Olivier AmiciJe suis en charge du développement marketing pour le marché Français et Francophone, de l’organisation des événements en ligne, des partenariats marketing/éducatifs, de la chaîne YouTube et du blog Semrush France.
Subscribe to learn more about Bases du SEO
By clicking “Subscribe” you agree to Semrush Privacy Policy and consent to Semrush using your contact data for newsletter purposes