Blog SEO : conseils pour optimiser vos articles de blog

Olivier Amici

Dec 30, 202010 min read
Blog SEO : conseils pour optimiser vos articles de blog

Écrire des articles de blog captivants et dignes d'être partagés ne représente que la moitié de la bataille pour créer un contenu qui suscite l'engagement et convertit les consommateurs. Les spécialistes marketing savent qu'il faut garder un œil sur son blog. Dans cette optique, l'optimisation pour les moteurs de recherche (SEO) se révèle très utile : elle permet d'attirer organiquement les lecteurs sur votre blog tout en augmentant la visibilité de votre site web.

De plus, le trafic que vous attirerez sera constitué de lecteurs intéressés et engagés, puisqu'ils auront trouvé votre blog en entrant des mots clés pertinents sur Google (ou d'autres moteurs de recherche). Avec un SEO efficace, vous parvenez déjà à susciter l'intérêt initial du lecteur. Si vous avez correctement optimisé votre contenu, les internautes qui se retrouvent sur votre blog auront déjà envie de le consommer.

Ensuite, il suffit de maintenir leur intérêt grâce à une recherche approfondie, une structure bien organisée et un contenu de qualité. Cela est particulièrement important pour les blogueurs qui dépendent largement du trafic organique pour attirer des leads et générer des revenus publicitaires ou des ventes.

Que vous soyez le propriétaire d'une petite entreprise cherchant à lancer un site e-commerce ou un expert en SEO, vous trouverez ci-dessous un aperçu détaillé des meilleurs conseils SEO de blog pour vous aider à optimiser votre prochain contenu. Plus précisément, nous expliquerons comment procéder pour obtenir un excellent contenu :

Exploiter les topic clusters pour organiser votre contenu

Dans le passé, les blogueurs et les spécialistes SEO se concentraient principalement sur l'optimisation de posts individuels. Certes, c'est important, mais vous pouvez améliorer encore plus votre classement sur les moteurs de recherche en utilisant des topic clusters. Selon ce modèle, vous sélectionnez un sujet "pilier" plus large ou un mot clé cible pour lequel vous souhaitez être classé et vous créez des contenus individuels "cluster" (en grappe) basés sur des mots clés spécifiques liés à ce sujet. Il en résulte une plus grande interconnexion entre les différents articles, ce qui améliore l'autorité globale du site et l'expérience utilisateur de votre audience.

Cette approche permet également d'éviter la concurrence entre les différents contenus du blog. En effet, lorsque vous avez plusieurs articles de blog sur le même sujet, vous vous retrouvez avec des URL qui détournent l'attention l'une de l'autre. Un calendrier éditorial est essentiel si vous voulez que votre modèle pilier-cluster réussisse. Vous pouvez sélectionner votre pilier et vos sujets cluster à l'avance, et planifier une stratégie logique de SEO de blog pour la publication de nouveaux contenus.

D'abord, sélectionnez vos sujets piliers. Ensuite, compilez six à huit thèmes secondaires basés sur des questions spécifiques qu'une personne pourrait se poser après avoir lu le contenu de la page pilier. Notre outil Topic Research peut vous aider à trouver de nouvelles idées de contenu en rapport avec le contenu de votre pilier. Supposons que vous dirigiez un site web sur le fitness à domicile. Ajoutez la requête de recherche "fitness à domicile", et vous obtiendrez une liste d'idées pour des mots clés associés.

semrush topic research

Utiliser la recherche de mots clés

Une recherche approfondie de mots clés est essentielle au succès d'un blog. Il ne suffit pas de se dire : "Alors, qu'est-ce que les gens vont taper sur Google ?" Par exemple, le mot clé le plus évident n'est pas nécessairement le meilleur choix. Les mots clés populaires ayant un volume de recherche élevé sont très compétitifs, ce qui rend plus difficile de se classer pour eux dans les résultats des moteurs de recherche.

Heureusement, il existe des outils SEO qui peuvent vous aider dans votre recherche de mots clés. Les outils de recherche de mots clés de Semrush fournissent une évaluation de la valeur et un classement concurrentiel de vos mots clés, et analysent les classements organiques des mots clés de vos concurrents. Vous pouvez même découvrir des mots clés "not provided" en intégrant votre compte Google Analytics, ce qui vous permet de recouper les données pour vérifier la performance dans la recherche organique.

Concentrez-vous sur un ou deux mots clés de longue traîne qui reflètent l'intention de recherche de votre audience cible. Il s'agit d'une expression plus longue et plus ciblée qu'une personne est plus susceptible d'utiliser à un point d'achat ou lors d'une recherche vocale. Au lieu de "article long", par exemple, une personne peut chercher "comment écrire un article long". Ces mots clés sont à inclure dans votre texte, l'en-tête, l'URL de la page, la meta description et la balise title.

Écrire pour se classer dans les Featured Snippets

Les Featured snippets apparaissent en haut des pages de résultats du moteur de recherche Google (SERP). Ils se présentent souvent sous la forme de listes à puces, de guides pratiques ou de brefs formats de questions-réponses. Les featured snippets fournissent essentiellement des réponses rapides aux recherches courantes, en particulier aux questions "qui, qu'est-ce, où, pourquoi et comment".

featured snippet

Si vous avez écrit un contenu que Google sélectionne comme featured snippet, vous apparaissez automatiquement en haut des SERP. Pour optimiser pour les featured snippets, vous devez d'abord trouver les SERP avec un snippet. Vous pouvez également vérifier quels types de featured snippets Google affiche pour ce terme, par exemple, une liste à puces ou numérotée ou bien un paragraphe. Vous structurerez ensuite votre texte en conséquence. Pour ce qui est du style, privilégiez une rédaction claire et concise avec des sous-titres bien pensés.

Notre outil Suivi de position peut vous aider à déterminer si vous êtes actuellement classé pour un featured snippet et vous donner un aperçu des opportunités de classement pour un snippet en fonction du terme de recherche.

semrush suivi de position

Incorporer des types de rich media on-page

Un blog de qualité exige plus qu'une bonne rédaction. N'hésitez pas à intégrer différents types de rich media, comme des photos de stock, des vidéos ou des infographies personnalisées. Google propose un tutoriel pratique sur l'intégration des rich media. L'intégration de ce type de média est également un excellent tremplin vers d'autres contenus cluster sous le même pilier.

Le contenu vidéo est particulièrement intéressant pour tout nouvel article de blog. Une vidéo demande automatiquement à l'utilisateur de rester sur une page pendant un certain temps, ce qui améliore votre taux de rebond. La vidéo est également un média extrêmement populaire, comme le montre le succès de plateformes comme TikTok. Le visionnage de vidéos en ligne dans le monde est en hausse, et les dépenses publicitaires en témoignent. Notez que vous pouvez souvent reconvertir le contenu de votre blog en vidéos, ce qui rend votre processus de création de contenu plus efficace.

Ajouter des liens internes dans votre contenu

Une autre bonne pratique SEO qui n'exige pas que vous soyez un expert technique en référencement consiste à insérer des liens internes pertinents et utiles dans le contenu de votre blog. La création de liens vers d'autres pages encourage les lecteurs à explorer davantage votre site web, ce qui permet de les faire rester plus longtemps sur votre plateforme. Cela aide également les moteurs de recherche à trouver les autres pages pertinentes et faisant autorité que vous avez à offrir. Lorsque vous créez un hyperlien, n'utilisez pas plus de cinq mots pour votre texte d'ancrage. Pour inciter les utilisateurs à cliquer sur un lien, indiquez clairement où il les mènera et quelle sera la valeur fournie.

Enfin, assurez-vous que tous les liens internes sont logiques. Créer un hyperlien vers un texte d'ancrage pour le plaisir ne donnera aucune valeur ajoutée aux lecteurs (qui ne cliqueront donc pas dessus). Avant tout, les classements de Google sont axés sur les utilisateurs finaux et la valeur que leur apporte le contenu. En général, les conseils d'optimisation de blog sont tous orientés dans ce sens.

Personnaliser l'URL que vous utilisez

Parmi les facteurs de classement importants, il y a la structure de votre URL. Par conséquent, ne vous fiez pas aux URL générées automatiquement pour vos articles de blog. Les URL personnalisées permettent aux moteurs de recherche de comprendre facilement le sujet de la page et aux robots de Google d'indexer les pages en conséquence. Par exemple, une page pilier sur le content marketing pourrait avoir le sous-répertoire "/content-marketing" à la fin de la structure de l'URL. Un cluster sur l'utilisation des blogs pour le content marketing pourrait se terminer par "/content-marketing/comment-utiliser-blogs-pour-content-marketing".

Les URL personnalisées permettent également aux utilisateurs de voir plus facilement et rapidement de quoi traite une page. C'est particulièrement utile pour les liens internes. Si un utilisateur déplace le curseur sur un texte d'ancrage et qu'une URL s'affiche et indique où l'utilisateur sera redirigé, il y a plus de chances qu'il clique dessus. Sachez simplement que si vous changez les URL, vous devrez revenir en arrière et modifier les liens internes. En plus, les liens entrants peuvent ne plus fonctionner. Faites donc en sorte d'avoir les bonnes URL du premier coup.

Un autre avantage d'une URL personnalisée ? Vous pouvez utiliser les mots clés pour lesquels vous essayez de vous classer. Assurez-vous simplement que votre URL soit SEO friendly lorsque vous utilisez des mots clés, c'est-à-dire qu'elle soit concise et simple.

Utiliser des outils et des plug-ins pour vous faciliter la tâche

Les plug-ins de système de gestion de contenu (CMS) rationaliseront vos efforts de SEO de blog. Si le CMS que vous avez choisi est WordPress, par exemple, vous pouvez utiliser Akismet pour surveiller les commentaires et le spam, ou Workflow Enhancement, qui vous permet de modifier facilement la taille des polices, de créer des tableaux, etc. Si vous utilisez Ghost (une solution populaire parmi les blogueurs), vous pouvez intégrer des plug-ins de Google Analytics, YouTube, Twitter et Zapier, pour n'en citer que quelques-uns.

Les plug-ins peuvent vous faire gagner un temps précieux lorsque vous travaillez sur le SEO on-page. Prenons Yoast, par exemple, un plug-in SEO de WordPress. C'est un « guichet unique » pour l'optimisation. Lorsque vous l'installez, vous obtenez un module sur chaque poste d'édition de la page, qui vous indique la performance de votre page pour les principaux critères de SEO. Il analyse tout, de la longueur du contenu aux liens entrants, en passant par le meta title, la place des mots clés et la longueur du meta title. Tout problème nécessitant une attention particulière est signalé afin que vous puissiez y remédier rapidement.

Surveiller la réactivité et l'expérience sur mobile

Lorsqu'il s'agit de web design, le mobile n'est plus une chose à laquelle on pense à la fin. Google a confirmé l'indexation mobile-first. Cela signifie que le géant des moteurs de recherche privilégie la version mobile du contenu (par rapport à la version desktop) lors de l'indexation et du classement des pages web. L'approche mobile-first a été implémentée en juillet 2019, et c'est désormais la méthode par défaut pour tous les nouveaux sites web.

La première chose à faire pour vérifier si votre site est adapté au mobile est de l'analyser avec l'outil de test d’optimisation mobile de Google. Cela permettra de mettre en évidence certains problèmes fondamentaux et d'indiquer la manière de les résoudre. De manière générale, assurez-vous d'être en responsive design afin que vos pages de blog n'aient qu'une seule URL (au lieu de deux différentes pour desktop et mobile). Ainsi, les backlinks vers votre blog ne seront pas répartis entre deux URL, ce qui augmente la puissance de ces liens entrants.

Il existe également des mesures stylistiques simples que vous pouvez adopter pour rendre l'expérience mobile plus conviviale. La meilleure structure de blog pour le SEO donnera la priorité à la lisibilité. Évitez par exemple les gros morceaux de texte, car ils sont plus difficiles à lire sur les appareils mobiles. Utilisez des titres pour diviser le texte et l'organiser. Parmi les autres points clés qui peuvent être signalés par l'outil de test d'optimisation mobile de Google, on trouve le contenu plus large que l'écran, les éléments cliquables placés trop près les uns des autres, et les textes trop petits pour être lus.

Simplifier le SEO de votre blog avec Semrush

Créer un contenu de blog optimisé n'implique pas que vous devez connaître les tenants et aboutissants de l'algorithme de Google ou devenir un expert en HTML. Semrush offre un certain nombre de fonctionnalités pour simplifier et rationaliser ce processus, ce qui vous permet de gagner du temps et de vous épargner des efforts. Des outils offrant une vue d'ensemble du domaine à la technologie de recherche de mots clés organiques en passant par l'assistance pour les audits de site, notre suite de ressources vous aidera à maîtriser votre flux de travail tout en optimisant le SEO de votre blog. Vous aurez alors plus de temps à consacrer à la création d'un contenu convaincant qui suscite l'engagement de votre audience cible.

Author Photo
Olivier AmiciJe suis en charge du développement marketing pour le marché Français et Francophone, de l’organisation des événements en ligne, des partenariats marketing/éducatifs, de la chaîne YouTube et du blog Semrush France.
Subscribe to learn more about SEO Avancé
By clicking “Subscribe” you agree to Semrush Privacy Policy and consent to Semrush using your contact data for newsletter purposes