Google travaille depuis un certain temps sur l'indexation orientée mobile "mobile-first indexing", une technologie développée en réponse au changement radical dans la façon dont les gens font leurs recherches (et naviguent) sur Internet, et suite à l'adoption généralisée des appareils mobiles dans presque tous les domaines de notre vie.

On peut dire sans risque de se tromper que nous vivons et travaillons désormais dans un monde avant tout mobile.

La première annonce selon laquelle Google s'éloignait de ses algorithmes généralement basés sur la version bureau "desktop" d'un site pour se tourner vers une approche orientée mobile remonte à 2016.

À l'époque, Google avait annoncé :

Aujourd'hui, la plupart des gens font des recherches sur Google à l'aide d'un appareil mobile. Toutefois, nos systèmes de classement continuent généralement à examiner la version desktop du contenu d'une page afin d'évaluer sa pertinence pour l'utilisateur. Cela peut poser des problèmes lorsque la page mobile a moins de contenu que celle du desktop, car nos algorithmes n'évaluent pas vraiment la page vue par un chercheur mobile.

Mais entre 2016 et aujourd'hui, nous avons assisté à un glissement presque complet de Google vers l'indexation orientée mobile.

D'ici mars 2021, Google aura fait passer TOUS les sites web de l'indexation orientée desktop à celle orientée mobile après avoir traversé une période de transition au cours de laquelle les sites migraient définitivement une fois que leurs systèmes avaient reconnu qu'ils étaient prêts. 

Tous les nouveaux sites web lancés après juillet 2019 sont automatiquement indexés en priorité mobile, mais certains sites existants n'ont pas encore basculé.

Et, si beaucoup d'entre vous ont déjà constaté depuis un certain temps que leur site était exploré par un Googlebot pour smartphone, c'est un élément que chaque spécialiste SEO et du marketing digitale doit maintenant surveiller de près.

Dans les prochains mois, Google sera à 100% avant tout mobile, ce qui signifie que vous devez vous assurer de bien en saisir les tenants et les aboutissants.

Et c'est précisément ce que nous vous aiderons à faire dans ce guide, en nous penchant plus particulièrement sur :

Qu'est-ce que l'indexation Mobile-First ?

Le mobile est bien en place, et, depuis 2019, 63% du trafic de recherche américain provient d'un appareil mobile, un chiffre stupéfiant. Cela signifie que la version mobile d'un site Web est celle qui doit être privilégiée, ce que Google reconnaît en indexant d'abord les sites mobiles.

Bien qu'elle puisse paraître complexe, l'indexation orientée mobile est en fait assez simple à comprendre.

La société Google en parle dans ces termes :

L'indexation orientée mobile signifie que Google utilise principalement la version mobile du contenu pour l'indexation et le classement.

Par le passé, Googlebot utilisait principalement la version desktop d'un site web pour déterminer la pertinence d'une page par rapport à une requête de recherche, mais cette pratique est depuis passée aux variantes mobiles.

Et pour de nombreuses entreprises, cela ne posera aucun problème car le site qui est servi aux utilisateurs mobiles est une version adaptée du site desktop, sans autre modification du contenu réel affiché. Mais si un site web propose différentes versions pour le desktop et le mobile, il faut alors tenir compte de certains éléments.

Si vous êtes toujours l'une des rares entreprises à ne pas avoir un site web optimisé pour le mobile (malheureusement, il en existe encore quelques-unes), vous pouvez vous attendre à un impact négatif sur votre classement dans les recherches sur mobile et sur bureau.

S'il est bien conçu et optimisé pour les mobiles, un site Web peut voir sa visibilité organique augmenter significativement.

Mais même si vous ne pensez pas que c'est quelque chose dont vous devez vous soucier, il est toujours utile d'en comprendre l'objet et le fonctionnement, ainsi que les éléments que vous devez prendre en compte, non seulement maintenant, mais aussi à l'avenir.

Une étude réalisée en 2019 a révélé que « seulement 13% des sites internet parviennent à conserver exactement la même position d'un appareil à l'autre », ce qui montre bien à quel point il est important d'avoir une bonne optimisation pour les mobiles et les moteurs de recherche. 

Plus simplement, l'indexation orientée mobile signifie que les algorithmes Google utilisent le contenu de la version mobile de votre site lors du classement de vos pages dans les SERP.

9 choses à savoir sur l'indexation Mobile-First

L'indexation orientée mobile est un élément que tous les spécialistes SEO doivent maîtriser sur le bout des doigts.

Une fois que vous aurez pris connaissance de quelques faits essentiels et que vous saurez comment cela pourrait potentiellement avoir un impact sur la visibilité organique de votre site, vous constaterez qu'il est assez facile d'adapter vos propres processus pour prioriser le mobile.

Voici 9 choses à savoir sur l'indexation orientée mobile qui peuvent vous aider à vérifier votre site et à corriger les problèmes qui existent déjà.

1. Vous pouvez vérifier si votre site est sur l'indexation Mobile-First

Si la plupart des sites sont désormais passés à l'indexation mobile, il reste encore quelques mois avant que Google analyse et classe la version mobile de votre site.

index mobile first

Si vous avez déjà été transféré entièrement vers le mobile, vous avez probablement déjà vu une notification de Google Search Console vous l'indiquant. Si vous l'avez manquée, si vous ne l'avez pas encore vue ou si vous voulez simplement avoir la confirmation que vous êtes sur l'indexation orientée mobile, il y a un moyen facile de le vérifier.

Ouvrez Google Search Console et lancez une inspection d'URL sur l'une des pages de votre site en la saisissant dans la zone de texte en haut de votre écran.

google search console bar

Vous verrez ensuite les résultats de « couverture » de l'URL que vous avez saisie, une fois que les résultats seront affichés :

gsc

Vous avez remarqué que votre site a été exploré par un « Googlebot pour smartphone » ? C'est un moyen rapide et facile de voir comment Google explore votre site, dans ce cas, en explorant la version mobile en priorité.

2. Vous ne pouvez pas refuser l'indexation Mobile-First

Vous devez savoir qu'une fois que vous êtes passé à l'indexation orientée mobile, il n'y a plus de retour en arrière possible. Il est impossible de l'annuler. De même, vous n'êtes pas en mesure d'y adhérer manuellement.

Cela signifie que vous devez absolument penser d'abord au mobile lorsque vous concevez et développez votre site, que vous planifiez le contenu et que vous réfléchissiez à la façon dont votre site s'affiche pour les utilisateurs mobiles.

Mais pas de panique. La plupart des sites n'auront pas besoin d'apporter de grandes modifications.

Google a déjà confirmé que « Si vous avez un site adapté ou un site de service dynamique dont le contenu principal et le balisage sont équivalents sur mobile et desktop, vous ne devriez pas avoir à changer quoi que ce soit ».

Discutez-en avec vos développeurs et concepteurs, en les sensibilisant à l'importance de prendre en compte l'impact de l'indexation orientée mobile sur leur façon de travailler et veillez à ce qu'ils comprennent vraiment ce qu'ils doivent faire et ne pas faire.

De même, n'ayez pas peur de repousser les changements qui pourraient faire que la version mobile de votre site diffère de votre version desktop en termes de contenu disponible.

L'indexation mobile est là pour rester, et il n'y a rien que vous puissiez faire pour changer cela. Si votre entreprise doit encore migrer vers le mobile, c'est le moment de le faire.

3. Il n'y a qu'un seul index

L'une des idées fausses les plus répandues à la suite de l'annonce de l'indexation orientée mobile en 2016 est que Google possède deux index : un index mobile et un index desktop.

Ce n'est tout simplement pas vrai : il n'y a qu'un seul index, et l'indexation orientée mobile concerne le Googlebot qui explore et indexe votre site, pas l'index des pages web que détient Google. La réalité est que lorsque les sites web ont un contenu équivalent sur leurs versions mobile et desktop, il est peu probable que le passage à l'indexation orientée mobile ait un impact.

Traditionnellement, Google a d'abord exploré votre version desktop et a considéré qu'une version mobile était une version alternative, si vous en aviez une (plutôt qu'une conception adaptée). Maintenant, la version mobile de votre site est la version principale.

Et là où les choses deviennent confuses, c'est que, si vous avez une version mobile séparée, ce sont ces URL qui s'afficheront pour les utilisateurs sur les SERP.

Mais il n'y a qu'un seul index.

4. Vous pouvez tester l'optimisation mobile de votre site

Vous pouvez facilement et rapidement tester l'ergonomie mobile de votre site web avec l'outil de test d'optimisation mobile de Google.

Entrez l'URL d'une page web et identifiez les problèmes d'ergonomie mobile qui existent.

Et même si, comme nous le verrons plus loin, l'ergonomie mobile et l'indexation orientée mobile ne sont pas la même chose, il est important de comprendre comment Google explore vos versions mobiles.

mobile friendly test

Dans ce cas, la page passe le test d'optimisation mobile "mobile friendly" mais signale un certain nombre de problèmes de chargement qui pourraient nécessiter un examen plus approfondi.

Un problème particulier auquel il faut prêter attention ici est celui des ressources bloquées, ce que Google explique de la manière suivante « Si une ressource bloquée est importante, cela pourrait avoir un effet important sur la façon dont Google comprend la page. Par exemple, le blocage d'une grande image pourrait donner l'impression qu'une page est optimisée pour le mobile alors qu'elle ne l'est pas, ou le blocage d'un fichier CSS pourrait entraîner l'application des mauvais styles de police (par exemple, trop petits pour un appareil).

Cela affecte à la fois le score d'ergonomie mobile et la capacité de Google à explorer votre page. Vous devez vous assurer que des ressources importantes ne sont pas bloquées pour Googlebot par le robots.txt et qu'elles sont accessibles à tous ».

Vous pouvez également analyser l'ergonomie mobile de votre site en vous rendant dans l'onglet correspondant du menu « Améliorations » de Google Search Console afin de voir les erreurs à corriger.

mobile usability

5. Votre site web doit offrir la même expérience sur mobile et desktop

Il est relativement courant pour les concepteurs et les développeurs de concentrer leurs efforts sur l'UX mobile (expérience utilisateur) d'un site, et c'est très bien ainsi.

Cependant, le problème qui se pose souvent est que l'on tente de cacher de nombreux éléments desktop lorsqu'une page est consultée sur un appareil mobile, ce qui peut entraîner toutes sortes de problèmes avec l'indexation orientée mobile.

Google conseille aux sites de proposer la même expérience sur mobile et desktop, ce qui est particulièrement important en ce qui concerne le contenu. Plus précisément, les bonnes pratiques spécifiques à l'indexation orientée mobile stipulent que :

Si le site mobile comporte moins de contenu que la version classique, envisagez de le mettre à jour de sorte que son contenu principal soit équivalent à celui de la version classique. La quasi-totalité de l'indexation sur votre site provient de la version mobile.

On ne peut pas faire plus clair.

Mais pour étayer cette affirmation, ce conseil s'accompagne d'un avertissement :

avertissement gsc

Si les concepteurs peuvent être tentés d'améliorer l'ergonomie mobile en supprimant des contenus, cela peut entraîner des pertes de trafic.

Nous vous recommandons de prendre le temps d'éduquer tous les parties prenantes impliquées dans un site et de justifier pourquoi il est important de travailler sur l'affichage optimisé pour les utilisateurs mobiles, plutôt que de les cacher ou de les supprimer.

C'est également une autre raison pour laquelle le référencement doit être intégré à l'équipe du site web au sens large au sein d'une entreprise, afin de prendre en compte ces considérations avant qu'il ne soit trop tard.

Mais il y a d'autres éléments que votre contenu dont il faut tenir compte, bien qu'il soit extrêmement important.

Les principaux éléments à prendre en compte en termes de cohérence entre les versions mobile et desktop sont les suivants :

  • Données structurée
  • Métadonnées
  • Balises meta robots
  • Placement des annonces
  • Images et vidéos

Il est important que ces éléments restent les mêmes sur les appareils mobiles et desktop afin d'éviter les problèmes qui pourraient survenir lors de l'indexation mobile first.

6. Google donne des conseils sur les bonnes pratiques spécifiques à l'indexation Mobile-First

Bien que certains aspects de l'algorithme de Google soient bien gardés, le moteur de recherche offre de nombreux conseils pour aider les webmasters et les référenceurs à comprendre l'indexation orientée mobile. Il existe tout un guide disponible sur les bonnes pratiques spécifiques à l'indexation orientée mobile publiées par Google « pour faire en sorte que vos utilisateurs bénéficient de la meilleure expérience ».

C'est un excellent point de référence pour tout spécialiste marketing qui tente de se familiariser avec l'indexation orientée mobile.

Plus précisément, le guide vous aide à comprendre les meilleures pratiques en la matière :

  • S'assurer que Googlebot peut accéder à votre contenu et l'afficher
  • S'assurer que le contenu est le même sur desktop et mobile
  • Vérifier vos données structurées
  • Ajouter les mêmes métadonnées dans les deux versions de votre site
  • Vérifier l'emplacement de vos annonces
  • Vérifier le contenu visuel
  • Bonnes pratiques supplémentaires pour les URL distinctes
  • Dépannage

Prenez le temps de les lire et reportez-vous au site si vous rencontrez des problèmes liés à votre site mobile ou à son déplacement.

7. Ne confondez pas l'indexation Mobile-First et l'ergonomie mobile

Chose importante à comprendre : l'indexation orientée mobile et l'ergonomie mobile n'ont rien à voir.

Votre site web peut avoir des problèmes d'ergonomie mobile tout en étant passé à l'indexation orientée mobile.

Et John Mueller, de Google, a déjà évoqué ce sujet :

« Un site peut ou non être ergonomique d'un point de vue mobile, tout en ayant tout le contenu dont nous avons besoin pour l'indexation orientée mobile.

Exemple extrême, si vous prenez quelque chose comme un fichier PDF, il est terrible de naviguer dessus sur mobile. Il est difficile de cliquer sur les liens, le texte est difficile à lire. Mais tout le texte y est, et nous pourrions parfaitement l'indexer avec l'indexation orientée mobile »


Tout cela signifie que le Googlebot pour smartphone peut, et va, explorer des pages qui ne sont pas considérées comme optimisées pour le mobile. Mais cela ne signifie pas que l'ergonomie mobile d'une page n'a pas d'impact sur le classement mobile de votre site.

Si vous offrez une mauvaise expérience, si vous cachez du contenu ou des images ou si votre site présente d'autres problèmes liés au mobile, tous ces éléments peuvent affecter la capacité de classement de votre page.

Cela revient au point souvent évoqué de l'optimisation pour vos utilisateurs, et pas seulement pour Googlebot.

Concentrez vos efforts pour offrir la meilleure expérience possible aux utilisateurs de votre site, tout en tenant compte des éléments que nous savons que Google prend en compte avec l'indexation orientée mobile, et vous ne devriez pas rencontrer de problèmes.

8. La vitesse de chargement des pages est très importante

Personne ne veut naviguer sur une page internet lente. En fait, les utilisateurs continuent de vouloir des sites de plus en plus rapides, et la vitesse d'un site demeure un facteur de classement important.

Et durant une session sur le mobile-first au SMX en 2017, Gary Illyes de chez Google a confirmé que la vitesse de chargement des pages était incorporée dans l'indexation orientée mobile. La réalité est qu'une page lente agit probablement comme un facteur de rétrogradation, plutôt que d'augmenter le potentiel de classement des sites plus rapides.

Mais une fois encore, veillez à optimiser votre site pour vos utilisateurs et pas seulement en fonction des moteurs de recherche.

Une page lente peut avoir un impact négatif sur les taux de rebond et le temps que les utilisateurs passent sur votre site, ainsi que sur votre taux de conversion. Prendre le temps d'accélérer vos temps de chargement peut avoir un impact notable dans un certain nombre de domaines.

Vous pouvez analyser la vitesse de votre site et les problèmes associés en utilisant l'outil Audit de site de SEMrush, et en examinant notamment le rapport Performance du site

audit de site semrush

9. Traitez des emplacements distincts pour mobile et desktop

Le dernier point à connaître, et non des moindres, est de savoir comment gérer de manière efficace l'indexation orientée mobile lorsque vous avez des sites distincts pour mobile et desktop.

Et même si cela devient moins courant qu'autrefois, grâce à la popularité croissante des sites adaptés, il en existe toujours qui proposent des versions distinctes pour mobile et desktop.

Alors, comment les gérer pour ne pas tomber dans le piège de l'indexation mobile-first ?

Suivez ces points clés :

  • Veillez à bien mettre en œuvre les éléments rel=canonical et rel=alternate entre les versions mobile et desktop de votre site.
  • Veillez à ce que le fichier robots.txt des deux versions n'empêche pas l'exploration de parties essentielles de votre site. Veillez notamment à ce que votre version mobile ne bloque pas les robots d'exploration.
  • Vérifiez soigneusement la mise en œuvre du balisage rel=hreflang pour vous assurer que les URL desktop référencent les URL desktop et vice versa pour les URL mobiles.
  • Configurez et vérifiez les deux versions de votre site dans Google Search Console pour permettre l'accès à l'ensemble de vos données, avertissements et messages.
  • Assurez-vous que les pages desktop de votre site ont des pages mobiles correspondantes. Il arrive parfois que des pages soient omises dans une version mobile, et que ce faisant, ces pages n'apparaissent dans l'index de Google avec l'indexation orientée mobile.

Cela dit, Google ne recommande pas de configurer un site avec des URL séparées, car la mise en œuvre et la maintenance deviennent alors compliquées. Un site adapté est recommandé en 2020, mais si ce n'est pas possible pour une raison ou pour une autre, prenez le temps de vérifier les deux versions de manière approfondie pour éviter tout problème.


L'indexation orientée mobile "mobile-first" fait peur au début, surtout pour ceux qui se souviennent du Mobilegeddon en 2015, mais la réalité est que si vous êtes déjà au service d'une formidable expérience mobile et que vous vous êtes assuré d'obtenir le même contenu entre les appareils desktop et mobiles, vous n'avez pas à vous inquiéter.

Mais l'indexation mobile est là pour rester, et plus vous pouvez communiquer à son sujet avec vos concepteurs, développeurs et autres membres de votre équipe, plus il est facile d'aborder les meilleures pratiques qui sont recommandées avant qu'elles ne deviennent un problème.

Author Photo
Olivier AmiciJe suis en charge du développement marketing pour le marché Français et Francophone, de l’organisation des événements en ligne, des partenariats marketing/éducatifs, de la chaîne YouTube et du blog Semrush France.
More about SEO
SEO multilingue : 6 conseils à suivreProposer un site en plusieurs langues n’est techniquement pas forcément très compliqué. Cependant, vous devrez prendre en compte un certain nombre de points pour ne pas entacher votre référencement naturel. Et pour aller plus loin, on vous donne toutes les billes pour optimiser le SEO et référencer un site multilingue dans les meilleures conditions.
7 min read
12 KPI SEO importants à suivreLes objectifs et les indicateurs clés de performance (KPI) sont parmi les éléments les plus importants de votre stratégie SEO, et pourtant l‘un des aspects les plus souvent négligés. Dans ce guide, nous allons nous pencher sur l‘importance de bien suivre de ces éléments et vous aider à comprendre ceux qui sont les plus importants à utiliser pour rendre compte de vos succès.
12 min read
L’accessibilité web, au service de l’UX et du SEOLa notion d’accessibilité est au cœur de la démarche de nombreux professionnels du secteur digital : les développeurs web, les UX et les UI designers, les référenceurs, les rédacteurs et plus globalement toutes les parties prenantes à l’édition d’un site web doivent être sensibilisés à la notion d’accessibilité.
7 min read
Comment créer une stratégie SEO efficaceAvoir une solide stratégie de référencement est essentiel si vous souhaitez augmenter votre trafic organique, et dans ce guide, nous allons vous accompagner à travers un processus éprouvé en 11 étapes que vous pouvez suivre pour votre propre site, depuis l‘analyse comparative de vos performances actuelles et la définition d‘objectifs jusqu‘à la recherche de mots clés et d‘opportunités de contenu en passant par la construction de liens et la production de rapports sur la réussite.
17 min read