Voir les blog

Comment améliorer les résultats Google associés à votre marque

62
Wow-Score
Le Wow-Score montre la capacité d'engagement d'un billet de blog. Il est calculé en fonction de la corrélation entre le temps de lecture actif de l'utilisateur, sa vitesse de défilement et la longueur de l'article.
En savoir plus

Comment améliorer les résultats Google associés à votre marque

Cet article est en Français
Jason Barnard
Cet article est en Français
Comment améliorer les résultats Google associés à votre marque

Les résultats de recherche pour les requêtes contenant le nom de votre marque sont des points de communication clés pour les humains et les machines, et ils sont vitaux pour votre business.

Vous devez les suivre, les évaluer, et les améliorer en continu. Mais qu'est-ce cela peut vous apportez ?

La SERP {Marque} est votre nouvelle carte de visite

Prospects, investisseurs, partenaires, clients, journalistes, candidats, abonnés... La plupart des gens qui s'intéressent à vous et à vos offres feront une recherche sur votre marque à un moment ou l'autre. Ce qu'ils voient dans les résultats est vital, car le message que ces résultats renvoient va influencer leur perception de votre marque. Et c'est ce qui peut faire la différence au moment clé du parcours d'acquisition. 

google-business-card-4.png

Ces résultats reflètent-ils correctement votre message de marque ?

Est-ce que la SERP décrit qui vous êtes et ce que vous faites d'une manière appropriée ? Est-ce que chacun des résultats est exact, à jour et positif ? On a souvent tendance à imaginer que Google présente aux internautes des résultats exacts, à jour et positifs pour une requête {Marque}. En réalité, ce n'est que rarement le cas.

Même si les résultats ne sont pas complètement faux, et reflètent plutôt bien les valeurs de la marque, les SERP {Marque} ne sont jamais parfaits : il y a toujours des moyens de les rendre plus exacts, plus représentatifs et plus favorables.

Présenter un message clair qui met en valeur votre marque doit être à la base de toute stratégie digitale qui se veut pérenne. 

Comment améliorer les SERP {Marque} 

  1. Effectuez un suivi. Au minimum, je fais un suivi des requêtes {Marque} et {Marque avis} pour mes clients. Mais le suivi d'autres requêtes autour de la marque peut être très utile - {Marque Produit}, par exemple. Les requêtes exactes dépendent de votre marché et de vos objectifs.
  2. Évaluez l'image de votre marque que ces résultats transmettent. Mettez-vous à la place de vos prospects, investisseurs, partenaires, clients, journalistes, candidats, abonnés... Prenez du recul et soyez ultra-critique et honnête avec vous-même.
  3. Optimisez les résultats de recherche relatifs à votre marque. Faites en sorte que Google présente à ses utilisateurs (et donc à vos prospects) l'image de marque qui vous convient. 

Commencez par la première page de résultats, puis passez à la seconde. Dans ce contexte de "carte de visite", optimiser la deuxième page de résultats n'est pas strictement nécessaire, car relativement  peu de gens consultent les résultats au-delà de la page #1. Mais, comme on va le voir ci-dessous, pour vos efforts SEO et ORM (gestion de la réputation digitale), optimiser les 3 premières pages est nécessaire.

Dites la vérité. Des faits réels.
Google souhaite vous présenter tels que vous êtes.
Il n'a aucune raison de donner des informations inexactes ou injustes.

Améliorez votre SEO, AEO et soyez au top

SEO et AEO (Optimisation pour les moteurs à réponse) est la deuxième bonne raison de suivre et améliorer vos SERP {Marque}. Les premières pages de résultats pour la requête exacte {Marque} vous indiquent à quel point Google a compris votre marque.

Les premières pages de résultats pour la requête {Marque avis} sont un indicateur clé de votre crédibilité à ses yeux (on peut dire que les SERP {Marque avis} représentent ce que Google prend pour l'opinion public sur votre marque).

Considérez les SERP {Marque} comme l'évaluation de votre marque par Google.

Pour en savoir plus sur les raisons pour lesquelles la compréhension et la crédibilité sont au cœur de toute stratégie digitale, lisez cet article :

ORM : la protection de votre réputation digitale

Si vous avez optimisé les résultats pour les requêtes {Marque} en suivant le cycle Tracker -> Évaluer -> Améliorer, présenté ci-dessous, vous aurez non seulement une belle carte de visite, et une crédibilité accrue aux yeux de Google, mais ces SERP seront également plus stables.

Donc, si un jour vous recevez un peu de mauvaise presse, les résultats négatifs seront moins susceptibles de monter en première page et de "bousiller" vos SERP {Marque} aux yeux de vos prospects. Et, si jamais ces résultats négatifs atteignent la page #1, vous aurez déjà les compétences en interne pour les remplacer par les résultats positifs présents sur les pages #2 et #3.

Carte de visite DigitaleMaintenir des SERP {Marque} exactes et positifs est un travail en continu

Le cycle ORM : suivre, évaluer et améliorer

L'une des pierres angulaires d'une stratégie digitale pérenne, est une "carte de visite digitale" parfaite. Un travail de suivi, d'évaluation et d'amélioration des SERP {Marque} en continu renforcera votre image de marque aux yeux de vos prospects et des machines. 

Le Cycle ORM - Suivre, Évaluer et Améliorer

Si le suivi et l'évaluation des résultats associés à votre marque sont relativement faciles, améliorer les SERP  {Marque} est une tâche assez complexe. 

Les résultats dans vos SERP {Marque} peuvent appartenir à l'un de ces trois types :

  • Ceux que vous contrôlez directement ;
  • Ceux que vous contrôlez indirectement ou partiellement ;
  • Ceux que vous ne contrôlez pas du tout.

Il est évident que le travail le plus simple est d'améliorer les résultats que vous contrôlez directement. Tout d'abord les résultats qui viennent de votre (vos) site(s). Commencez par le meta title et la meta description : faites en sorte qu'ils soient parfaits !

Utilisez le meta title pour communiquer votre message principal, puis la méta description pour approfondir/élaborer, convaincre, et attirer le clic.

À propos de la meta description manquante : si une page ne contient pas de meta description, Google choisira un extrait de la page qui lui semble pertinent... mais il ne prendra pas forcement le passage qui vous met le mieux en valeur. Fournir une meta description vous donne plus de contrôle sur ce qu'affiche Google dans les SERP. 

Si vous prenez le temps d'optimiser les autres pages qui apparaissent dans les SERP {Marque} (contacts, coordonnées, login, FAQ, etc.), voici comment peut changer le premier résultat :

Avant

acme-homepage-snippet.pngoops !

Après 

acme-homepage-snippet-good.png

Ce dernier est bien plus valorisant et attrayant... mais aussi plus professionnel. Avantage supplémentaire : puisque ce résultat prend plus de place sur la SERP, cela réduit le nombre de résultats sur la première page et donc le nombre de résultats que vous devez occuper.

Quel volume de recherche autour de votre marque ? 

Le volume de recherche autour d'une marque varie énormément d'une entreprise à l'autre et d'un marché à l'autre. Mais peu importe la taille et la notoriété de votre marque (entreprise locale, nationale ou multinationale), le volume des requêtes {Marque} mérite d'être surveillé.

L'importance du volume des requêtes {Marque}

Plus le volume de recherche pour les mots clés de marque est élevé, plus vous gagnez de prospects à la dernière étape avant la décision d'achat. Cet indicateur est donc important pour votre entreprise.

Mais le volume de recherche envoie également des signaux à Google. Un volume de recherche élevé est un signal fort de notoriété et de crédibilité. Moins évident : la courbe des recherches peut également donner des informations, par exemple, un creux le weekend et les soirs pourrait indiquer que la marque est B2B.

Vous pouvez regarder combien de fois les utilisateurs ont cherché votre marque sur Google Search Console :

Google Search Console Impressions Requetes Marque

Comment trouver le volume de requêtes dans Search Console

  1. Remplacez https://www.monsite.com avec le nom de domaine de votre site (faites bien attention à saisir correctement votre adresse avec ou sans "www" et à indiquer le bon protocole http/https).

  2. Remplacez mamarque par votre nom de marque.

  3. Copiez/collez la URL complète dans la barre de recherche de votre navigateur.

Requêtes {Marque}

https://search.google.com/search-console/performance/search-analytics?resource_id=https://www.monsite.com/&query=!mamarque&breakdown=query&page=!https://www.monsite.com/&num_of_days=28

Le chiffre "Impressions" est le nombre des requêtes avec votre nom de marque que les internautes ont effectuées lors des 4 dernières semaines. 

Astuce : les internautes font souvent des fautes de frappe... identifier et isoler une chaîne de caractères unique vous donnera un chiffre plus précis.

Dans le cas de CTEASY (marque de contrôle technique), en regardant les données pour "ct easy", on voit que le volume de recherche est 30 % plus élevé que l'on aurait cru avec le nom de marque exact "cteasy" !

Les requêtes {Marque avis}

https://search.google.com/search-console/performance/search-analytics?resource_id=https://www.monsite.com/&query=!mamarque+avis&breakdown=query&num_of_days=28

Les requêtes contenant {Marque}

https://search.google.com/search-console/performance/search-analytics?resource_id=https://www.monsite.com/&query=*mamarque&breakdown=query&num_of_days=28

Il est également très utile de regarder les requêtes qui contiennent votre nom de marque. Par exemple, ça peut être intéressant de voir quels mots les internautes associent à votre nom de marque. Et c'est également utile pour Google, car cela l'aide à mieux comprendre votre marque et à évaluer votre crédibilité à travers le contexte sémantique et l'analyse du sentiment.

NB : les noms de marque ambigus

Avec un nom de marque ambigu, vous pouvez être confronté à certains problèmes. Le volume des requêtes {Marque} peut être faussé et les chiffres Search Console sur ces requêtes {Maruqe} perdent leur pertinence dans leur état brut. Cela peut créer de l'ambiguïté pour les machines, ce qui ne sera pas avantageux pour votre marque.

En juillet, je publierai un guide avec les techniques que vous pouvez mettre en oeuvre pour améliorer vos SERP {Marque} et {Marque avis} :

  • Des astuces plus avancées pour contrôler et optimiser vos résultats ;
  • Des techniques pour améliorer les résultats que vous gérez indirectement ou partiellement ;
  • Des astuces pour changer, influencer ou "noyer" les résultats que vous ne pouvez point contrôler. 

Restez à l'écoute pour les prochains articles !

Vous aimez cet article ? Suivez-nous via le RSS et lisez d'autres articles intéressants :

RSS
Almost 2 decades of experience: I started promoting my first website in the year Google was incorporated and built it up to become one of the top 10,000 most visited sites in the world.
Today I am a search marketing consultant, speaker and author on all things search / answer engine optimisation :)
My column will outline how we in the world of SEO can successfully segue into AEO – Answer Engine Optimization. I will develop the details of the two major concepts your AEO strategy should center on: communication and credibility. Within these concepts, luckily for us, most (white hat) SEO tactics we use today will remain
Partager cet article
ou

Commentaires

Il reste 2000 caractères
Stéphane Jambu
Que penses-tu du fait de cibler les marques des concurrents ?

1. En achetant ce nom en PPC (Adwords par exemple).

2. En publiant du contenu informatif sur eux pour positionner son site deuxième sur Google (on peut par exemple publier un mini cocon sémantique inforamtif de 25 pages sur une marque, cela fonctionne bien).

Est-ce selon toi des pratiques qui vont un peu trop loin, où est-ce simplement de bonne guerre ?
Jason Barnard
Stéphane Jambu
Merci pour ces commentaires
C'est un grand débat !
Le positionnement sur ses concurrents n'est que rarement une priorité pour moi - il y'a trop souvent d'autres pistes en SEO plus rentables à poursuivre.
Par contre, il y'a (bien sur) des exceptions... ca dépend vraiment le marché et se décide au cas par cas..
Stéphane Jambu
Merci pour cet article, qui nous apprend pas mal de choses.

En e-commerce, il est conseillé de toujours acheter son nom de marque en PPC (notamment Adwords), car cela permet d'être "toujours premier" sur sa marque quoi qu'il arrive. Cela évite notamment d'être devancé par un site parasitant son nom de marque.

Cela coûte très peu d'argent (le CPC est souvent inférieur à 4 cts) pour un gain intéressant ou en tout cas d'éviter de perdre du CA en étant moins visible sur sa marque.
Bonjour Jason ! On voit souvent les comptes social media apparaître dans les résultats relatifs à une marque sur Google. Le développement des réseaux sociaux doit-il alors faire partie de la stratégie SEO ?
Jason Barnard
Delphine Marrot
Effectivement, dans le cadre de cet article il est absolument vital de entretenir ses comptes sociaux car ce sont des opportunités de contrôler la page #1 des résultats {Marque}

A suivre dans le prochain article :)

Les comptes soicaux ont un effet indirect sur le SEO - un sujet ou l'on voit beaucoup de débat !
Par contre, dans le AEO, un bon entretien de vos comptes sociaux est essentiel dans le cadre de Compréhension et Crédibilité
Christophe Lecoq
Bonjour Jason, merci pour ce post. C'est bien clair pour moi pourquoi et comment on doit gérer les pages associées à une marque qui nous appartiennent (par exemple, les pages de notre site ou des contenus de nos comptes sur des sites tiers). Mais comment peut-on gérer les sites d'avis ou les reviews qui apparaissent dans le pack local ou les knowledge panel? Si une marque a une mauvaise réputation et les clients ne sont pas contents, je crois qu'elle a très peu de chance d'attirer les prospects, même si ses pages stratégiques sont bien positionnées sur Google.
Quel est ton avis?
Jason Barnard
Christophe Lecoq
Effectivement, une marque qui a un nombre de clients pas contents va avoir du mal a avoir un SERP {Marque + avis} positif.

Gerer les SERPs {Marque} est difficile à la base car on essai de changer l'ensemble des résultats sur une page et non seulement de faire monter un résultat en tête de liste. De plus, sur la majorité de ces résultats que l'on souhaite influencer, on n'a pas la main. Donc doublement difficile.
Si de plus les résultats sont majoritairement négatifs... C'est un vrai casse-tête !
Mais du coup, à mon sens, ce n'est pas un probleme de SEO / ORM... plutot une question de fond... se poser la question "pourquoi mes clients ne sont pas contents" et d'appliquer les changements nécessaire pour que 90% des clients sont satisfaits.
Si (comme c'est souvent le cas) c'est simplement que les clients insatisfaits crient plus fort que les satisfaits, il faut identifier les bons plateformes d'avis et encourager les client satisfaits à s'exprimer
Christophe Lecoq
Jason Barnard
C’est ça, effectivement :) Il faut travailler son image de marque en parallèle du SEO. Il y a pas mal de marques qui l’oublient.
Merci Jason!