Réseaux de blogs privés (PBN) : mythes et risques

Olivier Amici

Jul 29, 202114 min read
Réseaux de blog privés

​Si vous voulez augmenter le trafic organique de votre site, vous ne pouvez pas ignorer l'importance de la construction de liens. Google a confirmé dès 2016 que les backlinks étaient l'un des trois premiers facteurs de classement avec le contenu et RankBrain. 

La construction de liens "link building" est une tactique de référencement puissante, et les bons liens peuvent faire grimper votre classement et votre visibilité organique. Mais, gagner des backlinks n'est pas une chose facile. Du moins, cela n'a rien de simple lorsque vous utilisez des tactiques qui respectent les Consignes aux webmasters de Google.

Mais certains référenceurs choisissent d'utiliser des tactiques contraires à ces consignes pour accélérer la croissance organique de leur site, notamment en utilisant des réseaux de blogs privés (PBN).

Dans ce guide, nous allons nous plonger dans cette tactique controversée de la construction de liens et aborder certains des mythes courants qui gravitent autour.

Que sont les réseaux de blogs privés ?

Un réseau de blogs privé (PBN) est un réseau de sites qui publient une quantité importante de liens vers un autre site. Ces réseaux de liens sont constitués de liens de faible qualité conçus pour manipuler le classement des moteurs de recherche.

Les spécialistes SEO qui choisissent d'utiliser les PBN pour créer des liens se servent généralement de cette tactique comme moyen d'avoir le « contrôle total » sur leurs efforts de construction de liens. Les autres tactiques de construction de liens « white hat » telles que le digital PR, la construction de liens rompus ou la construction de liens vers des ressources impliquent que des tiers placent des liens de manière éditoriale, et les spécialistes SEO ou les webmasters ne peuvent pas toujours « contrôler » la provenance de ces liens. 

Pour cette raison, les PBN sont souvent construits en utilisant des domaines arrivés à expiration. Ces domaines arrivés à expiration contenaient un site qui avait gagné des liens et qui avait acquis un certain niveau d'autorité aux yeux des moteurs de recherche. Ces domaines arrivés à expiration sont achetés et transformés en site qui fait désormais partie d'un réseau de blogs privé, dans lequel on ajoute généralement du nouveau contenu afin que ses liens sortants influencent le classement PageRank.

Les référenceurs « black hat » qui utilisent cette tactique ont tendance à se donner beaucoup de mal pour empêcher Google de voir que leurs sites font partie d'un réseau ou de trouver une quelconque empreinte entre eux, notamment :

  • En hébergeant le contenu sur différents fournisseurs d'hébergement
  • En enregistrant les domaines auprès de différents bureaux d'enregistrement
  • En utilisant différentes extensions de domaine
  • En utilisant des thèmes ou des mises en page différent(e)s
  • En créant du contenu qui n'est pas lié à des sites d'argent dans le but de masquer les messages qui le sont

Bien que l'on décrive souvent les sites PBN comme faisant partie d'un réseau, l'intention est qu'ils apparaissent comme des sites indépendants.

Voyez-les comme ça... plutôt que de gagner des liens en ayant un réseau de blogs privés, vous placez des liens vers votre site ou vos sites, avec le texte d'ancrage exact que vous voulez utiliser quand vous le voulez, et vers n'importe quelle page qui a besoin d'être stimulée.

Tout ça a l'air super, non ? Eh bien, non. Les PBN constituent une violation manifeste des Consignes aux webmasters de Google relatives à la qualité et peuvent entraîner une pénalisation de votre site. Pour cette raison, ce n'est pas une tactique que nous approuvons ou recommandons.

Les PBN violent les Consignes aux webmasters de Google relatives à la qualité

L'utilisation de PBN n'est pas une tactique de construction de liens recommandée. Si nous jetons un œil aux Consignes de Google sur les systèmes de liens, nous pouvons voir que :

Tout lien destiné à manipuler le classement PageRank ou le classement d'un site dans les résultats de recherche de Google peut être considéré comme faisant partie d'un système de liens et comme enfreignant les Consignes aux webmasters de Google. Cela inclut toutes les opérations visant à manipuler les liens dirigeant vers votre site ou les liens contenus dans votre site et redirigeant vers d'autres pages.

Les réseaux de blogs privés entrent clairement dans cette catégorie, car les liens qui proviennent de ces sites sont destinés à manipuler les résultats de recherche de Google (ces liens ne sont pas gagnés, mais placés par une personne qui agit au nom du site).

Le principal problème est que les PBN sont utilisés comme un moyen de « tromper le système ». Si nous continuons à lire ces consignes, nous constatons que :

Le meilleur moyen d'inciter les autres sites à créer des liens pertinents et de qualité vers votre site consiste à publier un contenu unique et pertinent, qui vous permettra de gagner naturellement en popularité auprès des internautes. La création d'un contenu de qualité est récompensée. Les liens constituent généralement des votes éditoriaux attribués de plein gré. Plus le contenu de votre site est utile, plus vous avez de chances qu'une autre personne trouve ce contenu intéressant pour ses lecteurs et crée un lien vers votre site.

Les liens PBN ne sont pas des liens éditoriaux qui sont placés à la suite d'un excellent contenu. Ils ne sont qu'un moyen d'influer artificiellement sur les classements de recherche, et ne sont pas quelque chose qui fonctionne à long terme.

Obtenez des backlinks à partir de sites de qualité

avec l'outil Link Building de Semrush

ADS illustration

Les risques associés aux réseaux de blogs privés

Donc, si les liens PBN sont une violation des consignes de Google, quels sont les risques ? Nous pouvons les décomposer en deux scénarios clés :

1. Votre site est pénalisé/perd en classement

En règle générale, dans les cas les plus importants où l'utilisation de tactiques manipulatrices de construction de liens est excessive, il y a une chance que votre site soit pénalisé et frappé d'une action manuelle.

Mais de quoi s'agit-il ? En lisant les consignes de Google à ce sujet, on constate que :

Google initie une action manuelle contre un site lorsqu'un examinateur manuel de l'équipe Google a déterminé que des pages d'un site ne respectent pas les Consignes aux webmasters relatives à la qualité. La plupart des actions manuelles concernent des tentatives de manipulation de notre index de recherche. La majeure partie de ces problèmes entraînent la rétrogradation ou la suppression des pages et des sites dans les résultats de recherche sans aucune indication visuelle pour l'internaute.

En bref, si votre site fait l'objet d'une action manuelle, il sera moins bien classé, que ce soit par rapport à des pages spécifiques ou dans son ensemble. 

Dans les cas les plus extrêmes, une action manuelle peut entraîner la désindexation de l'ensemble de votre site. Le plus souvent, si les liens sont la cause de l'action, cela en déclenchera une pour « Liens non naturels renvoyant vers votre site. »

Pour vous rétablir d'une action manuelle, vous devrez corriger le problème (retirer des liens ou soumettre un fichier de désaveu) et déposer une demande de réexamen

Même si elle aboutit, il est peu probable que vos classements retrouvent leur position précédente, étant donné que des liens non naturels les ont artificiellement soutenus.

Les liens non naturels peuvent également déclencher un ajustement algorithmique où l'algorithme détecte que les liens ne devraient pas contribuer au classement d'un site. Dans la plupart des cas, surtout en 2021, il est plus que probable que les liens soient ignorés par l'algorithme plutôt qu'ils entraînent directement un ajustement algorithmique.

Auparavant, le filtre Penguin de Google se rafraîchissait régulièrement et contribuait à la perte de classement des sites en raison de liens non naturels. Depuis Penguin 4.0, il fait désormais partie de l'algorithme de base.

2. Les liens sont ignorés

Pour la plupart des référenceurs qui utilisent des réseaux de blogs privés, la réalité est que les liens jugés non naturels par l'algorithme de Google sont susceptibles d'être ignorés, plutôt que de déclencher une action manuelle.

Aujourd'hui, les actions manuelles n'ont généralement lieu qu'en cas d'utilisation excessive de tactiques de manipulation qui déclenchent l'examen d'un site par l'équipe de Google chargée de lutter contre le spam. Mais qu'est-ce que cela signifie réellement si Google ignore les liens qui pointent vers votre site ?

En bref, cela signifie qu'ils n'ont absolument aucun impact sur les classements. John Mueller de Google a déjà confirmé qu'ils ignoraient les liens qui ne sont probablement pas naturels. Et n'oublions pas que Google dispose désormais des données d'un grand nombre de fichiers de désaveu. Depuis de nombreuses années, les référenceurs aident le moteur de recherche à mieux comprendre les sources de liens non naturels.

Si un lien n'a pas d'impact sur les classements, que ce soit de manière positive ou négative, les ressources allouées à leur construction (en temps et/ou en argent) sont effectivement gaspillées. Personne ne veut se rendre compte que ses efforts sont gaspillés. 

Pourquoi certains référenceurs utilisent-ils encore des réseaux de blogs privés ?

Vous vous demandez probablement pourquoi certains référenceurs utilisent encore les réseaux de blogs privés pour créer des liens, compte tenu des risques associés à cette tactique. Cela peut s'expliquer par deux facteurs :

1. Gagner des liens est difficile et imprévisible

Il est difficile de gagner des liens de qualité. Cela prend du temps, et les résultats ne sont pas garantis.

Ces tactiques qui aboutissent à des liens de qualité et faisant autorité se gagnent généralement en utilisant le ciblage par e-mail en association avec le digital PR, la construction de liens rompus, la récupération de liens, la construction de liens vers des ressources ou d'autres techniques similaires.

En résumé, ces tactiques ont toutes en commun le fait d'essayer de contacter des journalistes ou des webmasters intéressants et d'essayer de les convaincre de créer un lien vers votre contenu. Ces tactiques consistent à faire connaître un élément de contenu et à espérer que le destinataire l'apprécie suffisamment pour créer un lien vers celui-ci à partir d'un contenu nouveau ou existant. 

Mais cela implique des résultats imprévisibles. Même les meilleurs efforts ne peuvent garantir le retour d'un nombre déterminé de liens par mois ou par trimestre. Par contre, le recours à un PBN implique plus de contrôle sur la réduction de cette incertitude.

2. Un désir de contrôler et de manipuler le texte d'ancrage

Revenez 10 ans en arrière, et la plupart des spécialistes SEO construisaient des liens de texte d'ancrage à correspondance exacte.

Vous voyez, le texte d'ancrage d'un lien est utilisé comme indication du sujet de la page cible, et les référenceurs ont compris que l'algorithme pouvait être manipulé de cette manière.

À bien des égards, l'algorithme Penguin a mis un terme à cette pratique, mais certains référenceurs souhaitent toujours contrôler le texte d'ancrage de leur profil de liens. Gagnez des liens par le biais éditorial, et vous constaterez que les journalistes et les webmasters établissent naturellement des liens avec des textes d'ancrage du type :

  • Cliquez ici
  • le titre d'un article 
  • une URL nue
  • un nom d'entreprise

Il est beaucoup moins probable qu'un mot clé que vous ciblez soit le texte d'ancrage. Comme ceux donnés à titre d'exemple dans le guide des systèmes de liens de Google :

exact match anchor text

Les réseaux de blogs privés permettent de contrôler le texte d'ancrage utilisé, ce dont certains se servent pour manipuler davantage les classements. 

Démystifier les mythes autour des PBN

Malgré les risques qui leur sont associés, il y a encore beaucoup de confusion autour des PBN, et c'est souvent un sujet de discussion brûlant au sein de la communauté SEO. Ci-dessous, nous allons démystifier cinq mythes répandus sur les PBN.

1. Les liens des réseaux de blogs privés ne vous aideront pas à vous classer

Bien que les liens provenant d'un réseau de blogs privés violent les Consignes aux webmasters relatives à la qualité de Google, cela ne signifie pas nécessairement qu'ils ne vous aideront pas à vous classer. En fait, il y a une chance qu'ils vous aident à augmenter le classement de votre site... mais cela ne sera probablement que temporaire.

La construction de liens à l'aide d'un PBN est risquée et, dans le pire des cas, fera baisser vos classements. N'oublions pas que de nombreux facteurs sont pris en compte pour déterminer le poids d'un lien.

Le fait est plutôt que ces liens ne vous aideront pas à vous classer sur le long terme.

Ils peuvent augmenter artificiellement votre classement pendant un certain temps. Toutefois, dès que l'algorithme (ou un examinateur manuel) détecte une activité non naturelle, il est probable que vous constatiez une baisse de la visibilité de votre site.

2. Google peut facilement identifier les réseaux de blogs privés

Il existe plusieurs façons pour Google d'identifier les réseaux de blogs privés. Toutefois, l'algorithme recherche avant tout des empreintes sur des sites qui pourraient appartenir à un groupe de sites.

Dans certains cas, les réseaux mal constitués sont faciles à repérer grâce à des éléments tels qu'une adresse IP commune, un contenu en double ou le même propriétaire de domaine. Cependant, les référenceurs qui mettent en place des réseaux de blogs privés sont parfaitement conscients de ce qui peut créer une empreinte et s'efforcent de l'éviter autant que possible. 

Mais l'une des empreintes souvent oubliées reste celle d'un groupe de sites qui renvoient tous au(x) même(s) domaine(s). Pour identifier des liens non naturels, c'est souvent un indicateur clé. Lorsqu'un groupe de liens utilise en grande partie des textes d'ancrage commerciaux, et qu'ils proviennent d'un contenu relativement mince ou sans sujet pertinent, il devient plus facile de les identifier comme faisant partie d'un PBN.

3. Les liens payants proviennent souvent de réseaux de blogs privés

Il est facile de confondre les liens payants et les réseaux de blogs privés, mais ils sont différents.

Nous travaillons dans un monde où de nombreux blogueurs vendent ouvertement des liens ou des articles sponsorisés, sans signifier pour autant que ce sont des sites PBN. De nombreux « vendeurs de liens » vendent des liens sur des réseaux de blogs privés, et certains services souvent désignés comme « guest posts » finissent parfois par servir pour ce type de lien.

Cela dit, tous les liens payants doivent être marqués d'un attribut rel="nofollow" ou rel="sponsored", quelle que soit leur source. Le fait qu'il s'agisse de liens sponsorisés ou payants ne signifie pas nécessairement qu'ils proviennent d'un PBN. 

4. Il y a une différence entre les réseaux de blogs publics et les réseaux de blogs privés

Si le concept reste le même, vous entendrez peut-être parler de « réseaux de blogs privés » et de « réseaux de blogs publics ». Il s'agit de deux groupes de sites principalement utilisés pour placer des liens, mais qui ont une différence essentielle.

Un véritable réseau de blogs privé n'est rien d'autre qu'un réseau privé. Souvent bien dissimulés par le propriétaire, ils laissent peu d'empreinte. Ces liens ne sont pas vendus et sont utilisés pour les propres sites du propriétaire. 

Par contre, si les liens sont vendus (nous avons tous reçu des listes de sites avec une liste de prix en annexe sur LinkedIn ou par e-mail sans les avoir demandés) franchement, ils ne sont pas du tout privés. Ce sont des réseaux de blogs publics.

Ce qu'il faut retenir, c'est que le risque associé aux réseaux de blogs publics est encore plus grand que celui des réseaux de blogs privés.

5. Si on a plusieurs sites avec des liens les uns vers les autres, est-ce que c'est un PBN ?

Il n'est pas rare qu'une entreprise possède plusieurs sites, et qu'elle ait des liens entre eux. Ces derniers ne sont pas, pour la plupart, non naturels, et ne forment pas un PBN.

De nombreuses entreprises gèrent plus d'un site web, et il est naturel de vouloir s'assurer que les visiteurs découvrent les autres sites. Souvent, ces liens sont placés dans le pied de page.

Il n'y a pas lieu de s'inquiéter à ce sujet ni de cesser d'établir des liens entre vos propriétés, tant que cela reste naturel et que ce n'est pas fait dans un esprit de manipulation. Simplement, n'utilisez pas de texte d'ancrage optimisé pour ces liens. Un groupe de sites ne devient un réseau de blogs privés que lorsque l'objectif principal est de créer des liens. Clairement, plusieurs sites appartenant à une entreprise n'ont rien à voir avec cette pratique.

Que devez-vous faire si votre site a des liens provenant de PBN ?

Si vous pensez que votre site a des liens provenant d'un PBN ou d'autres sources de mauvaise qualité, il est bon de passer du temps à les nettoyer.

Premièrement, vous devrez identifier tout lien non naturel, et vous pouvez le faire à l'aide de l'outil Backlink Audit de Semrush.

Plus précisément, vous pouvez sélectionner des marqueurs toxiques spécifiques pour analyser le profil de liens de votre site, notamment ceux qui signalent généralement un réseau de liens.

marqueurs toxiques semrush

Toutefois, il reste judicieux d'auditer votre profil de liens sur la base de marqueurs plus larges, y compris ceux jugés manipulateurs ou provenant d'un environnement nuisible. Vous pouvez utiliser notre guide sur l'analyse des backlinks pour mieux comprendre l'audit des backlinks et la manière d'identifier les liens toxiques.

Ensuite, vous devez nettoyer les liens jugés de mauvaise qualité, nuisibles ou provenant de réseaux de blogs privés, soit en les supprimant, soit en les ajoutant à un fichier de désaveu. 

De manière générale, le recours aux réseaux de blogs privés n'est pas une tactique de construction de liens que nous recommandons ou approuvons. 

Vous devez utiliser des techniques qui vous permettent d'obtenir des liens éditoriaux qui positionnent votre marque au rang de leader dans votre domaine, qui proviennent de sites que votre public lit et qui envoient du trafic referral. Les risques liés à l'utilisation des PBN n'en valent pas la peine.

Author Photo
Olivier AmiciJe suis en charge du développement marketing pour le marché Français et Francophone, de l’organisation des événements en ligne, des partenariats marketing/éducatifs, de la chaîne YouTube et du blog Semrush France.
Subscribe to learn more about SEO
By clicking “Subscribe” you agree to Semrush Privacy Policy and consent to Semrush using your contact data for newsletter purposes
More about SEO