Guest blogging : le guide définitif

Brian Dean

Dec 14, 202218 min de lecture
Guest blogging : le guide définitif

Ce guide contient tout ce que vous devez savoir sur le guest blogging.

Comment démarrer.

Comment passer à l'échelle supérieure.

Et comment faire en sorte que votre guest post soit présenté sur des sites qui font énormément autorité.

À propos de l'auteur

Bonjour, je m'appelle Brian Dean.

Au cours des dernières années, j'ai publié plus de 200 guest posts.

Certains de ces guest posts étaient sur des sites de petite niche, comme celui-ci :

guest post sur un site de niche

Mais j'ai également publié des articles invités sur d'ÉNORMES blogs dans le domaine du marketing, comme Buffer :

guest post de Brian sur le blog Buffer

J'ai même vu mon contenu publié sur des sites d'autorité comme Entrepreneur et Inc.

contenu publié sur Entrepreneur et Inc

Inutile de dire que ces guest posts ont généré des milliers de visiteurs ciblés sur mon site.

augmentation du trafic référent

Sans parler des puissants backlinks qui ont considérablement amélioré mes classements dans Google.

Dans ce guide, je vais vous révéler exactement comment j'ai fait.

Étape 1 : Trouvez des cibles pour vos guest posts

La première étape consiste à trouver un site sur lequel publier un guest post.

Voici sept méthodes éprouvées pour trouver des sites qui acceptent les articles invités :

Technique n° 1 : les chaînes de recherche Google

Vous voulez autre chose que la chaîne de recherche typique "mot clé" + "écrire pour nous" ?

Voici une liste de chaînes de recherche que j'utilise personnellement pour trouver des opportunités de guest posting :

Votre mot clé "guest post"

Votre mot clé "écrire pour nous"

Votre mot clé "article invité"

Votre mot clé " opportunités d'articles invités"

Votre mot clé "article invité par"

Votre mot clé "auteur collaborateur"

Votre mot clé "souhaite écrire pour"

Votre mot clé "soumettre un article de blog"

Votre mot clé "contribution à notre site"

Votre mot clé "soumettre du contenu"

Votre mot clé "soumettre votre contenu"

Votre mot clé "soumettre un article"

Votre mot clé "Cet article a été écrit par".

Votre mot clé "directives pour la publication d'un article".

Votre mot clé "suggérer un article"

Votre mot clé "soumettre une analyse"

Votre mot clé "directives pour les contributeurs"

Votre mot clé "contributeur"

Votre mot clé "soumettre des actualités"

Votre mot clé "devenir un blogueur invité"

Votre mot clé "guest blogger"

Votre mot clé "recherche d'articles invités"

Votre mot clé "recherche guest posts"

Votre mot clé "accepte les guest posts"

Votre mot clé "recherche de rédacteurs".

Votre mot clé "articles recherchés".

Votre mot clé "devenir auteur".

Votre mot clé "devenir auteur invité".

Votre mot clé "devenir contributeur".

Votre mot clé "soumettre un article invité"

Votre mot clé "soumettre un article"

Votre mot clé "soumettre article"

Votre mot clé "auteur invité".

Votre mot clé "envoyer un conseil"

Votre mot clé inurl: "blogueur invité"

Votre mot clé inurl: "guest post"

allintitle: Votre mot clé + guest post

Technique n° 2 : recherche inversée d'images sur Google

C'est plutôt sympa :

Tout d'abord, trouvez quelqu'un dans votre niche qui écrit beaucoup de guest posts.

Par exemple, Noah Kagan a tendance à contribuer à de nombreux blogs dans le domaine du marketing.

HubSpot - Auteur - Noah Kagan

Ensuite, saisissez l'URL de la photo qu'il utilise dans sa biographie d'auteur :

Copier l'adresse de la photo

Enfin, collez-la dans la recherche d'image inversée de Google :

Google - Recherche par image - Noah Kagan

Boom ! Vous obtenez une liste des sites où il a publié des guest posts... sur un plateau d'argent :

Recherche par image - Noah Kagan

Technique n° 3 : recherche sur Twitter

La recherche sur Twitter est une mine d'or inexploitée.

En effet, j'ai trouvé des opportunités de guest blogging incroyables sur Twitter...

...des opportunités que je n'aurais jamais trouvées avec Google.

Par ailleurs, les résultats de Twitter sont plus récents que l'index de Google. Cela signifie que vous pouvez trouver des sites qui sont activement à la recherche de guest posts.

Voici comment procéder :

Tout d'abord, rendez-vous sur la page de recherche de Twitter et saisissez une chaîne de recherche de base comme "[mot clé]" guest post.

barre de recherche Twitter

Ensuite, parcourez les résultats pour trouver des cibles pour le guest posting :

img-semblog

En un rien de temps, vous trouverez des sites de qualité qui acceptent les guest posts.

Il s'agit de faire de la rétro-ingénierie sur les backlinks d'un site dans votre niche.

De cette façon, vous pouvez découvrir une MINE D'OR d'opportunités de guest posting.

Par exemple, j'ai remarqué que ce site était classé pour un grand nombre de mots clés dans ma niche :

Sujan Patel – Page d'accueil

J'ai donc pris l'URL de la page d'accueil et je l'ai entrée dans Analyse de backlinks de Semrush.

Semrush – Sujan Patel

Et j'ai obtenu une liste de tous leurs backlinks.

Analyse de backlinks de Semrush

Il est vrai que la plupart de leurs backlinks ne proviennent pas de guest posts. Mais c'est quand même le cas d'une partie d'entre eux.

De fait, en l'espace de cinq minutes, j'ai trouvé dix sites de grande qualité sur lesquels il a été invité à publier des articles :

Guest posts de Sujan Patel

L'avantage de cette stratégie, c'est que vous pouvez trouver des sites qui n'annoncent pas ouvertement qu'ils acceptent des articles invités. En d'autres termes, les sites qui n'ont pas de page "écrivez pour nous".

Mais grâce à l'ingénierie inverse, vous pouvez trouver ces sites facilement.

Technique n°5 : AllTop.com

Si seulement il existait un endroit qui répertorie les meilleurs blogs sur Internet.

Oh, attendez, il y en a un !

Il s'appelle AllTop.com.

Il vous suffit de vous rendre sur AllTop, de trouver votre sujet et vous obtiendrez une liste des meilleurs blogs dans votre niche :

alltop, résultats

Bien sûr, vous ne pourrez pas soumettre un guest post à chaque site répertorié dans AllTop.

Mais avec un travail de recherche suffisant, vous pouvez en trouver quelques-uns qui acceptent les articles invités.

Technique n°6 : les commentaires sur les blogs

Avertissement : Il s'agit d'une stratégie avancée de guest posting.

Par conséquent, si vous n'avez jamais publié de guest post auparavant, ignorez cette technique pour l'instant.

Sur ce, voici comment cela fonctionne :

Vous avez probablement remarqué que d'autres blogueurs commentent vos guest posts.

Par exemple, sur un guest post que j'ai publié il y a quelque temps, j'ai reçu un certain nombre de commentaires :

commentaires sur un guest post

Et il ne s'agissait pas de quelques inconnus... mais de personnes qui tiennent des blogs dans mon domaine.

Donc, après avoir répondu à leur commentaire, j'ai envoyé à chacun d'eux ce script :

Bonjour [Nom],

Merci d'avoir pris le temps de commenter mon guest post sur [site web].

Je n'avais jamais pensé au fait que [Insérez quelque chose qu'ils ont dit dans le commentaire].

C'est un bon point.

J'ai d'ailleurs une autre idée de guest post qui serait parfait pour votre site.

Il s'agit de : [Titre du billet d'invité]

Je pourrais vous l'envoyer cette semaine.

Quoi qu'il en soit, merci encore pour vos idées !

Bien cordialement,

[Votre prénom]

Et ce simple script d'e-mail m'a permis d'obtenir un guest post privilégié sur un site qui n'avait pas de page consacrée au guest blogging.

Pourquoi cela fonctionne-t-il si bien ?

Eh bien...

Une personne qui laisse un commentaire sur vos articles invités a manifestement apprécié votre contenu. Sinon, elle n'aurait pas pris le temps de laisser un commentaire.

Donc, tant que vous leur envoyez un article exceptionnel, ils seront généralement d'accord.

Technique n° 7 : listes de sites qui acceptent les guest posts

Pourquoi passer des heures à chercher des opportunités de guest posting alors que d'autres personnes ont déjà fait le travail à votre place ?

Par exemple, voici une énorme liste de plus de 200 sites qui acceptent les articles invités. Et ici, une autre axée uniquement sur les blogs en français :

liste de sites qui acceptent les guest posts

Elle fournit même des statistiques intéressantes :

statistiques pour une liste de sites qui acceptent les guest posts

Ce sont de bonnes listes pour vous aider à démarrer.

Cela devrait vous occuper pendant un certain temps.

Maintenant que vous avez trouvé un site sur lequel publier un article, il est temps de passer à l'étape 2...

Étape 2 : Préparez votre guest post

À ce stade, vous disposez d'une liste de sites qui acceptent les guest posts.

Il est maintenant temps de passer à l'étape suivante.

Dans cette étape, je vous montrerai comment trouver des sites qui conviennent à votre guest post.

Vous apprendrez également comment gagner la confiance des propriétaires de blogs.

Allons-y...

Séparez les gagnants des perdants

Tout d'abord, vous devez séparer le bon grain de l'ivraie.

En d'autres termes, vous devez trouver des sites pour lesquels il vaut la peine d'écrire un guest post.

Soyons clairs :

Il ne s'agit pas d'être trop pointilleux.

En fait, si vous débutez, il est préférable de vous concentrer sur les blogs qui ne sont pas très populaires.

Ces petits blogs seront BEAUCOUP plus susceptibles d'accepter votre guest post.

Ensuite, au fur et à mesure que vous aurez plus d'articles à votre actif, vous pourrez passer à des sites plus populaires.

Quoi qu'il en soit, vous voulez publier des guest posts sur des sites qui :

  • Ont un profil de liens qui font autorité
  • Sont dans votre niche (ou une niche voisine)
  • Publient UNIQUEMENT du contenu de haute qualité
  • Peuvent vous apporter du trafic ciblé
  • N'enterreront pas votre lien dans un minuscule cadre de bio d'auteur
  • Ont un nombre important de followers sur les réseaux sociaux

Il est temps maintenant de...

Chauffer vos cibles

Si vous souhaitez publier un article sur un site qui fait autorité, vous devez vous placer sur l'écran radar de ce site... avant de formuler votre proposition.

Comme ça, quand vous les contacterez, ils diront : "Oh oui, c'est Jim, le gars qui laisse tous ces excellents commentaires."

Voici comment procéder :

1. Partagez sur les réseaux sociaux : Vous voulez que votre nom soit gravé dans le cerveau d'un blogueur ? Partagez leurs articles sur Twitter, Facebook et Pinterest :

partage sur twitter

2. Rédigez des commentaires sur leurs blogs : Prenez quelques minutes pour laisser des commentaires pertinents et utiles sur leurs sites.

3. Envoyez-leur un e-mail : si vous vous sentez d'humeur à le faire, envoyez un e-mail au propriétaire du site une ou deux semaines avant votre pitch, juste pour lui dire comment un de ses contenus vous a aidé :

Bonjour [Nom],

Votre récent article sur [Sujet] m'a vraiment aidé.

Plus précisément, j'ai utilisé [Technique ou conseil de l'article]. Et j'ai obtenu [résultats] !

Je voulais donc vous envoyer un petit e-mail pour vous dire : "Merci !".

Merci encore,

[Votre prénom]

Trouvez le sujet parfait pour votre guest post

Voici exactement comment trouver le sujet idéal pour un guest post :

1. Découvrez les articles les plus populaires du site.

Ils sont parfois répertoriés dans la barre latérale du blog :

barre latérale : articles les plus populaires du site

Vous pouvez également utiliser un outil (comme Traffic Analytics de Semrush) qui répertorie les contenus les plus performants d'un blog :

Traffic Analytics de Semrush, pages les plus performantes

Peu importe comment vous les trouvez, il est prouvé que ces sujets génèrent des partages, du trafic et des commentaires.

Ainsi, lorsque vous enverrez à quelqu'un un guest post sur ce sujet, il dira : "Le contenu sur ce sujet est toujours très populaire sur notre blog. C'est parfait."

2. Ensuite rendez-vous sur Topic Research de Semrush.

C'est un outil idéal pour trouver des sujets tendance dans votre niche :

Topic Research de Semrush

Pourquoi est-ce important ?

Les blogueurs veulent publier des articles sur des sujets chauds et tendance.

Parce que cela signifie plus de trafic pour eux.

Ainsi, lorsque vous leur proposez du contenu sur un sujet qui suscite l'intérêt, ils sont BEAUCOUP plus susceptibles d'accepter.

3. Examinez leurs autres guest posts.

Qu'est-ce que d'autres personnes ont déjà publié ? Cela vous donnera une idée de ce que le propriétaire du site recherche lorsqu'il examine les articles.

Par exemple, lorsque j'ai consulté le blog de Buffer, j'ai remarqué que la plupart de leurs articles invités étaient des études de cas.

Buffer, études de cas

J'ai donc décidé de leur envoyer une étude de cas pour mon article invité.

Simple.

4. Examinez les directives du site pour la publication d'un guest post

Je sais que vous avez mieux à faire de votre vie que de lire la liste des directives pour les guest posts

J'en suis conscient.

Mais certains blogueurs ont des directives très, très spécifiques.

Certaines visent à normaliser leurs articles.

D'autres sont là pour s'assurer que les gens les lisent vraiment.

Dans tous les cas, il est important que vous les respectiez.

Parce qu'il n'y a rien de pire que d'écrire un chef-d'œuvre de 2000 mots... et de le voir rejeté à cause de la limite du nombre de mots.

Étape 3 : Envoyez votre proposition

Imaginez une seconde que vous êtes le propriétaire d'un site faisant autorité et en pleine expansion.

Vous avez des articles à rédiger, des tweets à envoyer et une boîte de réception surchargée.

Comment allez-vous réagir lorsque vous recevrez une proposition générique de guest post ?

Eh bien, oui ! Vous allez appuyer sur le bouton "supprimer" aussi vite que possible.

Voici un modèle d'e-mail éprouvé à utiliser à la place :

Bonjour [Nom],

Je suis un lecteur de longue date. Vous avez peut-être remarqué mon commentaire sur [Article] (article génial d'ailleurs).

Je vous écris parce que j'aimerais écrire un guest post pour [site Web].

J'ai réfléchi à des sujets qui, selon moi, pourraient être très utiles à vos lecteurs :

[Idée n° 1] [Idée n° 2] [Idée n° 3].

Je veillerai à ce que l'article déborde d'informations qui ne peuvent être trouvées nulle part ailleurs.

Pour vous donner une idée de la qualité que je peux apporter à votre site, voici un lien vers un article que j'ai récemment publié sur [Autre site Web].

À bientôt,

[votre prénom].

Voici ce qui rend ce modèle d'e-mail si efficace :

  • Il commence par un élément spécifique concernant LEUR SITE.
  • Il est bref et avenant (<150 mots)
  • Il leur donne 3 sujets spécifiques à choisir (moins de travail pour eux)
  • Il vous met en avant subtilement
  • Il évoque votre expérience et vos publications

Et maintenant, il est temps de passer à...

Étape 4 : Rédigez votre guest post

Donc, un blogueur a accepté votre proposition.

C'est génial.

Maintenant, vous devez maintenant leur envoyer quelque chose.

Voici comment faire...

Mon "système à 2 niveaux" breveté

Nous en avons tous conscience : les journées ne font que 24 heures.

Vous ne pouvez pas écrire un guide ultime de 3000 mots pour tous les sites.

C'est pourquoi vous devez séparer vos cibles en deux niveaux :

Niveau 1 : Il s'agit des 10 à 20 sites qui font incontestablement autorité dans votre niche. Des sites que vous pouvez nommer sans hésiter. Des sites que vous visitez, lisez et suivez vraiment.

Niveau 2 : Les sites de niveau 2 sont des blogs qui sont suffisamment acceptables pour mériter un guest post de haute qualité. Mais ils ne sont pas assez importants pour que vous passiez une semaine à écrire un contenu époustouflant.

Sur ce, nous allons voir ce qu'il faut envoyer aux sites de niveau 1 et de niveau 2.

Contenu de niveau 1

Le contenu des sites de niveau 1 doit être aussi bon, voire meilleur, que celui que vous publiez sur votre propre blog.

Je parle d'un contenu époustouflant qui oblige le propriétaire du site à cliquer sur "publier".

Un contenu qui change les esprits, suscite la conversation et incite à l'action.

Un contenu qui pourrait figurer sur la page d'accueil de Life Hacker ou du Monde.

N'oubliez pas : Les sites faisant autorité sont des autorités parce qu'ils ne publient que des articles de qualité. Point.

Et ils ne vont pas baisser leurs exigences juste parce que vous avez commenté leur site à quelques reprises.

Vous devez vraiment les convaincre. Voici comment...

Voici 4 éléments que vous devez inclure dans le contenu de votre guest post de niveau 1 :

1. Envoyez un système : si vous regardez les meilleurs contenus sur n'importe quel site, vous remarquerez qu'ils ont une chose en commun :

Ils présentent un système complet, étape par étape, pour atteindre un résultat.

Pourquoi ? Les systèmes ont une valeur perçue BEAUCOUP plus élevée qu'une série de conseils donnés au hasard.

Par exemple, dans mon article pour Buffer, j'ai montré aux gens les étapes exactes que j'ai utilisées pour augmenter le taux de conversion de mon blog de 134 %.

De cette façon, les gens peuvent suivre les étapes de l'article... et améliorer leur taux de conversion.

Pas de théorie. Pas de Blabla. Juste un processus étape par étape que tout le monde peut suivre.

2. La longueur fait la force : Les articles plus longs ont une valeur perçue plus élevée que les articles courts.

C'est pourquoi je cherche à obtenir AU MOINS 2 500 mots pour les sites de niveau 1.

Par exemple, mon article sur Buffer compte un nombre impressionnant de 2 993 mots.

Mais ce n'est pas du vent. Il s'agit de 2 993 mots de contenu pratique et exploitable.

3. Captures d'écran, organigrammes et images personnalisés : incluez beaucoup de captures d'écran et d'autres éléments visuels. Ils vous aident à vous démarquer... et ajoutent beaucoup de valeur à votre article.

Comme vous pouvez le voir, j'ai veillé à inclure une tonne de captures d'écran dans mon article sur Buffer.

captures d'écran dans un article sur Buffer

4. Liens internes : les liens internes sont excellents pour le SEO. Veillez donc à créer des liens vers d'autres contenus du site dans votre article.

Cela montre que vous avez fait un effort supplémentaire pour rendre votre article aussi utile que possible.

Par exemple, j'ai créé des liens vers d'autres articles sur le blog de Buffer :

liens vers d'autres articles sur le blog de Buffer

Oui, cela a demandé un effort supplémentaire pour trouver des articles de leur blog vers lesquels pointer. Mais au final, cela a montré à l'équipe de Buffer que je m'intéressais vraiment à eux.

Contenu de niveau 2

Les sites de niveau 2 méritent aussi qu'on les aime.

S'ils figurent sur votre liste de cibles, le blog doit avoir quelque chose à offrir.

Bien que je ne sois pas fou de ces sites... j'envoie quand même quelque chose de valeur.

Mais ce n'est pas aussi incroyable que ce que j'envoie aux sites de niveau 1.

Étape n° 5 : Suivi

Voici ce que je fais pour tirer le meilleur parti de chaque guest post :

1. Répondez activement aux commentaires : Ne publiez pas votre commentaire pour vous enfuir ensuite. Prenez le temps de répondre aux commentaires des gens au fur et à mesure qu'ils arrivent. D'ailleurs, j'ai l'habitude de laisser un commentaire juste après la mise en ligne de mon article pour montrer à tous que je suis là pour répondre aux commentaires :

Commentaire sur un guest post de blog
"Je serai là toute la journée pour répondre aux questions que vous auriez sur cet article :)"

Ensuite, je fais de mon mieux pour répondre à tous les commentaires qui surviennent dans les premières 48 heures.

Répondre aux commentaire d'un guest post

2. Faites la promotion de votre guest post sur les réseaux sociaux :

Brian – Social media promoting tweet

C'est gagnant-gagnant : le site sur lequel vous avez posté un article obtient du trafic. Et vous partagez un excellent article de blog avec votre communauté.

3. Envoyez un message de remerciement : J'envoie généralement aux sites de niveau 1 un e-mail de suivi rapide pour leur faire savoir que j'ai apprécié cette opportunité. Encore une fois, c'est quelque chose que personne ne fait. Ce petit mot de remerciement vous aide donc à vous démarquer. Il permet également de garder la ligne ouverte pour la prochaine fois que vous souhaitez publier un article sur leur site.

4. Contactez les blogueurs qui commentent : Comme je l'ai mentionné à l'étape 1, il m'arrive de contacter les personnes qui ont commenté mon guest post... et de leur demander de publier un article invité sur leur site.

Étape bonus n° 1 : le guest post élargi

Oui, le trafic et les liens sont excellents.

Mais la création d'une liste d'e-mails est un avantage sous-estimé du guest blogging.

Et pour construire votre liste d'e-mails avec le guest posting, vous DEVEZ essayer le Guest post élargi.

Il s'agit d'un processus en trois étapes que j'utilise pour transformer le trafic des guest posts en leads (et en ventes).

Voici comment cela fonctionne :

1. Tout d'abord, créez une ressource "bonus".

Elle doit être en rapport avec votre guest post.

Il peut s'agir d'un ebook.

Il peut s'agir d'une vidéo.

Le format spécifique n'a pas d'importance.

Ce qui est important, c'est qu'elle porte sur le même sujet que votre guest post.

Par exemple, voici le bonus que j'ai créé pour mon guest post sur Buffer :

bonus pour mon guest post sur Buffer
Ne manquez pas nos stratégies SEO et études de cas exclusives : inscrivez-vous à la newsletter de Backlinko !

Comme vous pouvez le constater, il s'agit d'une série de conseils que je n'ai pas pu inclure dans le guest post.

Et tous ces conseils sont liés au sujet de mon guest post : la création de votre liste d'adresses e-mail.

J'ai également ajouté quelques checklists en PDF.

checklists en PDF en bonus

2. Ensuite, créez une page spécifiquement destinée aux personnes qui lisent votre guest post.

Cette page doit offrir votre section bonus en échange d'un email.

Voici la mienne :

page offrant votre section bonus en échange d'un email

(N'hésitez pas à vous en inspirer.)

3. Enfin, présentez votre section bonus à la fin de votre article.

Voici un exemple :

présentation de la section bonus

Et cette stratégie a fonctionné à merveille.

En fait, j'ai gagné 188 abonnés supplémentaires en utilisant cette stratégie toute simple pour mon guest post sur Buffer :

conversions pour les e-mails

Et comme vous pouvez le voir dans cette capture d'écran, la page vers laquelle j'ai envoyé les gens a converti à 37,8%. C'est pas mal !

Étape bonus n° 2 : conseils pro pour le guest blogging

Terminons par une poignée de conseils pro que j'ai recueillis au fil des ans.

1. Utilisez les commentaires pour estimer le trafic référent

Comment savoir combien de trafic vous obtiendrez de votre guest post ?

Si vous pensez que "plus gros site = plus de trafic", vous avez tort.

Je vous explique...

Il y a quelques années, j'ai publié un article invité sur le blog de Pat Flynn.

À la même époque, j'ai également publié un article sur l'un des plus grands sites de marketing en ligne.

(Je ne veux faire de l'ombre à personne, donc je ne nommerai pas le site).

Le site de Pat est populaire. Mais ce site de marketing est GIGANTESQUE.

A votre avis, lequel m'a envoyé le plus de trafic ?

Le blog de Pat... et de loin :

Trafic référent d'un guest post

Et quand je regarde combien de commentaires chaque blog a tendance à recevoir, c'est loin d'être comparable.

Le blog de Pat reçoit plus de 50 commentaires par article. Le site de marketing ? Environ 10 commentaires par article.

Ce n'est pas un exemple isolé.

Après avoir publié plus de 200 guest posts, j'ai pu identifier une tendance forte :

Plus de commentaires = plus de trafic.

La raison ?

Les grands sites reçoivent beaucoup de visiteurs. Mais ils n'ont pas beaucoup de lecteurs.

Et le meilleur moyen d'estimer le nombre de lecteurs ? Voir combien de commentaires leurs articles de blog reçoivent.

Conclusion ? Plus un blog reçoit de commentaires, plus vous pouvez attendre de trafic de votre guest post.

Comme Matt Cutts (de Google) l'a proclamé dans une déclaration restée célèbre, Google ignore probablement les liens dans la section biographie de l'auteur du guest post, comme celui-ci :

biographie de l'auteur d'un guest post

C'est pourquoi vous devez inclure au moins un backlink contextuel dans votre guest post.

Pour vous donner une idée de ce que je veux dire, voici un lien contextuel d'un de mes guest posts :

lien contextuel d'un guest post

Comme vous pouvez le voir, mon lien s'intègre naturellement dans le contenu. Il n'y a rien de spammy ou de forcé.

3. Guest post utilisant des infographies

Il s'agit d'une stratégie ceinture noire qui m'a permis de figurer sur des sites d'information et des blogs d'autorité. Les infographies sont une méthode idéale pour créer des liens.

Consultez cet article pour en savoir plus la création d'une infographie, les outils à utiliser et la manière de la promouvoir.

4. Utilisez les biographies d'auteurs de guest posts

Voici un excellent moyen de trouver des opportunités "cachées" de guest posts.

Tout d'abord, trouvez un auteur invité prolifique dans votre niche.

blogueur populaire

Puis copiez un extrait de texte de sa biographie.

copie d'un extrait de biographie

Et collez ce texte dans Google (entre guillemets).

Coller texte de bio dans Google (entre guillemets).

Et voilà ! Vous venez de trouver des dizaines de sites sur lesquels vous pouvez publier des guest posts.

Page Google de sites sur lesquels vous pouvez publier des guest posts

5. Vendez-vous dans votre biographie d'auteur

Regardons les choses en face : la plupart des biographies d'auteurs sont ennuyeuses.

Et c'est l'une des principales raisons pour lesquelles la plupart des guest posts génèrent si peu de visiteurs.

Trafic référent des guest posts

Votre biographie d'auteur doit donc donner envie aux gens de cliquer et de visiter votre site.

Par exemple, voici la biographie d'un de mes guest posts :

another author bio
Brian est le fondateur, obsédé par le SEO, de Backlinko, un blog professionnel figurant dans le Top 100 de Technocrati, qui compte plus de 45 000 visiteurs par mois. Pourquoi une telle popularité ? Son look n'a rien à voir avec cela (OK, peut-être un peu). C'est parce qu'il fournit des conseils incroyablement pratiques que des gens comme vous peuvent utiliser pour développer leur entreprise, comme cette vidéo gratuite.

Vous voyez comment j'explique POURQUOI mon site vaut la peine d'être visité ?

C'est l'une des principales raisons pour lesquelles ce guest post m'a valu un trafic considérable :

trafic d'un guest post

Conclusion

C'était donc mon guide étape par étape du guest blogging.

J'aimerais maintenant vous laisser la parole :

Quelle tactique de ce guide allez-vous utiliser en premier ?

Êtes-vous prêt(e) à rédiger de meilleures biographies d'auteurs ?

Ou peut-être voulez-vous trouver des possibilités de guest posting grâce à la recherche inversée d'images de Google ?

Dans tous les cas, faites-moi signe dans la section des commentaires ci-dessous.

Partager
Trouvez des idées de mots clés en quelques secondes

Boostez vos résultats SEO avec une puissante recherche de mots clés

Outil de recherche de mots clés gratuit

Author Photo
Brian Dean est un expert en SEO et un entrepreneur de renommée internationale. Le site web qu‘il a lancé, backlinko.com, est la plus importante source d‘informations et de conseils sur le SEO et le marketing. N‘hésitez pas à entrer en contact avec lui sur Twitter via @backlinko !