Comment se préparer à la mise à jour des Core Web Vitals en 2021 [Étude]

Olivier Amici

Apr 29, 20219 min read
La première grande mise à jour de Google de 2021 se profile à l'horizon. La mise à jour des Core Web Vitals est englobée dans la mise à jour de l'expérience de page comme indiqué dans le blog de Google en mai 2020.

La première grande mise à jour de Google de 2021 se profile à l'horizon. La mise à jour des Statistiques Web principales (Core Web Vitals) est englobée dans la mise à jour de l'expérience de page comme indiqué dans le blog de Google en mai 2020.

Google a indiqué que les signaux de classement de l'expérience de page basés sur les Core Web Vitals seraient appliqués globalement à tous les navigateurs mobiles. La prochaine mise à jour aura probablement un impact important : 

Les pages qui obtiennent un score « Bon » au niveau des Core Web Vitals atteignent un niveau d'expérience utilisateur intéressant et peuvent bénéficier d'un coup de pouce dans la composante « expérience de page » du classement, à condition que les autres composantes du signal d'expérience de page (HTTPS, ergonomie mobile, etc.) soient jugées correctes.

Nous avons mené une étude destinée à découvrir toutes les tendances et dépendances que la prochaine mise à jour des Core Web Vitals pourrait apporter, ainsi qu'à déterminer l'impact qu'elle pourrait avoir sur les sites. 

Dans cet article, vous découvrirez les principales conclusions de l'étude, la méthodologie employée, des conseils pratiques sur la manière d'analyser les Core Web Vitals d'un site et les mesures à prendre pour les améliorer.

Principales conclusions de l'étude

Les principales conclusions de cette étude sont les suivantes :

  • Une même page web peut avoir des scores différents entre le mobile et l'ordinateur. Différents domaines doivent être pris en compte lors de l'optimisation d'une page web en particulier.
  • Le nombre d'URL dans la catégorie « Médiocre » est plus élevé pour les mobiles que pour les ordinateurs. (Une URL est considérée comme « Médiocre » si au moins une des trois métriques entre dans la catégorie « Médiocre »). Le nombre d'URL dans la catégorie « Bon » est également plus élevé sur ordinateur que sur mobile. Cela pourrait signifier qu'il est plus difficile d'optimiser pour la recherche sur mobile que pour l'ordinateur. 
  • Les URL ayant une bonne note sur les signaux essentiels ont déjà de bonnes performances dans les recherches. Plus une URL est élevée dans les classements, plus elle est optimisée.
  • La plupart des URL pour ordinateur et mobile présentent des scores positifs pour le Largest Contentful Paint.
  • L'optimisation des Core Web Vitals pourrait déjà être un moyen d'améliorer le classement dans les résultats de recherche.
  • Les mesures pour les mobiles et les ordinateurs varient pour toutes les URL.

Méthodologie

La méthodologie que nous avons appliquée pour cette étude se résume ainsi : 

  • Nous avons accumulé 10 000 mots clés aléatoires de la base de données des États-Unis de Semrush Sensor pour les ordinateurs et les mobiles.
  • Les mots clés provenaient de nombreuses catégories/niches différentes et de volumes de recherche variables. 
  • Les SERP ont été analysées et collectées le 15 février 2021.
  • Pour chacun des mots clés, nous avons recueilli les 10 premiers résultats/10 premières URL de la SERP, soit environ 78 000 URL sur ordinateur et 78 000 URL sur mobile. 

Pour toutes les URL collectées, nous avons analysé les trois métriques des Core Web Vitals : LCP, TBT, et CLS.

Veuillez noter que le TBT remplace le FID dans l'outil Audit de site Semrush, car Google préfère utiliser le TBT. C'est une métrique plus précise pour le benchmarking et l'optimisation. Lisez Google's optimize FID (Optimiser le FID de Google) pour obtenir plus de renseignements.

Cette étude a été menée avec des données de « laboratoire », ce qui signifie que nous n'avons pas collecté de données à partir d'une API Google. 

Les données sont affichées par une page web et non par l'ensemble du site web. Ceci est important, car les Core Web Vitals sont des métriques de pages, et non des métriques de sites entiers. Cet élément est crucial pour comprendre si les métriques ont un score « Bon » ou non pour chaque page donnée à la fois.

Cette étude a été effectuée avant que ces métriques n'affectent les résultats de la mise à jour de juin. Grâce à ces données, les spécialistes du référencement et les propriétaires de sites peuvent préparer leurs sites à la mise à jour.

Table des matières

Que sont les Core Web Vitals ? 

Les Core Web Vitals sont un ensemble de trois métriques individuelles intégrées à l'expérience de page globale : 

  • Largest Contentful Paint (LCP)
  • Cumulative Layout Shift (CLS)
  • First Input Delay (FID).

Il s'agit d'un ensemble de signaux que Google va mesurer pour évaluer l'expérience de page pour un utilisateur. Apprenez-en plus ici sur les Core Web Vitals et comment les optimiser dans notre article de blog.

Largest Contentful Paint (LCP)

Largest Contentful Paint, ou abrégé LCP, mesure la vitesse de chargement et les performances d'une page Web. Google indique que pour des vitesses de chargement optimales, le LCP doit se produire dans les 2,5 secondes qui suivent le début du chargement de la page.

First Input Delay (FID)

Le First Input Delay, ou FID mesure l'interactivité. Le FID mesure le temps qu'il faut entre la première interaction d'un utilisateur avec un élément de page (l'utilisateur clique sur un lien, appuie sur un objet, etc) et le moment où cet élément spécifique commence le traitement en réponse à l'action de l'utilisateur.

Cumulative Layout Shift (CLS) 

Le Cumulative Layout Shift, ou le CLS, mesure la stabilité visuelle. Google indique que les objets et les éléments ne doivent pas se déplacer sur une page pendant son rendu et/ou son chargement pour un utilisateur. Fondamentalement, le CLS fait référence à tous les changements de mise en page prévus qui se produisent pendant la durée de vie d'une page Web.

Pourquoi les Core Web Vitals sont-elles importantes ?

Google a directement annoncé à plusieurs reprises au cours de l'année écoulée que cette mise à jour allait arriver et que les propriétaires de site devaient se tenir prêts. Chaque fois que Google fait une déclaration officielle sur un facteur de classement ou une mise à jour d'algorithme à venir, c'est un événement important. 

Gardez à l'esprit que, comme l'indique Google :

En effet, une page ne peut pas être conviviale si son contenu est hors de propos 

Il existe de nombreux facteurs de classement qui influencent le classement global de chaque page et site web dans les recherches, mais dans cet article, nous nous penchons principalement sur l'impact des signaux Web sur le succès d'un site web dans les recherches.

Pour évaluer vos Core Web Vitals, vous pouvez utiliser l'onglet Améliorations dans Google Search Console

Comme cela a déjà été mentionné aussi, vous pouvez obtenir un rapport Core Web Vitals dans l'outil Audit de site

Résultats de l'étude

Les résultats de l'analyse des URL sur mobile et sur ordinateur sont détaillés ci-dessous.

Mobile et Ordinateur

Les principales découvertes notables constatées lors de la comparaison entre l'ordinateur et le mobile sont les suivantes :

  • Près de 84 % des CWV des URL qui se classent aux États-Unis dans le top 10 de la SERP ont obtenu des scores soit « Médiocre » ou « Amélioration nécessaire ». Google note que les pages qui reçoivent un score « Bon » sur les Core Web Vitals atteignent un niveau d'expérience utilisateur intéressant et peuvent bénéficier d'un coup de pouce dans la composante « expérience de page » du classement, à condition que les autres composantes du signal d'expérience de page (HTTPS, ergonomie mobile, etc.) soient jugées correctes.
  • La part globale des URL dont toutes les métriques sont dans la catégorie « Bon » est de 16,2 % pour le mobile et de 34,70 % pour l'ordinateur.
  • La part globale des URL ayant au moins une métrique « Amélioration nécessaire » et pour lesquelles toutes les autres ont un score « Bon » est de 14,50 % pour le mobile et de 22,88 % pour l'ordinateur. 
  • La part globale des URL ayant au moins une métrique « Médiocre » est de 69,30 % pour le mobile et de 42,42 % pour l'ordinateur. 
  • La part globale des URL dont toutes les métriques sont dans la catégorie « Médiocre » est de 7,97 % pour le mobile et de 1,29 % pour l'ordinateur. 
  • Les URL les plus optimisées (selon la part d'URL dont toutes les métriques ont le score « Bon » et les valeurs médianes pour chaque mesure) se trouvent en deuxième position pour les mobiles et en deuxième position pour les ordinateurs.
  • Sur les SERP mobiles, à partir de la 3ème position, nous avons constaté une tendance à la détérioration pour le TBT et le LCP, cependant, le CLS diminue.
  • Sur les SERP sur ordinateur, à partir de la 2ème position, nous avons constaté une tendance à la détérioration pour le TBT et le CLS, tandis que le LCP est assez stable avec une petite détérioration.

Résultats des Core Web Vitals pour les mobiles 

Au total, 78 434 URL ont été analysées du point de vue de l'interface mobile, et ces URL n'ont eu aucun problème pour collecter les métriques.

Répartition générale des URL pour chaque métrique

LCP (Largest Contentful Paint)

La plupart des URL se situaient dans la fourchette de valeurs LCP « Bon ».

TBT (Total Blocking Time – FID)

La plupart des URL ont un TBT « Médiocre ».

CLS (Cumulative Layout Shift)

La plupart des URL ont un CLS « Bon »

Combinaisons de métriques

En analysant les pourcentages d'URL pour chaque combinaison possible de métriques, nous avons constaté que la plupart des URL (25,6 %) ont des scores « Bon » pour le LCP et le CLS et « Médiocre » pour le TBT. Seules 16,2 % des URL ont obtenu le score « Bon » pour toutes les métriques.

Corrélations entre les Core Web Vitals et les classements

Le graphique ci-dessous détaille la part d'URL ayant un score « Bon » pour les trois paramètres/métriques par classement de position. Les données montrent que ces pourcentages sont sensiblement plus élevés pour les positions 1 à 3, le pourcentage le plus élevé étant attribué à la position 2. À partir de la position 3, les pourcentages diminuent. 

Nous pouvons voir ci-dessous comment les médianes de chaque métrique évoluent avec le changement de position. Nous avons décidé d'utiliser ici les valeurs médianes car, elles sont plus résistantes aux valeurs aberrantes. 

Parmi les trois métriques, c'est le TBT (FID) qui présente l'augmentation la plus notable dans le classement des positions. Le CLS montre, en revanche, une tendance à la baisse. Néanmoins, les valeurs médianes pour toutes les positions sont assez faibles. 

Résultats des Core Web Vitals pour les ordinateurs

Au total, 78 867 URL ont été analysées du point de vue de l'interface ordinateur.

Répartition générale des URL pour chaque métrique

LCP (Largest Contentful Paint)

La plupart des URL se situaient dans la fourchette de valeurs LCP « Bon ».

TBT (Total Blocking Time – FID)

La plupart des URL ont un TBT « Bon », contrairement aux données mobiles.

CLS (Cumulative Layout Shift)

La plupart des URL ont un score CLS « Bon ».

Pour toutes les URL analysées, la plupart des URL – 34,70 % – sont placées dans la catégorie « Bon » pour toutes les métriques et 12,55 % des URL ont un score TBT « Bon » et des scores « Amélioration nécessaires » pour LCP et CLS.

Conseils pratiques pour optimiser les Core Web Vitals d'un site Web

Avant toute mise à jour majeure, il est toujours recommandé de préparer son site Web si Google annonce effectivement l'impact de la mise à jour.

S'agissant des Core Web Vitals, il y a beaucoup de choses que les webmasters peuvent faire pour commencer à les améliorer. La première étape consisterait à utiliser l'outil Audit de site de Semrush pour comprendre les performances actuelles du site.

L'exécution de l'Audit de site par Semrush donne un aperçu des points sur lesquels il faut se concentrer en priorité pour un site Web. Découvrez notre blog sur la mesure des Core Web Vitals par Semrush pour avoir une vision plus approfondie.

N'hésitez pas non plus à utiliser les outils Google comme Page Speed Insights pour vous aider à auditer et à optimiser le processus.

Comment commencer à optimiser les Core Web Vitals

Semrush a déjà introduit le rapport Core Web Vitals dans l'outil Audit de site, ce qui vous permet de vérifier rapidement l'état des signaux essentiels de la page d'accueil d'un site (d'autres pages seront bientôt disponibles). Vous pouvez également utiliser notre rapport Performance pour trouver des idées d'amélioration pour vos pages.

Pour optimiser un site Web par rapport aux Core Web Vitals, il est recommandé d'analyser chaque URL individuellement car elle peut avoir un score différent parce qu'une page contient différentes mises en page, différents blocs de contenu et différents éléments. Vous trouverez ci-dessous les mesures de base que vous, ou votre équipe de développement, devriez prendre en premier lieu :

  • Mettez les images à l'échelle pour un dimensionnement correct du placement
  • Compressez les gros fichiers d'images
  • Appliquez le chargement paresseux au contenu statique
  • Appliquez un réseau de diffusion de contenu à la plateforme d'hébergement 
  • Supprimez toutes les ressources inutiles qui bloquent le rendu 
  • Proposez les images dans des formats de nouvelle génération 
  • Supprimez tout code javascript inutilisé
Author Photo
Olivier AmiciJe suis en charge du développement marketing pour le marché Français et Francophone, de l’organisation des événements en ligne, des partenariats marketing/éducatifs, de la chaîne YouTube et du blog Semrush France.
Subscribe to learn more about Études de données
By clicking “Subscribe” you agree to Semrush Privacy Policy and consent to Semrush using your contact data for newsletter purposes
More about Études de données
[Étude] Exploiter la recherche vocale pour les entreprises localesDéjà 20 % des internautes dans le monde utilisent la recherche vocale, et 58 % d‘entre eux recherchent des entreprises locales de cette manière. L‘étude Semrush — Recherche Vocale 2020 fournit des informations uniques sur les algorithmes de recherche de divers assistants vocaux pour aider les entreprises locales à tirer parti du grand potentiel de la recherche vocale.