En 2020, 17 400 e-commerces ont été créés. Vous êtes l’un d’eux ? Ce chiffre vous impressionne certainement. Que faire pour sortir du lot, pour se distinguer de la concurrence, et comment réussir son e-commerce ?

Une boutique en ligne peut devenir un excellent business, parce qu’il y a énormément de demandes, mais créer un e-commerces en 2021 est une épreuve. Il faut réussir à créer un site agréable, qui plaise à l’internaute et sur lequel il est facile de naviguer de page en page. Avant cela, le commerce électronique doit être visible, sur Google mais pas seulement, pour attirer les clients. Enfin, il faut parvenir à inciter l’internaute à acheter ses produits. Ce sont les 3 grands axes à suivre. Cela vous intrigue ? Découvrez tout de suite tout ce qu’il faut savoir avant de créer une boutique en ligne.

Axe N°1 pour réussir son e-commerce : le créer

La simple création du site est déjà une épreuve. On ne crée pas une boutique en ligne sur un claquement de doigts. Il faut avoir une stratégie, savoir quels produits vendre, choisir une plateforme e-commerce et trouver un fournisseur.

Quels produits vendre pour réussir son e-commerce ?

Depuis plusieurs années, les achats sur Internet se sont multipliés. Suite aux confinements de 2020, elles ont encore progressé. D’après la FEVAD, 40 millions de Français ont acheté sur Internet en 2020. Un chiffre impressionnant quand on sait qu’il y a 44 millions de Français âgés entre 20 et 75 ans.

Les demandes sont donc très nombreuses. Mais quels sont les produits les plus vendus sur le web ? Toujours d’après la FEVAD, ce sont les vêtements. Ils génèrent 51% des ventes. A la fin de la liste, nous retrouvons les décorations (25%).

Cela peut donner une première idée de stratégie. Faut-il miser sur les vêtements, qui sont demandés mais concurrencés, ou les décorations, moins populaires donc avec certainement moins de concurrents ?

A vous de choisir votre stratégie. Mais pour vous aider à faire votre choix, voici d’autres astuces pour trouver le produit parfait à vendre sur Internet.

  • Un produit indispensable qui intéresse tout le monde ;
  • Un produit qui nécessite une récurrence d’achat ;
  • Une offre originale et novatrice ;
  • Un produit qui parle à une cible précise, comme des collectionneurs.

Enfin, il est important pour un e-commerce de se spécialiser. Iriez-vous acheter du miel chez un commerçant qui vend aussi des couches pour bébés, des jeux de fléchettes et du mascara ? Non, sauf chez les grandes surfaces. Il faut se spécialiser dans un domaine, trouver une niche précise. Quitte à proposer peu de produits à la vente. Au moins, vous aurez l’image d’un vrai spécialiste et pourrez devenir le numéro 1 plus facilement.

Trouver une plateforme et un fournisseur

Créer une boutique en ligne, c’est aussi devoir sélectionner une plateforme et un fournisseur. Le choix est important car ils auront un impact sur l’avenir du commerce.

La plateforme, c’est le logiciel avec lequel le site sera créé. Les plus connus sur Shopify et Prestashop, mais il en existe d’autres. Il faut les choisir en fonction de la taille du catalogue, de votre budget et de vos connaissances techniques.

En effet, certaines plateformes e-commerce sont gratuites (ePro Shopping), d’autres payantes. Il en existe aussi des très simples, adaptées aux petits vendeurs (Wix, Opencart), mais il y a aussi des logiciels plus complexes et plus professionnels (Prestashop).

Le choix du fournisseur est aussi important car il est le lien entre le commerce et les clients. Si le fournisseur est mauvais, il enverra une mauvaise image de votre commerce. Les clients aiment quand il livre rapidement. De votre côté, vous devez pouvoir le joindre rapidement.

Certains fournisseurs e-commerce sont spécialisés dans un domaine : Brandsdistribution pour les vêtements, Nova Engel pour le cosmétique, Bimago pour la décoration…

Avant de pouvoir vivre de son activité de commerçant électronique, il y a donc de nombreux éléments à prendre en compte. Créer un site e-commerce n’est pas de tout repos, il y a toute une stratégie à établir. Mais quand le site est créé, il y a encore un long chemin à parcourir avant de conclure des ventes. 

Axe N°2 pour réussir son e-commerce : être visible

Une fois que les bases sont installées, il faut se rendre visible. Un e-commerce peut avoir 3 principaux leviers d’acquisition de trafic.

Miser sur le long terme avec le SEO

Le référencement naturel (SEO)est une stratégie à long terme qui doit être mise en place le plus tôt possible. Plus on attend, plus les résultats seront longs à parvenir.

KcWo73q-kvhmLoW-1Rvl8-Yh4wBt-3ZQrTbBT91Yw6pcHTsbnzgyNeswpbn2rHL2KIzm3lAeA8X1dKZSqDKND8bSfcWvSnTwHb1C6E6JDLfHF1FiNG2jZirlxUlX_Sj92KGv_t-x

En bref, le SEO permet à un site d’être parmi les meilleurs résultats de Google de manière naturelle. Pour cela, le site doit respecter à la lettre les critères de Google, qui sont nombreux et précis. Il y a 3 piliers à respecter.

D’abord, la technique. Il s’agit de construire le site correctement. Pour cela, il faut :

  • Un site qui se charge rapidement ;
  • Un site responsive, donc adapté aux mobiles ; 
  • Des balises HTML optimisées ; 
  • Pas d’erreur d’indexation, etc.

Ensuite, le contenu. C’est la décoration du site : les textes doivent être à la fois jolis et utiles. Le texte est important car c’est grâce aux mots présents dans une page que celle-ci peut se référencer correctement sur les termes ciblés. Un e-commerce doit avoir du contenu rédactionnel. Les pages catégories et le blog sont des endroits importants. Du texte bien rédigé sur ces pages permet d’avoir un trafic nombreux, de qualité, et de renforcer la confiance et la crédibilité du site.

Enfin, la popularité. Elle se construit petit à petit grâce aux backlinks. Il s’agit du lien d’un site présent dans un autre site, grâce à un article invité. Pour qu’un site soit populaire, un maximum de blogs doivent parler de lui. Puisqu’on parle beaucoup de ce site, Google comprendra qu’il doit être pertinent et le mettra donc en avant dans les résultats de recherche.

Mais le SEO est un travail complexe. Si c’est mal fait, le site pourrait recevoir une pénalité et perdre sa visibilité sur Google. Il faut donc le confier à un professionnel. 

Généralement, si un site n’est pas au moins en première page de Google, c’est qu’il y a des améliorations à faire. Grâce à un état des lieux du site, le consultant SEO peut connaître ses failles pour les corriger.

Le SEA pour du trafic immédiat

Le référencement payant (SEA) a des bons et des mauvais côtés. Certaines personnes ne jurent que par ça, et ont des bons résultats ; d’autres ne veulent pas en entendre parler.

Le mauvais côté du SEA, c’est son prix : il n’est pas gratuit comme le SEO. A chaque fois qu’un internaute clique sur votre annonce, vous allez payer. Donc, plus vous avez de trafic, plus vous payez. Et de manière assez logique, plus vous faites de ventes, plus vous payez également. Les marges ne sont donc jamais très élevées.

De plus, les publicités ne sont pas vraiment la tasse de thé des utilisateurs. Environ deux tiers ne cliquent jamais dessus : ils font confiance aux résultats naturels, qui "méritent" leur place. 

Créer une annonce sur Google, c’est donc passer à côté d’une grosse marge et de nombreux clients potentiels.

Mais le SEA a aussi de bons côtés, ce qui rend parfois son utilisation justifiée. Déjà, une fois l’annonce payée, elle se retrouve directement visible sur Google. Le SEA garantit donc un trafic immédiat. C’est donc idéal en cas de promotion, de déstockage ou de vente saisonnière.

Créer une communauté avec les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont de formidables outils de visibilité. Utiliser au moins un réseau social peut permettre de réussir son e-commerce.

LinkedIn, Instagram ou Facebook, pour ne citer qu’eux, sont utilisés par une énorme partie de la population. Être présent sur les réseaux sociaux permet donc d’avoir un grand potentiel de visibilité. 

En publiant régulièrement et en utilisant des hashtags, il est possible de toucher sa cible et donc d’avoir une communauté. C’est important au début d’un business en ligne. Le réseau social est aussi un endroit parfait pour communiquer sur ses promotions, nouveaux produits, etc. Enfin, ils permettent d’être proche de ses clients, notamment grâce aux commentaires et aux messages privés.

Axe N°3 pour réussir son e-commerce : inciter à l’achat

Vous avez réussi à rendre votre site e-commerce visible ? Très bien. La dernière étape pour le succès de votre boutique en ligne, c’est de conclure de nombreuses ventes. Proposer des produits intéressants pour votre cible, c’est une chose. Mais il faut les inciter à acheter chez vous, et pas chez un concurrent. 

Rédiger des fiches produits

La fiche produit, c’est sa description. De nombreux sites ne se contentent que d’écrire quelques mots à son sujet, mais ce n’est pas suffisant. 

Pour réussir une fiche produit, il faut :

  • Décrire l’utilisation du produit ; 
  • Vanter ses mérites, donner envie de l’acheter ;
  • Informer sur l’entretien et les éventuels dangers du produit ;

De ce fait, une fiche produit complète peut difficilement faire moins de 100 mots. Après, tout dépend du produit. La fiche d’une table sera certainement plus longue que celle d’une souris d’ordinateur.

Publier une FAQ

La Foire aux Questions est souvent appréciée par les internautes. Ils peuvent avoir la réponse à leurs questions en un simple coup d'œil. Moyen de paiement, temps de livraison, remboursements...

C’est une plue-value importante pour votre e-commerce. Elle permet aussi de rassurer l’internaute.

Afficher les avis clients

Voilà autre chose qui rassure le client : les avis. Ils prouvent que vos clients précédents étaient contents de vos produits, et de votre boutique en général.

Les clients prennent souvent le temps de lire les avis des consommateurs pour se faire une idée de vos produits. C’est un élément qui peut faire la différence, il serait dommage de s’en priver.

La dernière étape pour réussir son e-commerce, c’est de fidéliser le client. Il faut l’inciter à revenir. Gagner des clients, c’est bien, mais les garder, c’est encore mieux ! 

Pour cela, il existe plusieurs astuces. L’envoie de newsletters est une pratique connue. Elle permet de garder contact avec les clients, et de les tenir au courant de vos nouveautés et de vos promotions par exemple.

Les promotions sont justement très efficaces pour faire revenir les clients. En réduisant vos prix, vous les incitez à revenir sans procrastiner. 

Enfin, faites des cadeaux de temps en temps. Recevoir un produit gratuit est toujours appréciable !

Author Photo
Corentin VerneSpécialiste de la rédaction web et du SEO, j‘ai la double casquette du rédacteur web et du référenceur. J‘aide les sites à gagner en visibilité sur Google et à se démarquer de leurs concurrents. Je mets un point d‘honneur à accompagner de A à Z mes clients pour les aider à réussir leur business en ligne. D‘un point de vue personnel, j‘aime beaucoup le sport, la nature, et rigoler.
Subscribe to learn more about E-commerce
By clicking “Subscribe” you agree to Semrush Privacy Policy and consent to Semrush using your contact data for newsletter purposes
More about E-commerce
Soldes e-commerce : réglementation & stratégie SEO complèteDans cet article, je vais vous énumérer les principales règles qui régissent la période des soldes pour respecter la réglementation française. Je vais également vous partager une stratégie SEO complète, inspirée des acteurs majeurs de la vente en ligne afin de booster considérablement votre trafic durant cet évènement.
18 min read
Miser sur le SEO pour booster son e-commerceAvec l’explosion de la concurrence et notamment le boom des dropshippers, les challenges auxquels sont confrontés les e-commerçants sont toujours plus nombreux. Une bonne maîtrise du SEO et des différents leviers marketing sont devenus essentiels pour booster son e-commerce ! Quels sont les points clés à prendre en compte sur son site web afin de le faire grandir ? On fait le point.
9 min read
Comment optimiser son site Shopify pour le SEO ?Shopify est devenu une référence pour tous les e-commerçants qui cherchent une plateforme simple et rapide pour lancer leur business en ligne. Longtemps considéré comme peu efficace en SEO, ce géant du e-commerce propose aujourd’hui de nombreuses options, directement accessibles dans ses paramètres internes.
8 min read
Quel CMS pour mon premier e-commerce ?Dans la vie d’un e-commerçant, l’adoption du bon CMS est une décision importante. Ce choix impacte la plupart des étapes qui marquent la création d’un site e-commerce performant.
8 min read