5 modèles d’articles de blog pour vous aider à rédiger un contenu de qualité

Olivier Amici

Oct 28, 202114 min read
Modèles d'articles de blog

Un bon modèle d’article de blog vous aide à réfléchir, à cibler votre planification et vos recherches, et à rédiger un contenu SEO efficace plus rapidement et plus facilement.

Vous trouverez ci-dessous cinq modèles d’articles de blog gratuits, ainsi que des informations sur la manière de bien les utiliser. N’hésitez pas à les télécharger, à les ajouter à vos favoris et à les adapter aux besoins de votre audience (et de vos rédacteurs).

Modèle de contenu listicle

Un listicle est un article formaté comme une liste. En général, chaque point de la liste a son propre en-tête numéroté, accompagné d’images et d’autres contenus. Si vous étiez sur Internet au milieu des années 2000, repensez à tous ces articles Buzzfeed que vous avez probablement lus.

Avantages des listicles : 

  • Facile à lire et à comprendre rapidement.
  • Sa lecture est passionnante et addictive.
  • Facile à partager, à promouvoir et à réutiliser.

Si vous n’êtes pas sûr que le sujet de votre article de blog puisse prendre la forme d’une liste, essayez de le décrire en une phrase.

Par exemple, cet article traite de cinq modèles différents d’articles de blog utiles aux spécialistes de content marketing. Il ressort clairement de cette description (cinq choses différentes qui soutiennent toutes un message ou une idée centrale) que ce sujet pourrait devenir un listicle.

Modèle de listicle

Titre du Listicle

Un titre parfait de listicle attire l’attention mais n’est PAS un clickbait. Un titre est un clickbait s’il joue trop sur les émotions ou cherche trop à choquer, en exagérant par rapport au contenu réel qu’il a à offrir. Pour éviter cela, veillez à n’utiliser que des titres qui reflètent fidèlement votre article dans son ensemble.

Les articles sont souvent agréables à lire parce qu’ils tiennent la promesse implicite faite dans le titre.

Jetez un œil, par exemple, à cet article de Première : 

Titre listicle première

Ce titre est efficace parce qu’il vous indique la longueur de la liste, la raison pour laquelle vous voudriez la lire et qu’il cible un mot clé très pertinent et à fort volume. Utilisez une stratégie similaire pour rédiger votre titre.

Conseils pour choisir le titre de votre listicle :

  • Commencez par un chiffre, en indiquant au lecteur combien d’éléments figurent sur cette liste.
  • Décrivez clairement le sujet principal de votre article sans en promettre trop.
  • Incluez votre mot clé cible.

Introduction du listicle

Une introduction pratique pour un listicle doit faire deux choses :

  • Établir le principal argument de vente de votre article (pourquoi les lecteurs devraient-ils s’y intéresser ?).
  • Être le plus concis possible.

Les lecteurs aiment les listicles en partie parce qu’ils sont faciles à lire rapidement (ou du moins en donnent-ils l’impression). Il doit en être de même pour votre introduction. Donnez à vos lecteurs les informations essentielles, puis passez à la suite.

Corps du listicle

Avant de rédiger le corps du texte, commencez par dresser la liste de tous les éléments que vous souhaitez inclure. Cette liste doit :

  • Avoir le même nombre de points que celui promis dans le titre.
  • Être toujours en lien avec votre sujet principal.

Une fois que vous êtes satisfait de votre liste, chaque élément peut devenir un <H2>. Idéalement, vous numéroterez chaque en-tête. Les numéros aident les lecteurs à suivre leur progression dans l’article et les incitent à terminer la lecture.

Conseil bonus : les sous-titres ne sont pas le seul moyen de réutiliser votre ébauche. Une fois qu’elle a été peaufinée, vous pouvez également l’utiliser pour créer une infographie à partager pour promouvoir votre article.

Quand vous avez rédigé vos sous-titres de liste, construisez chaque section avec :

  • Une image de soutien (une illustration, une photo, une infographie ou même une vidéo).
  • Des détails essentiels sur chaque point.
  • Des liens vers des contenus supplémentaires s’ils veulent en savoir plus.

Incluez toutes les meilleures informations, les plus pertinentes et les plus intéressantes dans chaque section, mais veillez à ce que chaque section de votre liste ne soit pas plus longue que nécessaire.

Conclusion du listicle

Servez-vous de votre conclusion pour mettre en évidence la principale leçon que le lecteur doit tirer de cette liste. Essayez également d’inclure un call to action (CTA) pertinent. Vous pouvez promouvoir un produit ou un service associé, encourager les lecteurs à télécharger du contenu supplémentaire ou créer un lien vers d’autres articles en lien avec celui-ci.

Modèle d’article « comment »

Les articles de blog « comment » sont des articles didactiques qui guident le lecteur à travers un processus ou un flux de travail spécifique. Étant donné que l’on numérote généralement les étapes, les articles pratiques peuvent ressembler à des listicles. Ce type d’article peut vous aider à établir votre autorité dans votre domaine et à instaurer un climat de confiance auprès des lecteurs, donc plus vous êtes utile et fiable, mieux c’est.

Pour déterminer si le sujet de votre article de blog doit être un article « comment », posez-vous les questions suivantes : 

  • Est-ce que je décris un processus composé de plusieurs étapes ?
  • Toutes ces étapes doivent-elles être accomplies dans un certain ordre ?
  • Si le lecteur suit ce processus, atteindra-t-il un objectif spécifique ou résoudra-t-il un problème particulier ?

Si la réponse à l’une de ces questions est « non », demandez-vous si vous ne devriez pas plutôt rédiger un article sous forme de liste.

Modèle d'article Comment

Titre de l’article de blog « comment »

Pour les articles « comment », les meilleurs titres sont simples. Pour vous inspirer, pensez aux termes de recherche que vous utilisez lorsque vous tentez de résoudre un problème. Vous ouvrez probablement Google et entrez une phrase comme « comment récupérer des fichiers supprimés sur un PC ».

Conseils pour rédiger un titre d’article « comment » : 

  • Commencez votre article par « Comment »
  • Utilisez un langage simple et direct avec des verbes actifs.
  • Dites au lecteur exactement quel problème il va résoudre.

Pour trouver plus d’inspiration, utilisez un outil tel que Keyword Magic Tool, qui vous permet de filtrer en fonction de mots interrogatifs comme « comment » et affiche même les opportunités de featured snippet.

Introduction de l’article de blog « comment »

Dans l’introduction de votre article « comment », votre objectif principal est de montrer que vous comprenez le problème et de proposer votre solution. N’oubliez pas que vous ne donnez ici qu’un aperçu général. Vous entrerez dans les détails dans le corps de l’article.

Si vous avez des preuves que votre processus fonctionne — par exemple, une statistique montrant son efficacité — incluez-les ici pour renforcer votre crédibilité.

Corps de l’article de blog « comment »

Commencez par définir les étapes essentielles que votre guide pratique va détailler. Chaque élément de ce plan deviendra un <H2> pour votre article, alors assurez-vous de :

  • Numéroter chaque étape.
  • Utiliser des verbes actifs pour décrire chaque étape.
  • Inclure des mots clés de soutien, là où c’est possible.

Une fois que vous avez créé vos sous-titres, il est temps de les compléter avec des informations utiles telles que :

  • Une illustration ou une infographie décrivant le processus.
  • Une liste d’instructions sur la manière de réaliser cette étape.
  • Des détails sur ce que vous essayez de faire et pourquoi.
  • Des ressources supplémentaires, compétences ou matériaux nécessaires, ou autres informations essentielles.

Conclusion de l’article de blog « comment »

Vous avez plusieurs possibilités pour conclure votre article « comment ». Par exemple, vous pouvez suggérer à votre lecteur quelques autres étapes à suivre. Vous pouvez également lui indiquer où en savoir plus, notamment s’il a besoin de matériel supplémentaire (en le renvoyant vers un autre article « comment », par exemple). Si vous avez un produit ou un service pertinent, pensez à le mentionner ici sous la forme de call to action.

Modèle d’article comparatif

Souvent utilisés pour comparer des articles ou des services similaires, les articles comparatifs aident les lecteurs à différencier les produits ou les idées, et surtout à prendre une décision. En d’autres termes, ils sont parfaits pour cibler les lecteurs qui arrivent à la fin de leur parcours client et sont presque prêts à faire un achat.

Un article comparatif efficace :

  • Compare des fonctionnalités équivalentes.
  • Fait des observations concrètes que vous pouvez étayer avec des preuves. 
  • Évite les préjugés.
Modèle article comparatif

Titre de l’article comparatif

Pour donner un titre à votre article de blog, utilisez un outil de recherche de mots clés comme Keyword Magic Tool. Saisissez un mot clé qui correspond au sujet de votre article comparatif (par exemple, Sujet A. vs. Sujet B) et utilisez la version la plus forte dans votre H1. Si votre comparaison contient plus de deux éléments, adaptez votre titre en conséquence.

Une fois que vous avez identifié le bon mot clé à cibler, vous pouvez l’étoffer avec des détails supplémentaires, ou même ajouter un mot clé de soutien si cela a du sens.

Introduction de l’article comparatif

Lorsque vous rédigez votre introduction, pensez au lecteur spécifique que vous ciblez. S’il cherche à comparer deux produits, il est fort probable qu’il possède déjà des connaissances de base sur le sujet. Vous n’avez donc pas besoin de perdre votre temps (ou le sien) à définir des termes de base ou à fournir des informations générales qu’il connaît déjà.

Il faut plutôt s’attacher à établir ce que vous comparez, expliquer les raisons de votre comparaison, et d’autres détails essentiels qui pourraient avoir un impact sur votre analyse.

Corps de l’article comparatif

Avant de commencer à rédiger votre corps de texte, il est essentiel de décider comment vous allez le structurer. La façon dont vous organisez votre article comparatif peut avoir un impact énorme sur la manière dont vos lecteurs et les moteurs de recherche vont comprendre votre contenu.

Assurez-vous que votre article comparatif est : 

  • Bien organisé (pour que les lecteurs et les moteurs de recherche puissent le comprendre facilement).
  • Structuré de façon à être parcouru facilement (pour que les lecteurs puissent trouver rapidement les informations dont ils ont besoin).
  • Cohérent (afin que les lecteurs puissent facilement comparer des caractéristiques équivalentes).

Voici un exemple de structure d’un article comparatif :

  • Sujet A
    • Fonctionnalité 1
    • Fonctionnalité 2
    • Fonctionnalité 3
  • Sujet B
    • Fonctionnalité 1 équivalente
    • Fonctionnalité 2 équivalente
    • Fonctionnalité 3 équivalente

Dans cet exemple, le lecteur peut comprendre entièrement un sujet avant de passer au suivant. Notez que les deux sections sont organisées de manière similaire, ce qui permet au lecteur de comprendre et de choisir facilement.

Voici une autre structure que vous pouvez utiliser : 

  • Fonctionnalité 1
    • Sujet A Détails
    • Sujet B Détails
  • Fonctionnalité 2
    • Sujet A Détails
    • Sujet B Détails
  • Fonctionnalité 3
    • Sujet A Détails
    • Sujet B Détails

Dans ce cas, l’article met l’accent sur les fonctionnalités plutôt que sur les sujets réels. Ainsi, le lecteur obtient une comparaison côte à côte plus directe.

L’une ou l’autre de ces structures peut être efficace selon les cas. Choisissez celle qui vous semble la plus naturelle et qui correspond le mieux au message que vous voulez faire passer, aux informations dont vous disposez, et aux mots clés que vous voulez cibler.

Conclusion de l’article comparatif

Pour conclure un article comparatif, il faut généralement parvenir à une synthèse. Quel produit ou service l’emporte ou comment le lecteur peut-il faire ce choix par lui-même ? Vous pouvez résumer rapidement les avantages et les inconvénients significatifs de chaque choix et aider le lecteur à prendre la bonne décision.

Modèle de revue d’experts

Vous avez besoin de booster votre marque auprès des influenceurs, d’encourager les partages sur les réseaux sociaux et de rédiger un excellent contenu de blog sans devoir trop investir dans la rédaction ? Pensez à la revue d’experts.

La revue d’experts occupe une position intermédiaire entre une interview et un article, elle est conçue pour offrir aux lecteurs une tonne d’informations provenant de sources diverses. Et ce qui est particulièrement intéressant, c’est que les sources que vous interrogez peuvent partager votre article avec leurs abonnés, ce qui accroît votre visibilité.

Modèle de revue d'experts

Avant d’écrire

Les articles revue d’experts nécessitent plus de préparation et de prospection avant d’être rédigés, alors accordez-vous plus de temps. Déterminez le temps dont vous aurez besoin si vous prévoyez de travailler avec des leaders d’opinion et des influenceurs externes dans votre secteur plutôt qu’avec des sources internes à votre organisation.

Vous devrez également préparer vos questions. Le nombre de questions à poser dépend de plusieurs facteurs, notamment :

  • Le nombre d’experts que vous interrogez.
  • La richesse des réponses que vous obtenez.
  • Le sujet principal.

Par précaution, pensez à préparer quelques questions supplémentaires. Ainsi, vous pourrez prolonger votre interview ou échanger quelques questions si nécessaire.

Titre de l’article revue d’experts

Le titre idéal d’un article revue d’experts doit apporter trois informations au lecteur : 

  • Le nombre d’experts qui vont intervenir.
  • Leur domaine d’expertise.
  • Le sujet principal dont ces experts discutent (c’est l’occasion d’utiliser votre mot clé cible).

Prenons cet exemple de Plezi, posté en février 2021 : 

Titre revue d'experts exemple

Avant de lire la suite de l’article, nous savons déjà à quoi nous attendre : 5 experts en marketing vont nous dire à quoi ressemblera, selon eux, le paysage marketing en 2021. Les lecteurs savent que cet article traite des tendances marketing à surveiller et probablement des défis potentiels auxquels les spécialistes marketing seront confrontés dans les mois à venir.

En utilisant une approche similaire pour votre titre, vous pouvez cibler les lecteurs qui souhaitent activement en savoir plus sur le sujet que vous avez choisi.

Introduction de l’article revue d’experts

Dans votre introduction, développez les informations essentielles que vous avez partagées dans votre titre. Assurez-vous en particulier de communiquer au lecteur : 

  • Quel est le sujet de cet article et pourquoi vous l’écrivez.
  • Les personnes que vous avez interrogées, et leur expertise.
  • Ce que le lecteur peut s’attendre à en retirer.

Si votre revue d’experts est longue, pensez à ajouter un index en fin d’introduction pour que les lecteurs puissent passer directement aux questions qui les intéressent le plus.

Corps de l’article revue d’experts

Une fois que vous avez mené et transcrit votre interview, la majeure partie de la rédaction est terminée. L’étape suivante consiste à tout mettre en page. Cela devrait ressembler à quelque chose comme ça :

  • Question #1
    • Expert #1: Sa réponse.
    • Expert #2: Sa réponse.
    • Expert #3: Sa réponse.
  • Question #2
    • Expert #1: Sa réponse.
    • Expert #2: Sa réponse.
    • Expert #3: Sa réponse.

N’hésitez pas à faire appel à votre créativité pour le design. Vous pouvez utiliser des guillemets, des encadrés et d’autres éléments de design pour rendre votre message plus attrayant sur le plan visuel tout en restant facilement lisible.

Par exemple, vous pouvez afficher la photo de la personne interrogée à côté de chaque réponse ou attribuer un code couleur aux encadrés de chaque expert. Vous pouvez également inclure des informations telles que leurs identifiants Twitter ou leurs postes.

Vous pouvez même ajouter des boutons de partage afin de permettre aux lecteurs de publier plus facilement leurs citations préférées sur les réseaux sociaux.

Conclusion de l’article revue d’experts

Terminez chaque interview par une brève récapitulation des points les plus importants à retenir. Vous pouvez également demander à la personne interrogée de formuler des remarques finales, et donner à chaque expert un dernier moment pour briller. 

Dans tous les cas, n’oubliez pas d’inclure un call to action. Si vous avez collaboré avec ces experts dans le passé pour d’autres interviews, ebooks ou webinaires, il peut être intéressant de les mentionner ici.

Modèle d’article pilier

Un article pilier, parfois appelé « hub de contenu » ou « page pilier », donne une vue d’ensemble d’un vaste sujet, avec des liens vers des contenus plus détaillés et spécifiques.

Les articles piliers vous aident à établir votre autorité dans un domaine spécifique et permettent aux lecteurs de trouver sur votre site web davantage de contenu qui les intéressent.

Nous examinerons ici une structure fondamentale d’article pilier, que vous pourrez adapter et modifier en fonction de vos besoins.

Modèle d’article pilier

Titre de l’article pilier

Les pages piliers sont amples par nature. C’est pourquoi leurs titres indiquent généralement au lecteur à quel point elles sont détaillées et complètes.

Par exemple, vous pouvez utiliser des expressions telles que « Guide ultime », « Guide complet » ou « Tout ce que vous devez savoir sur [votre sujet] ». Votre mot clé cible doit également être assez large, car il doit couvrir tous les sous-sujets plus spécifiques que vous allez inclure.

Introduction de l’article pilier

Dans votre introduction, donnez un aperçu de la version la plus large du sujet traité sur votre page. Par exemple, si vous écrivez un article pilier sur le SEO, vous pouvez expliquer à un niveau élémentaire ce qu’est le SEO.

Comme cette page risque d’être assez longue et de s’étoffer au fil du temps, envisagez d’y créer un index avec des liens d’ancrage vers chaque sous-sujet que vous aborderez.

Corps de l’article pilier

Tout d’abord, créez un <H2> pour chaque sous-sujet. Par exemple, si votre page pilier concerne le SEO, vous pouvez avoir une section pour le SEO technique, la rédaction et la gestion du contenu, la recherche payante et l’analyse concurrentielle.

Chaque section doit comprendre un aperçu du sous-sujet et du type de contenu que vous avez à offrir.

Créez ensuite vos liens internes. La façon de le faire dépend de la structure de votre site. Dans chaque section, vous pouvez créer un petit index qui renvoie directement aux éléments de contenu spécifiques que vous souhaitez mettre en évidence. Si vous avez déjà d’autres pages piliers pour chaque sous-sujet, vous pouvez également créer des liens vers elles.

Conclusion de l’article pilier

Comme votre introduction, votre conclusion doit être synthétique et concise. Si vous avez un produit ou un service que cette page pilier soutient ou un contenu téléchargeable pertinent, vous pouvez diriger le lecteur vers eux avec un call to action.

Créez du contenu de qualité sans vous casser la tête

Quel que soit le modèle que vous choisissez, vous devez d’abord identifier le message de base que vous souhaitez transmettre. Si vous ne savez pas par où commencer, essayez d’entrer l’un de vos mots clés cibles dans l’outil Topic Research pour avoir quelques idées. Votre message global doit :

  • Concerner les intérêts de votre audience cible.
  • Avoir un rapport (même indirect) avec votre domaine d’expertise.
  • Vous permettre de montrer à votre audience votre point de vue unique.

La création de contenu ne doit pas forcément être un casse-tête. En utilisant les bons outils et un modèle d’article de blog bien conçu, vous pouvez rapidement affiner votre processus de rédaction et créer un contenu plus convaincant.

Découvrez ce qui est bien classé

avec l’outil Topic Research

ADS illustration
Author Photo
Olivier AmiciJe suis en charge du développement marketing pour le marché Français et Francophone, de l’organisation des événements en ligne, des partenariats marketing/éducatifs, de la chaîne YouTube et du blog Semrush France.
Subscribe to learn more about Content Marketing
By clicking “Subscribe” you agree to Semrush Privacy Policy and consent to Semrush using your contact data for newsletter purposes