logo-small
Elena Terenteva

Étude SEMrush : les 11 problèmes de SEO on-site les plus communs

72
Wow-Score
Le Wow-Score montre la capacité d'engagement d'un billet de blog. Il est calculé en fonction de la corrélation entre le temps de lecture actif de l'utilisateur, sa vitesse de défilement et la longueur de l'article.
En savoir plus

Étude SEMrush : les 11 problèmes de SEO on-site les plus communs

Elena Terenteva
Étude SEMrush : les 11 problèmes de SEO on-site les plus communs

Si vous voulez vous assurer que vos pages web sont bien positionnées sur les moteurs de recherche, il est essentiel d’avoir des connaissances de base en optimisation (SEO). Et pourtant, beaucoup de gens n’en ont pas. Les recherches de SEMrush montrent que les propriétaires de site ont des difficultés avec les techniques SEO. Cela ne devrait pas nous surprendre, puisque la checklist SEO habituelle contient plus d’une douzaine de points à remplir avant qu’un site puisse vraiment rencontrer du succès.

Mais quels sont les points sur lesquels vous devez vraiment vous concentrer ?

Nous avons décidé de les mettre en évidence en utilisant de véritables données. Grâce à l’outil SEMrush d’Audit de site, nous avons rassemblé des données anonymes de 100 000 sites web et 450 millions de pages afin de déterminer :

  • les problèmes SEO les plus importants
  • combien de sites rencontrent ces problèmes

Vous trouverez dans cet article une liste des problèmes les plus communs de SEO on-page et de site web, ainsi que des informations sur la manière dont ils peuvent influencer votre positionnement sur les moteurs de recherche. L’infographie ci-dessous résume nos principaux résultats, mais vous en apprendrez encore davantage en continuant à lire cet article.

1. Le contenu dupliqué

Google définit le contenu dupliqué comme « des blocs de contenu importants, appartenant à un même domaine ou répartis sur plusieurs domaines, qui sont identiques ou sensiblement similaires ».

Selon notre recherche, le problème de SEO le plus répandu qui affecte les sites web est le contenu dupliqué. On l’a trouvé sur 50 % des sites que l’on a analysés. Durant une récente session Google de questions-réponses, Andrey Lipattsev, Search Quality Senior Strategist chez Google, a affirmé qu’il n’existait pas de pénalité de contenu dupliqué. Mais cela ne veut pas dire que c’est une chose que vous pouvez vous permettre d’ignorer.

Avant tout, en ayant du contenu dupliqué sur votre site, vous perdez la possibilité de choisir les pages sur lesquelles vous voulez être positionnées. Les moteurs de recherche ne sauront pas quelles pages vous aimeriez voir comme des landing pages dans les SERPs, et ces pages peuvent même se mettre à rivaliser entre elles. Ensuite, les moteurs de recherche sont programmés pour rendre le web plus agréable aux utilisateurs ; du contenu unique, de qualité est extrêmement apprécié à la fois par les internautes et les moteurs de recherche.

2. Balises alt manquantes et images cassées

31117c750ef1a2c595129cbf598f11ae.png

Les images sont une partie importante du marketing de contenu, mais elles peuvent aussi créer de graves problèmes SEO. Notre recherche démontre que 45 % des sites ont des images avec des balises alt manquantes, et encore 10 % avec des images internes cassées. Ces deux points sont problématiques.

Commençons par les balises alt. Elles sont importantes pour la recherche d’images. Même si les moteurs de recherche sont devenus passablement intelligents, les balises alt les aident à comprendre ce que représentent les images.

En d’autres termes, les balises alt fournissent les descriptions textuelles des images, ce qui permet aux moteurs de recherche de les catégoriser. C’est une des raisons pour lesquelles vos balises alt d’image doivent contenir vos mots clés SEO.

Les balises alt sont également utiles aux malvoyants qui utilisent des lecteurs d’écran. En effet, ces appareils utilisent les informations contenues dans les balises alt pour décrire les images aux utilisateurs. Les moteurs de recherche se préoccupent beaucoup de l’expérience utilisateur, et les images sans balises alt peuvent difficilement être considérées comme le signe que le site apporte de la valeur à l’utilisateur. Elles peuvent provoquer l’augmentation du taux de rebond, et donc devenir la cause d’une mauvaise performance sur les moteurs de recherche.

Les images cassées entraînent les mêmes problèmes que les liens cassés, que nous examinerons plus en détail ensuite. Les liens cassés sont des impasses pour les utilisateurs, ils peuvent pousser les moteurs de recherche à déclasser votre site pour avoir créé une mauvaise expérience utilisateur.

3. Problèmes de balises title

ea3e11d3c3cca55c8ae387c7c93008ae.png

Les moteurs de recherche utilisent les balises title (titres de page) pour déterminer leurs sujets. Les balises title apparaissent en haut des listings de recherche, ce qui veut dire qu’elles aident aussi les internautes à se décider à suivre ou non votre lien. Les balises title constituent un des éléments SEO les plus importants sur votre page : des balises title correctement optimisées peuvent vraiment avoir une influence positive sur votre positionnement.

Chez SEMrush, nous avons constaté 4 problèmes importants liés aux balises title :

  • Les balises title dupliquées touchent 35 % des sites.
  • Les balises title trop longues impactent 15 % des sites.
  • Les balises title manquantes sont problématiques pour 8 % des sites.
  • Nous avons trouvé des balises title trop courtes sur 4 % des sites.

Les balises title manquantes ou dupliquées n’apportent pas aux internautes ni aux moteurs de recherche d’informations pertinentes sur le contenu de la page, pas plus qu’elles n’indiquent si cette page a de la valeur.

La longueur de votre balise title a de l’importance parce qu’elle détermine dans quelle proportion votre titre sera visible sur les moteurs de recherche. Selon les dernières nouvelles, en fonction du type d’appareil utilisé, Google devrait afficher 70-71 caractères. Il serait donc bon de faire rentrer votre information clé dans cet intervalle (y compris vos mots clés).

La plupart des bons outils SEO vous aideront à identifier les balises title dupliquées, longues, courtes ou manquantes.

4. Meta descriptions

80bc7a5eb417e6020053ec7df6a030fe.png

Les meta descriptions résument votre contenu et aident les moteurs de recherche à déterminer sa pertinence. Elles apparaissent aussi dans les résultats de recherche et aident les internautes à se décider à visiter ou non votre site. Elles constituent par ailleurs un important problème de SEO.

Notre recherche montre que 30 % des sites ont des meta descriptions dupliquées (nous avons déjà vu pourquoi le contenu dupliqué est mauvais pour le SEO) et 25 % des sites n’ont pas du tout de meta descriptions. Soyons lucides, si les moteurs de recherche ne savent pas à quoi votre site est dédié, ils n’ont aucune raison de l’indexer.

Notre outil d’Audit de site vous aidera à identifier ces deux problèmes, mais il est important d’y remédier manuellement si c’est nécessaire. Si vous utilisez WordPress, un bon plugin SEO vous aidera à établir des règles pour vous assurer que tout votre contenu a des meta descriptions.

Il est important de noter que Matt Cutts affirme qu’il vaut mieux ne pas avoir de meta description plutôt que des meta descriptions dupliquées. Commencez donc par éliminer ces dernières !

Quand vous serez prêt à créer de nouvelles meta descriptions, voici quelques ressources pour vous guider :

5. Liens internes et externes cassés

bb1ec86b61ea602b95c680a8d1a23d68.png

Les liens cassés peuvent se révéler un gros problème de SEO on-site. Si votre site grandit et ses ressources sont mises à jour, un ou deux liens cassés ne sont pas nécessairement un problème. Si une page 404 est correctement configurée, ils ne posent absolument aucun problème. Mais que se passe-t-il si vous en avez des centaines ?

Les liens cassés deviennent alors un danger potentiel. Il y a plusieurs raisons à cela, mais avant toute chose, si les internautes tombent sur une page 404 au lieu de l’information utile qu’ils recherchent, cela provoque une baisse de trafic. Les utilisateurs jugeront votre site de mauvaise qualité.

Ensuite, les liens cassés gâchent votre budget de crawl. Chaque fois que les bots des moteurs de recherche visitent votre site web, ils crawlent un certain nombre de pages, et pas votre site en entier. Si vous avez beaucoup de liens cassés, vous risquez de détourner l’attention des bots de vos pages, ce qui est grave, car elles ne seront plus crawlées ni indexées.

Notre recherche montre que 35 % des sites que nous avons crawlés ont des liens internes cassés renvoyant de mauvais status codes HTTP (70 % d’entre eux renvoient un code de page 4xx : page not found, etc.).

25 % des sites que nous avons analysés ont des liens externes cassés. À long terme, ce problème peut réduire le nombre de pages qui apparaîtront sur les moteurs de recherche et nuira à l’autorité de votre site. C’est donc un problème auquel il faut s’atteler.

Vous pouvez toujours identifier les liens cassés avec notre outil d’Audit de site ou un plugin adapté, et ensuite les réparer. Vous pouvez aussi trouver les backlinks cassés et contacter les webmasters pour leur suggérer de nouvelles ressources sur votre site, vers lesquelles ils peuvent pointer.

Pour plus d’aide sur les erreurs de crawl et les liens cassés, vous pouvez consulter 5 Steps to Get Your Website Crawled Faster et notre recap de #SEMRushChat sur l'optimisation de crawl.

6. Faible ratio Texte/HTML 

0461cd94e4678838d88169fdbf45b88a.png

Nous avons vu l’alerte du faible ratio Texte/HTML sur 28 % des sites que nous avons analysés. Cela veut dire que ces sites contiennent proportionnellement plus de codes back-end HTML que de texte pouvant être lu par les internautes. Nous pensons que le minimum acceptable commence à 20 %. Souvent, cette alerte est le signe que d’autres problèmes SEO doivent être résolus. Par exemple, un faible ratio Texte/HTML peut être le signe de :

  • Un site mal codé (avec des codes invalides et trop de Javascript, de Flash et de inline styling)
  • Texte caché : c’est ce que font les spammers et c’est donc un drapeau rouge pour les moteurs de recherche
  • Un site lent : plus les pages contiennent des codes et des scripts, plus elles mettent du temps à se charger, et le temps de chargement d’une page est un facteur SEO important.

Résolvez ce problème en vérifiant toutes les pages où cette alerte apparaît et :

  • En supprimant les codes inutiles pour réduire la taille de la page et accroître la vitesse de chargement
  • En déplaçant les scripts et styles inline dans un fichier séparé
  • En ajoutant du texte on-page pertinent là où c’est nécessaire.

7. Problèmes de balise H1

0f819f0a68d946586922a346d7eb22de.png

Historiquement, les balises header ont une importance immense pour le SEO, elles indiquent le contenu le plus important de la page. Il ne devrait y avoir qu’une balise H1 sur chaque page, souvent pour le titre du contenu. Même si le HTML5 a changé la manière d’utiliser les balises header (vous pouvez maintenant avoir plus d’un H1 sur une page), les balises header créent toujours une hiérarchie utile pour les moteurs de recherche et pour les internautes.

Notre recherche a montré que 20 % des sites que nous avons analysés ont des balises H1 multiples, 20 % n’ont pas de balises H1, et 15 % ont des informations dupliquées sur leurs balises title et leurs H1.

Il est donc important de connaître la différence entre les balises title et les balises header. L’information contenue dans votre balise title apparaît dans les résultats des moteurs de recherche ; les balises header sont ce que votre lecteur voit sur votre page. Elles sont liées, mais, idéalement, elles ne devraient pas être identiques.

Comme nous l’avons dit, vous pouvez avoir des balises H1 multiples sur une page, mais seulement si vous utilisez le bon balisage HTLM5 pour différencier les sections d’importance égale.

Ce tutoriel de Tuts+ fournit plus d’informations. Dans tous les autres cas, évitez d’abuser des H1s. Et assurez-vous que vos H1s sont cohérents avec vos balises title (pour une question de pertinence SEO) sans être identiques.

8. Nombre de mots faible

438e8eef3a4a080ff7a2092441ce19bd.png

18 % des sites que nous avons crawlés ont un nombre de mots faible sur certaines pages. Le nombre de mots est une mesure SEO complexe. En effet, d’une part, il n’y a pas de nombre minimum de mots pour une page. Mais d’autre part, Google est réputé pour mieux positionner les contenus avec plus de profondeur, et la longueur du contenu est un indicateur de la profondeur, en particulier si n’y a pas trop de substance.

Dans le point numéro 6, nous avons mentionné l’importance d’inclure des textes on-page pertinents partout où c’est possible. Vous devriez faire tout ce que vous pouvez pour donner de la profondeur à votre contenu et le rendre plus intéressant pour les lecteurs. Pensez-y : quand vous voyez une infographie, n’appréciez-vous pas quand son créateur a pris le temps de fournir plus de contexte ? La réponse est évidente, pour vous et vos lecteurs.

9. Trop de liens on-page

d689b06b528fff4a8ffd2af5771a6c8d.png

Le linking est difficile à mettre en œuvre. C’est probablement la raison pour laquelle 15 % des sites que nous avons examinés ont trop de liens on-page sur certaines de leurs pages. Même si Google a abandonné il y a quelque temps ses exigences de ne pas dépasser un certain nombre de liens on-page, un bon SEO implique d’avoir un profil de liens naturel incluant des liens pertinents et de qualité.

Trop de liens peuvent diluer la valeur de votre page et envoyer votre trafic aux quatre vents. Mais si ces liens sont pertinents et utiles, ils peuvent améliorer le positionnement de votre site.

Pour résoudre un problème de liens on-page, procédez à un audit de liens et assurez-vous que tous les liens sur la page en question ajoutent vraiment de la valeur. Sinon, débarrassez-vous de ceux qui n’améliorent pas votre SEO et offrez une meilleure expérience utilisateur (ce qui est bon aussi pour le SEO).

10. Déclaration de langue incorrecte

a50093abfc31e99b84c6d2e0f999dca8.png

Sur le web, notre audience est globale. C’est pourquoi il est important d’inclure une déclaration de langue pour indiquer la langue par défaut du texte sur la page. Dans notre étude, 12 % des sites web l’ont mal fait. Une déclaration de langue est un outil important qui :

  • Informe les navigateurs de la langue du contenu (ce qui est utile pour la traduction et l’affichage de la page)
  • Permet à ceux qui utilisent des convertisseurs vocaux de bien entendre votre contenu avec le bon accent (espagnol ou argentin, par exemple)
  • Améliore la géolocalisation et le SEO international.

Utilisez cette liste de codes de langue pour être sûr de bien faire votre déclaration de langue. Google utilise la déclaration de langue pour s’assurer que les bonnes personnes lisent le bon contenu. Même s’il y a peu de chance que ça affecte votre SERPs, souvenez-vous que ça vous aide à améliorer le taux de pertinence des pages, qui est un facteur SEO important.

11. Redirections temporaires

La redirection est une excellente méthode pour faire savoir aux moteurs de recherche quand une page a été déplacée afin de ne pas perdre l’autorité de la page. Il y a cependant une grande différence entre les redirections permanentes (301) et temporaires (302) en termes de SEO. Notre analyse a montré que 10 % des sites que nous avons examinés contiennent des redirections temporaires.

Une redirection 302 peut faire que les moteurs de recherche continuent à indexer une page périmée tout en ignorant la page vers laquelle vous la redirigez. C’est pourquoi, si le changement est permanent, il est préférable d’établir une redirection permanente. Selon Moz, c’est la meilleure approche.

Bien sûr, au bout du compte, Google peut reconnaître qu’une redirection 302 est permanente et la transformer en 301, mais pour éviter une mauvaise optimisation et une perte de trafic, il vaut mieux prendre le contrôle du processus.

Conclusion

Ces 11 problèmes répandus nuisent aux efforts d’optimisation de nombreux sites. Notre recherche montre que beaucoup de sites ont de graves problèmes de SEO on-page. Cela dit, ils n’ont pas la même influence sur votre positionnement. Le mauvais SEO n’est pas toujours une question de violation directe des règles des moteurs de recherche, il découle parfois d’un manque d’attention accordée à votre site et à vos utilisateurs.

Certes, les redirections temporaires manuelles n’auront peut-être pas autant d’effet sur votre positionnement que d’autres problèmes on-page. Certes, il n’existe pas de pénalité pour le contenu dupliqué ou les problèmes de balise title. Mais cela ne doit pas vous empêcher d’être conscient de ces problèmes, parce qu’ils influent sur votre trafic et votre crédibilité auprès des utilisateurs, et donc entraînent des pertes de profits. Et il est toujours possible d’atteindre un point critique où un grand nombre de petites erreurs peuvent, par un effet boule de neige, détruire le positionnement de votre site sur les SERPs.

Êtes-vous pleinement conscient des problèmes de votre site ? Un homme averti en vaut deux. Nous espérons que vous trouverez ce contenu intéressant et utile sur votre chemin vers le haut des SERPs !

Elena Terenteva, Product Marketing Manager at SEMrush.

Share this post
or

Commentaires

Il reste 2000 caractères
Have a Suggestion?