logo-small

PageSpeed : quelle importance pour votre SEO ?

73
Wow-Score
Le Wow-Score montre la capacité d'engagement d'un billet de blog. Il est calculé en fonction de la corrélation entre le temps de lecture actif de l'utilisateur, sa vitesse de défilement et la longueur de l'article.
En savoir plus

PageSpeed : quelle importance pour votre SEO ?

Herman Kiwa
PageSpeed : quelle importance pour votre SEO ?

Annoncée par Google en avril 2010, la PageSpeed fait partie des facteurs du référencement souvent ignorés dans le cadre d'une stratégie digitale. Cependant, elle peut jouer un rôle très important dans le positionnement d'un site web.

Lors du dernier sommet de Search Marketing en juin 2016, Gary Illyes a déclaré que la vitesse de chargement de page sera un des facteurs SEO dans la mise à jour de Google Mobile-Friendly. Si l’on considère l’importance accrue accordée par Google à son algorithme Mobile pour le référencement des pages web, l’amélioration de la PageSpeed devient plus qu’une nécessité.

Important à savoir

Plusieurs facteurs sont pris en compte par Google pour positionner des sites web dans les résultats de recherche. Ces facteurs sont liés soit aux contenus de la page (avec entre autres le nombre de mots, les titres, les descriptions, l'adresse URL, …), soit à l’authenticité du site et de la page en tant que telle (l'âge du nom de domaine, le nombre et la qualité des liens pointant vers le site ou la page, l’intérêt de la page sur les réseaux sociaux, …).

Donc, avoir un site hyper rapide, qui prend 1 ou 2 secondes à se charger ne garantit pas un meilleur positionnement. Toutefois, augmenter la vitesse de chargement de vos pages aura un impact considérable sur l’amélioration de l’expérience utilisateur.

Comment mesurer la PageSpeed ?

La définition exacte de la vitesse d’un site web reste toujours un sujet de débats. Pour certains, la PageSpeed est mesurée par le « document complete time », ce qui implique le temps de chargement d’une page web avant que vous ne puissiez interagir avec elle. Si vous pouvez cliquer sur des boutons ou entrer des données, la page est considérée comme chargée même si tout le contenu de la page ne soit pas présent.

D’autres trouvent qu'il faut prendre en compte le « fully rendered time », le temps que la page prend à se charger et à afficher tous ses éléments (texte, images, publicités et bannières, tracking analytiques, …).

La meilleure solution consiste à utiliser les deux métriques pour offrir la meilleure expérience possible aux visiteurs de votre site. 

Il existe une autre métrique importante pour le référencement de sites web : le Time to First Byte (TTFB). C'est le temps que votre navigateur prend à recevoir la première byte de réponse de la part d’un serveur web lorsque vous faites une requête d’une page URL. Wikipédia le définit comme un indicateur de réactivité d'un serveur web ou d'une autre ressource du réseau.

Comment verifier le Time to First Byte ?

WebPageTest.org est l’un des outils les plus complets pour mesurer et optimiser la PageSpeed des URLs.

Vérifier le Time To First Byte avec webpagetest.org

WebpageTest permet de tester la performance d’une page web, avec différents paramètres, y compris la localisation géographique et le type de navigateur. Cet outil vous permet de voir les résultats de votre page étudiés et enregistrés de différentes manières, et de comprendre comment l’optimiser.

Le calcul du temps de chargement First View se base sur l'analyse de différents paramètres lors de la première visite de la page (sans cookies, ni mise en cache du serveur).

Le calcul du temps de chargement Repeat View est basé sur le comportement des internautes ayant déjà visité la page (avec notamment les cookies et le cache installé).

WebpageTest vous offre un rapport complet avec des recommandations sur l'optimisation de votre page.

Des options plus avancées sont disponibles pour une analyse approfondie des pages web.

Quel impact sur l’indexation ?

L’indexation est la clé du succès dans la recherche organique, surtout pour les gros sites e-commerce ayant des milliers de pages à indexer.

Un site avec des pages qui se chargent lentement peut avoir un impact négatif sur son indexation. Au contraire, un site qui se charge plus rapidement peut l'améliorer.

Le budget alloué par le GoogleBot pour crawler un site web est souvent traduit en termes de temps, poids et volume. Si le Googlebot passe plus de temps que prévu sur certaines pages de votre site, votre budget peut s'épuiser avant que la majorité de vos pages soient indexées.

Quelle corrélation avec le SEO ?

Certains experts en Web Performance Optimization, parmi lequel Billy Hoffman de Zoompf, ont pu mener des tests et trouver une corrélation entre certaines métriques de la PageSpeed (en l’occurrence le Time To First Byte) et le positionnement sur les moteurs de recherche.

Cependant, la relation directe entre la PageSpeed et le SEO ne peut être prouvée : Google utilise des centaines de facteurs pour référencer les pages web, il est donc impossible de se baser uniquement sur cette métrique.

Concentrez-vous tout d'abord sur l’expérience utilisateur qui permet d'optimiser votre stratégie digitale.

Expérience Utilisateur ?

Soyons clairs, ce n’est pas parce que votre serveur répond rapidement à une requête que votre travail d’optimisation devrait s’arrêter là. Gardons toujours en tête que l’expérience utilisateur reste le point le plus important pour améliorer vos résultats et atteindre vos objectifs.

Favoriser la satisfaction de vos utilisateurs par rapport à ce qu’ils cherchent sur votre site aura toujours un impact positif sur votre business et les objectifs que vous avez fixés. Une étude réalisée par Kissmetric explique parfaitement ce rapport :

Comment améliorer la PageSpeed ?

Il existe plusieurs éléments à analyser pour améliorer votre PageSpeed. L'outil PageSpeed Insights indique les étapes à suivre et offre les meilleures recommandations à ce sujet.

Faire la compression

L’utilisation de Gzip, un outil de compression, permet de réduire la taille de vos fichiers CSS, HTML et JavaScript ayant plus de 150 octets.

L'optimisation de vos fichiers CSS, JavaScript et HTML (y compris la suppression des espaces, des virgules et d'autres caractères inutiles) vous permet d'augmenter considérablement la vitesse de votre page web. L’utilisation de YUI Compressor est recommandée par Google pour Javascript et CSS.

Réduire le nombre de redirections

Chaque fois qu’une page est redirigée vers une autre, le temps d’attente de réponse par une nouvelle requête augmente. Chaque redirection ralentit le chargement de votre page.

Optimiser la mise en cache du navigateur

Récupérer les ressources sur Internet peut s’avérer à la fois lent et coûteux : le téléchargement nécessite les mouvements aller-retour entre le client et le serveur, ce qui ralentit le traitement et peut bloquer le contenu de la page. Plusieurs informations sont mises en cache par les navigateurs (feuilles de style, images, fichiers JavaScript, etc.). Cela permet de ne pas recharger la page toute entière lorsque le visiteur revient sur le site.

Améliorer le temps de réponse du serveur

Le temps de réponse de votre serveur est affecté par la quantité du trafic que vous recevez, les ressources utilisées par chaque page, le logiciel utilisé par votre serveur, ainsi que l'hébergement de votre domaine. Pour améliorer le temps de réponse de votre serveur, détectez les problèmes qui impactent ses performances comme des requêtes de bases de données lentes, un routage lent ou un manque de mémoire et corrigez-les. Le temps de réponse optimal du serveur est inférieur à 200 ms.

Utiliser un Content Distribution Network (CDN)

Les Content Distribution Networks (CDN) sont des réseaux de serveurs qui distribuent le contenu de vos pages à partir des copies de votre site stockées dans plusieurs centres de données géographiquement diversifiés. Leur utilisation rend l'accès à votre site plus facile et rapide.

Les CDNs sont particulièrement utiles pour les sites destinés à une audience internationale.

Optimiser les images

L’optimisation des images consiste à la compression de leur taille, ce qui rend vos pages plus rapides à se charger et plus économiques en termes de bandwitch. Assurez-vous que vos images sont dans le bon format et qu’elles ne sont pas plus grandes qu'elles ne doivent l’être.

Et en bonus, Google vous permet de télécharger les fichiers optimisés (ressource CSS, Javascript, images, …) que vous pouvez intégrer dans votre page.

Consultant SEO, avec plus de 7 ans d'expérience dans le Digital Marketing (affiliation, SEO). Je privilégie une approche plus technique liée à la Web Performance Optimization, SEO Technique où l'expérience utilisateur reste le point central. Actuellement en responsable SEO chez Europe-TP & Movimento Terra sites des petites annonces de matériel TP; et Europe Camions & Europa Camion spécialiste de la vente des camions Poids Lourds d'occasions. De temps en temps, je gère ponctuellement les stratégies de quelques autres clients (audit seo, analyse de log server, web performance optimization, mise en place de la strategie Netlinking), et me concentre aussi sur la mise en place d'un blog SEO/Digital Marketing.
Partager cet article
ou

Commentaires

Il reste 2000 caractères
Assistance informatique  76
Merci pour cet outils j ai des soucis avec Compress Images et Cache static content
C'est sur, la pagespeed reste un element determinant dans le SEO, toutefois, et vous l'avez mentionné, ce n'est pas le plus important.
Merci pour ce article
Herman Kiwa
Lilly Maltons
Merci Lilly!
Je suis à partie d'accord avec votre point de vue. Toutefois, en matière SEO, un petit détail peut faire toute la différence. Actuellement, les performances mobile des pages sont de plus en plus priorisé pas les moteurs de recherches, et un des points essentiels dans cet algorithme est la pagespeed. En gardant en tête que l'expérience utilisateur est un élément déterminant, je pense que la place de la pagespeed continuera à accroitre dans les facteurs de référencement naturel.
Have a Suggestion?