Le guide ultime du brainstorming : 9 techniques pour créer du contenu de qualité

Olivier Amici

Sep 20, 202113 min read
Techniques de brainstorming

Beaucoup d'entre nous ont une relation d'amour-haine avec le brainstorming.

Il est extrêmement gratifiant de trouver une excellente idée, une idée passionnante au point qu'on a envie de la crier au monde entier. Mais on peut tout aussi bien ressentir une émotion contraire lorsqu'on ne parvient pas à trouver d'idées.

Nous avons tous des habitudes différentes, et une technique de brainstorming qui fonctionne pour une personne peut ne pas convenir à une autre. Savoir si l'on peut ou non enseigner la créativité est un vaste débat, mais il y a une chose qu'il est toujours possible de faire : encourager et inspirer la pensée créative. 

Il existe différentes techniques de brainstorming qui ont été dûment testées et dont il est prouvé qu'elles inspirent la créativité. Nous allons les examiner ici.

Utilisez ce guide pour trouver une nouvelle approche et de meilleures idées lorsque vous êtes bloqué, ou essayez simplement différentes méthodes pour voir ce qui fonctionne le mieux pour vous. Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise technique, tout ce qui marche pour vous est bon à prendre.

Qu'est-ce que le brainstorming et quand l'utiliser ?

Qu'est-ce que le brainstorming ? Et quand devez-vous l'utiliser en tant que spécialiste marketing ?

Selon MindTools :

Le brainstorming conjugue la pensée latérale et une approche informelle et détendue de la résolution des problèmes. Il pousse les gens à proposer des pensées et des idées qui peuvent, au départ, sembler un peu folles. Certaines de ces idées peuvent être transformées en solutions originales et créatives à un problème, tandis que d'autres peuvent susciter encore d'autres idées. Cela permet de débloquer les gens en les faisant sortir de leurs manières habituelles de penser.

Le brainstorming est un moyen éprouvé de trouver des idées créatives ou de résoudre un problème, que ce soit en groupe ou individuellement.

Dans le contexte du marketing, et plus particulièrement du numérique, cela signifie trouver des idées de contenu, qu'il s'agisse de rédiger un article de blog, lancer une campagne de RP digitales, ou simplement créer quelque chose que les gens voudront partager et qui les fera réagir sur les réseaux sociaux.

Le brainstorming consiste à trouver un moyen efficace de produire des idées.

Les règles d'or d'un brainstorming efficace

Le brainstorming n'est pas une méthode figée pour trouver des idées. Au contraire.

Il s'agit bien plutôt d'une technique pour vous aider à trouver des idées que vous n'auriez probablement pas eues autrement. D'une certaine manière, on peut considérer qu'il s'agit de créativité forcée.

Et pourtant, la créativité est quelque chose qui ne peut être forcé, surtout lorsqu'on est sous pression. C'est pour cela que vous devez suivre les règles d'or d'un brainstorming efficace :

  • Plus il y a d'idées, mieux c'est. Certes, nous sommes habitués à faire plus avec moins. Mais lorsqu'il s'agit de brainstorming, plus vous avez d'idées et de graines d'inspiration, plus vous avez de chances de les transformer en une chose formidable.
  • Il n'y a pas de mauvaise idée. Ne critiquez pas les opinions des autres et n'hésitez pas à faire valoir vos idées, même si elles ne vous semblent pas très bonnes. Un autre pourrait y déceler quelque chose que vous n'avez pas vu et être capable d'exploiter votre idée.
  • Aucune idée n'est trop grande ou trop folle. Il est toujours préférable de réduire un plan dont l'exécution n'est pas réaliste plutôt que de s'efforcer d'agrandir quelque chose.
  • Aucune idée n'est définitive à ce stade. Les meilleures idées naissent lorsque des personnes travaillent ensemble pour apporter leur contribution, améliorer et affiner un premier concept. Tant que ce n'est pas le cas, toutes les opinions doivent être prises en considération.

Abordez l'idéation créative en gardant ces éléments à l'esprit, et vous contribuerez à maintenir une certaine orientation sans empêcher les idées de jaillir.

La nécessité d'un changement de mentalité vis-à-vis du brainstorming

Un brainstorming efficace dépend de votre état d'esprit et de la façon dont vous l'abordez.

Même si certains pensent que la créativité est innée, il n'en reste pas moins que tout le monde peut être créatif. Même ceux qui ne se considèrent pas comme de véritables créatifs peuvent trouver d'excellentes idées de contenu. Mais vous devez être prêt à rompre avec vos habitudes et à trouver les méthodes de brainstorming qui vous conviennent.

Lorsque nous pensons au brainstorming, nous supposons automatiquement qu'il s'agit d'un groupe de personnes assises autour d'un tableau blanc qui se creusent la tête pour trouver des idées.

Mais cela ne saurait être plus éloigné de la vérité. Un brainstorming peut se faire efficacement en groupe ou seul, même si cette dernière approche, plus traditionnelle, n'est pas toujours réalisable.

Après tout, nous sommes très peu à pouvoir être créatifs sur commande...

Brainstorming en groupe ou en solo

Brainstorming en groupe vs. brainstorming en solo. C'est assez explicite, mais que ce soit en solo ou en groupe, il y a de bonnes et de mauvaises façons d'aborder le brainstorming.

Vous pouvez faire un brainstorming efficace et trouver de grandes idées par vous-même ; certains travaillent mieux de cette façon. Ne laissez personne vous dire le contraire.

Mais l'une des approches les plus efficaces pour de nombreuses équipes consiste à combiner les avantages et les tactiques des deux : on commence par un brainstorming en solo pour trouver des idées initiales, puis on se réunit pour les affiner et les développer en concepts finaux.

brainstorming

9 techniques de brainstorming pour de meilleures idées de contenu

Lorsque vous devez trouver de meilleures idées de contenu, vous pouvez essayer différentes techniques de brainstorming pour stimuler votre inspiration et pousser votre créativité à ses limites. Bien que vous ne puissiez pas forcer les choses, il existe des moyens de structurer votre idéation pour être guidé par un processus.

Voici 9 de nos techniques préférées que nous vous invitons à essayer :

1. La cartographie mentale (mind mapping)

La cartographie mentale est souvent le point de départ de toutes les séances de brainstorming, et elle peut être utilisée aussi bien pour l'idéation en solo qu'en groupe.

Semblable à bien des égards à l'association libre de mots, il s'agit d'une approche de type flux libre : on écrit des idées, des pensées et des notes à partir d'un point de départ et de sous-thèmes ultérieurs. 

Le principe est simple à comprendre et facile à suivre :

  • Commencez par une feuille de papier, un tableau blanc ou un outil de mind mapping en ligne (comme Lucid Chart).
  • Placez le sujet central en plein milieu de l'espace et écrivez vos idées autour.
  • Tracez des lignes à partir du sujet principal et créez au moins quatre sous-thèmes (c'est-à-dire des thèmes qui se situent à l'intérieur de votre sujet principal).
  • Développez chacun d'eux avec des idées qui vous viennent à l'esprit. Il peut s'agir de titres, de sujets plus ciblés, de faits intéressants, etc. Tout ce que vous avez envie d'écrire.

Une fois que vous avez terminé votre carte mentale, donnez-vous un certain temps, ou continuez jusqu'à ce que vous ne puissiez plus rien ajouter. Vous devriez alors avoir une page entière (ou un tableau blanc) d'idées initiales à affiner pour en faire des idées de contenu géniales.

2. Fichier de balayage de contenus

Pour avoir de bonnes idées, il faut être inspiré.

Pour trouver des idées initiales de contenu par vous-même (et peut-être les présenter ensuite lors d'une session d'affinage en groupe), une méthode éprouvée consiste à faire défiler votre fichier de balayage. Il est important de noter que ce n'est pas quelque chose que vous pouvez simplement décider d'essayer la prochaine fois que vous avez besoin d'idées ; vous devez constituer un fichier de balayage de contenus au fil du temps.

Qu'est-ce qu'un fichier de balayage ?

Un fichier de balayage est tout simplement une collection de contenus que vous trouvez excellents et qui vous inspirent. Lorsque vous commencez votre brainstorming, passez quelques minutes à regarder (balayer du regard) votre fichier de balayage pour vous rappeler les contenus que vous aimez, et essayez de comprendre pourquoi vous les trouvez si inspirants.

Cela semble un peu simple, mais ça marche. Beaucoup ont découvert cette approche de l'idéation créative grâce à Mark Johnstone, et créer votre propre fichier est simple comme bonjour.

  • Vous avez besoin d'un endroit pour constituer une collection de contenus que vous aimez. Pinterest est particulièrement bien adapté à cela, surtout si vous voulez sauvegarder du contenu visuel ; mais il existe d'autres alternatives, notamment SwipeFile.com, ou simplement Google Sheets.
  • Au fur et à mesure que vous trouvez de très bons contenus, ajoutez-les à votre fichier de balayage et constituez votre banque de contenus inspirationnels.
  • Avant de vous lancer dans le processus d'idéation, consultez votre fichier de balayage pour déclencher et alimenter votre créativité. 

3. L'analyse des lacunes

On pense souvent à tort que les idées de contenu doivent toujours être nouvelles et uniques, mais ce n'est pas vrai.

Si vous souhaitez créer des articles de blog ou des pages à classer dans les SERP, vous devez vous concentrer sur l'identification des opportunités clés vous permettant d'ajouter de la valeur et de dépasser vos concurrents. Il ne s'agit pas toujours de réinventer la roue.

Et lorsque l'augmentation du trafic de recherche organique fait partie de vos principaux objectifs, l'un des moyens les plus efficaces de trouver des idées de contenu est de procéder à une analyse des lacunes.

Gap Analysis

John Reinesch a écrit un excellent guide pour expliquer comment " Voler le trafic de vos concurrents grâce à l'analyse des lacunes dans le contenu". Il détaille précisément comment vous y prendre, et surtout comment identifier les mots clés et les opportunités de contenu pour lesquels vos concurrents sont classés, mais pas vous. Ce guide de Zazzle approfondit également cette tactique.

Un point clé à retenir est que le brainstorming et l'idéation ne doivent pas toujours être massivement créatifs. Il suffit parfois de recueillir les bonnes données et de les transformer en grandes idées.

4. Le brainwriting 6-3-5

Si vous voulez organiser un brainstorming en équipe, mais que vous vous êtes rendu compte que le fait de s'asseoir autour d'un tableau blanc et de demander à chacun de partager ses idées à haute voix n'est souvent pas productif, essayez le brainwriting 6-3-5.

Vous n'êtes peut-être encore jamais tombé sur cette méthode, et pourtant elle remonte aux années 1960, et sa création peut être attribuée à Bernd Rohrbach, un professionnel allemand du marketing. Le principe du brainwriting 6-3-5 consiste à travailler en groupe de six personnes, qui se trouvent toutes dans la même pièce. Voici le détail du processus :

  • Donnez à chaque participant un morceau de papier avec une grille comme celle-ci.
  • Commencez le premier tour d'idéation (qui dure 5 minutes), où chaque personne écrit 3 idées sur sa feuille.
  • Ensuite, chacun passe sa feuille à son voisin gauche.
  • Chaque personne lit les idées de son voisin et s'en inspire pour ajouter trois autres idées durant le deuxième tour de 5 minutes.
  • Continuez ainsi pendant six tours, et vous aurez alors un total combiné de 108 idées. Il peut y avoir des doublons, mais ce n'est pas un problème ; l'important est de développer des idées et d'avoir une séance de brainstorming productive.

Ces idées peuvent ensuite être discutées en groupe pour être affinées et développées.

5. Les mauvaises idées en premier

L'une des principales critiques formulées à l'encontre du brainstorming de groupe est que les participants hésitent souvent à partager leurs idées, craignant que les autres ne les jugent mauvaises. Or, bien sûr, il n'y a pas de mauvaise idée en matière d'idéation. Pourtant, le syndrome de l'imposteur est bien réel, et tout le monde n'a pas suffisamment confiance en soi pour partager ses idées devant les autres. 

Alors pourquoi ne pas briser la glace en essayant volontairement de trouver de mauvaises idées ?

Il s'agit d'une approche éprouvée (également connue sous le nom de "brainstorming inversé"). Elle permet de faire entrer tout le monde dans la session et de démarrer le flux de créativité. En proposant une série de mauvaises idées, vous pouvez passer à de meilleures idées et les développer.

Ce n'est pas seulement dans le cadre d'idées de contenu que cette approche fonctionne, et cette technique a même été utilisée par la National Gallery of Art de Washington.

Mais comment les mauvaises idées conduisent-elles à de bonnes idées ?

  • La pression pour trouver quelque chose d'exceptionnel est considérablement réduite.
  • Cela permet d'égaliser les chances, car chacun doit intentionnellement proposer de mauvaises idées.
  • C'est un excellent moyen d'instaurer la confiance entre les membres d'une équipe.
  • Cela crée un espace confortable où les bonnes idées peuvent jaillir et circuler.

6. Naviguer sur le web et chercher l'inspiration

La pensée créative donne souvent l'impression d'être improductive ; c'est normal.

Comme nous l'avons mentionné plus haut, la créativité est quelque chose qui ne peut être forcé, et il est pratiquement impossible de trouver de grandes idées sur demande. Même si vous essayez de trouver des idées pour un travail demandant relativement peu de ressources, comme le contenu d'un blog, il est toujours difficile de trouver une idée brillante en quelques minutes. 

Alors faites une pause dans votre réflexion forcée, et passez du temps à naviguer sur le web.

Effectuez des recherches autour du sujet pour lequel vous essayez de trouver des idées et lisez des articles de presse ; tournez-vous vers Google Trends pour connaître les tendances actuelles et voir ce que les autres écrivent ou disent.

N'oubliez pas de noter tout ce que vous trouvez intéressant ou qui sort du lot. Vous pouvez ensuite aller plus loin et transformer les sujets et les idées que vous avez notés en idées concrètes à l'aide de notre outil Topic Research.

Il suffit de saisir un sujet et de parcourir les idées de contenu qui sont proposées :

maisons de vacances

Trouvez des mots clés pour des sujets pertinents

avec l'outil Topic Research

ADS illustration

7. Le brainstorming en marchant et en parlant

Il n'est peut-être pas surprenant que certaines des meilleures idées que nous avons nous viennent pendant que nous courons, prenons une douche, voyageons, sommes allongés, ou dans une situation similaire. 

Bien que nous ne puissions pas vraiment prédire quand nous aurons ces idées, nous pouvons essayer de reproduire un environnement peu stressant, susceptible de favoriser la pensée créative. C'est ce que l'on appelle le brainstorming en marchant et en parlant. Sortez du bureau et allez faire une promenade, que ce soit en petit groupe ou même en équipe plus large.

Cette méthode de brainstorming s'inspire du concept de plus en plus populaire de réunion en marchant (walking meeting). De Steve Jobs à Mark Zuckerberg, nombreux sont ceux qui favorisent les réunions en marchant. Cet article montre ce qui rend cette méthode si efficace :

La nature et les changements de décor ouvrent de nouvelles voies neurologiques dans notre cerveau, qui donnent naissance à de nouvelles idées et à de nouvelles solutions aux problèmes.

— Marissa Levin, Inc.com

La prochaine fois que vous planifiez une réunion, essayez d'en faire une séance de brainstorming en marchant et en parlant avec votre équipe ; vous prendrez en prime un bol d'air frais !

8. L'idéation rapide

Parfois, les problèmes que nous rencontrons lors d'un brainstorming sont dus au fait que nous faisons trop d'efforts pour trouver des idées. Il s'agit donc d'éliminer cette barrière.

Il suffit de travailler individuellement ou en groupe, de régler un minuteur (5 minutes suffisent) et de noter autant d'idées que possible dans ce laps de temps. Il n'y a pas de mauvaise idée, et même si ce que vous écrivez n'a pas de rapport contextuel avec le sujet sur lequel vous vous interrogez, ce n'est pas grave.

L'important est d'avoir beaucoup d'idées de départ, pour choisir ensuite les meilleures et les développer davantage.

9. Analyse concurrentielle

Garder un œil sur la concurrence et connaître ses moindres faits et gestes est l'un des meilleurs moyens de faire un brainstorming et de trouver des idées autour d'un sujet. Cela peut paraître trop simple et ne pas ressembler à une technique de brainstorming traditionnelle, et pourtant c'est utile pour deux raisons :

  • Peu de choses vous inspireront davantage pour trouver d'excellentes idées qu'un contenu qui a fait ses preuves chez un concurrent. C'est comme ça que notre esprit fonctionne.
  • Vous pouvez tirer des enseignements de leurs erreurs et de leurs contenus peu performants, et en ternir compte lorsque vous développez vos propres idées. Pourquoi faire une erreur quand on peut apprendre ce qui n'a pas fonctionné pour quelqu'un d'autre et trouver directement comment faire mieux ?

Quelle technique de brainstorming vous convient le mieux ?

Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise façon de faire du brainstorming, et ce qui marche pour une personne peut ne pas fonctionner pour une autre, même si elles travaillent dans la même équipe.

Certaines personnes travaillent mieux seules, tandis que d'autres trouvent leurs meilleures idées lors d'un brainstorming en équipe. Et à bien des égards, l'utilisation de différentes méthodes au sein d'une équipe de marketing de contenu peut s'avérer extrêmement efficace. Des personnes différentes peuvent avoir des idées totalement différentes, uniquement en raison de la manière dont elles abordent la question.

Notre conseil ?

Si vous avez du mal à stimuler votre inspiration pour trouver de bonnes idées, essayez une nouvelle approche. Ne vous contentez pas de ce que vous avez toujours fait. Bousculez les choses, innovez, et voyez ce qui en résulte.

Trouvez des mots clés pour des sujets pertinents

avec l'outil Topic Research

ADS illustration
Author Photo
Olivier AmiciJe suis en charge du développement marketing pour le marché Français et Francophone, de l’organisation des événements en ligne, des partenariats marketing/éducatifs, de la chaîne YouTube et du blog Semrush France.
Subscribe to learn more about Content Marketing
By clicking “Subscribe” you agree to Semrush Privacy Policy and consent to Semrush using your contact data for newsletter purposes