Votre navigateur est obsolète. Le site pourrait ne pas s'afficher correctement. Veuillez mettre votre navigateur à jour.

Connaissances
Connaissances
Les boîtes à outils SEMrush
Boîte à outils SEO
Backlink Audit
À propos des textes d’ancrage dans Backlink Audit

À propos des textes d’ancrage dans Backlink Audit

Article

Backlink Audit explore les domaines à la recherche des backlinks dangereux qui peuvent nuire au SEO d’un site. Une des façons dont nous analysons le niveau de toxicité potentiel d’un backlink consiste à examiner le texte d’ancrage. Ce guide vous aidera à comprendre les différences entres les ancrages que nous identifions et pourquoi certains d’entre eux peuvent se révéler dangereux pour votre profil de backlinks et votre SEO.

Qu’est-ce qui rend un texte d’ancrage dangereux ?

Le texte d’ancrage est le mot ou l’expression (en général souligné en bleu comme ça) affiché dans un hyperlien. Autrefois, Google récompensait les sites si les textes d’ancrage dans leurs backlinks correspondaient aux mots clés pour lesquels ils essayaient de se classer.

Il n’a pas fallu attendre longtemps pour que le « bourrage de textes d’ancrage » ou la surcharge des backlinks avec des textes d’ancrage de vos mots clés cibles devienne une tactique black hat répandue. Aujourd’hui, Google considère le bourrage de textes d’ancrage comme un signe de manipulation et punit le site s’il a trop de liens suspects de ce type.

Qu’est-ce que un « texte d’ancrage potentiellement toxiques » ? 

Si vous avez une campagne déjà paramétrée, vous avez peut-être reçu un e-mail vous indiquant combien votre site a de « textes d’ancrage potentiellement toxiques ».


Il existe deux catégories d’ancrages que SEMrush classe comme potentiellement toxiques :

1. Ancrages money et
2. Ancrages composés.

SEMrush utilise en tout sept catégories pour classer les ancrages. Vous les trouverez dans le menu déroulant sur l’interface de votre campagne.

 

1. Ancrages money [potentiellement toxiques]

Ces liens utilisent un texte d’ancrage qui correspond exactement au mot clé pour lequel le site essaie de se classer dans la recherche organique. Par exemple, un lien vers meilleuresoffres.com utilisant MacBook Pro comme texte d’ancrage sera considéré comme un ancrage money, car meilleuresoffres.com se classe organiquement pour ce mot clé.

 

Les ancrages money sont potentiellement dangereux, car c’est une stratégie répandue dans le SEO black hat.

2. Ancrages composés [potentiellement toxiques]

Ces liens utilisent des textes d’ancrage qui contiennent le nom de la marque et un autre mot ou expression. Par exemple, un lien vers meilleuresoffres.com avec le texte d’ancrage « Profitez de nos meilleures offres ici ! » est un ancrage composé.

 

Souvent, l’autre mot inclus dans un ancrage composé est un terme en rapport avec l’argent, ce qui rend ce type d’ancrage potentiellement dangereux lui aussi.

3. Ancrages avec marque

Ce sont des liens contenant votre nom de marque dans le texte d’ancrage. Quand vous configurez votre Backlink Audit, une des étapes consiste à entrer des variations de votre nom de marque. Avec ces informations, nous identifions combien vous avez de backlinks qui utilisent des ancrages avec marque. Par exemple, un lien pour meilleuresoffres.com avec le texte d’ancrage « Meilleures offres » est un ancrage de marque.

Si vous voyez des ancrages de marque étiquetés « autre », c’est probablement parce que vous n’avez pas précisé le nom de votre marque dans les paramètres de votre campagne. Vous pouvez configurer les différentes variantes orthographiques de votre marque en allant sur l’icône d’engrenage → Nom avec marque (Brand name).

Après avoir cliqué sur cette option du menu, vous pouvez ajouter jusqu’à 10 variations du nom de votre marque pour suivre les ancrages de marque.


4. Ancrages organiques

Ces textes d’ancrage représentent les liens qui sont écrits naturellement. Les liens utilisant des mots comme « cliquez », « ici », « visitez », et « site web » sont tous considérés comme des textes d’ancrage organiques.

5. Ancrages nus

Les textes d’ancrage nus sont des liens qui utilisent l’URL complète comme texte d’ancrage. Une URL complète contient nécessairement un protocole (https, ftp, etc.) et un nom de domaine (meilleuresoffres.com). Si vous voyez un lien qui utilise un protocole comme « https://… » or « www… », il s’agit probablement d’un ancrage nu.

Par exemple, http://meillleuresoffres.com pointant vers meillleuresoffres.com est un ancrage nu, car c’est une URL complète (protocole + adresse de domaine) pour la page d’accueil du site.

Cependant, un lien comme meillleuresoffres.com ne sera pas considéré comme un ancrage nu, car il n’a pas de protocole.

 

6. Ancrages vides

Les ancrages vides signifient que le lien n’a pas de texte d’ancrage. Souvent il s’agit de liens d’image qui n’ont pas été accompagnés de texte d’ancrage.

7. Autres ancrages

Les liens dans cette catégorie ont des textes d’ancrage qui ne sont pas associés au nom de la marque du site ou à un mot clé pour lequel le site cherche à se classer. Ces ancrages sont généralement aléatoires et ne rentrent dans aucune autre catégorie que nous utilisons. Par exemple, un lien vers meilleuresoffres.com avec un mot aléatoire comme « boutiques » en tant que texte d’ancrage sera classé comme « Autre ».

 

N’oubliez pas : un backlink suspect tout seul ne représente pas de danger pour votre SEO. S’il y a seulement quelques liens vers votre site avec des ancrages money, il n’y a pas de raison de chercher à s’en débarrasser. Ces types de textes et liens d’ancrage ne posent problème que lorsqu’un site a un nombre relativement élevé de liens avec des ancrages money (ou d’autres signaux toxiques) dans son profil de backlinks. Quand vous désavouez des liens, vous devez être tout à fait certain qu’ils n’apportent pas de trafic référent de qualité vers votre site.

 

Flux de travail
En savoir plus