Tendances 2022 de la recherche vidéo

Arthur d‘Hausen

Nov 19, 20217 min read
Tendances 2022 de la recherche vidéo

Si vous aussi vous naviguez sur le grand océan Google, vous vous êtes certainement déjà posé ces questions : Comment les internautes me trouvent-ils sur internet ? Comment attirer plus de visiteurs sur mon site internet ? 

Afin de vous démarquer, il vous est possible de diversifier vos formats de communication : La vidéo est un élément incontournable pour enrichir le contenu de vos pages, mais aussi pour apparaître dans la recherche vidéo de Google. Si vous optimisez le SEO de vos vidéos, cela peut accroître votre trafic organique.

Mais avant de démarrer, jetons un œil sur les grandes tendances Google 2021, et les prérequis pour apparaître sur les résultats de recherche vidéo.

Les tendances de la recherche vidéo 2021 et 2022

Le contenu vidéo explose aujourd’hui sur internet, avec de très nombreuses utilisations. Les appels vidéos, les tutoriels vidéos, les stories sur instagram, snapchat… Le contenu vidéo est consommé à toutes les sauces. Voici quelques informations pour y voir plus clair.

Aujourd’hui, les vidéos amateurs ont pris le dessus grâce aux réseaux sociaux. N’importe qui peut avec son smartphone, créer et diffuser des vidéos en direct (stories, lives, appels vidéo…). Ces contenus plus spontanés permettent de créer des vidéos très rapidement, pour être diffusées auprès de son réseau ou de sa communauté.

Autrefois la vidéo était réservée à quelques professionnels, et cela demandait un très gros travail pour la création de vidéos, mais aussi un équipement très onéreux.

Heureusement, cette tendance persiste pour les organisations qui souhaitent avoir un rendu vidéo professionnel. Les entreprises continuent à créer des contenus audiovisuels de qualité comme support de communication, en passant souvent par une agence spécialisée en motion design.

YouTube et les autres plateformes d’hébergement vidéo

En 2021, on estime à 100 minutes la consommation de vidéos par individus, selon une étude effectuée par Smart Insight.

Il existe de nombreuses plateformes d’hébergement vidéo tel que YouTube, Dailymotion… Ces plateformes vous permettent d’héberger vos vidéos facilement en bénéficiant d’une très bonne qualité d’image et surtout d’un très bon débit pour la lecture de votre vidéo.

Aujourd’hui on peut considérer YouTube comme le second moteur de recherche après Google.

De même, d'autres réseaux sociaux vous proposent d’héberger vos vidéos (Facebook, Twitter…).

Tendances de la recherche vidéo sur Google

Google et les autres moteurs de recherches référencent les vidéos tout comme les autres pages web. Ce qu’il faut savoir c’est qu’une même page de votre site peut se retrouver à la fois dans la recherche principale et dans la section de recherche vidéo.

Sur Google, il y a donc 3 affichages possibles pour vous proposer une vidéo :

  • La vidéo comme donnée enrichie, si Google a détecté qu’une vidéo correspondait parfaitement à votre recherche. Sur certains moteurs de recherche, vous pouvez même lire la vidéo directement, sans avoir besoin de quitter la page. Mais ce n’est pas le cas de Google qui vous redirige toujours vers la page du site internet.
bande annonce matrix
  • Une section avec plusieurs vidéos peut s’intégrer dans la recherche texte. Google a détecté que vous recherchiez une vidéo et il vous propose de continuer votre recherche dans la section vidéo. C’est notamment le cas si vous avez utilisé des mots clés tels que “tutoriel”, “bande-annonce”...
tutoriel marketing stratégique
  • La section de recherche vidéo, un peu similaire à la recherche d’image, il est possible de se rendre dans cette section pour avoir accès directement à des vidéos.

Parmi les autres tendances de recherche vidéo sur Google, on retrouve également :

  • Les vidéos découpées en temps fort : Google vous propose de gagner du temps en allant directement visionner la partie de la vidéo qui vous intéresse. Cette fonctionnalité est notamment proposée en natif sur Youtube, qui découpe votre vidéo automatiquement en chapitres. Vous avez aussi la possibilité de créer vos propres découpages dans la description de votre vidéo.
chapitre video marketing
  • La recherche de vidéos comme intention d’achat est en pleine croissance, selon les données du géant du web et consultables sur le site Think With Google.
recherche de vidéos comme intention d’achat

Comment les robots analysent-ils vos vidéos ?

Afin de comprendre comment les moteurs de recherche indexent vos vidéos, il est impératif de comprendre certains éléments techniques et anticiper les algorithmes qui analysent et indexent ces contenus.

Lorsque vous postez une vidéo sur une page de votre site web, vous enrichissez le contenu de votre page web. Mais est-il nécessaire d’être propriétaire de ces vidéos pour être indexé sur Google ? Nous passerons ainsi toutes les techniques : métadonnées, sitemaps et données enrichies, pour aider les robots Google à indexer votre contenu vidéo.

Faut-il être propriétaire des vidéos pour apparaître dans la recherche vidéo ?

Cette question est très importante car on pourrait penser que cela est nécessaire. Mais il n’en est rien :

  • Youtube et les autres plateformes d’hébergement vidéo : Si vous hébergez votre vidéo sur Youtube ou un autre hébergeur public, vous pouvez toujours intégrer votre vidéo sur une page de votre site, et apparaître dans Google. Si Google repère les iframes et autres contenus qui ne vous appartiennent pas, le moteur de recherche favorise la contextualisation de la vidéo avec le reste du contenu de votre page.

Bien sûr, il y a des chances pour que la page youtube de votre vidéo soit aussi référencée, et que ces deux sources se fassent concurrence. Pour cela, il est important de travailler les contenus différemment sur youtube et sur son site web. 

  • Intégrer des vidéos que vous n’avez pas créées : Si vous décidez d’afficher une vidéo qui n’est pas à vous (il suffit d’intégrer un code youtube sur votre page), vous pouvez tout de même apparaître dans les résultats de recherche vidéo. En effet, il est possible de ranker sur la recherche vidéo en utilisant des vidéos qui ne vous appartiennent pas. Attention tout de même à ce que ces vidéos soient en adéquation avec votre image de marque. Si vous diffusez des vidéos de vos concurrents, cela risque de vous desservir. Mais cette technique peut vous permettre de ranker rapidement sur la recherche vidéo, sans pour autant investir du temps dans la création d’une vidéo.

Dans tous les cas, vous pouvez transmettre à Google un sitemap spécifique pour les vidéos, en spécifiant pour chaque page, la vidéo principale.

Les données enrichies (schema.org) pour transmettre des détails à Google

De manière générale, si vous hébergez une vidéo sur votre site, vous avez des chances de vous retrouver dans la recherche Google. Pour cela, pas besoin de métadonnées. Les robots de Google font le travail pour identifier la présence de la vidéo. Pourtant, vous pouvez aider les moteurs de recherche dans ce processus, car même Google n’a pas de moyen de comprendre ce qui est sur votre vidéo.

Il n’y a pas encore d’IA qui permet à Google d’analyser le contenu de vos vidéos. Par contre, de nombreux robots vont analyser les données qui gravitent autour de vos vidéos :

  • Le contenu de la page qui accompagne la vidéo.
  • Les attributs HTML de la balise video.
  • Le nombre d’avis présents sur la page et sur votre vidéo.
  • Les données enrichies qui décrivent la vidéo. (schema.org)

Grâce aux données schema.org, vous allez pouvoir donner un tas d'informations sur vos vidéos. Et le résultat est incontestable ! Voici les données de recherche vidéo d’un petit média français, avant et après avoir ajouté les données enrichies.

google search console

Ces éléments sont essentiels pour permettre aux robots de Google de comprendre le contenu de votre vidéo :

  • L’url de la vidéo,
  • Le propriétaire de la vidéo,
  • Le titre et la description de la vidéo,
  • Le découpage de votre vidéo en chapitres ou temps forts.

Vous pouvez d’ailleurs trouver plus d’informations sur le support de Google à ce sujet. De plus, une fois que vous aurez placé vos rich snippets sur votre site, vous verrez apparaître sur votre Google Search Console une page dédiée pour suivre l’indexation de vos pages et la validation des données transmises. (voir la photo ci-dessous).

Menus dans la search console relatifs aux données enrichies.

menu google search console

Sachez également qu’il est possible de transmettre à Google des carrousels vidéos, ou encore des vidéos en direct. Les possibilités sont multiples ! Google sélectionnera les contenus et les sites les plus pertinents pour ces affichages.

carrousels vidéos

En travaillant les données enrichies de vidéos sur mon site web, j’ai pu augmenter le nombre de visiteurs de 15 %, avec un trafic organique régulier et durable sur certaines de mes landing pages.

Conclusion

La vidéo est donc un format très en vogue et cela se répercute sur les moteurs de recherche. Chaque site web qui décide d’investir sur ce format peut donc profiter d’une hausse de son trafic organique, de manière directe (dans la recherche vidéo) ou indirecte (en enrichissant le contenu de son site). 

Au-delà du SEO, la vidéo est également un très bon outil d’inbound marketing pour votre image de marque. N’oubliez pas de rester subtil dans la création de vidéos à visée commerciale pour toujours intéresser votre public et générer des interactions.

Author Photo
Arthur d‘HausenFrench marketing expert, loving startups, seo and growth challenges.
Subscribe to learn more about Marketing
By clicking “Subscribe” you agree to Semrush Privacy Policy and consent to Semrush using your contact data for newsletter purposes