logo-small

SEO mobile : contexte et enjeux pour 2017

47
Wow-Score
Le Wow-Score montre la capacité d'engagement d'un billet de blog. Il est calculé en fonction de la corrélation entre le temps de lecture actif de l'utilisateur, sa vitesse de défilement et la longueur de l'article.
En savoir plus
47 Wow-Score  =  

SEO mobile : contexte et enjeux pour 2017

MAQUINAY Franck
SEO mobile : contexte et enjeux pour 2017

Depuis le début du Web, toutes les technologies et les stratégies ont été pensées pour des ordinateurs. Mais les choses ont  beaucoup changé depuis. Les appareils mobiles ont pris une part grandissante dans les usages jusqu’à devancer les desktops.

L’ère post desktop

Le nombre d’internautes sur mobile a dépassé en 2015 celui sur desktop. Actuellement plus de la moitié des recherches sur Google sont effectuées à partir des smartphones. Le mobile est partout. Alors que le temps passé sur ordinateur est stable, celui passé devant des devices mobiles est en constante augmentation depuis plusieurs années.

Utilisateurs de l'internet mobile versus utilisateurs de l'internet desktopSource : agence SEO.fr

Dans ce contexte, les stratégies digitales sont amenées à s’adapter. Intégrer le mobile est devenu impératif pour améliorer les retours sur investissements. 

Les impacts sur le parcours d’achat

Les outils de web analytics le montrent chaque jour. Les tunnels de conversion se sont complexifiés. Les internautes surfent sur de multiples écrans et l’optimisation de la conversion devient un casse-tête.

Dans de nombreux cas, l’internaute fait une première recherche sur mobile. Une fois les informations obtenues, il réalise la transaction sur ordinateur. D’où un indicateur qui peut être trompeur : un taux de conversion élevé sur desktop dans un contexte où l’utilisateur passe plus de temps sur mobile.

C’est là que les outils de web analytics peuvent vous aider à mieux comprendre le tunnel de conversion. On parle maintenant d’un taux de conversion multi-écrans. Celui-ci prend en compte l’ensemble du tunnel d’achat sur l’ensemble des devices.

Optimiser votre site pour les usages mobiles

Il existe deux principales technologies pour le mobile : le responsive design et le site mobile. L’autre possibilité est le dynamic serving, plus complexe à mettre en place.

Quelle stratégie choisir ? Commençons par la solution préconisée par Google : le responsive design.

Avantage : Une seule URL va être affichée sur desktop et mobile. Le même code est utilisé pour l’affichage sur les différents supports. Cela évite le phénomène de contenu dupliqué.

Inconvénient : Le site peut être plus lent à charger, car le responsive nécessite d’ajouter du code spécifique.

Deuxième solution : créer une version mobile du site desktop.

Avantage : Site entièrement dédié au mobile. L’expérience utilisateur peut être ainsi optimisée entièrement  pour les appareils mobiles.

Inconvénient : Risque de contenus dupliqués si toutes les mesures ne sont pas prises : balises « rel canonical », etc.

Le dynamic serving est la technologie la moins simple à implémenter. Mais elle est tout à fait compatible SEO comme les deux autres lorsqu’elle est bien réalisée.

Google et sa stratégie orientée Mobile

Depuis des années déjà, Google est conscient de la prééminence progressive du mobile et a basé les dernières innovations de son algorithme sur cet aspect. Cette stratégie se traduit par plusieurs mesures prises pour inciter les éditeurs de sites à adopter les bonnes pratiques en matière de compatibilité mobile.  

21 avril 2015 : mobilegeddon

Ce que beaucoup d’observateurs avaient imaginé comme un séisme SEO ne s’est pas produit. Certes, il y a un signal en faveur des sites compatibles mobile, mais loin de ce qu’a laissé penser la firme de Montain View.

L’essentiel pour Google est que le message soit bien passé et que la plupart des sites travaillent maintenant sur cet aspect.

Pour savoir si votre site est compatible mobile, vous pouvez consulter l’outil de Google.

Les interstitiels mobiles, un nouvel enjeu pour Google

Les interstitiels sont les encarts affichés après le clic sur un résultat de recherche mobile et avant l’affichage de la page désirée.

Google considère ces pages comme intrusives et veut déclasser les sites qui utilisent ces pratiques à partir du 10 janvier 2017.

Les interstitiels mobiles sont la nouvelle cible de Google

Ces interstitiels sont aussi un moyen pour les éditeurs de sites de proposer le téléchargement d’applications mobiles. Un environnement où Google n’a aucun contrôle… D’où certains qui accusent le moteur de recherche de vouloir garder les visiteurs sur son interface.

Le temps de chargement mobile

La prochaine étape de Google est-elle de favoriser les sites qui se chargent plus rapidement sur mobile ? C’est déjà le cas sur desktop où les performances sont un critère de classement depuis un moment.

C’est ce qu’a déclaré Gary Illyes, l’un des porte-paroles de Google lors d’un sommet sur le search marketing. La vitesse de chargement sur mobile sera bientôt un signal pour le classement des pages mobiles.

Index mobile : l'ultime étape ?

Le dernier projet en date de Google est de créer un index spécifique au mobile. Jusqu’à présent tous les critères de classement s’appliquent sur les ordinateurs et les appareils mobiles.

L’essor des usages mobiles a changé la donne. De plus en plus d’internautes effectuent des recherches à partir des appareils mobiles et Google doit prendre en compte cette tendance.

Potentiellement, cela peut aboutir à des changements importants sur les pages de résultats. Car des critères spécifiques au mobile seront utilisés.

Accelerated Mobile Pages

L’autre innovation sur laquelle Google a beaucoup communiqué ces derniers mois concerne le projet AMP. Une technologie permettant d’afficher instantanément des pages mobiles aux visiteurs. Lancé en open source, il est déjà adopté par plusieurs grands médias français.

Est-ce pertinent de créer des pages AMP ?

Le projet AMP n’est pas qu’une tendance, l’objectif de Google est d’en faire un vrai standard dans l’univers mobile. Lancé en février 2016 après une version betâ aboutie, l’AMP se développe en dehors des sites d’actualités. L’e-commerce commence aussi à le déployer. Cela peut être pour vous une vraie solution pour avoir un avantage concurrentiel sur la partie mobile. La vitesse de chargement des pages AMP est imbattable et vous permettra de capter plus de trafic sur mobile.

Conclusion

Vous l’aurez constaté, l’essor de l’Internet mobile a bouleversé la manière d’appréhender les pratiques SEO. En 2017, il est évident que le mobile sera au centre des stratégies digitales. À vous de prendre les devants pour surpasser vos concurrents dès maintenant.

Passionné de SEO depuis 2000, je dirige depuis 18 ans l’agence SEO.fr, Experts-referencement.com. Mon domaine d’expertise s’étend plus largement au web marketing et aux noms de domaines.
Partager cet article
ou

Commentaires

Il reste 2000 caractères
Anna Kochegura
Merci pour votre article Franck ! C’est vrai, il faut absolument optimiser son site pour le mobile en 2017. Par contre, je suis un peu sceptique sur les AMP. Seront-ils vraiment utilisés en dehors de News ?
MAQUINAY Franck
Anna Kochegura
Merci pour votre commentaire Anna !
Les AMP sont déjà déployées en dehors des news. Ils existent notamment sur les sites e-commerce. Ebay est le 1er site e-commerce à avoir développé l'AMP. Ce n’est donc pas une tendance mais un standard qui se généraliser sur la partie mobile.
Have a Suggestion?