Qu'est-ce que le Black Hat SEO ? 9 techniques risquées à éviter

Olivier Amici

Dec 28, 202014 min read
Le Black Hat SEO

Il y a dix ans, beaucoup pensaient à tort que le SEO était une pratique marketing de manipulation qui consistait à « tromper l'algorithme » et à utiliser des tactiques pour faire croire à Google que votre site web était le meilleur résultat pour une requête de recherche.

Cela n'aurait jamais dû être le cas, et les spécialistes en référencement auraient toujours dû concentrer leurs efforts sur la création du meilleur résultat et non pas simplement sur de faux-semblants.

Mais les algorithmes de Google étaient moins avancés à l'époque, surtout pour ce qui était d'identifier le spam sur la toile.

De nombreux spécialistes du marketing utilisaient de manière prolifique des tactiques black hat SEO pour classer leurs sites web, et puis les temps ont changé. Dans ce guide, nous allons nous pencher sur les techniques à éviter si vous ne voulez pas tomber dans le piège de l'algorithme et des Consignes aux webmasters relatives à la qualité.

Plus précisément, nous allons aborder les points suivants :

Qu'est-ce que le Black Hat SEO ?

Le black hat SEO est une tactique utilisée pour classer un site web qui enfreint les directives d'un moteur de recherche. Les techniques black hat tentent de manipuler les algorithmes des moteurs de recherche pour augmenter le classement d'un site sur les SERP.

Les moteurs de recherche, que ce soit Google ou Bing, indiquent très clairement quels types de pratiques vont à l'encontre de leurs conditions. Ils sont également très clairs sur les résultats potentiels si vous violez leurs directives. Le recours à des tactiques black hat peut entraîner la pénalisation de votre site (soit par un algorithme ou par une action manuelle), ce qui signifie une baisse de classement et une diminution du trafic organique.

Vérifiez votre site web

avec l'Audit de site de Semrush

ADS illustration

Les risques du Black Hat SEO

Le recours aux tactiques black hat pour classer votre site comporte des risques importants, et c'est la raison pour laquelle la plupart des spécialistes du SEO choisissent de les ignorer. La majorité du secteur du SEO estime que ces pratiques sont totalement contraires à l'éthique.

Mais la réalité est qu'il y a, et qu'il y aura probablement toujours, un faible pourcentage de spécialistes en marketing qui tenteront de tricher avec le système pour accélérer le succès organique de leur site. Cependant, même si les techniques de référencement black hat s'avèrent efficaces pour votre site, les résultats sont souvent de courte durée.

En examinant les Consignes aux webmasters de Google, nous voyons clairement leurs conseils sur les principes de base du SEO :

Évitez les « astuces » destinées à améliorer le classement sur les moteurs de recherche. Cela me dérangerait-il d'expliquer au propriétaire d'un site Web concurrent ou à un employé de Google quelles sont les solutions que j'ai adoptées. Vous pouvez également vous poser les questions suivantes : « Ces solutions sont-elles d'une aide quelconque pour les internautes ? » « Aurions-nous fait appel à ces techniques si les moteurs de recherche n'existaient pas ? »

Pour ce qui est d'avoir recours aux tactiques black hat, le fait est qu'elles n'aident pas les utilisateurs, et qu'elles ne seraient pas utilisées si les moteurs de recherche n'existaient pas.

3 raisons d'éviter le Black Hat SEO

Quels sont les pires scénarios si un site utilise le black hat SEO pour se classer ?

Si l'on examine de plus près les Consignes aux webmasters de Google, on constate qu'elles indiquent clairement que de telles violations « peuvent entraîner l'application d'une action manuelle pour cause de spam, d'une sanction de type algorithmique ou le retrait définitif du site concerné de l'index Google » Les consignes précisent également que « lorsqu'un site a été sanctionné pour cause de spam, il est possible qu'il ne s'affiche plus dans les résultats de Google ni sur nos sites partenaires. »

Alors que le SEO vise à augmenter la visibilité et le trafic organique d'un site, les tactiques black hat peuvent en fait produire les effets contraires. Pour vous aider à comprendre pourquoi il faut éviter de telles approches, nous avons décomposé les choses en trois points clés...

1. Possibilité d'un impact négatif sur le classement et la visibilité de vos recherches

La première raison de ne pas utiliser de tactiques black hat SEO est finalement la perte de classement, de visibilité et de trafic pour votre site.

Il suffit de jeter un coup d'œil à ce qui suit. Voici la visibilité d'un site qui a appliqué des tactiques non naturelles et qui en a subi les effets négatifs :

résultats site non ntaurelles

Lorsqu'un site perd du trafic et de la visibilité, cela se traduit généralement par une tendance similaire au niveau des conversions et des revenus.

Cela peut, en soi, signifier une réduction des recettes d'une entreprise et entraîner des pertes d'emplois, voire des faillites. Dans le meilleur des cas, une forte baisse du trafic organique demandera d'investir plus massivement dans le PPC ou d'autres médias payants.

2. Absence de résultats sur le long terme

Même si grâce à des techniques de manipulation, les classements et les performances organiques augmentent au départ, les effets sont rarement durables.

Bien qu'il faille un certain temps à Google pour déterminer qu'un site s'adonne à des approches non éthiques (suite par exemple à un examen manuel ou à une mise à jour de l'algorithme de base), une fois que cela se produit, la perte de trafic est inévitable.

Peut-être que la seule chose qui soit pire que de s'efforcer de classer un site est de voir ses classements et son trafic artificiellement gonflés, pour ensuite rapidement dégringoler de manière soudaine. Les entreprises ont besoin de prévisibilité, et ce n'est pas quelque chose que permettent les tactiques black hat.

3. Mauvaise expérience pour l'utilisateur

Le référencement doit tenir compte de l'expérience de l'utilisateur sur un site et s'efforcer de servir le meilleur contenu et la meilleure UX. Mais les tactiques black hat font exactement le contraire. Elles optimisent en fonction des moteurs de recherche (du moins ce qu'elles pensent que les moteurs de recherche veulent voir) plutôt qu'en fonction des utilisateurs. C'est ce qui en soi peut être problématique.

La confiance joue un rôle important dans la réussite des recherches. Si l'on privilégie les moteurs de recherche aux utilisateurs, il y a de fortes chances que la capacité de conversion du site soit considérablement limitée.

9 tactiques Black Hat SEO à éviter

Si vous débutez dans le domaine du référencement, il est souvent difficile de savoir quelles tactiques utiliser. Alors qu'un grand nombre des bases du SEO passent par des stratégies white hat bien définies, nombreuses sont les tactiques avancées qui exigent un plus grand souci du détail.

Cependant, veillez à suivre les bons conseils. Certaines tactiques recommandées sur les blogs, les groupes de réseaux sociaux ou par vos relations peuvent sembler des stratégies « avancées », mais en réalité, elles ne font que vous conduire vers des techniques encore plus orientées vers le black hat.

Plus vous en saurez sur les tactiques susceptibles de semer le trouble sur votre site, plus il vous sera facile de les repérer et de vous en éloigner. Voici neuf tactiques qui enfreignent les Consignes aux webmasters de Google et qui sont donc à éviter en 2020 :

1. Keyword Stuffing

Trop répéter le ou les mots clés cibles principaux de votre page ne vous aidera pas dans votre classement. En pratique ce qu'on appelle le keyword stuffing (bourrage de mots clés) produira presque à coup sûr l'effet contraire.

Les tactiques black hat SEO tentent parfois de manipuler le classement d'un site en incluant un mot clé de façon non naturelle sur une page. Le keyword stuffing consiste souvent à les placer dans des blocs aléatoires sans lien avec le contenu principal ou dans des paragraphes qui n'ont tout simplement pas de sens quand on les lit à voix haute.

Voici un exemple de keyword stuffing donné par Google :

image-20201215152241-6.png

2. Contenu généré/dupliqué automatiquement

Créer du contenu de qualité n'est pas chose facile, mais on ne peut pas ignorer le fait qu'il reste l'un des trois principaux facteurs de classement de Google.

Une technique black hat courante consiste à générer automatiquement du contenu destiné à être classé par rapport un nombre important de mots clés sans pour autant disparaître et créer un contenu utile et unique. Un exemple serait la création d'une multitude de pages d'emplacement, avec le même contenu utilisé pour chacune d'entre elles, à l'exception du nom du lieu qui changerait.

Prenez le temps de créer du contenu SEO friendly pour éviter les problèmes causés par une mauvaise qualité ou des pages en double.

3. Texte masqué

Le texte masqué est un texte de la même couleur que le fond qui est placé hors de l'écran ou derrière une image, qui utilise délibérément le CSS pour se cacher des utilisateurs, voire qui utilise une police de taille zéro. Cette méthode est trompeuse, mais elle est parfois utilisée pour bourrer un contenu de mots clés. De nombreux spécialistes du marketing établissent de longues listes de mots clés pour lesquels ils souhaitent que leur contenu soit classé dans les SERP.

Mais ce dont il est question ici, c'est d'une tentative évidente de masquer complètement le texte, et cela ne s'applique pas au texte qui se trouve dans un accordéon, dans des onglets, ou qui est chargé dynamiquement à l'aide de JavaScript. En ce qui nous concerne, nous ne recommandons absolument pas d'ajouter du texte masqué à vos pages. Les robots d'exploration des moteurs de recherche sont beaucoup plus élaborés aujourd'hui et comprennent que vous essayez de forcer l'utilisation de mots clés.

4. Pages satellites

Créer des pages qui ciblent des requêtes de recherche spécifiques avec un contenu destiné à agir uniquement comme entonnoir vers une page constitue une violation des consignes de Google. Ces pages sont appelées pages satellites.

Chaque élément de contenu de votre site doit avoir un but précis, et vous ne devez pas créer des pages dans le simple but de vous classer par rapport à des mots clés dont la pertinence n'est pas totale.

Voici quelques exemples :

  • Créer des pages qui ciblent des mots clés géographiquement précis dans des lieux où votre entreprise n'est pas présente physiquement afin de diriger les utilisateurs vers une seule page
  • Des pages créées uniquement dans le but d'être classées par rapport à des requêtes de recherche plutôt que pour répondre aux besoins d'un utilisateur

Créez du contenu pour les humains, pas pour les moteurs de recherche.

5. Cloaking

Le cloaking (ou dissimulation) est une tactique qui consiste à servir différents contenus ou URL aux utilisateurs et aux moteurs de recherche, en fournissant essentiellement une expérience différente sur chacun.

Il s'agit d'une tentative évidente de classer une page en fonction d'un contenu créé pour les moteurs de recherche tout en dirigeant les utilisateurs vers un autre endroit (ou autre chose). Il s'agit d'une pratique trompeuse, ce qui en fait une violation des consignes des moteurs de recherche.

Concentrez vos efforts sur la conception de la meilleure expérience possible pour vos utilisateurs, et il y a de fortes chances que les moteurs de recherche sauront apprécier votre page à sa juste valeur.

6. Liens payants/manipulateurs

Les systèmes de liens sont l'un des types de black hat SEO les plus courants, et c'est l'une des pratiques qui sème le plus souvent la confusion.

Il est logique pour de nombreux spécialistes du marketing de penser qu'on doit écrire le contenu qui fonctionne pour ses utilisateurs et qu'on ne doit pas masqué de texte. Mais, pour le link building, les choses sont un peu plus complexes.

L'essentiel est que vos liens soient mérités, surtout si l'on considère qu'il s'agit de votes de confiance de la rédaction d'un site à l'autre. Cela signifie que vous devez éviter les tactiques suivantes :

  • Liens payants (sponsorisés) qui ne contiennent pas d'attribut rel="nofollow" ou rel="sponsored"
  • Échanges de liens excessifs
  • Commentaires indésirables dans les blogs
  • Commentaires indésirables dans les forums
  • Campagnes de marketing d'articles ou de guest posting à grande échelle
  • Link building automatisée
  • Annuaires, sites de partage de signets et propriétés du web 2.0 indésirables
  • Liens de bas de page ou de barre latérale sur tout le site
  • Liens qui utilisent une correspondance exacte ou un texte d'ancrage commercial

7. Mauvaise utilisation des données structurées et des rich snippets

Si les données structurées peuvent aider à définir des entités, des actions et des relations en ligne, l'une des tactiques black hat courantes consiste à abuser ou à détourner ce type de balisage.

Il s'agit généralement d'avoir recours aux données structurées pour donner des informations factuellement incorrectes, par exemple, en tentant de créer des données structurées plus favorables pour son site. De nombreux spécialistes du marketing rédigent de faux avis qui donnent des notes de 5 étoiles pour renforcer la position de leur entreprise dans les SERP et bénéficier d'un CTR plus élevé.

Comme les autres tactiques figurant sur cette liste, il s'agit d'une pure tromperie et non d'une tactique à envisager.

8. Redirections trompeuses

Que ce soit une ancienne page que vous mettez à jour vers une nouvelle URL ou que vous prépariez une migration de votre site, les redirections sont monnaie courant en référencement. Il n'y a rien de mal à cela. C'est la méthode privilégiée pour s'assurer que votre site est bien organisé et facilement accessible par les utilisateurs et les robots des moteurs de recherche.

Cependant, comme pour le cloaking, les redirections trompeuses sont utilisées via des tactiques de black hat SEO pour tromper les moteurs de recherche et afficher un contenu différent de ce que voit l'utilisateur. Souvent, un moteur de recherche indexera la page d'origine tandis que les utilisateurs seront dirigés vers une autre URL de destination. Les Consignes aux webmasters de Google désignent précisément les redirections trompeuses comme une tactique black hat qui constitue une violation de ses directives.

9. Negative SEO

Il serait faux de supposer que toutes les tactiques black hat SEO sont orientées vers le site qu'un spécialiste du marketing essaie de classer.

Certaines stratégies SEO contraires à l'éthique ont recours au Negative SEO pour tenter de réduire le classement de leurs concurrents. Voyez ce type de SEO comme un moyen de violer les consignes de Google sur le site de quelqu'un d'autre plutôt que sur le vôtre.

En pratique, cela nécessite généralement de diriger un grand nombre de liens non naturels vers le domaine de quelqu'un d'autre dans l'espoir qu'il soit pénalisé à cause de cela.

Bien que cela ne soit pas très courant, surtout depuis que Google s'améliore en ignorant les liens qui proviennent de telles attaques, il est important d'en être conscient et d'analyser régulièrement votre profil de liens (ce que vous pouvez faire via l'outil Backlink Audit).

Comment signaler le Black Hat SEO ?

Vous vous êtes donc peut-être posé la question suivante en lisant ce guide :

Que se passe-t-il si je vois un de mes concurrents qui utilise une tactique black hat et qu'il n'est pas pénalisé ?

Vous pouvez déposer un rapport de spam auprès de Google lorsque vous pensez qu'un site web est classé via des liens payants, du spam ou d'autres violations. Si le signalement d'un site n'entraîne pas d'action directe, vous améliorez par là la détection de l'algorithme anti-spam.

En tant que spécialiste marketing, il est souvent décourageant de découvrir qu'un site web trompe le système et s'en tire à bon compte. Si Google parvient de mieux en mieux à empêcher ces sites de se classer dans les premières positions des SERP, il existe encore des sites qui obtiennent de bons résultats en utilisant des tactiques black hat.

En fonction de la gravité du spam que d'autres sites utilisent, il y a de fortes chances qu'ils soient touchés dans un avenir proche par une nouvelle mise à jour de l'algorithme.


La seule chose à retenir est que les tactiques black hat SEO représentent un risque réel pour tout site web qui les utilise pour se classer dans les SERP.

Et bien qu'elles soient loin d'être aussi couramment utilisées qu'autrefois, il existe encore des spécialistes SEO qui empruntent cette voie ou qui font croire aux entreprises que le produit est commercialisé de manière éthique alors qu'en réalité, les techniques utilisées sont clairement en violation des consignes de Google.

Dans l'ensemble, nous vous recommandons d'éviter les tactiques black hat sur votre site. Si vous souhaitez obtenir de l'aide pour améliorer la visibilité de votre site, faites-en sorte d'apprendre à classer votre site en adoptant des techniques qui ne violent pas les Consignes aux webmasters de Google.

Vérifiez votre site web

avec l'Audit de site de Semrush

ADS illustration
Author Photo
Olivier AmiciJe suis en charge du développement marketing pour le marché Français et Francophone, de l’organisation des événements en ligne, des partenariats marketing/éducatifs, de la chaîne YouTube et du blog Semrush France.
Subscribe to learn more about SEO
By clicking “Subscribe” you agree to Semrush Privacy Policy and consent to Semrush using your contact data for newsletter purposes