Rank me if you can : les festivals de l'été !

Jonathan Henault

Jun 21, 20197 min read
Rank me if you can : les festivals de l'été !

Cette fois ça y est, c’est l’été ! Et qui dit été dit aussi forcément musique toujours trop forte, bière toujours trop tiède et scènes toujours trop loin, bref, qui dit été dit festivals d’été. Ça tombe bien puisque c’est ce soir la fête de la musique et le début sur l’Hippodrome de Longchamps de Solidays, qui lance définitivement la saison estivale des festivals de l’Hexagone...

Des Vieilles Charrues aux Eurockéennes, du Garorock au Hellfest, on a trouvé tout un tas de bonnes mauvaises raisons (à moins que ce ne soit l’inverse) de renfiler son sac à dos et de partir sur la route des festivals, le tout version SEO !

Sur la route des festivals

Il y a du monde sur la route…  

280 000 personnes. C’est le nombre de festivaliers qui ont assisté l’an dernier à au moins un concert de l’édition 2018 des Vieilles Charrues, recordman d’affluence de l’été. Le papi des festivals français devançait allègrement le (beaucoup) plus jeune Solidays et ses 212 000 visiteurs. Le Hellfest (et ses 180 000 fans de métal et de punk) se hissait sur la troisième place du podium, tandis que Garorock et Eurockéennes complétait ce top 5 de leurs 135 000 festivaliers.

Fréquentation des festivals de l'été en France
Fréquentation des festivals de l'été en France

… Et sur le web aussi !

Mais si les Vieilles Charrues dominent ce classement, il n’en est pas de même si l’on s'intéresse uniquement au trafic constaté sur le site web des principaux festivals : en mai 2019 comme en moyenne sur un an (de mai 2018 à mai 2019), c’est la page web du Hellfest qui attire le plus de visiteurs, avec un trafic mensuel moyen de 203 500 personnes, soit… à peu de chose près le nombre de tickets vendus pour cette édition 2019 !

Si elles sont toujours bien placées, les Vieilles Charrues sont rejointes ici par Les Eurockéennes et Solidays, tous deux aux alentours de 80 000 visiteurs le mois dernier sur leur site web, tandis que le festival lot-et-garonnais du Garorock ferme la marche mais n’a pas à rougir de ses 40 000 visiteurs mensuels en moyenne.

Le trafic sur les sites web des festivals de l'été
Le trafic sur les sites web des festivals de l'été

Le Top 5 des festivals à la loupe

Les Vieilles Charrues, recordman d’affluence

C’est quand, c’est où ?

Du 18 au 21 juillet 2019 à Carhaix

Pourquoi y aller?

Parce que les Vieilles Charrues ont le monopole du bon goût, avec une programmation toujours surprenante et bien sentie d’années en années. Un joyeux bordel linguistique et musical où se mêlent découvertes originales et grosses pointures attendues (Columbine, Jeanne Added…), avec une grande force supplémentaire : des quasi-exclus nationales négociées par les Vieilles Charrues, qui peuvent ainsi s'enorgueillir d’être les seuls (ou presque) à accueillir cet été Booba, Jamel Debbouze ou David Guetta.

L’analyse SEO

Malgré un site désespérément bloqué en .asso.fr (mais le festival été créé au début des années 90, ceci explique cela si ça ne l’excuse toujours pas), ce qui pourrait avoir tendance à freiner le trafic direct, les Vieilles Charrues bénéficient d’un trafic confortable de plus de 80 000 visites par mois.

Le plus intéressant est de constater que, contrairement aux autres festivals de ce top, les Charrues bénéficient de deux pics des visites sur le site : l’un relativement logique en juin/juillet, a l’approche de l'événement, et l’autre plus original en novembre et décembre de chaque année, au moment où traditionnellement le festival annonce sa programmation officielle pour l'été prochain, et ouvre du même coup sa billetterie. Ainsi plus de 200 000 visites ont été enregistrées en décembre 2018 sur le site du festival : une preuve supplémentaire de l’engouement extraordinaire du public pour les Vieilles Charrues.

Les volumes de recherche des festivals de l'été en France
Les volumes de recherche des festivals de l'été en France

Solidays, le plus central

C’est quand, c’est où ?

Du 21 au 23 juin à Longchamp

Pourquoi y aller ?

Parce que c’est le premier de l'été et que l’on a attendu assez longtemps comme ça. Parce qu’il n’y a pas beaucoup de festivals de cette taille et de cette qualité qui soit accessible en moins d’une demi-heure depuis le centre de Paris. Et parce que Solidays a les avantages de ses inconvénients, avec une programmation que certain peuvent estimer assez “lisse”, mais qui au moins rassemble la plupart des groupes que l’on avait envie de voir cet été, d'Angèle à The Blaze en passant par Salut C’est Cool et le grand retour du Suprême NTM. Tiens, y’a aussi Groundation, 12864 apparitions en festival depuis leur formation…

L’analyse SEO

Le point fort de Solidays est sans doute à chercher du côté des recherches organiques : d’une part parce que s’il est difficile pour n’importe quel festival de concurrencer le Hellfest en terme de volume, le festival parisien s’en tire très bien au niveau des requêtes sur son nom, avec plus de 57.000 recherches mensuelles en moyenne et un total de 2,8 millions de recherches depuis 4 ans.

New Ebook

0

Le Hellfest, zone dure

C’est quand, c’est où ?

Du 21 au 23 juin 2019 à Clisson

Pourquoi y aller?

Peut-être parce que justement… Vous ne pouvez pas y aller, à moins de faire partie des milliers d’internautes qui se sont rués sur le site du festival pour y acheter un des 55.000 tickets mis en vente en octobre dernier (ce qui explique aussi le pic observé sur notre infographie).

Des milliers d’internautes qui espèrent ainsi pouvoir aller à un festival cet été tout en échappant à Ben Harper, présent dans les autres festivals de ce top. Non, si on va au Hellfest, c’est parce que la programmation y est bien plus saignante que partout ailleurs, avec notamment cette année les légendes de Kiss, nos petits chéris de Tool ou les revenants ZZ Top, à côté des grands classiques de l'événement que sont Gojira, Manowar ou Def Leppard. Ca sent bon le costume léopard, cette histoire.

L’analyse SEO

A-t-on vraiment besoin d’une analyse SEO quand on écrase tout sur son passage comme le fait le Hellfest ? S’il fallait retenir un seul élément probant, pourtant, ce serait le volume de backlinks que l’on mettrait en avant : avec 1 234 555 backlinks recensés par SEMrush, le site du Hellfest n’a pas de souci à se faire en terme de trafic referral. Et si les Eurockéennes ont bien tenté de venir titiller le géant de Clisson, l’outil Backlink Gap nous montre que celui-ci a redoublé d’effort en 2019 pour récupérer sa première place.

Les volumes de backlinks des festivals de l'été
Les volumes de backlinks des festivals de l'été

Garorock, l’esprit du sud

C’est quand, c’est où ?

Du 27 au 30 juin 2019 à Marmande

Pourquoi y aller ?

Parce que quand on est du coin on prononce “mareumaindeu” et qu’on est un peu chauvin, dans le coin. Parce qu'on a grandi avec ce festival qui sent bon le sud, le soleil et le camping rigolo. Parce que d’ailleurs, c’est peut-être le seul festival de cette liste où on est (presque) sûrs de garder les pieds au sec cet été. Et parce que la programmation y est éclectique et fait la part belle aux découvertes de l'année (Bigflo & Oli, Angèle…) et à des artistes qu’on ne voit pas ailleurs (Dj Snake, Dima alias Vitalic…).

L’analyse SEO

Si le Garorock apparaît comme un des petits poucets de cette étude, mais parvient tout de même a distancer les Eurockéennes, la raison est sans doute à aller chercher du côté de l’outil Keyword Gap : un résultat étonnant puisqu’il s'avère que les cinq festivals de cette liste n’ont en tout et pour tout que 5 mots clés “en commun” dans leur data-base… cinq mots clés sur lesquels le Garorock se positionne à son avantage dans les SERPs.  

Deuxième petit point intéressant, le très faible taux de rebond du site du Garorock, un petit 30% bien inférieur à ceux de ses compétiteurs, et surtout au taux de rebond de 50% communément considéré comme encore "optimal". Une supériorité sans doute due à une UX très bien pensée, pour un site fluide et agréable !

Les sources de trafics sur les sites des festivals français de l'été
Les sources de trafics sur les sites des festivals français de l'été

Les Eurockéennes, l’institution

C’est quand, c’est où ?

Du 4 au 7 juillet 2019 à Belfort

Pourquoi y aller?

Parce que les Eurockéennes, ce sont les Eurockéennes, une institution qui fête en 2019 ses 30 ans d’existence, et qui a résisté toutes ces années à tous les mauvais coups de la concurrence, surenchère sur les prix ou ouverture d’un festival concurrent exactement aux mêmes dates. Le doyen des festivals est toujours là, et bien là, avec une programmation tonitruante qui convoque les vieux Stray Cats et Weezer aux côtés des jeunes pousses Petit Biscuit ou Roméo Elvis.

L’analyse SEO

Si l’on observe la répartition générale des sources du trafic, on constate que les Eurockéennes cumulent les avantages d’un meilleur pourcentage de trafic direct que les autres (signe de la reconnaissance du public pour une “marque” installée dans les esprits) et surtout d’un meilleur équilibre dans la distribution globale de ces sources de trafic. Une balance toujours intéressante à conserver par le spécialiste SEO qui sait qu’il ne faut pas mettre tous ses oeufs dans le même panier, et tous ses disques dans la même boite à gants !

[ create-campaign bg_images="https://static.semrush.com/blog/uploads/media/54/76/5476cf573bc10e6880ca2862c0c8fc4f/website-migration-banner.png" bg_button="-success" header="Évaluez la performance de votre site" text="Créez un projet dans l'outil Audit de site"] 

Author Photo
Jonathan HenaultContent Marketing Manager pour Semrush France, Jonathan est l'homme par qui le scandale arrive, mais en prenant son temps. Responsable du blog français sur lequel il publie régulièrement des études et autres articles de vulgarisation plus ou moins sérieux, il aime aussi bien s'entourer. Ecrivez-lui donc si vous voulez participer !
Subscribe to learn more about Actualités du secteur
By clicking “Subscribe” you agree to Semrush Privacy Policy and consent to Semrush using your contact data for newsletter purposes