fr
English Español Deutsch Français Italiano Português (Brasil) Русский 中文 日本語
Soumettre un article
Voir les blog

D’une logique de mots-clés à une approche thématique

98
Wow-Score
Le Wow-Score montre la capacité d'engagement d'un billet de blog. Il est calculé en fonction de la corrélation entre le temps de lecture actif de l'utilisateur, sa vitesse de défilement et la longueur de l'article.

D’une logique de mots-clés à une approche thématique

Alexandre MAROTEL
D’une logique de mots-clés à une approche thématique

Depuis l’aube du référencement naturel, les mots-clés ont toujours occupé une place de choix dans la quête de visibilité sur la toile. Les mots-clés représentent souvent pour les créateurs de contenu une opportunité incroyable pour toucher une audience qualifié, et réussir par la suite à les convertir.

Même si les mots-clés gardent une importance certaine, je vais avoir à coeur de vous montrer dans cet article comment il faut les considérer aujourd'hui. En effet, les moteurs de recherche font constamment évoluer leurs algorithmes, à tels points qu’on peut presque dire qu’ils sont capable de “comprendre” de mieux en mieux les intentions cachée derrière les requêtes des utilisateurs, dans le but de proposer les résultats les plus utiles et les plus pertinents. Et ceci, même si ces contenus ne comportent pas des mots ou expressions spécifiques contenu dans la requête.

Par conséquent, le rôle et l’utilisation de mots-clés ont évolué, tout comme les méthodes pour générer du trafic. Tout au long de cet article, je vais m’attacher à vous montrer l’importance d’avoir une approche thématique afin d’obtenir d’excellent résultat dans le moteur de recherche.


4 raisons pourquoi la logique des mots clés doit être dépassée

1. Des algorithmes intelligents qui vont plus loin que les mot-clés

Avez-vous déjà essayé de saisir une requête extrêmement longue et complexe dans Google ? Quel a été le résultat ? Pas si mauvais ?

En effet, même si votre demande n’est pas parfaitement claire et précise, Google va s’efforcer de proposer les réponses les plus à même de vous satisfaire. Pour cela, le moteur de recherche doit aller au delà de votre requête dans le but de comprendre quel est vraiment votre intention de recherche derrière la requête que vous avez tapé.

Cette capacité est rendu possible par Google Hummingbird, un algorithme de recherche sémantique. Ce dernier évalue l'intention derrière une requête utilisateur plutôt que d'essayer de faire correspondre des mots-clés à des groupes de mots-clés similaires sur le web. Il peut être légèrement exagéré de dire Google « comprend » ce que vous recherchez, il serait plus réaliste de dire que l’algorithme est capable de faire des correspondances entre les termes.

Par exemple, prenons la requête « comment trouver une bonne voiture ».

Requête Google : Comment trouver une bonne voiture

Dans les meilleurs résultats proposé par Google, nous n’allons pas retrouver les expressions:

  • « bonne voiture »

  • « trouver une bonne voiture »

que l’on pourrait considérer comme des mots importants pour cette requête.

Au lieu de cela, Google a évalué que l’intention de recherche serait plutôt : « Trouver comment choisir et acheter une bonne voiture ». C’est pourquoi, le moteur de recherche a proposé des options telles que :

  • …choisir, trouver et acheter ma voiture ;

  • Acheter une voiture d’occasion, Guide d’achat ;

  • Comment bien acheter sa voiture d’occasion ;

  • Etc…

J’ai également effectué la même expérience avec la requête suivante « comment aller au cinéma sans billet ».

Requête Google : Comment aller au cinéma sans billet

Les pages des résultats ne correspondent pas mot pour mot à ma requête, mais ils répondent à l’intention que Google prête à cette recherche, et classe les résultats en conséquence. 

Par conséquent, on peut affirmer que Google va bien au-delà du mot-clé, en proposant un contenu capable de satisfaire l’intention du visiteur lors de sa recherche.

Il s’agit bien évidemment d’un exemple parmi tant d’autres qui illustre très bien pourquoi l’intention d’un contenu joue un rôle plus important que le choix de mots-clés.

Preview: Boîte à outils SEMrush pour le SEO

SEMrush est une véritable référence en matière de marketing digital, utilisée par plus de 4 millions spécialistes dans le monde. Notre suite comprend plus de 40 outils pour les spécialistes en SEO, PPC, Content Marketing, SMM et stratégie digitale. SEMrush offre un ensemble d’outils essentiels pour le référencement. Dans cet ebook, vous trouverez les informations complètes, des astuces et des...

Obtenez un PDF gratuit

2. Les mots-clés : Des requêtes très convoitées par les publicitaires ?

Lorsque vous lancez une recherche sur un terme très concurrentiel avec un volume de trafic important, vous constaterez sans surprise que les premières positions dans Google sont occupées par des résultats non organique.

En effet, Google, tout comme la plupart des moteurs de recherche permettent aux spécialistes du marketing de se positionner sur certains mots clés et d’occuper les meilleures places du SERP avec des annonces publicitaires.

Par exemple, pour la requête « trouver une voiture », vous pouvez constater sur l’image ci-dessous qu’il y a trois annonces publicitaires. Par conséquent, les résultats organiques seront poussés vers le bas, et donc beaucoup moins visibles.

3 annonces publicitaires

Dans la mesure où Google et les autres moteurs ont un modèle économique reposant en partie sur la publicité, on peut aisément imaginer qu’ils ne cesseront pas de fournir de tels services.

Ainsi, plutôt que de concentrer vos efforts SEO sur un mot clé court et spécifique, qui pourra être dépassé par une campagne publicitaire agressive, il sera sans doute plus pertinent de proposer un contenu thématique long et précis. L’objectif sera de traiter le sujet en profondeur, dans le but d’obtenir de la visibilité avec des mots clés longue traine, beaucoup plus difficile à cibler pour les publicitaires. Plus à ce sujet, dans la suite de cet article...

3. Les contenus thématiques : Les meilleures réponses aux requêtes inédites ?

Les internautes utilisent de plus en plus de requêtes sophistiquées pour obtenir les informations précises qu’ils souhaitent. Ainsi, notez que 50% des recherches actuelles comportent plus de quatre mots, ce qui montre que les utilisateurs ne se limitent plus seulement à quelques mots au cours de leurs recherches.

Ils tapent des requêtes longues, précises et ciblées afin de trouver des réponses exactes. En outre, alors que plus de 5,8 milliards de recherche sont effectuées par jour sur Google, la firme estime que 15% n’avaient jamais fait l'objet de recherches auparavant. De plus, le nombre de recherches sur Google augmente d'environ 10% chaque année.

Les 15% de recherche journalières représentent 870 000 000 de nouvelles recherches qui n’existaient pas et sur lesquels aucun référenceurs ne se sont probablement positionnés. Mieux, ce chiffre augmente constamment. Ainsi, on peut dire qu’il est judicieux de réduire l’accent mis sur l’optimisation d’un seul mot-clé pour se recentrer sur des contenus thématiques.

4. Les champs sémantiques : Se positionner sur un mot-clé sans l'intégrer dans son contenu

Le SEO Brian Dean de Backlinko a effectué une étude sur 1 million de résultats de recherche dans Google. Il a constaté qu’un contenu de grande qualité qui couvre complètement un sujet donné, peut se positionner sur la première page de Google, même si le mot-clé spécifié dans la requête n’est pas utilisé dans le contenu.

Ainsi, au lieu de vous focaliser sur en un mot-clé en le répétant sans arrêt dans votre  contenu, pensez plutôt à rendre vos articles:

  • Originaux et uniques ;

  • Riche en sémantique

  • Avec des médias diversifiés: Images / Infographies / Vidéos / Audio

  • Complets et couvrant tous les aspects de votre sujet ;

  • Avec des chiffres et des statistiques

  • Avec vos propres exemples et anecdotes.

De cette manière, vous allez apporter une réelle valeur ajoutée à votre audience et Google sera susceptible d’accorder plus de visibilité à votre contenu.


Passer d’une logique de mots-clés à une approche thématique

Passer d'une logique de mots-clés à une approche thématique Passer d'une logique de mots-clés à une approche thématique

Dans ses débuts, l’algorithme de Google était bien moins performant que celui que nous connaissons aujourd’hui. Ainsi, il suffisait pour être visible dans le moteur de recherche de créer un contenu en ciblant un mot-clé en particulier, et de le répéter un grand nombre de fois dans un français approximatif. Aujourd’hui, du fait de quantité d’informations présentes sur internet, Google ne doit plus faire face à une pénurie de contenu, mais à l’inverse à une avalanche d’articles sur tous les sujets. Alors comment faire un choix ? J’ai eu l’occasion de vous expliquer dans un de mes articles de blog les détails des 200 facteurs de classement de Google. Aujourd’hui, je souhaite particulièrement insister sur la qualité du contenu.

En savoir plus Comment faire une recherche de mots clés avec l’outil SEMrush Keyword Magic Article Maria Raybould Le Guide SEMrush de la recherche de mots clés Article Nikolai Boroda Comment booster son contenu en 2019 grâce aux mots-clés Article William

En effet, pour réussir sur Google, il est important de comprendre qu’il est primordial de proposer une “surenchère” dans la qualité du contenu. Par exemple, si vous travaillez dans le secteur du SEO comme moi et que vous voulez produire un contenu sur un sujet précis. Plutôt que de créer différentes pages ciblant un ensemble de mots-clés différents, vous pourriez plutôt créer une page unique qui traite de l’ensemble d’un sujet de manière détaillé. C’est ce que j’appelle un contenu thématique, qui sera composé de plusieurs chapitre, et qui a pour objectif de délivrer le maximum de valeur pour les visiteurs.

Cette page thématique aura donc pour objectif de devenir un contenu de “référence”, susceptibles d’être partagé, et classé sur une multitude de termes de recherche. Personnellement, je vois dans l’approche thématique, le présent et l'avenir du référencement naturel. 

Ceci dit, il faut tenir compte de plusieurs éléments :

1. L'optimisation par thématique est axée sur la qualité du contenu et l’expérience utilisateur

Aussi caricaturale et étonnant que cela puisse paraître, dans ces débuts l’optimisation SEO pouvaient consister simplement à répéter un mot-clé le plus possible dans un contenu pour être bien positionné dans Google pour cette requête.

Heureusement cette pratique mécanique est derrière nous, et Google a pris des mesures fermes en mettant en place des algorithmes capable de détecter un contenu de mauvaise qualité comme celui que je viens de décrire.

En effet, l'insertion abusive de mots-clés dans vos pages et vos contenus sera perçu comme « non naturel », et risquera d’impacter négativement un important facteur de classement à savoir l’expérience utilisateur.

Choisir de rédiger du contenu thématiques consiste donc à écrire un article exceptionnel qui aura pour objectif de renseigner réellement les utilisateurs. En effet, pour ma part, je préfère me concentrer sur l’expérience utilisateur puisque je n'ai rien à gagner si mes lecteurs ne sont pas satisfaits de mes contenus.

2. Les contenus thématiques, le paradis du longue traine ?

Lorsque vous choisissez de traiter une thématique, votre contenu sera généralement plus long et détaillé, votre article comprendra donc bien plus de mots-clés susceptibles d'être tapé dans Google.

Ce type de contenu vous permet d'éviter les mots-clés courts, les plus courants et les plus compétitifs, et va vous aidera à vous concentrer sur des requêtes spécifiques à longue traîne.

Mots-clés de longue traine

Même si les requêtes longues traines ont un volume de trafic plus faible, leurs utilisations dans un contenu thématique vont vous permettre d’obtenir un volume de recherche intéressants. Cela signifie également que vous pourrez obtenir une plus grande pertinence, avec la possibilité d’atteindre plus rapidement les premières positions dans Google pour des requêtes nettement moins compétitive. Ainsi, plutôt que de vous battre sur une requête hyper concurrentielle, il me semble pertinent de proposer un contenu avec des champs sémantiques riches, susceptible de vous faire remonter dans Google plus facilement.


Privilégier le contenu thématique en optimisant avec des mots clés

Un contenu thématique doit-il faire l’impasse sur les mots-clés ? A cela, clairement, il faut répondre “non”. Premièrement car ça serait une tâche impossible mais en plus ça ne serait pas pertinent.

En effet, lors de la création de contenu thématique, vous allez forcément devoir optimiser certains éléments avec des mots-clés, tels que :

  • Des pages de site ;

  • Des balises meta ;

  • Des URLs ;

  • Des textes d'ancrage pour les liens ;

  • Etc…

Sans en abuser, se focaliser sur l’utilisation de mots-clés à ces différents niveaux est toujours une bonne pratique SEO. Comme pour tout, c’est l’abus et la sur-optimisation dans l’article qui va poser problème. Dans cette logique, les mots-clés sont encore très importants pour le SEO, d’autant plus que Google Colibri (Hummmingbird) est loin d’être infaillible.

En effet, même si les progrès de Google sont fulgurants, ça ne rend pas pour autant le moteur de recherche parfait.

En résumé, se concentrer exclusivement sur des thématiques peut comporter des risques. Même si les algorithmes de Google sont de plus en plus précis, il arrive par moment qu’il soit difficile pour le moteur de recherche de relier certains points de votre contenu à des mots-clés spécifiques. 

D’où l’intérêt d’optimiser les contenus thématiques en gardant un oeil sur les mots clés utilisés, afin de permettre à Google de comprendre exactement votre contenu et de le proposer pour les requêtes pertinentes. 

SEMrush Keyword Magic Tool

Découvrez de nouveaux mots clés imparables

Please specify a valid domain, e.g., www.example.com

Conclusion

Dans le passé, la création de contenu consistait simplement à cibler un mot-clé, et à le répéter un grand nombre de fois dans son contenu. Aujourd'hui, on peut aisément dire que le paradigme a totalement changé. Pour qu’un contenu soit visible dans Google pour une requête compétitive, il doit être précis, pertinent, avec un champ sémantique riche, et surtout susceptible de satisfaire les utilisateurs. On voit donc fleurir sur la toile, des contenus massifs, traitant d’un thème bien spécifique.

Cette approche thématique rend-elle pour autant l’usage des mots-clés complètement obsolète ? De mon point de vue, la réponse est “non”. La meilleure approche SEO sera sans doute d’allier simultanément l’utilisation de mots clés dans un contenu long thématique afin d’avoir de meilleurs résultats. Ainsi, lorsque vous vous lancez dans la rédaction d'un article, pensez à créer un contenu détaillé et précis capable d'aider votre audience autant que vous le pouvez. En rédigeant naturellement (et pas pour les moteurs de recherche), vous allez forcément utiliser un champ sémantique large, ce qui vous permettra de rendre la lecture beaucoup plus agréable pour le lecteur. Google vous récompensera pour ça.

Enfin, opter pour une approche thématique ne devrait pas vous empêcher d’inclure quelques mots-clés qui serviront de point d’ancrage pour aider les moteurs de recherche à comprendre exactement de quoi votre contenu traite. Utilisez-les dans des parties stratégiques telles que :

  • Les titres ;

  • Les sous-titres et sections ;

  • Les balises ;

  • Les URLs ;

  • Etc…

Gardez à l’esprit que dans le texte, les mots-clés doivent apparaître de façon naturel et non forcé, sans quoi, vous risquez de réduire les performances de votre contenu dans les SERPs.

Alexandre MAROTEL
Expert

Apporte des informations précieuses et de la profondeur aux conversations.

Je suis consultant SEO et créateur de l'agence Twaino. Passionné par la génération de trafic, j'aide les entreprises à augmenter leurs visibilités dans les moteurs de recherche.
Dans le cadre de mon blog et de ma chaine Youtube, je partage avec le plus grand nombre mes connaissances SEO.

Retrouvez moi sur : Linkedin / Twitter / Facebook / Instagram
Partager cet article
ou

Commentaires

2000

Envoyer un feedback

Your feedback must contain at least 3 words (10 characters).

Nous n’utiliserons que cet email pour vous répondre concernant votre feedback. Politique de confidentialité

Thank you for your feedback!