Soumettre un article
Voir les blog

Les influenceurs sociaux, des étoiles plein les yeux !

53
Wow-Score
Le Wow-Score montre la capacité d'engagement d'un billet de blog. Il est calculé en fonction de la corrélation entre le temps de lecture actif de l'utilisateur, sa vitesse de défilement et la longueur de l'article.
En savoir plus

Les influenceurs sociaux, des étoiles plein les yeux !

Julie et Florence
Les influenceurs sociaux, des étoiles plein les yeux !

Facebookeurs, Instagrameurs, Youtubeurs, Snapchatteurs, et même Community managers…

Ces termes qui nous auraient semblé encore barbares il y a quelques années sont aujourd’hui de véritables professions. Celles-ci peuvent, de prime abord, paraître à la portée de tout individu équipé d’un smartphone dernière génération, d’un bon sens du relationnel et de la communication !

Pourtant, bien que nous soyons tous des influenceurs en puissance, faisant chaque jour, sans même nous en rendre vraiment compte, la promotion de tout un tas de produits, lieux, marques au travers de nos discussions et de nos propres médias sociaux, il s’agit bien là de métiers à part entière.

Derrière les #hashtags et les clichés idylliques capturés aux quatre coins du monde se cachent des professionnels aguerris de la stratégie marketing qui sont devenus les atouts de communication des marques !

Alexandre Debouté, journaliste et influenceur socialAlexandre Debouté, journaliste et influenceur social. Twitter : @alex_deb.
(Alexandre Debouté est journaliste Médias Pub et Tech pour Le Figaro)

Enjoy Phoenix, l'influence sociale à la française sur Instagram.Instagram : @enjoyphoenix . Enjoy Phoenix (de son vrai patronyme Marie Lopez) est une blogueuse auteure et vidéaste (« Youtubeuse ») française, spécialisée dans le « lifestyle » mode et beauté. Son compte Instagram (ci-dessus) compte plus de 3,9 millions d’abonnés. Sa chaîne Youtube 2 953 009 abonnés (chiffre au 29 août 2017)

Leur univers ? Les réseaux sociaux ! Leur planète ? Instagram !

Avec 700 millions d’utilisateurs actifs chaque mois et près de 100 millions d’images, de vidéos, de Boomerangs et autres réjouissances toujours plus inventives postées quotidiennement, Instagram, petit poussin de Facebook devenu roi de la basse-cour, est incontestablement l’outil majeur de tous les ambassadeurs, blogueurs et internautes influents.

En juin 2017, un sondage Hashoff affirmait même que plus de 99 % des 300 influenceurs sociaux interrogés considèrent Instagram comme leur plateforme de travail numéro un. D’ailleurs, s’ils se concentrent désormais avant tout sur leur précieux compte Instagram, c’est que ce réseau du « beau paraître » est considéré comme une interface de connexion idéale entre les communautés et les marques.

Instagram de l'agence Object23

Youtube et les « chaînes » où sont fédérées les communautés sont fortement utilisés par les influenceurs pour les tutos et tout ce qui concerne les vidéos « longs formats ».

À titre d'exemple, Enjoy Phoenix, Youtubeuse professionnelle, poste plusieurs fois par semaine des vidéos de plus d’un quart d’heure. Elle partage aussi des codes promotionnels sur le premier média de vidéos en ligne au monde.

Le support est désormais très largement utilisé pour la publication de vidéos « communiqués ».

Enjoy Phoenix, influenceuse et Youtubeuse, est présente sur de nombreux médias sociauxEnjoy Phoenix, influenceuse et Youtubeuse, est présente sur de nombreux médias sociaux Avec plus de 2,5 millions de vues, comme sur cette vidéo, les sponsors veulent apparaître au plus près de l’influenceuse, qui communique donc les codes promos de ces marques et applis sous forme d’offres exclusives.

Facebook reste une interface d’échanges, de buzz et d’actus, mais dont le côté vitrine, même à travers les « pages », s’efface considérablement au profit d’Instagram, réseau consacré à l’image et au visuel.

Snapchat, réseau de l’éphémère par excellence, gagne discrètement ses galons en termes d’influence sociale et plan de communication marketing.

Avec 166 millions d’utilisateurs actifs chaque jour et un peu plus de 3 milliards de Snaps envoyés quotidiennement, les ambassadeurs et les marques sont de plus en plus nombreux à communiquer dessus avec leurs followers, de manière plus intime que « sur un mur en storytelling » (souvent spontanément au cœur de leur quotidien).

Snapchat : @caroreclucasSnapchat : @caroreclucas

Caroline Receveur est une des influenceuses digitales les plus en vue. Mannequin de carrière, depuis sa participation à une émission de télé-réalité à très forte audience, elle a su gérer son image sur les réseaux sociaux et devenir une blogueuse et « working-girl » à succès. Aujourd’hui à la tête d’une marque de thé détox dont la communication est essentiellement sociale et digitale, elle multiplie aussi les collaborations prestigieuses qui font d’elle, par exemple, une des égéries de L’Oréal Paris. Caroline Receveur tient à garder un lien privilégié avec sa communauté, c’est pourquoi elle publie tous les jours des stories Snapchat et Instagram, sponsorisées ou non.

Cependant, Instagram ayant également instauré la possibilité de connecter les comptes (Snapchat) et de publier également en temps réel (ce que l'on appelle une story), il y a fort à parier qu’il sera plus confortable pour les influenceurs de regrouper à la fois tous leurs posts et leur audience sur ce même réseau.

Instagram possède décidément tous les atouts pour être le roi de la communication !

Instagram, la planète où s'épanouissent les influenceurs sociaux. Source HashoffInstagram, la planète où s'épanouissent les influenceurs sociaux. Source Hashoff

Oui, mais qui sont ces extraterrestres ?

Stars, sportifs, candidats d’émissions de télé-réalité, mais aussi baroudeurs, journalistes, food « addicts », nutritionnistes, « spécialistes » lifestyle, beauté ou déco, « fashionistas », « car sellers » et blogueurs dans l’immense majorité des cas… Vous l’aurez compris, les influenceurs sociaux ont un point commun évident : ce sont des gens qui ont avant tout l’envie de partager leur passion, leur quotidien et de fédérer une communauté autour d’un centre d’intérêt.

citation notorité célébrité wolinskiCette citation du journaliste Georges Wolinski résume bien la différence entre notoriété et célébrité.

Poster sur les réseaux sociaux relève d’une science exacte plus que du hasard ! Même si la spontanéité et la fraîcheur des publications sont appréciées sur les médias digitaux, les influenceurs calculent selon des critères précis comment rythmer leurs publications.

Par essence, un influenceur social doit être ou vouloir devenir un « personnage public ». Son compte sera d’ailleurs configuré en ce sens.

Sa communauté est constituée d’un nombre de followers suffisant pour être crédible auprès des marques. D’autant plus que pour faire face au « mass following » (autrement dit, « suivre en masse pour être suivi en masse ») et à la possibilité d’achat de followers, les marques ne choisissent plus leurs ambassadeurs selon leur nombre d’abonnés. La qualité de la communauté est en effet devenue une des données les plus importantes pour les marques.

Mais pas que ! On sait aussi que les marques choisissent les influenceurs qui deviendront leurs ambassadeurs en se basant sur plusieurs indices, comme le ratio « followers / following », qui doit être équitable, l’expérience (âge du compte Instagram, commentaires publics et réponses par exemple…) et la notoriété de l’influenceur (indice de popularité dans la vie réelle).

Pour réaliser cette analyse, il existe des outils comme Klear.com, site spécialisé qui exploite ce business au service des « employeurs » de ces influenceurs.

Cette citation du journaliste Georges Wolinski résume bien la différence entre notoriété et célébrité.Ce site internet permet aux marques de trouver les influenceurs qui leur correspondent et qui deviendront donc leurs ambassadeurs.

Dans leur immense majorité, ces « Instagrameurs professionnels » directement issus de la génération du boum des blogs et des télé-réalités, ont entre 20 et 35 ans. Aujourd’hui, ce métier s’ouvre tout de même largement aux autres générations avec des ados qui s’y mettent de plus en plus jeunes et une population du troisième âge de plus en plus active sur les réseaux sociaux, comme Françoise, la Youtubeuse qui s’est donné comme mission (et ligne éditoriale) de casser avec beaucoup d’humour les clichés sur les séniors.
 

Teaser des vidéos de Françoise, Youtubeuse « sénior ».

Globalement, on considère que les influenceurs sociaux ne vivent pas de leur activité d’ambassadeur pour les marques. Selon la même étude Hashoff, seuls 12 % d’entre eux n’auraient pas d’autres sources de revenus. Cette profession « vendeuse de rêve » est faite avant tout de contrats à court terme et, contrairement à la publicité, peu de signatures débouchent sur une exclusivité ou une mission « d’égérie » à long terme. Par conséquent, ces puissants influenceurs refusent de plus en plus des contrats flash. Ils deviennent plus sélectifs et choisissent désormais des marques avec lesquelles ils vont pouvoir apprendre et créer des relations pérennes, briguant des postes de directeurs artistiques, par exemple…

Instagram : @chiaraferragniInstagram : @chiaraferragni Cette « fashionista » et « business woman » italienne passionnée par le monde de la mode depuis son plus jeune âge en a fait son métier. En 2009, son blog « The Blond Salad » rencontre immédiatement un vif succès et les millions de visites qu’il génère la propulsent au premier rang des influenceuses mode et Lifestyle de la planète.

« La vie selon Insta » 

Alice, bloggeuse et « Instagrameuse » française est elle-même une influenceuse sociale suivie. Samsung sponsorise quelques-unes de ses vidéos YouTube… Dans cette petite vidéo à vocation humoristique, elle caricature ce que l’on montre sur le réseau social et qui pourrait s’intituler « La vie rêvée des Instagrameurs ».

Comment les ambassadeurs, influencent-ils les comportements d’achats une fois les contrats signés ?

Plus réels que les gravures de mode en couverture des magazines, plus accessibles que la haute sphère des people, les influenceurs sociaux sont principalement engagés par les marques pour une bonne raison : on peut facilement s’identifier à eux en tant que consommateurs !

En effet, chaque jour, ils développent par des posts une relation de proximité au fil de leur vie. Comme tout le monde, ils mangent, se baladent, voyagent (un peu plus que la moyenne, bien sûr !) et entretiennent des activités et des passions partagées. Chaque influenceur incite à un voyage dans son propre monde et son propre « lifestyle » en y incluant des produits et des marques pour lesquels ils sont ambassadeurs. L’admiration que leur voue une large part de leur audience constituée de fans les amène donc tout naturellement à suivre ses indications et ses incitations aux achats !

Le plus ironique, c’est que ces mêmes fans reposteront pour la plupart des photos à leur tour avec ces produits rendus très à la mode… Une viralité inestimable pour les marques !

le hashtag #fitberry#fitberry - L’exemple même du succès d’un produit lancé et promut principalement par les influenceurs issus de la télé-réalité, les ambassadeurs sociaux professionnels, et les clients eux-mêmes

Les community managers ne sont pas des ambassadeurs !

Ces métiers au cœur de la communication sur les réseaux sociaux présentent de nombreuses similitudes, mais les missions affectées à un Community Manager sont très différentes de celles confiées à un ambassadeur social !

En effet, une marque ou une entreprise emploie (souvent sur un contrat à long terme) un Community Manager pour gérer ses différents réseaux sociaux. Son rôle est de mettre en avant, de façon pérenne, l’image de son employeur ainsi que les différentes actions menées (dont les collaborations font justement partie), comme la couverture des évènements en interne, les coulisses du lancement d’un produit, la création de contenu, la réponse aux diverses sollicitations des followers…

Contrairement à l’influenceur social qui travaille avant tout pour son propre compte, même si des missions lui sont confiées quand il tient le rôle d’ambassadeur, le Community Manager doit atteindre de véritables objectifs définis par la marque ou l’entreprise pour laquelle il travaille. Pour une marque, embaucher un Community Manager doit être rentable et donc a pour finalité d’augmenter le trafic vers son point de vente, augmenter les ventes en elles-mêmes, développer son expertise et son image pour pouvoir aussi recruter plus facilement.

Aujourd’hui, un Community Manager, via la communication directe avec les clients sur les réseaux sociaux, peut aussi être le garant d’un bon service avant et après-vente. Évidemment, il s’agit d’un métier en plein essor, suivant la croissance exponentielle des réseaux sociaux qui comptent désormais des milliards d’abonnés à travers le monde.

L’ambassadeur, lui, promeut un produit. Son travail, main dans la main avec une marque, est principalement d’adresser un contenu attractif et qualitatif à un public ciblé.

Les agents de collaboration digitale sont des prestataires de service dont on parle moins, qui consacrent leur travail à relier les marques aux influenceurs sociaux qui leur correspondent le mieux afin qu’ils deviennent leurs ambassadeurs.

Fin de la mission Instagram…

La galaxie des médias sociaux est vaste et en perpétuelle évolution. Tout comme le nombre d’utilisateurs actifs croît sans cesse, le nombre d’influenceurs sociaux et d’ambassadeurs augmente de jour en jour. Grâce au talent de ceux qui réussissent et qui mettent des étoiles plein les yeux à leurs communautés, des vocations naissent de façon presque virale.

Les modèles de ces réussites fulgurantes et presque surréalistes, qui sont finalement peu nombreuses, démontrent bien qu'être un influenceur social est aujourd’hui un métier à part entière. Des business fleurissent autour de cette profession tant convoitée, comme les stages ou écoles pour devenir un blogueur de renom sur les médias sociaux.

Reste à savoir jusqu’où ira l’engouement des marques pour ces réseaux et ces ambassadeurs qui pèsent aujourd’hui un poids immense sur le marché (économie, publicité, image)…

d30cz2g5jd7t8zcloudfront.png

Vous aimez cet article ? Suivez-nous via le RSS et lisez d'autres articles intéressants :

RSS
Object23, agence web Adista, accompagne les entreprises sur le web !
Julie et Florence, de l'équipe webmarketign, prennent régulièrement la plume sur le blog de l'agence pour partager des actualités ou des tutos sur le webdesign, le développement ou le webmarketing.
Partager cet article
ou

Commentaires

Il reste 2000 caractères

Envoyer un feedback

Your feedback must contain at least 3 words (10 characters).

Nous n’utiliserons que cet email pour vous répondre concernant votre feedback. Politique de confidentialité

Thank you for your feedback!