Voir les blog

Les 7 règles d'or pour créer une publicité Facebook remarquable !

66
Wow-Score
Le Wow-Score montre la capacité d'engagement d'un billet de blog. Il est calculé en fonction de la corrélation entre le temps de lecture actif de l'utilisateur, sa vitesse de défilement et la longueur de l'article.
En savoir plus

Les 7 règles d'or pour créer une publicité Facebook remarquable !

Gwendoline Piccoli
Les 7 règles d'or pour créer une publicité Facebook remarquable !

Avant, il était question de publicité traditionnelle… Ne me dites pas que vous l’avez déjà oublié ! Il s’agissait de ces annonces que vous retrouviez à la télé, dans votre boite aux lettres... et qui étaient loin d’être ciblées et donc, n’ayons pas peur des mots, bien souvent inutiles.

Mais ce temps est révolu ! Aujourd’hui, la question est de savoir ce que veulent réellement les internautes :

  • Ne pas être interrompus de façon intempestive ;
  • Voir uniquement ce qu’ils cherchent à l’instant T : des publicités pertinentes et ciblées.

Et devinez quoi, la publicité sociale et particulièrement le gestionnaire de publicité Facebook répond exactement à ces attentes. Pourquoi ?

Facebook est un véritable "espace détente"

facebook est un espace détente

Les utilisateurs aiment y trouver du contenu ludique et pratique (photos, vidéos et liens vers des articles et sites...). Il y a quelques semaines, le fondateur de Facebook annonçait :

La plateforme fédère 2,01 milliards d'utilisateurs chaque mois, 2/3 de ces internautes se connectent quotidiennement.

— Mark Zuckerberg

Facebook est donc un véritable lieu de détente et de partage. Votre publicité n’a donc, a priori, aucune raison de passer inaperçue.

Facebook est un pourvoyeur de trafic web

facebook est pourvoyeur de trafic web

Il y a fort longtemps, Internet est apparu et les internautes devaient alors taper votre URL pour arriver sur votre site. Puis, des moteurs de recherche ont vu le jour, comme Google par exemple. Les recherches se sont alors simplifiées, il suffisait de taper quelques mots dans le moteur de recherche.

Quelques années après, nouveau rebondissement avec l’arrivée des réseaux sociaux qui ont changé la donne ! Les utilisateurs de Facebook se sont montrés de plus en plus nombreux… Facebookest ainsi devenu le second pourvoyeur de trafic vers les éditeurs de contenu, juste derrière Google.

Facebook est ainsi capable de rendre à peu près n'importe quel contenu viral, tant que votre annonce se connecte aux bonnes cibles !

La pub Facebook ressemble davantage à un post 

Elle se glisse subtilement dans votre fil d’actualités et vous intéresse un minimum, car elle est très ciblée (cf. règle #5).

L’avantage pour l’internaute ? Il reste maître (ou presque) de ce qui apparaît dans son fil d’actualités, s’il ne souhaite plus voir telle ou telle publicité, il lui suffit de la masquer !Masquer une publicité sur Facebook

Une publicité Facebook ça ressemble à quoi ?

Les bons éléments d'une publicité Facebook

Pour répondre à cette question, voyons plus précisément les éléments essentiels d'une pub Facebook :

  • Un texte accrocheur et court qui affiche fièrement le produit et une promesse avec une statistique parlante pour susciter l’intérêt de l’utilisateur ! Quelques emojis pourraient égayer la publicité si l’on souhaite un ton plus décontracté. 
  • Un visuel ou une vidéo attrayante qui permet de se démarquer dans le fil d’actualités.
  • Un titre qui rappelle le nom du produit et une description qui donne quelques informations pour convaincre celui qui n’aurait pas encore cliqué !
  • Un bouton d'appel à l’action (CTA) générique, mais très efficace pour inciter l’utilisateur à avoir davantage d’informations.
  • Rappel de l’URL du site en question.

Avez-vous encore des doutes sur l'efficacité de cette publicité ?

Jetez un petit coup d'oeil aux interactions générées (1,2K de réactions positives, 266 partages..), je crois que les chiffres parlent d’eux-mêmes ! Pas mal, non ?

Souvenez-vous simplement d'une chose, c’est le résultat qui compte ! Votre audience ne voit que le rendu, le contenu. Ce qu’il y a derrière, expertise ou non de la plateforme l’importe peu.

Mais n’oubliez pas, vous n’êtes pas seul et vous êtes en concurrence avec environ 2 millions d’autres marques qui font également de la publicité sur Facebook. Le point positif ? Elles ne le font pas toutes de manière remarquable.😉 

On est tous d’accord ? Votre objectif est de faire cliquer des prospects sur votre publicité, c’est bien ça ? Pour les inciter à cliquer, découvrez vite les7 règles d'or que vous devez maîtriser !

Les médias sociaux sont beaucoup plus qu’une simple plateforme de communication, ils ont évolué et font désormais partie intégrante du marketing digital. Des entreprises du monde entier se tournent vers les réseaux sociaux, qui aident aussi bien les petites que les grandes à atteindre leurs consommateurs. Toutefois, cette arène du marketing devient chaque jour de plus en plus concurrentielle. La...

Obtenez un PDF gratuit

Règle #1 : Rédiger un texte accrocheur

Mettez de côté les règles fondamentales de la publicité traditionnelle. Avec la pub sociale, le ton peut être plus léger (attention cependant à rester bien en phase avec votre ligne éditoriale).

Je vous conseille donc d’opter pour un ton plus amical et décontracté. Vous intervenez directement dans le fil d’actualités d’un client potentiel, au milieu de posts plus personnels il faut donc vous faire remarquer de la bonne façon ! Fini les slogans ringards qui poussent à la consommation, soyez plus malin ! 😉

Pour délivrer votre message tout en douceur, n’hésitez pas à poser des questions et ajouter des emojis pour donner un côté plus personnel.

Le but c’est d’inciter l’internaute à cliquer sur votre publicité. Pour aller plus loin, jetez un œil à cette vidéo de Simon Sinek qui vous explique comment les grands leaders inspirent l'action grâce au « Golden Circle » :

Quelques exemples qui fonctionnent via FrenchAds.co :

1. Posez une question dans votre accroche, cela vous permet d’introduire votre message et peut-être même d’instaurer le dialogue...

Posez une question dans votre texte

2. Délivrez un message clair et concis, le but est d’attiser la curiosité en peu de mots pour donner envie d’en savoir plus...

Ex_Délivrer un message clair et concis

3. Donnez l'impression d'une offre privilégiée & limitée, une manière de créer l’urgence...

Ex_Offre privilégiée et limitée

4. Offrez-vous de la crédibilité, en utilisant la preuve sociale...

La preuve sociale c’est quoi ? C’est très simple, je vais prendre un exemple connu de tous : les rires préenregistrés dans certaines émissions télé.

Lorsque les gens regardent un tel programme, ils sont incités à approuver des blagues douteuses alors même qu’ils savent que les rires sont faux…

Et, à votre avis, qu’est-ce qui rend cette “supercherie” fonctionnelle ? La preuve sociale.

L’humain agit de la sorte, il écoute ce que les autres pensent, comment ils agissent face à telle ou telle situation et il reproduit alors (consciemment ou inconsciemment) cette réaction. (Source : les leviers de la persuasion de l’ouvrage “Influence et manipulation, l’art de la persuasion” de Robert Cialdini)

Ex_la preuve sociale

Ici, les exemples jouent sur le nombre de personnes utilisant déjà le service. Et qu’est-ce qui vous passe à l’esprit ? Si ces gens l’utilisent alors pourquoi pas moi ! Avouez que vous vous êtes déjà laissé influencer par ce type de message !

Règle #2 : Illustrer sa pub avec une image/vidéo de qualité

Une tendance du web, qui semble peu surprenante lorsque l’on sait que : 

Traitement texte et image par le cerveau humainSource : http://agencerezo.com

C’est ce qu’on remarque en premier,il est donc essentiel de prêter un vrai intérêt quant au choix du visuel utilisé. Jouez sur les couleurs, le contraste, donnez un côté humain (voir d’autres personnes sur un visuel incite à l’interaction) pour que votre pub soit remarquée du plus grand nombre. C’est grâce à ce visuel que l’internaute va avoir envie ou non de cliquer sur votre publicité.

Vous pouvez retrouver des visuels gratuits et libres de droits sur Unsplash, Pexels et bien d'autres... N’hésitez pas à tester différents visuels accompagnés des mêmes textes pour voir ceux qui parlent le plus à votre audience ! (cf. Règle 7)

Règle #3 : Trouver un titre et une description attrayante

Notre premier conseil à ce sujet est de faire attention au wording que vous utilisez. Si ce mot ne vous dit rien, sachez que son objectif premier est de refléter l’identité de votre marque, de votre entreprise.

Il faudra donc faire attention aux mots utilisés, veillez à ce que le contenu de votre annonce soit cohérent, logique, mais surtout en accord avec l’image que vous souhaitez véhiculer !

Pensez également à utiliser des verbes d’action qui invitent l’utilisateur à cliquer, je vous en dis un peu plus à ce sujet dans la règle suivante. 😉

L’idée ici d’en dire suffisamment (sans pour autant dévoiler tous les atouts du produit ou service présenté) pour donner envie à votre audience de cliquer et d’en savoir davantage. Soyez clair et concis pour introduire votre offre tout en délicatesse.

Titre et description sur Swello

Règle #4 : Utiliser systématiquement l’appel à l’action (CTA)

L’appel à l’action (CTA) est un outil indispensable à votre annonce. Certains s’en passent (j’ose espérer qu’il s’agit plutôt d’un oubli), mais c’est pour moi une grave erreur, puisque le CTA est l’élément clé qui va pousser un internaute à réagir à votre pub.

Et quand je parle d’appel à l’action, je ne pense pas seulement au bouton mis à disposition par Facebook :

Bouton d'appel à l'action sur Facebook

Mais aussi aux verbes d’action que vous allez insérer au sein même de votre publicité. Choisissez bien vos verbes, ils doivent donner envie à l’utilisateur de cliquer !

Quelques exemples :  “Découvrez notre offre...”, “Téléchargez le guide...”, “Profitez de...”

Ex CTA

Règle #5 : Profiter d’un ciblage de qualité

La grande différence entre Facebook et la pub traditionnelle, c’est le ciblage ! Vous allez être impressionné des options qui s’offrent à vous : zone géographique, âge, sexe, langue...

Vous pouvez également affiner votre cible en utilisant les options de ciblage avancé de Facebook :

  • Données démographiques : grâce auxquelles vous allez affiner votre ciblage grâce à 9 catégories (Formation, Finance, Génération, Domicile, Événements marquants, Parents, Relation, Professionnel et Politiques - États-Unis).
  • Intérêts : répartition des centres d’intérêt exprimés par les utilisateurs Facebook (Affaires et industrie, Divertissement, Famille et relations, Fitness et bien-être, Gastronomie, Passe-temps et activités, Shopping et mode, Sports et activités d’extérieur, et Technologie). De nombreuses sous-catégories sont disponibles, vous permettant ainsi de cibler encore plus précisément.
  • Comportements :permets de filtrer les utilisateurs selon leur comportement sur Facebook. Ces informations sont du type anniversaire, comportements d’achat, utilisateurs d’appareil mobile... Ce qui peut vous donner la possibilité de cibler les personnes qui aiment des pages concurrentes par exemple.

Le ciblage sur Facebook

Et ça ne s'arrête pas là ! Vous pouvez également choisir d’atteindre les personnes en fonction de leur connexion avec votre page, application ou évènement (c’est-à-dire celles qui sont déjà associées à votre marque sur Facebook, ainsi que leurs amis…)

Connexions sur Facebook

Facebook vous propose également de créer une audience personnalisée en important directement un fichier client. Vous pourrez ensuite, choisir de cibler une audience similaire pour vous adresser à des utilisateurs qui présentent un profil semblable.

Audience personnalisée sur Facebook

Vous l’aurez compris, les possibilités de ciblage sur Facebook sont nombreuses. À vous de les utiliser correctement ! Pourquoi ? Car en ciblant mieux et de façon très précise, vous faites des économies (cf. règle #6) et vous vous ancrez dans l’esprit des utilisateurs !

La pub sociale est plus économique

Le coût d’une campagne Facebook varie entre 1 euro et le budget que vous voulez bien consacrer, l’idée est de savoir quelle somme vous êtes prêt à payer pour transformer un clic en chiffre d’affaires.

Opter pour la publicité sociale, c’est un excellent moyen de ne pas jeter son argent par les fenêtres ! En effet, elle est relativement bon marché. De plus, il est plus facile de mesurer son retour sur investissement au regard des statistiques mises à disposition :

  • Combien de personnes ont vu votre publicité ;
  • Combien ont cliqué ;
  • Quel est le profil (sexe, âge...) de ceux qui ont interagi avec la pub (j’aime, commentaire, partage…) ;
  • Qui sont ceux qui ont initié un achat, ont installé l’application…

Et croyez-moi ces données ont un pouvoir incroyable pour vous aider dans vos ajustements de campagne. C’est vous qui décidez, vous pouvez à tout moment diminuer le temps de publication, désactiver la diffusion, ajuster votre budget…

C’est un excellent moyen de faire pour faire de l'A/B Testing !

Règle #7 : Rien de mieux que de tester ses pubs (split-testing ou A/B testing)

Vous avez bien assimilé les 6 premières règles ? C’est le moment de focaliser toute votre attention sur l’A/B Testing…

L'A/B Testing, qu'est ce que c'est ?

Il s’agit simplement de tester plusieurs versions de votre publicité pour savoir laquelle donne les meilleurs résultats : davantage de ventes, d’inscriptions, de clics, etc…

Chez Swello, au démarrage d’une campagne publicitaire, nous testons plusieurs déclinaisons auprès d’un échantillon cible. La version ayant le meilleur taux de clic et/ou générant le meilleur taux de conversion est alors propulsée vers l’ensemble de la cible.

Pourquoi ? Tout simplement, car en concentrant notre budget sur la publicité la plus performante, nous maximisons ainsi le retour sur investissement (ROI). 😉

Je peux vous donner quelques clés pour concevoir une publicité parfaite, mais rien ne vaut un test auprès de son audience. On fait souvent confiance à son ressenti, mais en matière de publicité rien ne vaut l’avis des principaux intéressés !

Je vous conseille de tester au moins 3 versions de votre pub en même temps, puis après quelques jours (2/3 jours minimum), analysez les résultats obtenus afin de désactiver celles qui fonctionnent le moins bien.

Voici les éléments que vous pouvez modifier sur vos différents tests (par ordre d’importance) :

  • Le visuel : image/vidéo/GIF ;
  • Le titre de la publicité ;
  • Le texte (c’est ici que vous pouvez tester l’ajout de quelques emojis pour vous fondre plus facilement au milieu des autres publications) ;
  • Le bouton d’appel à l’action.

Veillez cependant à ne changer qu’un élément à la fois ! En effet, en changeant plusieurs éléments en même temps, comment déterminer le facteur à l’origine des bons ou des mauvais résultats ?

Ici par exemple, nous avons testé 2 visuels différents avec un même message :

L'AB Testing chez Swello

Parlons chiffres, quels sont ceux à surveiller en priorité ?

Facebook est généreux, vous pouvez récupérer des centaines de données concernant chacune de vos publicités en termes de performance, engagement et conversions.

Vous vous sentez perdus ? Ne vous inquiétez pas, je suis également passée par là, c’est pourquoi vous trouverez ci-dessous les 5 données que vous devez analyser en priorité :

  • Les résultats : il s’agit du nombre de fois où votre annonce a entraîné un résultat, en fonction de l’objectif sélectionné.
  • L’indice de pertinence : vous indique à quel point votre publicité est pertinente pour l’audience choisie (il impacte directement votre CPC, il faut donc suivre attentivement son évolution). On ne sait pas vraiment comment il est calculé, mais on sait que les interactions telles que l’engagement (like, commentaire, partage) et les clics prouvent à Facebook que la publicité est appréciée. A contrario, si les internautes cachent votre publicité c’est mauvais signe ! 😒
  • La répétition : indique le nombre moyen de fois où chaque personne a vu votre publicité. Il faut absolument suivre cette donnée pour vous assurer que votre cible ne voit pas trop souvent votre publicité au cours d’une campagne. Si vos performances diminuent alors que votre répétition augmente, cela veut dire que votre audience s’est lassée de votre publicité.
  • Le taux de clics (CTR) : il s’agit du pourcentage de fois où les gens ont cliqué. Lorsqu’il augmente, votre indice de pertinence va lui aussi augmenter et donc diminuer le coût de vos publicités ! 
  • Le coût par action (CPA - engagement, clic sur un lien, achat…). Il dépend de votre campagne. Le but, c’est qu’il soit le plus bas possible évidemment ! Lorsqu’il augmente dans le temps, c’est qu’il est temps de désactiver sa publicité.

Comment faire ?

Voici un petit tuto permettant la création de plusieurs versions de pub sur Facebook via Power Editor (cet outil vous permet, entre autres, de modifier, dupliquer et gérer plusieurs publicités en même temps).

Si vous ne savez pas comment créer une publicité, je vous invite à vous rendre sur cette page d’aide Facebook. Si vous avez déjà fait une première version de votre pub, il vous suffit de sélectionner la pub en cochant la case sur la gauche et de cliquer sur le bouton “dupliquer”.

Dupliquer une publicité Facebook

Une fenêtre s’ouvre alors pour vous inviter à sélectionner le nombre de doublons souhaité :

Choisir nombre de doublons d'une pub Facebook

Il suffit de modifier l’image et/ou texte dans chacun de vos doublons et vous êtes ainsi prêt à lancer votre test !

Modifier une publicité Facebook

Pour conclure au sujet de la pub Facebook

Je viens d’aborder les points qui me semblent essentiels pour concevoir une publicité suffisamment attrayante pour capter l’attention de votre audience.

N’oubliez pas, votre annonce va se retrouver au milieu du fil d’actualités (et donc de centaines d’infos) des utilisateurs Facebook que vous avez en quelque sorte « sélectionnés » dans votre ciblage. Prenez donc bien le temps de choisir le visuel qui vous permettra de vous démarquer.

Malheureusement, vos concurrents ne vous ont pas attendu pour investir dans la publicité sur Facebook. 😔Mais bonne nouvelle : en termes de retour sur investissement, plus de 95 % des responsables digitaux considèrent Facebook comme la plateforme la plus rentable (source : Social Fresh, “The future of Social” in collaboration with Firebrand Group and Simply Measured, 21 avril 2016).

Je vous recommande vivement d’utiliser l’A/B Testing afin d’analyser le comportement de vos cibles et de savoir à quoi ils sont plus sensibles. Vous l’avez vu, Facebook vous facilite grandement les choses grâce à Power Editor.

Une fois la curiosité attisée grâce au visuel, place au texte qui lui, incitera la personne à passer à l’action et donc à cliquer sur votre publicité ! Travaillez vos textes et titres en utilisant des mots positifs, des verbes d’action et pourquoi pas quelques emojis si le ton de votre communication s’y prête.

L’avantage c’est que, quels que soient vos moyens, vous avez la possibilité de créer des publicités remarquables qui toucheront beaucoup plus de monde qu’avec la publicité traditionnelle et pour un budget moindre, sans oublier des possibilités d’analyses bien plus importantes.

Alors, prêts à vous lancer ? Et si c’est déjà fait, quels sont les tips que vous aimeriez partager avec nous ?

d30cz2g5jd7t8zcloudfront.png

Vous aimez cet article ? Suivez-nous via le RSS et lisez d'autres articles intéressants :

RSS
Après plusieurs expériences professionnelles qui m'ont permis de me spécialiser dans le domaine du Marketing Digital, je suis actuellement Responsable Marketing chez Swello et j'écris également sur mon temps personnel. Swello (anciennement ClockTweets) est une plateforme qui vous permet de programmer vos messages sur les réseaux sociaux et booster l'engagement de votre communauté.
Partager cet article
ou

Commentaires

Il reste 2000 caractères
Anne-France Brill
Très clair et très pratique. Excellent article.
Danilo Duchesnes
Très bon article Gwendoline !
David LICOPPE
Pas mal du tout, bravo pour ce retour d'expérience; Vraiment sympa et intéressant. je n'hésiterai pas à promouvoir cet article auprès de notre audience sur seolius, merci Gwendoline.
Gwendoline Piccoli
David LICOPPE
Bonjour David, merci beaucoup pour votre commentaire ;-) Bonne semaine à vous !