Le content spinning est-il voué à disparaître des pratiques SEO ?

Benjamin Thiers

Aug 31, 20164 min read
Le content spinning est-il voué à disparaître des pratiques SEO ?

Le content spinning a connu ses heures de gloire dans les années 2010, avant de subir les évolutions de l’algorithme visant à améliorer la qualité du contenu éditoriale d’un site, Google Panda en tête. De nombreux sites utilisant un contenu spinné de mauvaise qualité ont été pénalisés par Google et l’utilisation de cette technique, victime d’une réputation de plus en plus dégradée, est devenu tabou chez de nombreux éditeurs de sites et référenceurs. Doit-on pour autant abandonner totalement l’idée de content spinning ? Quand et comment l’utiliser à bon escient ?

Petit rappel : qu’est-ce que le content spinning ?

Le contenu joue un rôle central dans le référencement naturel. Or, écrire de grandes quantités de contenus, pour des sites possédant des dizaines ou des milliers de pages, demande des ressources importantes en rédacteurs (et en moyens financiers pour les rémunérer). La génération de texte pivoté (to spin signifiant pivoter en anglais) permet de pallier à moindres frais à cette demande en contenus.

Le principe est simple : vous placez entre accolades plusieurs mots (ou morceaux de phrases) séparés par un slash vertical, et le logiciel choisit aléatoirement tel ou tel mot (ou morceau de phrase) pour générer un texte.

Prenons un exemple concret :

{Réservez vos|Partez en|Passez vos} vacances à Marseille {au bord de la|sous le soleil de|sur les rives de} Méditerranée.

Nous aurons donc plusieurs textes différents générés par cette matrice :

  • Partez en vacances à Marseille sur les rives de Méditerranée.

  • Passez vos vacances à Marseille sous le soleil de Méditerranée.

  • Partez en vacances à Marseille sous le soleil de Méditerranée.

  • etc...

Les matrices les plus complexes intègrent des paramètres et des accolades en cascades, pour produire des textes infiniment plus variés que ce court exemple.

Pour vous essayer au content spinning, vous pouvez télécharger des outils comme Effispin ou tester en ligne l’outil de Pagasa.

Un contenu de masse à un coût abordable

Le content spinning propose un coût imbattable et permet de remplir des sites de plusieurs dizaines, centaines de milliers ou millions de pages rapidement et sans demander des ressources financières particulièrement élevées.

Les annuaires et portails qui présentent des activités localisés, par exemple, peuvent recourir aux textes spinnés pour compléter leurs pages vides et développer leur longue traîne :

  • un portail immobilier, qui veut ressortir sur des combinaisons du type immobilier+ville ou achat maison+ville

  • un annuaire local comme Yelp, Justacoté ou SeFaireAider, qui veut se positionner sur des expressions du type métier+ville

Le content spinning est souvent complémentaire d’une rédaction manuelle. Vous pouvez ainsi rédiger des textes uniques pour les présentations des destinations ou villes phares, et utiliser la génération de textes pour compléter les autres villes.

Ne misez pas uniquement sur le content spinning, mais sur des textes de qualité combinés à des textes générés pour remplir des pages vides.

Une qualité syntaxique parfois aléatoire

Mais cette méthode de création de contenus n’est pas non plus la panacée et demande une vigilance particulière.

La création de matrices complexes, pouvant générer de nombreux textes distincts, peut se faire au détriment de la qualité syntaxique de chaque texte produit. Des textes avec des fautes d’accords ou de conjugaison, des mots en double ou des phrases inintelligibles peuvent nuire à votre image de marque, voire même à la compréhension pure et simple de vos textes.

Cette mauvaise qualité peut impacter votre taux de conversion et votre référencement naturel, ne serait-ce qu’indirectement par le mécanisme de pogosticking : les visiteurs arrivent sur votre page depuis Google et, déçus par votre contenu, repartent illico sur Google pour visiter le résultat suivant.

Contenu unique : attention aux footprints

La recherche d’un contenu unique se joue aussi au sein de votre site. De nombreuses pages similaires ou carrément identiques vont en effet limiter votre capacité à vous positionner et développer votre longue traîne. Vous devez donc être attentifs à proposer des textes générés les plus différents et originaux possibles.

Par ailleurs, les algorithmes de Google sont capables de détecter le content spinning en s’appuyant sur la notion de footprints : des séquences de mots, des fautes, des structures grammaticales qui se répètent dans une majorité des textes produits automatiquement sont autant d’indices laissant penser à des textes générés artificiellement.

Vous devez donc être extrêmement vigilants sur les éventuels footprints (traces de pas) que vous laissez dans vos textes, et vous assurer qu’aucune phrase ou morceau de phrase se répète dans toute une série de textes.

Une utilisation prudente du content spinning

La méthode du content spinning, quand elle est bien utilisée et qu’elle s’inscrit dans une logique d’expérience utilisateurs, peut contribuer favorablement à votre référencement et débloquer une situation pénalisante, provoquée par un site vide ou au contenu massivement dupliqué.

Mais pour obtenir des résultats positifs, un soin particulier doit être apporté à la création de chaque matrice, à l’identification des éventuels footprints et à la validation manuelle (par un échantillonnage aléatoire suffisamment étendu) des textes produits. Le content spinning constitue donc un bon levier SEO, à condition :

  • d’être vigilant sur la qualité des textes produits

  • de ne pas négliger les autres leviers et optimisations

Le crawl du site et l’analyse de logs, l’optimisation du maillage interne permettent par exemple de tirer un meilleur profit des textes générés par spinning, en vous focalisant en priorité sur les types de pages stratégiques.

Je vous proposerai dans quelques semaines une nouvelle chronique vous partageant quelques conseils pour mieux rédiger vos matrices de spins et éviter les risques de sanctions Google.

Positionnez votre site dans le TOP 10

Trouvez des idées pour optimiser votre contenu avec SEMrush

ADS illustration
Author Photo
Benjamin ThiersBenjamin Thiers a débuté sa carrière dans la communication digitale et le référencement naturel en 2003. Il a rejoint au printemps 2016 les équipes SEO de l’agence digitale Digimood. Enseignant pour Kedge Business School, il a publié en 2014 "Digitalisez votre Marque" et co-publié avec Julien Ringard “Ce que Google veut : comprendre le référencement naturel” aux éditions Studyrama Pro. Sites : benjaminthiers.net et Digimood.com
Subscribe to learn more about SEO Avancé
By clicking “Subscribe” you agree to Semrush Privacy Policy and consent to Semrush using your contact data for newsletter purposes