logo-small
Victor Lerat

La SERP évolue : comment en profiter ?

Victor Lerat
La SERP évolue : comment en profiter ?

Chaque année, Google effectue quelques tests sur son moteur de recherche pour améliorer l’expérience utilisateur, mais aussi et surtout, pour maximiser ses gains. En 2016, c’est les annonces payantes situées à droite de la SERP (Search Engine Results Page) qui ont disparu de Google. Le géant américain en a profité pour ajouter une 4ème annonce sous les trois premiers résultats, diminuant de ce fait, les résultats organiques de Google. 

Malheureusement, votre consultant SEO / SEA ne pourra rien faire contre ces changements, mais les meilleurs sauront s’adapter à ces évolutions. La question que tout le monde se pose : comment profiter de ces changements et prendre de l’avance sur ses concurrents ?

Adaptez-vous à la SERP

En fonction des requêtes, Google fait ressortir différents types de résultats : annonces AdWords, images, vidéos, résultats locaux, et même des « Google Answers ».

Généralement, le travail d’un référenceur commence à l’étude de positionnement pour dénicher les requêtes à exploiter sur votre secteur d’activité en fonction de métriques plus au moins classiques (volume de recherche, concurrence, intention d’achat). À chaque requête, il serait judicieux d’ajouter une donnée particulièrement intéressante : les types de résultats affichés par Google.

SEMRush, propose d’ailleurs une fonctionnalité prévue à cet effet. À partir de la liste des mots-clés issus de l’outil, vous pourrez découvrir les résultats proposés par Google et vous adapter à la SERP qu’il propose.

Fonctionnalité SERP sur SEMrush

À vous, ensuite, d’être malin et d’accroître votre positionnement SEO / SEA. Vous allez devoir jouer sur tous les tableaux.

Depuis peu, SEMrush propose une fonction encore plus novatrice concernant les SERPs. Indiquez votre domaine et découvrez les types de résultats proposés sur les requêtes où votre site est positionné : images, carrousel, actualités, réponses immédiates, graphique des connaissances, pack local…

d4c0befd88d7df50ffbb39072551b018.jpgNouveauté SEMRush, un widget Fonctionnalités SERP

Monopolisez les premiers résultats de Google

En optimisant votre site web et en développant les différents leviers à votre disposition, vous allez multiplier votre visibilité dans les résultats des moteurs de recherche. Cette présence vous permettra de monopoliser une SERP (pour une requête spécifique) et d’éloigner la concurrence de vos requêtes phares !

Ne passez pas à côté des résultats payants

Google AdWords est un levier utile, voire quasi indispensable dans certains secteurs d’activité. On peut même l’utiliser au départ pour assurer la présence de son site sur son nom de marque. D’ailleurs, certaines marques se ressemblent, et parfois, le résultat d’un autre acteur apparaît en première page sur une SERP qui nous semblait acquise. Dans ce cas, il est indispensable d’acheter son nom de marque pour maximiser les clics vers son site web. AdWords permettra également à vos équipes de diriger les internautes vers une page spécifique : une belle landing page qui convertira 10 fois plus que votre page d’accueil.

AdWords c’est aussi des résultats Shopping et là encore, votre présence est peut-être possible. Prenons l’exemple des acteurs du pilotage automobile. Une requête comme « Coffret pilotage » est potentiellement intéressante chez ses acteurs pour générer de nouvelles ventes. Malheureusement, si on analyse la SERP, on se rend compte que les résultats AdWords et Shopping prennent une place prépondérante sur cette dernière.

Ces acteurs n’auront d’autres choix que se lancer sur Shopping et Adwords pour vendre leur coffret de pilotage. C’est une opportunité à saisir dès maintenant pour prendre de l’avance sur vos concurrents.

89ce2e11d1fe918e11ef9ce2711d3f88.jpgLes résultats naturels sont invisibles !

La force des images sur la conversion

Google fait apparaître des images sur son moteur de recherche. Profitez-en ! Les internautes adorent les images et aiment vérifier ce qu’ils vont acheter, la destination qu’ils vont visiter ou le design de l’outil qu’ils seront amenés à utiliser.

D’ailleurs sur certaines requêtes, les images drainent un trafic très important puisqu’elles apparaissent en première position sur une SERP de Google.

2972c513761ebfd2087e2972780bc370.jpgLes images : un résultat d’aide à la conversion !

Quelques conseils pour référencer vos images :

  • Renommez vos images avant upload (ipad-bleu.jpg)
  • Plusieurs formats d’images sont à privilégier : jpeg, png, gif
  • Utilisez des images de qualité et uniques (entre 500px et 1200px de large)
  • Optimisez vos images pour réduire la vitesse de chargement de votre site
  • Ajoutez des données exif, xmp
  • Ajoutez vos images au sein de pages contenant un contenu textuel riche et optimisé
  • Ajoutez une description à vos images en utilisant la balise <alt>
  • Ajoutez une légende unique sous chaque image présente dans votre page
  • Ajoutez un titre sur l’image en utilisant la balise <title>

La puissance de la vidéo en 2016

Propulsée par des plateformes comme YouTube ou Périscope, la vidéo est un levier à ne pas négliger pour développer votre stratégie et votre présence sur le web. Elle est également utile pour monopoliser la SERP sur une multitude de requêtes.

Quelques conseils pour référencer vos vidéos :

  • Créez une chaîne sur Youtube au nom de votre marque
  • Créez des vidéos de 2 à 4 min
  • Utilisez un titre SEO pour vos vidéos (requête potentielle d’utilisateur)
  • Rédigez une longue description (300 mots minimum)
  • Utilisez des tags cohérents (mots-clés + le nom de votre chaîne)
  • Partager votre vidéo partout sur le web
  • Ajoutez des liens vers votre site et vers vos réseaux sociaux
  • Ajoutez les vidéos sur votre site au sein de pages optimisées

À l’inverse, des SERPs spécifiques à la vidéo peuvent également accepter un ou plusieurs résultats « naturels » dont le contenu serait complémentaire ou créé de manière à ce que votre résultat puisse apparaître. Prenons l’exemple de la requête « Reportage mafia Corse », ce résultat n’affichait que des vidéos dans les 6 premiers résultats de Google. En créant une page intelligente, le site www.mafieux.fr a réussi à se positionner en première position devant l’ensemble des vidéos. Pensez-y pour les requêtes où la vidéo est quasi seule à se positionner.

ba310f0cc2586a100e66dc43921dc058.jpgPrendre la première place devant les vidéos : le cas Mafieux.fr

L’émergence des résultats locaux (et ce n’est que le début)

Google ne propose pas que des fonctionnalités utiles, mais les résultats locaux sont devenus indispensables aux internautes. Aidez par l’émergence du mobile, les résultats locaux se sont faits une place dans les SERPs de Google et ce n’est que le début !

Aujourd’hui, les résultats locaux sont affichés sur des requêtes locales (ou à tendance locale) principalement sous deux formats :

  • Les résultats naturels
  • Les « Local Box » dont les résultats sont issus de Google My Business

Votre entreprise se doit, donc, de disposer d’une fiche Google My Business pour assurer sa présence dans les résultats locaux. Un travail de SEO Local Onsite est également nécessaire pour monopoliser les SERPs locales autour de votre secteur d’activité

ce58859255db63aa55c3d89275ea390e.jpgPrésence de www.victor-lerat.fr sur la requête locale « Consultant SEO Nantes »

Quelques conseils pour vous référencer localement :

  • Créez et remplissez à 100% votre fiche Google My Business
  • Obtenez un maximum d’avis positifs sur votre fiche GMB et sur les autres plateformes qui vous référence sur le web
  • Animez chaque semaine votre page Google My Business
  • Ajoutez des images uniques et de qualité sur votre fiche Google My Business
  • Créez des contenus locaux sur votre site (avec un univers 100% local)
  • Soignez vos pages contact, mentions légales, l’équipe, qui sommes nous… à tendance locale
  • Vérifiez la concordance des coordonnées (Adresse, numéro de téléphone, email…) entre votre page GMB et les données présentes sur votre site et sur des sites externes
  • Inscrivez votre site sur des annuaires locaux et professionnels (Pages Jaunes, La Poste, Yelp…)

Comprenez bien que ces résultats locaux sont encore récents et que ces résultats ne vont cesser d’évoluer. D’ailleurs, la présence de résultats locaux sur des requêtes commerciales pourrait être la prochaine feature de Google. En colonne de droite, laissez vide par la dernière MAJ de Google ? L’avenir nous le dira…

Les Google Answers et l’impact des données structurées

En février dernier, François Goube nous proposait une conférence très intéressante autour du Knowledge Graph et du SEO. Durant ces 45 min, Google a été présenté comme un outil ayant la volonté d’améliorer ses résultats avec des objectifs très clairs :

  • Google a pour objectif de comprendre vos requêtes
  • Google veut fournir la réponse la plus juste
  • Google veut proposer ses services

Pour ce faire, le moteur s’appuie sur des algorithmes très puissants comme HummingBird. La puissance du Knowledge Graph est une opportunité à saisir dès aujourd’hui pour prendre de l’avance sur vos concurrents.

Du coup, nul besoin de se focaliser sur les « mots-clés ». Demain, vous allez devoir penser « qualité du contenu » et « propreté du code ». Ce combo vous permettra peut-être d’obtenir les 65% de clics réservés aux résultats de type Google Answers.

686ef16b8d7548360d2546795940ee48.jpgEt pour une fois, ce n’est pas Wikipédia qui est présenté…

Pour ce faire, vous devez diriger vos efforts vers des requêtes de type « informationnelles ». Oubliez les mots-clés exacts et passez à des contenus plus intelligents. Rédigez des réponses complètes et utilisez les bons « markup ».

Les données structurées issues de Schema.org vont aider Google à comprendre votre contenu et les relations sémantiques entre vos pages. C’est l’avenir, pourquoi ne pas se lancer dès maintenant ?

Quelques conseils autour des microdonnées :

  • Utilisez exclusivement le vocabulaire Schema.org
  • Privilégiez les formats JSON-LD ou Microdata
  • Présentez de préférence un seul type de microdonnée par page
  • Placez les bonnes entités au bon endroit (LocalBusiness sur la page Contact par exemple)
  • Vérifiez la mise en place avec l’outil de test de Google (Un icône vert ne veut pas dire que l’implémentation est optimale, vérifiez vraiment !)
  • Soignez les liaisons sémantiques entre vos pages
  • Soignez la sémantique au sein des contenus des pages de votre site

Les données structurées Schema.org permettent de faire ressortir tous types de résultats : évènements culturels et sportifs, recettes de cuisine, contenus locaux, prix et notation d’un produit, informations sur les célébrités… Tous les business peuvent (et doivent) y avoir recours !

Conclusion : oubliez les keywords, pensez à vos SERPs !

Se focaliser uniquement sur les « mots-clés » est une erreur courante chez les acteurs du web (webmasters, e-commerçants, sociétés de service…). En partant de votre cible, vous devez être capable d’imaginer aussi bien des « mots-clés » que des requêtes potentiellement tapées par les internautes. Ce travail doit faire ressortir des requêtes informationnelles, transactionnelles et navigationnelles.

Suite à cette étude, n’oubliez pas de vérifier les SERPs qui sont liées à chaque « requête » pour déterminer le meilleur format de réponse à apporter.

Le reste est assez classique : optimiser côté technique de votre site, produire des contenus de qualité et populariser votre domaine et les pages de votre site.

À vous de jouer !

Victor Lerat est tombé dans le web en 2010. Après 3 années d'expérience en agence de webmarketing, Victor s'est lancé octobre 2015 sur le marché des freelances à Nantes. Il est aujourd'hui Consultant SEO et accompagne des TPE/PME à se développer sur le web et notamment grâce au référencement naturel.

Share this post
or

Commentaires

Il reste 2000 caractères
Rija Randriamahenintsoa
Rija Randriamahenintsoa
Bonjour et merci pour cet article très intéressant.
electroSEO
electroSEO
Hello Victor, petite coquille là : "Optimisez vos images pour réduire la vitesse de chargement de votre site"

Bon article sur l'essentiel.
Arthur
Arthur
Un article complet : bravo Victor !
Noname
Merci pour les conseils et explications.
Article complet.
EDIT : je viens de remarquer que l'auteur était victor lerat, du coup je ne suis pas étonné par la clarté et la qualité de l'article !
Have a Suggestion?