L’influence marketing : un levier pour accélérer son SEO

Stephane Bouillet

Dec 13, 20216 min read
influence marketing levier SEO

Qualité technique du site, qualité des contenus et Netlinking sont les points clés d’un bon référencement. Mais l’influence marketing peut aussi être un booster intéressant dans une stratégie SEO pour 3 raisons. Voici la vision de Stéphane Bouillet.

Stéphane, pourquoi pensez-vous que l’influence marketing est intéressant en termes de SEO ?

Quand on pense référencement naturel (SEO), on pense à monter son site sur les requêtes clés. Je pense que c’est une mauvaise approche. Il ne faut pas voir le référencement uniquement comme améliorer la position de ses pages, mais surtout la visibilité de sa marque sur l’ensemble des moteurs.

Je m’explique : est-ce qu’il vaut mieux que votre site soit n°1 sur la page « aspirateurs » ou bien que ce soit un post ou une vidéo d’un influenceur reconnu qui explique en quoi votre aspirateur est le meilleur du marché et incite à l’acheter ensuite sur votre site ?

Les 2 ne sont pas opposés mais complémentaires et c’est là où je veux en venir. Oui, il faut que votre site soit dans les top positions sur Google (et YouTube que l’on oublie trop souvent). Mais il faut AUSSI que votre marque soit bien référencée et positionnée au sens global, y compris sur d’autres sites qui sont référents et bien référencés. La stratégie du référencement est avant tout une stratégie d’e-réputation globale.

Je vais vous donner un autre exemple : on a travaillé avec la marque de serviettes « Nana » qui voulait toucher les jeunes filles de 11 à 13 ans qui allaient avoir leurs premières règles. On a travaillé avec une Youtubeuse qui a fait une vidéo explicative et mis en avant Nana comme la marque adaptée aux jeunes filles nouvellement réglées. La vidéo (qui devait faire 200.000 vues) en a fait plus de 2 M en étant top 1 sur Youtube sur le mot clé « règles ».

Youtube video thumbnail

De quoi toucher PILE la cible recherchée avec en plus une influenceuse qui parlait le même langage que les jeunes filles et faisait la promotion de Nana.

C’est là où je veux en venir : les chargés et agences de référencement ont souvent une approche trop nombrilo-centrées sur leur site web. Il faut passer du référencement à l’e-réputation globale.

Chez Influence4You par exemple, on est certes dans le top 3 sur la requête « agence d’influence » ou « plateforme d’influence », mais on va aussi essayer de se positionner sur tous les classements, annuaires, sites d’avis, comparatifs, … pour rassurer le client / prospect et ainsi prouver que l’on est une marque sérieuse.

On va même pousser des pages qui parlent de nous en bien pour qu’elles remontent dans les classements comme par exemple cette page, que l’on va faire monter sur la requête « lancer une campagne d'influence » et ainsi nous mettre en avant via un partenaire.

Dans ma stratégie de référencement de l’agence, je ne cherche pas seulement à faire du référencement classique mais de l’e-réputation numérique et les 2 sont pour moi intimement liés.

Le but du référencement est donc ET de positionner son site ET de positionner sa marque de façon positive sur les moteurs de recherche via des partenaires ou des influenceurs qui parlent de la marque en bien sur des requêtes sur lesquelles vous cherchez à vous positionner.

OK. Intéressant de voir plus large. Mais est-ce que l’influence marketing peut aussi aider à mieux positionner son site en lui-même ?

Au-delà de ce que l’on a vu précédemment sur l’e-réputation, l’influence marketing est un contributeur de trafic ce qui a 2 atouts :

1. Créer des liens

Ainsi quand vous faites une vidéo YouTube ou une campagne d’articles avec des bloggeurs, vous développez globalement votre netlinking.

Pour avoir une stratégie massive, on peut faire de la micro-influence. Si vous envoyez 50 aspirateurs (pour reprendre mon exemple de tout à l’heure) à 50 youtubeurs ou bloggueurs, cela générera 50 bons liens naturels.

Pour la micro-influence, je vous conseille de passer par des plateformes spécialisées. Influence4you par exemple vous permet de faire des campagnes en masse sur tous les réseaux (Youtube, Instagram, TikTok, mais aussi les blogs, Linkedin, Twitter, Twitch…) en rémunérant ou sans rémunérer les influenceurs. Un outil qui permet vraiment d’avoir une approche industrielle et en même temps ciblée de l’influence marketing.

Bref, pas forcément besoin de passer par les plus tops influenceurs ( classement des plus gros influenceurs) mais d’avoir une stratégie industrielle de création de liens naturels sans y passer des heures. Cela vous coûtera quelques centaines d’euros par mois avec un résultat très fort et durable. Et cela se fera ressentir sur vos indicateurs Semrush !

2. Créer du trafic réel

Le comportement on-site est un critère clé de Google (limitation du taux de rebond, nombre de pages par session, ..). Le trafic qui vient d’un influenceur est souvent meilleur que le trafic d’autres sources car l’influence a su au préalable expliquer l’intérêt de venir sur le site. Le visiteur va plus fouiller que les autres, voir acheter sur votre site … Donc cela se ressentira sur les indicateurs on-site et donc Google appréciera ! C’est le second effet Kiss Kool (#blaguedevieux).

Ok. Quel est l’avantage d’utiliser un outil pour faire de l’influence marketing ?

Oui, vous pouvez faire de l’influence marketing sans outil. Comme vous pouvez faire du référencement sans outil. Mais c’est chronophage, non scalable et vous risquez de ne pas prendre les bons influenceurs.

Je m’explique. Si vous faites du linking sans Semrush, vous risquez de faire des partenariats SEO avec des sites non pertinents voire dangereux pour votre réputation auprès de Google. C’est un peu la même chose avec des influenceurs. Vous pourriez travailler avec des comptes qui ont des fake followers ou des audiences qui ne sont pas dans votre cible.

Utiliser un outil d’influence marketing permet d’avoir la fiche complète des influenceurs avec qui vous allez travailler pour choisir les bons (ceux avec les bonnes communautés, qui engagent le plus…).

influence marketing

De plus, ce type d’outil fait gagner beaucoup de temps. Ainsi, il vous suffit de déposer un brief (un peu comme des guidelines que vous feriez dans le cadre d’un échange de lien en SEO, là vous indiquez à l’influenceur les messages clés à faire passe, le type de post que vous souhaitez, la date de diffusion…) et de précibler les types d’influenceurs que vous souhaitez (taille et type de communauté…).

Seuls les influenceurs qui correspondent à vos critères peuvent postuler. Il vous suffit de choisir les bons, de leur envoyer vos produits (ou votre rémunération, vos bons d’achat…). Quand ils ont fait leurs posts, ils les déclarent sur la plateforme et il vous suffit alors de vérifier que ces posts correspondent à votre brief.

Vous avez alors un reporting complet (reach, engagement, nombre de publications, audiences touchées...) pour évaluer les performances de votre campagne SANS rien avoir à faire. C’est presque magique – ce sont les influenceurs et les algorithmes qui bossent pour vous.

img-semblog

Bref, pour résumer : vous n’avez plus à chercher les influenceurs : ce sont eux qui viennent à vous. Vous ne choisissez que les meilleurs. Vous n’avez pas à faire le reporting – il se fait tout seul.

Et en plus cela vous simplifie les envois (vous pouvez récupérer les adresses des influenceurs directement) ou les paiements (une seule facture par mois même si vous avez 300 influenceurs que vous souhaitez régler) et donc ne perdez pas de temps dans la gestion de votre campagne.

Effectivement. Je comprends mieux l’intérêt de l’influence marketing et le faire avec un outil. Un mot pour finir ?

J’espère vous avoir fait comprendre l’intérêt de l’influence marketing pour le SEO (et en général) et comment le faire simplement sans forcément être un expert mais en utilisant les bons outils.

On a de plus en plus d’agences de SEO qui ont compris cela et gèrent les campagnes d’influence pour le compte de leur client avec des plateformes et les résultats sont là… et en plus cela leur fait plus de business en apportant une corde supplémentaire à leurs prestations proposées.

Et notamment ils intègrent la présence sur YouTube qui est trop souvent oubliée dans le SEO à mon goût alors que c’est le second (ou 3 ème) moteur de recherche et surtout que les vidéos peuvent remonter dans les recherches naturelles sur Google.

Bien entendu je ne dis pas de lâcher le SEO classique pour tout passer sur de l’influence. Mais les 2 sont vraiment très complémentaires.

Author Photo
Stephane BouilletHEC, fondateur de plusieurs start-up après 10 ans de conseil chez Capgemini et avoir été Directeur Marketing de Mappy. Depuis 10 ans Président d’Influence4You et auteur de plusieurs livres sur le marketing d’influence dont l’Influence marketing pour les CEO qui aborde en détail l’analyse de la performance des campagnes d’influence.