fr
English Español Deutsch Français Italiano Português (Brasil) Русский 中文 日本語
Soumettre un article
Voir les blog

[IMF20] Inbound Marketing France 2020, le récap !

44
Wow-Score
Le Wow-Score montre la capacité d'engagement d'un billet de blog. Il est calculé en fonction de la corrélation entre le temps de lecture actif de l'utilisateur, sa vitesse de défilement et la longueur de l'article.

[IMF20] Inbound Marketing France 2020, le récap !

Jonathan Henault
[IMF20] Inbound Marketing France 2020, le récap !

Ça fait parfois du bien de sortir du bureau… Après le SEO By Night à Orléans et le SMX Paris en fin d’année, c’est à l’Inbound Marketing France que SEMrush a posé ses valises en ce début d’année 2020. 

Une édition qui a tenu toutes ses promesses en termes de diversité et d’intérêt : remote work (en parlant de sortir du bureau) et production de contenus, transformation numérique ou podcast, LinkedIn et influenceurs, on ne savait presque plus où donner de la tête… Heureusement, notre don d’ubiquité (et notre souplesse légendaire) nous a permis de suivre en filigrane toute cette journée incroyablement riche pour vous en fournir un résumé en vrac. Morceaux choisis. 

In bed with Wade 

[Conférence] Remote Work par Wade Foster, CEO de Zapier

Remote work par Zapier

Le plus surprenant est sans doute d’apprendre que le positionnement original de Zapier en tant qu’entreprise 100 % remote est avant tout une question de sérendipité : vous savez, ce truc que l’on ne sait pas comment c’est arrivé, mais c’est là et ça fonctionne, alors pourquoi changer ? 

Dès sa fondation en 2012, l’entreprise “californienne” (elle y possède une P.O Box qui engrange la poussière) s’est retrouvée naturellement portée vers ce modèle original de fonctionnement… Ce n’est qu’ensuite que Wade Foster et ses acolytes se sont penchés sur les outils et les process qui permettent aujourd’hui de considérer leur approche du télétravail comme un véritable succès. 

Au cours d’une conférence matinale et ultra-solide donnée devant près de 1500 personnes, l’Américain s’est évertué à délivrer les clés du succès d’un tel modèle : 

  • Être d’une absolue transparence dans la diffusion des informations, de façon à ce que chaque employé puisse être parfaitement autonome dans sa prise de décision. 

  • Cultiver la religion du feedback pour améliorer en permanence l’entreprise. 

  • Mettre de côté les egos autant que faire se peut, et mettre l’accent sur l’empathie.

  • “Don’t be a robot, build the robot” : automatiser tout ce qui peut être automatisé, mais ne jamais oublier que nous sommes tous des humains. 

S’ensuivit une quinzaine de minutes de précieux conseils quant au recrutement (on retiendra la technique qui consiste à réaliser des on-boarding “de groupe” pour former des minis-communautés de newbies qui vont s’entraider), aux meetings et à l’entretien - difficile mais pas insurmontable - des relations personnelles entre des salariés qui ne se voient pourtant presque jamais dans la vraie vie. 

À la fin de cette mémorable conférence, nul doute que la grande majorité de la salle était convaincue des bienfaits du télétravail… Reste à convaincre vos responsables des Ressources Humaines et votre patron. Mais pour cela, vous pouvez aussi commencer par leur donner à lire le guide ultime du remote work publié l’an dernier par Zapier. 

L’interview rapido 

Wade Foster

Wade Foster

CEO de Zapier

Robots ou humains ? 

Les humains, bien sûr. Évidemment notre compagnie fabrique des robots… Mais uniquement pour gérer des fonctions subalternes. On aura toujours besoin des humains, et l’on a la responsabilité en tant que compagnie de toujours placer l’humain au centre de nos préoccupations, de bien considérer en quoi la technologie va pouvoir bénéficier à l’Homme. Je ne vois pas du tout le futur en version Terminator ! 

USA ou Europe ? 

Ah ah, je ne sais pas ! J’aime mon pays, mais à la fin, nous partageons tous la même planète. Encore une fois, il faut que nous placions toujours l’humain au centre du débat. Nous avons à Zapier des personnes basés partout dans le monde, et nous faisons chaque jour l’expérience des différences culturelles entre eux. Mais c’est toujours très bénéfique. Nous avons cet employé néerlandais qui a un style de communication très “directe”... En réalité, à force de travailler avec lui, il a déteint sur moi, et ma communication est devenue elle aussi plus directe, pour le meilleur ! 

Relocation ou De-location ?

Bien vu ! Oui, nous avons lancé à Zapier le principe de de-location : le coût de la vie est si important dans la San Francisco Bay Area que nous avons décidé d’offrir à nos employés la possibilité de les aider à se délocaliser par une prime financière qui leur permet de s’installer là où ils le souhaitent. Ainsi vous pouvez choisir le meilleur endroit pour vous, que ce soit pour des raisons familiales ou autres !

Preview: L’état du marketing de contenu en 2019 - Rapport de SEMrush

Les stratégies « data-driven », pour lesquelles chaque décision est basée sur l’analyse et l’interprétation des données, deviennent un élément de plus en plus important pour se différencier de la concurrence. Dans ce rapport, nous avons voulu exploiter la puissance des données SEMrush et aider les spécialistes de marketing de contenu partout dans le monde à mieux comprendre leur secteur...

Obtenez un PDF gratuit

Un outil pour les dominer tous 

[Masterclass] Comment créer des contenus qui font vendre ? par Yulia Adeeva et Stéphane Truphème 

Difficile d’enchainer après cette belle prestation de l’adorable Wade Foster, mais Stéphane Truphème (alias Captain Marketing) et notre collègue Yulia Adeeva avaient les ressources nécessaires pour faire salle comble avec une masterclass au titre aussi accrocheur que dévastateur !

Inbound Marketing France SEMrush

Comment créer des contenus qui font vendre, c’est une excellente question que les deux compères ont su aborder par le bon bout, alliant parfaitement assertions théoriques et démonstrations pratiques par l’exemple, prouvant ainsi par l’exemple que d’une part il n’est pas si difficile de faire du content marketing performant, et d’autre part que SEMrush pouvait définitivement répondre à tous vos besoins en la matière, en vous aidant à : 

L’outil SEO Writing Assistant

Optimisez votre contenu dans Google Docs et sur WordPress !

Please specify a valid domain, e.g., www.example.com

La mort de l’intelligence 

[Conférence]  “L’intelligence artificielle est morte, vive l’IA !”, par Pierre Blanc. 

Une conférence originale de Pierre Blanc, qui commence par nous présenter l’intégralité de son propos sur… Une seule slide. Dès son introduction sur les origines de l’Intelligence Artificielle (et le fameux article d’Alan Turing de 1950), il annonce la couleur : les algorithmes d’aujourd’hui (par rapport à la reconnaissance faciale notamment) étaient déjà connus dans les années 70, c’est surtout la puissance de calcul et l’intérêt presque malsain que l’on porte de nos jours à l’IA qui ont changé. 

image.png

À travers une présentation ultra dynamique, rebondissant d’un terme à l’autre telle une balle élastique, Pierre Blanc passe en revue rapidement le dictionnaire anarchique de l’intelligence artificielle. Il en profite habilement pour mettre un petit coup de pied dans la fourmilière IA et pour déconstruire quelques idées reçues sur le sujet : ainsi les spécialistes ne sont toujours pas d’accord sur la capacité de la machine d’aujourd’hui à anticiper la probabilité et la technique du Fosbury-flop de 1968. 

Alors, ni indispensable ni incontournable, l”IA serait-elle (déjà) morte ? Si l’on part (comme Pierre Blanc) du principe que l’IA aurait pour base de départ la capacité d’expliquer le fonctionnement du cerveau (ce que nos pourtant brillants neuroscientifiques s’avouent encore aujourd’hui bien loin de pouvoir faire), l’IA ne serait-elle donc pas morte, mais surtout jamais née. 

Ce sera la conclusion en forme de dernière pirouette de Pierre Blanc, qui en finissant par une analyse tout en finesse de la performance d’Hal 9000 dans l’Odyssée de l’Espace, laisse tout de même la porte ouverte à… Une renaissance de l’IA ? 

Intelligence pour tous 

[Conférence] Practical Applications of Artificial Intelligence for Marketers par Katie Robbert CEO de Trust Insights

On reste dans la même salle pour un autre son de cloche sur l’Intelligence Artificielle, avec une conférence conduite par la grande papesse de la data, Katie Robbert. La CEO de Trust Insights va commencer par définir l’IA par le contraire : ni magie noire, ni science-fiction, ni Harry Potter ni I, Robot, l’intelligence artificielle est avant tout une question de statistiques, d'algorithmes et de machine learning,,, Bref, l’IA, c’est des maths, point barre. 

Alors, que peut faire l’IA pour vous aujourd’hui ? C’est tout le propos de son intervention, où elle démontrera patiemment l’importance des nouvelles technologies lorsqu’il s’agit d’identifier vos pages de blog qui convertissent le mieux, de trouver (pour de vrai) les bons influenceurs pour votre marque ou même de savoir à quel moment de la journée envoyer vos mails, avec une slide inédite que, bons princes, on vous offre en bonus ici. 

Katie Robbert @ IMF

Bonne joueuse, Katie conclura tout de même en listant ce que l’IA ne peut toujours pas faire, et ne fera sans doute jamais : faire preuve d’empathie ou de jugement, ou encore être utile en termes de relations humaines. Est-ce à dire que l’algorithme de Tinder est une arnaque complète ? 

Mariage de raisons 

[Table ronde] Inbound / Outbound : comment la Data réconcilie les 2 mondes ? avec Stéphanie Bouchet (Rougefrog), Bertrand Dosseur (Explore), Franck Levy (Mixdata) et Sébastien Berthier (Gest'Innov) 

La table ronde que tout le monde attendait - même si l’audience s’était un peu plus clairsemée à cette heure tardive. Loin d’opposer frontalement Inbound et Outbound, les trois participants et leur talentueuse modératrice se sont acharnés à montrer que les deux univers s’étaient considérablement rapprochés ces dernières années, jusqu’à former peut-être un tout indissociable. 

Si l’Inbound a toujours eu bonne réputation (le “chevalier blanc” nous dit Franck Levy), l’outbound et son côté intrusif avait une image de bad boy qui lui collait au corps. Mais ça c’était avant, puisque aujourd’hui l’évolution croisée des deux outils et les nouvelles solutions data permettent de pratiquer un outbound très qualifié et qualitatif. 

Juste pour l’exemple, ce petit outil, un formulaire d’autocomplétion pour votre site web, permettant à un visiteur volontaire de s’identifier. Une petite API et une intégration basique vient chercher un SIREN à partir de la raison sociale, permettant ainsi d’associer un contact entrant (M.Dupont) à une entreprise (Dupont & Cie) : voilà qui permet de récupérer l’ensemble de la donnée first et third, et de rattacher un profil entrant à un lead qualifié !

Envie de partager vos théories?

Participez à notre blog

Please specify a valid domain, e.g., www.example.com

Têtes de lecture

[Table ronde] La tendance du podcast, avec Julien Wouters (Rewind), Grégory Pouy, Pierre-Philippe Cormeraie (PPC). 

En cette fin de journée, Arnaud Le Roux a su apporter dans sa modération l’énergie nécessaire à transformer la dernière table ronde de l’IMF en un point rafraîchissant sur l’évolution du podcast, que nous ne cesserons jamais de défendre dans ces colonnes, d’ailleurs. 

Il faut dire aussi que ses trois invités étaient largement à la hauteur de l’événement. On a particulièrement retenu : 

  • La créativité d’un Julien Wouters, ancien directeur associé du Slip Français qui, adorant flâner dans les rues de Paris, s’est lancé dans le projet un peu fou de Rewind, soit des podcasts géolocalisés se déclenchant à votre passage pour vous raconter l’histoire d’un lieu, l’anecdote qui tue… 

  • L’acharnement d’un PPC et de son “streetcast” matinal (et collaboratif) autour du numérique, qu’il réalise chaque jour à 7h30 en allant à pied au bureau

  • La pertinence d’un Grégory Pouy (Vlan), à la recherche de cette “attention partagée” (avec d’autres activités du quotidien), toujours dans un souci d’éthique et de travail collectif - symbolisé par la création du Gang des Mutants qui lutte pour le respect des droits (et devoirs) des podcasteurs 

Alors, les entreprises doivent-ils se mettre au podcast ? Oui, nous répondent les trois garçons d’un bel ensemble, mais pour une bonne raison… Sinon c’est très ennuyeux et ça ne marche pas. Le podcast ne permet pas de vendre, mais plutôt de développer la notoriété de la marque. Avis aux (futurs) podcasteurs : posez vous toujours la question du pourquoi (je fais ce podcast) avant de vous posez la question du comment. 

L’interview rapido 

Grégory Pouy

Grégory Pouy

Vlan

Têtes de lecture ou gueules de podcast ? 

J’aime pas trop gueules de podcast, c’est vachement dans l’ego et ça me dérange un peu. Tu es un peu plus en retrait quand tu fais un podcast, tu es plutôt là pour mettre en avant la personne que tu invites. Et même si quelques rares personnes te reconnaissent à la voix, c’est sûr que c’est moins star system que la vidéo. 

Humour ou amour ? 

J’aime bien l’amour, surtout l’amour de soi, qui t’amène à l’amour des autres et de la nature. Mais je ne suis pas passionné… Je crois que c’est plutôt un goût des autres, l’envie de s’intéresser à leurs histoires et de partager. Sinon, tu tombes rapidement dans un truc très égotique. Ca peut exister, les podcasts d’humour, mais je ne sais pas les faire et je ne les écoute pas d’ailleurs. Je préfère mettre l’humain au centre. 

Deezer ou Spotify ?

C’est compliqué, parce que je suis un utilisateur de Spotify, mais Deezer étant une boîte française, j’aurais envie de dire Deezer. Encore une de ces contradictions du quotidien ! Sur les plateformes de podcast, le ranking, c’est un peu le Far West, on n’a pas encore compris comment ça fonctionnait entièrement… Il y a des classements, mais des classements de tendances, pas en nombre d’écoutes. Ce qui fait que ça bouge pas mal, c’est assez intéressant, finalement ! 


On a loupé

On l'a vu, mais pas assez pour en parler bien

[Masterclass] Influenceur B2B & salarié : comment réussir ce numéro d’équilibriste ? par Jonathan Chan

[Table ronde] Blog du Modérateur : 3 outils pour animer et échanger avec ses communautés en ligne avec Agorapulse, BotNation et So-Buzz

Désolé, on avait piscine - mais on nous a dit que c’était très bien 

[Table ronde] L’entreprise digitale de demain est co-construite avec les femmes

[Table ronde] Personnifier une marque sur les réseaux sociaux, mode d’emploi – avec Mon Petit Gazon & Interflora

[Masterclass] Maîtriser LinkedIn, votre carte d’identité digitale professionnelle en 10 points par Bruno Fridlansky

[Masterclass] Les 5 défis stratégiques des marques 2020 par Grégory Pouy, Podcaster@Vlan 

[Masterclass] La négociation émotionnelle par Frédéric Bonneto 

[Masterclass] Inbound Marketing, back to the basics! avec Isabelle Defay, Cindy Ronsoux et Fanja Sancéau de Winbound

[Masterclass]Topic & Sentiment Analysis : apprenez à écouter vos clients grâce à l’IA par Erwan Josse, Consultant Data Scientist

[Conférence] Behind the scenes of a content growth factory: HubSpot’s most successful techniques to scale your business internationally par Inken Kuhlmann-Rhinow 

[Conférence] Je me transforme, tu te transformes, elles et ils se transforment, par Ilham Guggenheim, Change Factory

[Interview Grand Témoin] La transformation digitale / Auditorium par Guy Mamou Mani, Co-Président du Groupe Open

Essayez gratuitement pendant 7 jours

Augmentez votre visibilité sur Internet avec SEMrush Guru

Please specify a valid domain, e.g., www.example.com

C’est tout (mais c’est déjà pas mal) pour ce récap’ en vrac de cette édition 2020 de l’Inbound Marketing France, particulièrement prolifique et qui aura vu Teralta CHR remporter le prix de la meilleure stratégie Inbound Marketing et Digitale de l’année. L’an prochain, ce sera peut-être vous? On espère en tout cas vous croiser sur l’événement ! 

Merci encore à Michel Brébion et Stéphane Truphème pour l’invitation, ainsi qu’à Wade Foster et Grégory Pouy pour leur disponibilité et leur gentillesse. 

Edit : pour ne vraiment rien avoir loupé - ou presque - on vous engage à lire aussi le résumé de "son" IMF 2020 par Cédric Queniart sur son blog Content Pour Vous

Jonathan Henault
SEMrush

SEMrush employee.

Content Marketing Manager pour SEMrush France, Jonathan est l'homme par qui le scandale arrive, mais en prenant son temps. Responsable du blog français sur lequel il publie régulièrement des études et autres articles de vulgarisation plus ou moins sérieux, il aime aussi bien s'entourer. Ecrivez-lui donc si vous voulez participer !
Partager cet article
ou

Commentaires

2000
Amateur

Participe sporadiquement aux conversations.

Génial merci beaucoup
Jonathan Henault
SEMrush

SEMrush employee.

Benoît LACOSTE
Je vous en prie !
Damien BEAUCHEIX
Amateur

Participe sporadiquement aux conversations.

Super récap ! Merci beaucoup Jonathan pour ce do follow qui récompense notre travail à La Réunion !!
Jonathan Henault
SEMrush

SEMrush employee.

Damien BEAUCHEIX
Avec plaisir Damien, c'est mérité amplement !
Stéphane Truphème
Pro

Pose d'excellentes questions et apporte des réponses brillantes.

Merci pour ce beau récap @Jonathan !
Jonathan Henault
SEMrush

SEMrush employee.

Stéphane Truphème
Merci Stéphane, à très bientôt pour de nouvelles aventures !
Floriane Mota
Amateur

Participe sporadiquement aux conversations.

Merci pour ce beau résumé. Nous sommes très heureux pour Teralta avec qui notre histoire dure depuis plus de 3 ans. Un lien vers leur site peut -etre ? :-)
Jonathan Henault
SEMrush

SEMrush employee.

Floriane Mota
Oh oui Floriane, et même un do follow pour les récompenser un peu plus !

Envoyer un feedback

Your feedback must contain at least 3 words (10 characters).

Nous n’utiliserons que cet email pour vous répondre concernant votre feedback. Politique de confidentialité

Thank you for your feedback!