L’épidémie de coronavirus n’a pas seulement gravement affecté la santé et le bien-être des gens partout dans le monde, elle a aussi modifié leur routine et leurs modèles de comportement. Elle a provoqué un effet d’entraînement qui a secoué l’ensemble de l’économie mondiale.

Dans tout bouleversement économique majeur, certains secteurs chutent, tandis que d’autres affichent des gains. Le coronavirus ne fait pas exception. Nous avons analysé l’impact du COVID-19 sur le comportement en ligne pour découvrir les secteurs et les entreprises qui ont le plus souffert, mais aussi ceux que la situation a dynamisés.

Les gagnants du marché selon les données de recherche et les tendances de trafic

Les plateformes de travail à distance

Durant cette pandémie et cette période d’isolement, les plateformes et les outils de travail à distance changent la donne et récoltent d’importants bénéfices.

Zoom Communications, un espace conçu pour les conférences vidéo et les webinaires, est monté en flèche, passant de 108$ le 16 mars à 162$ le 23 mars. Une augmentation de 50% est déjà en elle-même ahurissante, mais c’est encore plus incroyable si l’on prend en compte le fait que les marchés boursiers se sont effondrés de plus de 30% : nous sommes donc face à un véritable succès en cette période de crise mondiale. Le trafic vers le site web de Zoom a augmenté de 10 millions de visites durant le mois de février.

Zoom augmentation Coronavirus

Le volume de recherche pour Zoom a également grimpé de 22% de janvier à février, et on prévoit une augmentation de 108% de février à mars.

Pour les plateformes d’appels, il semble que seul Skype connaîtra probablement une plus grande croissance ce mois-ci. Parmi les messageries, le volume de recherche de marque pour Slack, un forum de messagerie instantanée, devrait bondir de 71% de février à mars.Coronavirus - Services à distance - logiciel[Coronavirus - Services à distance - logiciel]

Fitness à la maison

Un tiers de la population mondiale est passé en confinement et est partiellement ou complètement isolé à la maison. Les données de marché de SEMrush révèlent un intérêt plus marqué pour les recherches en ligne concernant les exercices à la maison, qui sont montées en flèche en mars.

Coronavirus - [Évolution des recherches liées au fitness à la maison]Coronavirus - [Évolution des recherches liées au fitness à la maison]
En mars, les volumes de recherche pour les cordes à sauter et les haltères ont augmenté de 70%, tandis que la demande en ligne pour le yoga a connu une croissance importante de 66%.

Les plateformes de streaming

SEMrush a trouvé que certains des plus gros services de streaming ont connu une croissance sans précédent dans les recherches durant le mois de mars : 12,7% en moyenne. Par rapport à février, les recherches pour Disney+ ont augmenté de 43,5%, tandis que les discussions sur les règles et les restrictions commençaient à se mettre en place. Disney+ a été lancé l’année dernière et n’a pas tardé à prendre la tête de la course dans la deuxième vague des services de streaming.

La recherche de marque HBO a augmenté de 24%, ce qui peut-être lié aux plusieurs premières prestigieuses de la compagnie en mars. Avec 18%, Netflix connaît une augmentation un peu moins importante que son rival. Le bond le plus surprenant dans la recherche de marque a été effectué par Canopy, avec 42,44%. C’est une mauvaise nouvelle pour Apple TV, qui a vu le mot-clé « Apple TV subscription » ("inscription Apple TV") baisser de 14,41% durant le mois précédent.

Les entreprises de livraison de nourriture

Dans la plupart des pays où les gens sont confinés, les restaurants peuvent toujours envoyer leurs commandes via des applications mobiles populaires.

Coronavirus - Services de livraison de nourriture : croissance des volumes de rechercheCoronavirus - [Services de livraison de nourriture : croissance des volumes de recherche]

Les recherches pour les livraisons de nourriture ont augmenté de 80% en moyenne. Amazon Fresh et Instacart ont connu les plus grosses augmentations : 200%.

Les gagnants du marché dans d’autres secteurs

Beaucoup de vendeurs de produits de consommation au détail et d’autres entreprises ont profité de la tourmente économique actuelle.

Moderna, une compagnie pharmaceutique qui travaille sur un vaccin contre le coronavirus, a vu son action bondir de 18$ le 21 février à 32$ le 18 mars. Celle de l’entreprise de nettoyage Clorox est passée de 157$ le 12 mars à 200$ le 17 mars. Le grossiste alimentaire Costco a connu lui aussi une belle augmentation : de 281$ le 28 février à 320$ le 4 mars.

Les secteurs les plus touchés

Compagnies aériennes

Au début de la crise, les actions des compagnies aériennes ont chuté en moyenne de 19,1% du 19 au 27 février. L’action de United était à 80$ le 20 février, avant de descendre à 21$ exactement un mois plus tard : une baisse de près de 74%.

Selon les données de SEMrush, les volumes de recherche sur Google pour les grosses compagnies aériennes ont également chuté. Les recherches de marque pour tout le secteur ont baissé en moyenne de 17% entre janvier et février. Les compagnies les plus durement touchées sont Bangkok Airways (-33%), China Eastern (-33%), et China Southern (-45%). Néanmoins, on prévoit une augmentation moyenne des volumes de recherche de 16,5% en mars.

Il n’y a pas de rapport entre les données financières et les données de trafic et de recherche pour les compagnies aériennes, car des millions de personnes ont passé des heures sur les sites et les lignes d’assistance des compagnies pour modifier leurs projets de voyage.

En février et mars, les compagnies aériennes ont été actives sur les médias sociaux. Nous avons effectué une analyse de sentiment sur Twitter pour connaître la réaction du public pour chaque compagnie aérienne de niveau mondial.Top 10 des compagnies aériennes sur lesquelles les gens ont le plus tweeté en mars :Top 10 des compagnies aériennes sur lesquelles les gens ont le plus tweeté en mars

Selon cette liste et les données, toutes les compagnies aériennes ont reçu plus de tweets positifs que négatifs, sauf une : Alitalia, la compagnie aérienne nationale d’Italie, un pays qui représente maintenant l’épicentre mondial de la pandémie de coronavirus.

Lufthansa a eu la plus grande quantité de tweets au ton négatif. Tandis que Qatar a récolté la plus grande quantité de tweets au langage positif pour décrire la compagnie aérienne, suivi par Southwest Airlines aux États-Unis, Turkish, et SAS.

[Top 10 des compagnies aériennes selon le partage de tweets positifs][Top 10 des compagnies aériennes selon le partage de tweets positifs]
Sept compagnies aériennes ont pu observer une forme de respect patriotique, puisque le drapeau du pays correspondant à la compagnie est l’emoji le plus utilisé. Turkish Airlines, SWISS, Polish Airlines LOT, Air Baltic, Aeroflot, Alitalia, et Austrian Airlines ont tous pu constater une poussée de patriotisme et de soutien pour leurs transporteurs nationaux.

L’industrie des événements

Un autre secteur qui a pris un sérieux coup du fait du climat actuel, c’est celui des événements. Les conférences, les festivals de musique, les marathons, et les plus gros événements sportifs ont été annulés ou reportés.

L’analyse des médias sociaux par SEMrush a identifié les événements et les annulations qui ont suscité le plus de débats en ligne et provoqué le plus de déception sur Twitter. Ce sont les événements sportifs qui ont dominé les discussions ; ensuite, le secteur dont on a le plus parlé est celui des festivals musicaux.

[Nombre de tweets pour des événements annulés][Nombre de tweets pour des événements annulés]
Selon notre recherche, Ultra Music Festival, SXSW, Coachella, et Formula 1 sont les événements clés en 2020 qui ont le plus résonné au sein de leurs audiences en ligne. Ultra et SXSW sont assez vagues en ce qui concerne le remboursement de leurs clients, ce qui cause des débats en ligne parmi les fans de musique. Il est clair que cette discussion représente aussi une tendance forte sur les médias sociaux : on compte plus de 2000 tweets avec l’emoji d’argent ? associé à Ultra.

Parmi les autres emojis les plus utilisés, nous trouvons le visage en pleurs ?, exprimant très probablement la déception due à des annulations et des changements de date.[Événements avec le plus de réactions utilisant l’emoji ?][Événements avec le plus de réactions utilisant l’emoji ?]
 

Hôtels

Les actions des hôtels, des stations et des croisières ont chuté en moyenne de 22,22% entre le 19 et le 27 février.

L’action de Carnival s’était élevée jusqu’à 43$ le 20 février, mais elle a baissé pour atteindre 12$ le 18 mars : une chute de 72% par rapport à son pic.

[Recherches pour les entreprises dans le secteur de l’hôtellerie][Recherches pour les entreprises dans le secteur de l’hôtellerie]
De façon similaire, les volumes de recherches de marque sur Google pour les grosses chaînes d’hôtel ont diminué en moyenne de 4% de janvier à février. Les plus touchées sont Raffles Luxury Hotels (-33%), Choice Hotels (-19%), ainsi que Hotel Belmont, Aman Resorts, Ritz Carlton, et Disney Resort Hotels (-18.5% pour chacune de ces chaînes). 

Alors que les volumes de recherche pour les compagnies aériennes devraient se rétablir en mars, ceux pour les chaînes d’hôtel devraient continuer à descendre, avec une moyenne pour le secteur de 14,9%.

 

News sur le COVID-19 dans les recherches en ligne

Google a modifié ses résultats de recherche pour les requêtes liées au coronavirus. En quelques semaines à peine, une simple SERP avec une alerte SOS en haut a été transformée. Google ne cesse d’ajouter des éléments à la page de résultats, des alertes SOS, des fonctionnalités d’aide, d’informations, de prévention : nous avons pu les repérer pour la France après le 23 mars.

SERP Coronavirus France

La capture ci-dessus concerne les résultats de recherche Google pour le « coronavirus » : on y trouve des étiquettes d’alerte COVID-19, des Knowledge Panels avec des sections cliquables et les dernières nouvelles dans les médias.

SEMrush a analysé 30 des plateformes média les plus populaires en France pour identifier lesquelles bénéficient le plus de leur couverture du COVID-19, et sont parvenus à sécuriser d'excellentes positions médianes dans Google. En haut du classement, on trouve étonnamment le Journal des Femmes (17 apparitions sur la 1ère page des SERPs en deux semaines) suivi de Sortir à Paris et du portail Francetvinfo.fr qui ont chacun atteint 11 fois les premières pages des résultats organiques liés au Coronavirus.

Selon les estimations de SEMrush, le trafic média en mars pour les meilleurs médias français connaîtra une augmentation d’environ 39,5 % ! Mais ce ne sont que des estimations, à prendre avec des pincettes... 


L’épidémie de coronavirus est pire que ce qu’on avait pu imaginer. Nous savons à quel point cette période est difficile et stressante pour toutes les nations. Une fois que nous aurons traversé cette crise et que tout le monde sera sain et sauf, nous devrons nous soutenir les uns les autres et nous concentrer sur le rétablissement des entreprises dans le monde entier.

Restez à la maison et portez-vous bien ! SEMrush va continuer à vous fournir les dernières études, tendances de recherche en ligne, et analyses de sentiments, qui sont essentielles pour comprendre les changements économiques mondiaux.

Author Photo
Jonathan HenaultContent Marketing Manager pour SEMrush France, Jonathan est l'homme par qui le scandale arrive, mais en prenant son temps. Responsable du blog français sur lequel il publie régulièrement des études et autres articles de vulgarisation plus ou moins sérieux, il aime aussi bien s'entourer. Ecrivez-lui donc si vous voulez participer !
More about Actualités du secteur
TOP 25 des sites e-commerce les plus populaires sur Google.fr en 2020Qui sont les acteurs e-commerce principaux sur le web en France ? Pour y répondre, nous avons identifié les 25 sites e-commerce les plus populaires sur Google.fr pour évaluer leur trafic web ainsi que leur audience. Sans surprise (ou presque), Amazon, Cdiscount et eBay caracolent encore en tête de ce classement. Découvrez dans cet article la suite de cette étude Semrush.
Dec 07, 2020
10 min read
Tendances et actualité du numérique : mai 2020En mai, fais ce qu’il te plait, mais arrête de nous envoyer des news, on ne sait plus où donner de la tête ! Vue la pluie de nouveautés en provenance de chez Google, Facebook, Twitter et consorts, on ne dirait pas que la moitié de la planète s’était arrêtée de tourner pour cause de Coronavirus.
Jun 02, 2020
10 min read
[Étude] Rank Me If You Can : le marché de la grande distribution en 2020Déjà en forte hausse depuis quelques mois, le secteur de la grande distribution (et en particulier sa branche e-commerce) s’est vu pousser des ailes au premier trimestre 2020, boosté par la pandémie de Covid-19 et le confinement obligatoire qui va avec : entre analyse des stratégies SEO et étude du comportement des consommateurs, voici un portrait-robot fidèle et chiffré du marché de la grande distribution en mars 2020.