Prétendre que la recherche vocale est le nouveau terme qui buzze dans le monde du SEO serait un euphémisme. C’est comme si chaque spécialiste de marketing digital le voyait sur son radar, tandis que l’ensemble du secteur essaie toujours de comprendre comment exploiter au mieux cette technologie naissante. Une chose est sûre, c’est que la recherche vocale est là pour rester, puisqu’on affirme qu’il y a 118 millions d’enceintes connectées en fonctionnement dans les foyers américains.

On pense qu’aujourd’hui deux adultes sur cinq utilisent la recherche vocale au moins une fois par jour, et beaucoup d’experts estiment qu’en 2020 la moitié des recherches sera passée du clavier au microphone.

Google a révélé que 20% des recherches sur Android Google App sont désormais vocales. De plus, la compagnie a récemment annoncé qu’avec sa nouvelle version de Google Assistant (dont la sortie est prévue pour la fin de l’année), la recherche vocale deviendra dix fois plus rapide que la version actuelle. Si l’on ajoute que la reconnaissance vocale atteint désormais une précision de 95%, il est logique qu’en tant que consommateurs, nous nous dirigions de plus en plus vers cette technologie.

Les experts ne sont pas avares en prédictions quant à la manière dont le marché va se développer dans les années à venir, ajoutant divers pourcentages pour nous faire tourner la tête avec les millions de dollars potentiels que cela pourrait valoir bientôt. Et tandis que chacun évalue ces prédictions sur la valeur future du marché de la recherche vocale, une chose reste sûre : elle ne peut être ignorée par ceux qui travaillent dans le marketing. Le paysage de la recherche est en train de se déplacer, que cela nous plaise ou non, ce qui veut dire que les spécialistes marketing doivent se tenir pleinement informés de la manière dont ce changement impactera la performance de leurs campagnes.

[ebooks-promo slug="semrush-pour-seo"]

La recherche vocale en 2019 : notre étude

La recherche vocale étant discutée et débattue avec beaucoup d’ardeur cette année, nous avons décidé de mener notre propre étude.

L’année dernière, Backlinko a effectué une étude en profondeur sur les facteurs de ranking agissant derrière la recherche vocale, et certaines de leurs découvertes étaient intéressantes. Cela nous a inspirés et nous avons décidé d’approfondir le sujet, pour comprendre quels facteurs de ranking continuent à être essentiels, mais aussi pour explorer l’évolution de la recherche vocale.

Notre étude complète a été menée avec deux objectifs explicites en tête :

  1. Comprendre les paramètres que Google Assistant utilise pour sélectionner les réponses à formuler aux requêtes de recherche.

  2. Comparer et comprendre les différences des réponses obtenues sur différents appareils.

Nous nous sommes donné comme mission de trouver les facteurs de ranking les plus importants derrière la recherche vocale et de découvrir ce qui influence Google Assistant dans son choix d’une réponse plutôt qu’un autre résultat dans la SERP.

[community-related src="https://fr.semrush.com/blog/recherche-vocale-seo/, https://fr.semrush.com/blog/optimiser-son-site-pour-la-recherche-vocale-semrushdebat/,https://fr.semrush.com/blog/tendances-et-actualite-du-digital-octobre/"]

Méthodologie

Nos découvertes résultent d’une analyse en profondeur de plus de 50 000 questions posées à trois appareils combinés. En utilisant des requêtes tirées de l’API de SEMrush (ainsi qu’une série de requêtes vocales automatisées), nous avons enregistré les SERPs pour chaque requête, puis analysé les différents facteurs, dont la lisibilité, la vitesse de page, le nombre de backlinks, et les fonctionnalités SERP (entre autres) afin de déterminer quels facteurs sont les plus influents quand il s’agit de ranker pour les requêtes de recherche vocale.

Le même processus et la même analyse ont été effectués sur trois appareils séparés (Google Home, Google Home Mini et Xiaomi Redmi 6) en utilisant Google Assistant ; avec les trois paramétrés sur la même zone géographique pour obtenir une réponse concluante.

Vous pouvez consulter tous les détails de la méthode employée pour cette étude dans notre rapport de méthodologie

Les principaux résultats

Différents résultats importants se sont révélés cohérents entre les trois appareils, tandis que d’autres ont clairement montré des différences entre l’usage de la recherche vocale via une enceinte et via un smartphone Android. 

Ci-dessous les principaux résultats de notre recherche :

  1. Près de 80% des réponses obtenues proviennent du Top 3 des résultats organiques (72% pour les téléphones Android)
  2. 70% de toutes les réponses obtenues à partir des recherches vocales occupent une fonctionnalité SERP (avec 60% d’entre elles exprimant le résultat d’un Featured Snippet)
  3. Lorsqu’on analyse les backlinks, le Score de page et le Score de confiance sont légèrement supérieurs pour les URL des réponses, peu importe l’appareil.
  4. Les ancres de backlinks et les mots clés dans un titre qui correspondent à la requête de recherche vocale sont présents dans plus de la moitié des URL de réponse pour Google Home et Home Mini.
  5. La longueur du texte des réponses obtenues est presque la même pour tous les appareils (environ 41 mots en moyenne).
  6. Le texte doit être simple et compréhensible pour le lecteur moyen. Sa complexité doit donc être faible (autour de 8 sur l’échelle de lisibilité de Flesch Kincaid).
  7. La vitesse de page est très importante pour tous les appareils : pour une majorité de questions, la réponse choisie par Google se charge plus rapidement que la vitesse de page moyenne pour les autres résultats dans la même SERP.
  8. Les pages avec un bon link-building (interne et externe) sont favorisées pour les recherches avec Google Home et Home Mini.
  9. Plus d’un tiers des réponses n’utilisent pas Schema. Différents schémas sont utilisés, Article et Organization étant les plus populaires, avec de faibles pourcentages. Parmi les non-réponses, l’utilisation de Schema est plus importante, mais aucun type particulier ne domine.
  10. HTTPS et la profondeur d’URL ne semblent pas être pertinents pour la sélection de Google Assistant (en effet, il n’y avait pas de différence palpable entre réponses et non-réponses).

Examen approfondi de nos résultats sur la recherche vocale 

Une chose que nous avons découverte presque immédiatement, c’est que presque 97% des réponses fournies par Google Assistant sont des résultats positionnés dans le top 20 des résultats organiques. Par conséquent, figurer dans la première page est quasiment une condition nécessaire pour se positionner sur les requêtes de recherche vocale.

Nous avons divisé nos résultats en 7 domaines clés :

Nombre moyen de mots

Une fois toutes les questions rassemblées (à la fois manuellement et en utilisant l’API de SEMrush), elles ont été ensuite construites et conservées en utilisant trois méthodes séparées. Les questions communes faisaient partie de celles qui ont été sélectionnées, comme « What should I see in Portugal? » (« Que devrais-je voir au Portugal ? »), mais des questions ont aussi été créées à partir de listes (tout comme des questions générales utilisant des mots clés populaires).

Nous avons trouvé que le nombre moyen de mots d’une réponse pour une recherche vocale était de 41,4, avec des nombres similaires pour les trois appareils :

  • Le smartphone Android a le nombre moyen de mots le plus élevé : 43 mots. L’ajout d’un écran a peut-être légèrement augmenté ce nombre, puisque les utilisateurs peuvent lire le texte tout en écoutant l’audio fourni par Google Assistant.

  • Les résultats de recherche vocale de Google Home et Google Home Mini ont un nombre de mots moyen de respectivement 41,4 et 42 , ce qui suggère que si la présence d’un écran peut augmenter légèrement le nombre de mots, ce n’est pas un facteur très influent.

Rankings

L’appareil Android a fourni 93% de réponses provenant de la première page des résultats organiques. Pourtant, cela reste inférieur à Google Home et à Mini, qui ont fourni 98% de réponses issues de la première page (avec plus de 40% en première position sur Google).

Position Réponses Google Home [%] Réponses Google Home Mini [%] Réponses Téléphone Android [%] Global [%]
1 41.1 40.4 34.1 39.9
2 23.6 23.6 22.7 23.5
3 13.7 13.6 14.9 13.8
4 8.4 8.7 9.7 8.6
5 5.6 5.5 6.6 5.6
6 2.8 2.9 4.2 3.1
7 1.8 2.1 4.1 2.3
8 1.5 1.5 1.3 1.5
9 0.9 1.1 1.7 1.1
10 0.6 0.6 0.7 0.6
Réponse dans le top 10 des résultats organiques [%] 98.1 97.9 92.7 97.4
         

De manière générale, sur les trois appareils, environ un quart des réponses figuraient en deuxième position, tandis qu’en moyenne seuls 14,2% des résultats se trouvaient en dehors du top 4.

Fonctionnalités SERP

Parallèlement au fait que 78% des résultats de recherche vocale sont positionnés dans le Top 3, on observe que la majorité des requêtes ont obtenu une réponse occupant un résultat de fonctionnalité SERP. Au total, 68,5% des réponses proviennent d’une fonctionnalité SERP, et les Featured Snippets sont celles qu’on trouve le plus dans Google Home et Google Home Mini.

SEMrush Position Tracking

Obtenez facilement des Featured Snippets

ADS illustration

Plus de 60% des résultats de Google Home étaient positionnés en tant que Featured Snippets, un nombre bien plus élevé que celui d’Android (41%).

Dans un certain nombre de cas, nous avons trouvé que les réponses d’enceintes home speaker (Google Home et HomeMini) provenaient de résultats issus de la position Featured Snippet. Cependant, quand les mêmes requêtes étaient formulées en utilisant un appareil Android, les réponses obtenues ne venaient pas d’une fonctionnalité SERP. Par exemple, les requêtes comme « Which country is the largest producer of Apple? » (« quel pays est le plus gros producteur d’Apple ? ») et « What Should I See in Portugal » (« que devrais-je voir au Portugal ? »).

Il est intéressant de noter que si le nombre de résultats Featured Snippet pour Android est 20% moins élevé que pour les appareils Google Home, il y a en revanche plus de résultats occupant une fonctionnalité SERP « People Also Ask ».

Sur Android, environ une requête de recherche vocale sur cinq avec des fonctionnalités SERP a obtenu une réponse figurant à la position People Also Ask, tandis qu’à peine plus d’une recherche sur 10 effectuée via Google Home et Home Mini produit le même résultat.

Nous avons trouvé aussi beaucoup de requêtes où Google Home et Home Mini ont fourni un résultat Featured Snippet, alors que c’était le résultat People Always Ask qui était délivré par un appareil Android ; c’était notamment le cas pour les résultats de recherches tournant autour de questions « Which country » (« quels pays »).

En ce qui concerne les autres fonctionnalités SERP, elles étaient presque inexistantes dans les réponses de recherche vocale, ce qui corrobore le fait que les réponses de recherche vocale proviennent principalement de résultats organiques bien classés dans la position Featured Snippet.

Lisibilité

Le score de lisibilité de la page que vous essayez de positionner est parfois négligé dans le SEO. Bien sûr, vous pouvez bourrer une page de mots clés cibles, mais ce que les moteurs de recherche privilégient, c’est un contenu bien structuré, bien écrit, qui correspond à l’intention de la requête.

Dans notre étude, nous avons utilisé un éventail de métriques et d’outils pour analyser la lisibilité des résultats et nous avons trouvé que les réponses de recherche vocale sont en général simples à comprendre : un adolescent moyen de 15 ans est capable de saisir la réponse fournie.

Nous avons évalué toutes les réponses selon le test de lisibilité Dale Chall et celui de Flesch–Kincaid, et pour ce dernier nous avons trouvé que 80% des Américains seraient capables de comprendre/lire les réponses fournies.

Cette tendance est cohérente à tous les niveaux, les seules différences notables entre les trois appareils étant dues au fait que les résultats Android ont en général une difficulté de mots plus basse, peut-être parce que les réponses sont à la fois visuelles et audibles.

  Google Home Google Home Mini Android Phone
Indice automatique de lisibilité 10.4 10.3 11.0
Indice Coleman Liau 10.3 10.3 11.0
Score de lisibilité Dale Chall 8.1 8.1 8.5
Mots difficiles 9.3 9.2 8.4
Échelle Flesch Kincaid 8.2 8.1 8.8
Facilité de lecture Flesch 62.2 62.6 56.0
Gunning Fog 15.4 15.2 16.0
Formule Linsear Write 7.7 7.8 8.1
Indice de smog 6.0 6.1 5.5
Standard de texte 5.4 5.4 4.8
       

Vitesse de page

Cela fait longtemps que Google a prévenu que la vitesse de page est un des facteurs clés de l’algorithme de ranking et que les pages avec un temps de chargement plus rapide ont un net avantage sur les pages concurrentes qui se chargent moins rapidement.

Bien sûr, un large éventail de requêtes correspondra à un large éventail de temps de chargement, puisque différents types de contenu peuvent être fournis (vidéos, images, texte, etc.). Cependant, toutes les réponses sur tous les appareils ont un chargement de page plus rapide par rapport aux non-réponses de chaque SERP (en moyenne).

Ci-dessous vous trouverez le pourcentage de réponses à des recherches vocales dont la performance est meilleure que le reste du top 10 dans la SERP pour des métriques clés spécifiques.

Métrique Google Home [%] Google Home Mini [%] Android Phone [%] Global [%]
Latence d’entrée estimée 70.0 69.6 64.8 69.3
First Paint observé 68.5 68.8 62.2 68.0
Chargement observé 62.9 64.4 58.6 63.2
Indice de vitesse 60.2 61.0 54.3 60.0
TTI (Time-To-Interactive) 60.3 60.9 55.1 60.0
Total-Byte-Time 62.4 63.8 57.9 62.6
TTFB (Time-To-First-Byte) 64.5 66.1 59.2 64.7
         

Pour chaque métrique, la performance d’une très grande part des réponses de recherche vocale est meilleure que la moyenne des non-réponses dans le top 10, avec une Latence d’entrée estimée particulièrement remarquable de 70%.

Le score First Paint apparaît comme une métrique clé pour la recherche vocale, avec des vitesses de chargement de contenu primaire plus élevées, ce qui tend à augmenter le succès de la recherche vocale, car l’information est fournie à l’utilisateur plus rapidement.

TTFB (Time-To-First-Byte) semble être un des facteurs les plus influents, tandis que la métrique d’indice de vitesse montre des résultats moins éloquents, tout en indiquant fortement qu’une page rapide est avantageuse.

Ci-dessous, un tableau fournissant les requêtes avec la plus grande disparité entre les réponses et les non-réponses.

Appareil

Requête

Vitesse de réponse (millisecondes) Vitesse de moyenne des non-réponses (millisecondes) La réponse est X fois plus rapide
Google Home/Mini Where does a bird live 207 3059.2 14.8
Google Home/Mini What are the rules of horse ball 260 3435.5 13.2
Android What is the typical size of a monitor 230 2267.8 9.9
Google Home/Mini When was Kyoto Founded 227 2389.8 8.6
Android Best recipes from New Zealand 701 4478.0 6.4
Android What do the colours on the flag of Zambia mean 317 1819.3 5.7
         

Comme vous pouvez le voir avec les données ci-dessus, la performance de la vitesse de page est un des points clés à traiter lorsqu’on optimise pour la recherche vocale. Dans certains cas, les résultats de recherche vocale étaient 10 fois plus rapides que la moyenne des non-réponses.

En examinant les résultats, on remarque que l’importance de la vitesse de page est légèrement plus pertinente pour Google Home et Home Mini que pour Android, ce qui est très probablement dû au fait que ce dernier doit toujours charger des éléments visuels de la page avec les résultats de recherche vocale.

Backlinks

Notre analyse des réponses aux recherches vocales par rapport aux backlinks fournit un des contrastes les plus intéressants sur les trois appareils, avec des mots clés dans les ancres de backlink et les titres de pages bien plus nombreux dans Google Home et Home Mini que dans Android.

Plus de 50% des réponses dans Google Home et Home Mini ont des backlinks avec une ancre qui apparaît dans la question, par rapport à moins de 45% dans le reste du top 10 des résultats de la SERP. Cependant, avec Android, ce chiffre est plus bas que la moyenne du reste, ce qui prouve que ce paramètre n’est pas pertinent dans le cas des smartphones.

C’était aussi le cas pour les mots clés de la requête apparaissant dans le titre de la page d’une réponse. Un pourcentage notablement plus élevé de mots clés a été trouvé dans les réponses de Google Home et Mini par rapport au reste de la SERP. Dans le cas d’Android, les résultats ne sont pas concluants là non plus.

Le nombre moyen de backlinks d’image est régulier sur tous les appareils. Le nombre moyen de liens d’image dans les réponses fournies par Google Assistant est plus bas que les autres, il y a donc ici une corrélation claire avec la vitesse de page et les temps de chargement d’une page.

Comme vous avez pu vous y attendre, le score de page et le score de confiance sont favorisés par les réponses fournies par Google Assistant, même si ces métriques pour les réponses provenant des trois appareils sont seulement légèrement supérieures par rapport au reste du top 10 moyen des non-réponses.

Backlinks Analystics

Profitez de notre nouvelle base de donnée étendue

ADS illustration

Schema, HTTPS & profondeur d’URL

Il est difficile de tirer une conclusion définitive de nos résultats concernant Schema. Tandis que la majorité des sources de réponse utilise schema, la répartition des types n’indique pas clairement quel type de schéma influence très probablement la sélection d’une réponse dans la SERP.

  Google Home [%] Google Home Mini [%] Android Phone [%] Global [%]
[%] Réponse Autres Réponse Autres Réponse Autres Réponse Autres
Pas de schema 36.1 28.8 36.1 28.1 29.7 33.1 34.7 28.4
Article 5.5 8.6 5.7 8.6 1.2 7.7 5.2 8.5
Organization 2.2 5.9 2.2 5.9 1.8 5.6 2.2 5.8
BreadcrumbList 1.3 4.0 1.4 3.9 1.1 3.2 1.3 3.9
WebSite 1.0 2.9 1.0 2.9 0.7 2.4 1.1 2.8
WebPage 1.0 2.5 1.2 2.5 0.3 1.9 1.0 2.4
NewsArticle 0.5 3.0 0.6 3.3 0.5 2.5 0.7 3.2
BlogPosting 0.2 0.6 0.2 0.6 0.3 0.5 0.2 0.5
Autres 52.2 43.7 51.6 44.2 64.4 43.1 53.6 44.5
                 

De la même manière, le HTTPS et la profondeur d’URL ne se sont pas révélés concluants, en grande partie à cause du fait que Google encourage déjà les sites à adopter le HTTPS, et par conséquent la majorité des résultats dans le top 10, et plus bas, ont déjà ajouté cette couche supplémentaire de sécurité.

En réalité, parmi les requêtes de notre étude, 90% des résultats dans le top 20 ont déjà implémenté le protocole HTTPS, ce qui prouve que c’est un facteur vital pour être bien classé, et il serait extrêmement judicieux de songer à convertir votre site en HTTPS si vous ne l’avez pas encore fait.

Conclusion

Il est clair que les facteurs principaux qui influencent les réponses fournies par Google Assistant aux requêtes de recherche vocale sont la vitesse de page, le ranking dans le top 3 des résultats et, en particulier, le fait d’occuper une position Featured Snippet.

En comprenant nos 10 résultats clés et en agissant en conséquence, les spécialistes de marketing devraient être en mesure d’obtenir plus de réponses dans la recherche vocale.

Avec un nombre de recherches vocales de plus en plus important sur l’appli Android Google, et 55% des foyers américains qui posséderont une enceinte connectée d’ici 2022, il est essentiel d’adopter au plus vite une stratégie marketing de recherche vocale pour ne pas prendre du retard et ne pas se laisser distancer par la concurrence.

Author Photo
Natalia ZhukovaNatalia is a data-driven marketer focusing on market research and strategy development. Having a solid experience in digital marketing, Natalia has a passion in SEO, content marketing and multilingual website creation and optimization.
More about Actualités
Le spécialiste : Benjamin Thiers, consultant SEOComme Obélix, Benjamin Thiers est tombé dans la marmite du SEO quand il était tout petit, ou presque. Mais son truc à lui, c’est finalement moins les gaulois que le moyen-âge, et d’ailleurs il nous en parle dans cette interview où l’on saute allègrement de Google aux beaucerons et de content marketing au Mont Ventoux.
7 min read
Interview avec Alexandra Martin - Miss SEO GirlIl y a quelques jours, j’ai eu le plaisir d’interviewer Alexandra Martin, consultante en référencement naturel et co-auteur du livre “Techniques de référencement web“ sorti chez Eyrolles. Alexandra est également la créatrice du blog Miss SEO Girl où elle publie des articles super intéressants et partage son expérience en SEO et marketing digital.
15 min read
More articles about Études de données
Cette publication présente les 100 sites web les plus visités en France, en se penchant sur quelques secteurs (médias, commerce de détail et services de streaming) qui affichent les plus grands changements de position.
[Étude] Exploiter la recherche vocale pour les entreprises locales

[Étude] Exploiter la recherche vocale pour les entreprises locales

Déjà 20 % des internautes dans le monde utilisent la recherche vocale, et 58 % d‘entre eux recherchent des entreprises locales de cette manière. L‘étude Semrush — Recherche Vocale 2020 fournit des informations uniques sur les algorithmes de recherche de divers assistants vocaux pour aider les entreprises locales à tirer parti du grand potentiel de la recherche vocale.
Olivier AmiciSep 17, 2020
Étude sur les pénalités manuelles de Google
16 banques françaises les plus performantes en 2019

Étude : les 16 banques françaises les plus performantes en 2019 [PDF gratuit]

Durant ces dernières années, internet a révolutionné le monde de la finance et de la banque : des devises traditionnelles aux bitcoins, du service bancaire ordinaire aux expériences digitales innovantes. Pour comprendre la place des banques françaises dans le paysage actuel de notre siècle digital, Semrush a analysé les principaux critères digitaux de performance en ligne en 2019.
Anna KocheguraFeb 12, 2020

Des chiffres et des lettres - Septembre 2019 

5 caractères perdus dans les SERPs que multiplient 208 000 candidatures chez Amazon, moins 306 millions de tonnes de CO2 émis par la vidéo en ligne que je divise par les 4 Emmy Awards de la série Fleabag… le compte est bon, rien ne va plus, ce sont les Chiffres et les Lettres de septembre sur SEMrush, soit un mois d’actualité (plus ou moins) chargé et (plus ou moins) passionnant.
Jonathan HenaultOct 07, 2019

Trendy Moment : les mots-clés tendances de mai !

Un mois de mots-clés passés au crible du SEO, c’est la mission de Trendy Moment, une rubrique originale qui permet de revisiter en vrac toute l’actualité du mois passé, entre mini-études SEO, analyse des tendances et mauvaise foi généralisée. En mai, c‘était le mois des sujets marronniers, des Google Doodles et de Game of Thrones bien sûr...
Jonathan HenaultMay 31, 2019