fr
English Español Deutsch Français Italiano Português (Brasil) Русский 中文 日本語
Voir le blog
Jonathan Henault

Digital marketing pour les nuls : parlez-vous Social Médias ?

98
Wow-Score
Le Wow-Score montre la capacité d'engagement d'un billet de blog. Il est calculé en fonction de la corrélation entre le temps de lecture actif de l'utilisateur, sa vitesse de défilement et la longueur de l'article.
Jonathan Henault
Digital marketing pour les nuls : parlez-vous Social Médias ?

Que vous soyez plutôt Pinterest ou Snapchat, Twitter ou Facebook, les réseaux sociaux font (presque) fatalement désormais partie de votre vie, comme les 62,91% de français qui y sont actifs en mars 2019. Pour vous (et pour les autres), de l’arobase au troll en passant par le hashtag et le poke, SEMrush se lance dans un petit tour d’horizon plus ou moins pertinent (et plus ou moins drôle) du vocabulaire du Social Media Marketing.

Arobase

Truc que l’on cherche toujours longuement sur un clavier, l’arobase (@) est utile pour envoyer un mail bien sûr, mais aussi pour faire la mention d’un autre utilisateur, sur Twitter ou Facebook. On pourrait grosso modo traduire l’arobase par “hey machin, regarde, je parle de toi là”.

L’avis du @mec qui aime bien être précis : Quand vous mentionnez un autre utilisateur sur Twitter, celui-ci reçoit une notification. La mention n'apparaîtra en revanche dans son fil d'actualité (et jamais sur son profil) que si cet utilisateur fait partie de vos followers.

Digital marketing pour les nuls : parlez-vous Social Médias ?. Image 0

Automation

Se dit aussi “automatisation” en français, mais c’est vrai que ça vous fait quand même rajouter au moins 4 lettres de plus. Si vous en êtes à compter le nombre de frappes que vous faites sur votre clavier, nul doute que l’automation est faite pour vous : vous pourrez ainsi surveiller toute votre activité dans un seul et même endroit, prévoir à l’avance tous vos posts de la journée ou poster simultanément le même texte sur plusieurs plateformes d’un seul clic.

L’avis du fainéant : si vous ne voulez pas passer votre journée à faire des copiés-collés, on vous conseille fortement de vous munir de quelques outils d’automation. Outre le Social Media Poster de SEMrush, le redacteur.com vous a dressé la liste des outils indispensables pour gagner un peu de temps - et ne pas sombrer dans la dépression trop tôt.

Digital marketing pour les nuls : parlez-vous Social Médias ?. Image 1

Avatar

Très mauvais film de James Cameron (on a failli dire Luc Besson, emporté par notre élan), l’avatar désigne aussi chez les hindous l'incarnation d'une divinité sur terre. Certes, vous n'êtes pas Dieu (enfin, pas tous), mais vous avez quand même tous droit a votre avatar, c’est a dire a votre représentation 2D sur les réseaux sociaux, qui vous permet de conserver un semblant d’anonymat.

L’avis du mec moche : parfois, l’avatar n’est pas un choix, c’est une nécessité. Si vous ne voulez pas montrer votre vrai visage, faites comme les super-héros, mettez un masque ! Ou suivez les conseils avisés de 01net.com quant à la création d’avatars sur mesure.

Digital marketing pour les nuls : parlez-vous Social Médias ?. Image 2 Je lui avais dit de pas poster ça ! Ouh, je vais me le faire...

Buzz

Ou “bourdonnement”, soit le bruit que font ces petites abeilles de consommateurs quand elles se précipitent sur le miel que leur ont offert sur un plateau des marques bien intentionnées (sic). Sur les réseaux sociaux, le buzz se mesure généralement en mentions, comme les 8,3 mentions en ligne obtenues en 2018 par Nike après avoir choisi pour égérie de sa campagne le très controversé athlète américain Colin Kaepernick, qui venait de se faire remarquer par sa protestation silencieuse contre les brutalités des forces de police de son pays.

L’avis de la reine de la ruche : Attention, le buzz est un art difficile à manier, et la frontière est fine entre le good et le bad buzz. On vous laisse imaginer la crise de e-reputation (et le nombre de mecs qui se sont fait virer) après la publication par H&M de cette campagne de pub avec ce petit garçon au sweat-shirt vert joyeusement barré de la mention “coolest monkey of the jungle”.

Digital marketing pour les nuls : parlez-vous Social Médias ?. Image 3 ah, t'es viré, au fait...

Community Manager

Derrière ce nom ronflant se cache le larbin qui dans chaque entreprise du monde s’occupe de faire tourner la grosse machine des réseaux sociaux. Une dizaine de posts Facebook, quelques photos postées sur Instagram et une trentaine de tweets plus tard, le community manager ne veut plus parler à personne après 18h. Pas la peine de l’inviter à vos soirées.

L’avis de Pôle Emploi : On pourrait croire que sommeille en chacun de nous un community manager qui ne demande qu’à éclore, mais figurez-vous que c’est devenu (depuis peu) un vrai métier. Le poste n’est plus l’apanage du stagiaire à qui on confie inconsciemment les clés “parce qu’il est jeune, il sait utiliser ces trucs”, au point que Studyrama lui a consacré un dossier.

Digital marketing pour les nuls : parlez-vous Social Médias ?. Image 4

Emojis

Du japonais 絵文字 (faites un effort, quand même), l’emoji est ce petit pictogramme né au pays du soleil levant avant de se répandre dans le monde entier, au point d’être en juin 2018 au nombre de 2823 selon le site emojipedia.org, qui a au moins le mérite d’exister. Tout comme la traduction de Moby Dick (Emoji Dick) entièrement réalisée en emoji par l’informaticien Fred Benenson en 2013.

L’avis du fils indigne : Aujourd’hui, même ma maman (enfin, pour être précis, surtout ma maman) parsème ses messages d’emojis, et rivalise d'ingéniosité pour utiliser à chaque fois les plus originaux et efficaces. Vous en trouverez surement des traces dans ce Emoji Tracker créé spécialement pour les utilisateurs de Twitter non-épileptiques.

Engagement

Truc primordial au rugby si vous ne voulez pas vous faire dévisser les cervicales par le pilier d’en face. Quand on parle Social Médias, c’est à peine moins physique, puisque l’engagement correspond à toute interaction des internautes avec votre marque (like, partages, commentaires…), et fait partie des indicateurs principaux de votre bonne santé.

L’avis du salarié modèle : Pour montrer à votre chef que vous ne faites pas que boire du café en trainant sur Facebook, vous avez tout intérêt à monitorer votre activité en utilisant des outils tels que le Social Media Tracker de SEMrush. Celui-ci vous permettra notamment de calculer votre taux d’engagement, en divisant le nombre total d’interactions par le nombre d’internautes exposés à votre message (les fameuses “impressions”). C’est des maths, c’est solide !

Social Media Tracker, pour surveiller vos mentions Social Media Tracker, pour surveiller vos mentions

Follower

Le follower, littéralement « celui qui vous suit », c’est votre fan, ou en tout cas le fan de votre blog. Certes, il n’ira certainement pas jusqu’à arracher son soutien-gorge pour le balancer sur votre bureau (tout le monde ne peut pas être Mike Jagger), mais avoir de bons followers vous assure une audience stable qui ne demande qu’à progresser. Les calculs sont simples : plus de followers = plus d’audience = plus de succès de votre campagne.

L’avis du rockeur débutant : Certes, même si on n’est pas Mike Jagger, ça fait toujours plaisir de voir que vous n’écrivez pas dans le vide. L’outil SEMrush Content Audit vous permettra d’augmenter l’engagement de votre audience et d’améliorer votre taux de conversion en analysant ses données. Ce n’est pas Mike Jagger qui utiliserait des gros mots comme ça.

Digital marketing pour les nuls : parlez-vous Social Médias ?. Image 6 Content Audit

Hashtag

En français, on dit mot-dièse, mais on imagine mal un collégien inventer une nouvelle expression à base de “mot-dièse”, quoique, ils sont capables de tout. Ce qui n'empêche pas le terme hashtag descend en réalité en droite ligne du francais “hacher”, comme hacher menu des sujets pour les regrouper au sein d’une même thématique à l’aide de ce petit symbole #.

L’avis du mec qui sait #commentbienutiliserleshastags : less is more, privilégiez donc une utilisation parcimonieuse (pas plus de hashtags que de mot sans hashtags) et les mots-clés pertinents plutôt que les références aux marques. Surveillez les hastags tendance, mais soyez aussi originaux. Ah, et surtout, évitez à tout prix les néologismes barbares que vous serez les seuls à comprendre. #tktGkpté ?

Digital marketing pour les nuls : parlez-vous Social Médias ?. Image 7

Influenceur

Il y a des métiers qui disparaissent, comme rémouleur ou poinçonneur des Lilas, et il y en a d’autres qui naissent, comme influenceur. Si on désignait uniquement à l’origine sous ce délicieux sobriquet les bloggeurs les plus lus, le terme s’est aujourd’hui généralisé à toute personne (hyper)active sur les réseaux sociaux au point de disposer d’une base de followers suffisamment conséquente pour louer ses services à une marque, dont il fera ensuite (plus ou moins) naturellement la promotion.

L’avis du mec influençable : Si vos parents rigoleront un bon coup quand vous leur annoncerez que plus tard, vous voulez devenir influenceur, vous pourrez toujours leur montrer les chiffres impressionnants du très bon Journal du CM. Et commencer par ouvrir un compte sur Influence4you, première plateforme des influenceurs en France, parce que tout le monde n’est pas Norman Thavaud en deux minutes.

Digital marketing pour les nuls : parlez-vous Social Médias ?. Image 8 Norman au boulot

IRL

Acronyme de In-Real Life, “dans la vraie vie”, l’expression IRL est couramment employée sur les réseaux sociaux pour désigner le monde en dehors d’Internet. Mais attendez, je croyais que c’était Internet, la vraie vie ?

L’avis du vieux qui parle le jeune : si community manager est un métier de jeune, ce n’est pas tellement pour sa technicité que parce qu’il requiert une certaine malléabilité au niveau de la langue, en étant capable de s’exprimer dans un français parfait comme de comprendre ce que sont MV, Magl ou JPP (rien à voir avec le footballeur). Heureusement que Le Curionaute joue les interprètes, moi je suis déjà au BDR.

Digital marketing pour les nuls : parlez-vous Social Médias ?. Image 9

Like

Village de Bosnie-Herzégovine de 251 habitants qui possède sa propre page Facebook, la seule au monde où il est donc possible de “liker” Like. On devra utiliser pour cela la célèbre emoticon (le bouton “J’aime” en français) créé en 2009 par un salarié du groupe qui regrette amèrement son invention au point d'être entré depuis en guerre contre les réseaux sociaux.

L’avis du mec qui n’aime rien : Que l’on soit d’accord ou pas avec Justin Rosenstein, force est de constater que l’invention du Like fut un véritable coup de génie pour la firme de Mark Zuckerberg. Mesure d’engagement marketing ultime à la valeur monétaire incomparable, le Like a depuis été copié sous d’autres formes par les autres réseaux (qui lui préfère pourtant un petit coeur), et la société française Smiirl en a même fait un objet publicitaire détonnant.

Digital marketing pour les nuls : parlez-vous Social Médias ?. Image 10

Mème

Image ou vidéo virale reprise en masse sur les réseaux sociaux, le mème a droit à son petit accent grave pour ne pas qu’on le confonde avec son collègue “même”. Le mème a d’ailleurs tout les droits, puisqu’il est partout et que tout le monde l’aime, le mème.

L’avis du mec : Ce qui était à l’origine un phénomène de société est devenu aujourd’hui une des composantes du social media marketing, comme l’explique très bien Matthieu Tranvan. C’est gratuit, c’est drôle (parfois) et ça vous force à affiner votre stratégie de newsjacking pour être le plus efficace possible.

Poke

En 2005, The Facebook devenait Facebook tout court, quittait les murs de l'université d’Harvard pour conquérir le monde, et voyait l’apparition du poke, premier jeu interactif présenté sous la forme d’un petit doigt qui permet de taper gentiment sur l'épaule de vos copains virtuels.

L’avis du mec qui n’a jamais poké personne, promis, juré : en 2005, il y avait aussi 125 millions de personnes sur MySpace, et Ilona Mitrecey cartonnait avec Un Monde Parfait. Heureusement, toutes les bonnes choses ont une fin. Ceci dit, Ilona est toujours vivante, vous pouvez toujours créer un compte sur Myspace, et en cherchant bien (mais vraiment beaucoup), vous pouvez même dénicher une page “Poke” sur Facebook. Le poke n’est pas mort, vive le poke.

Digital marketing pour les nuls : parlez-vous Social Médias ?. Image 11

Post

Encore un anglicisme - mais si vous ne vouliez pas parler anglais, il ne fallait pas bosser dans le marketing - qui désigne de manière globale une publication effectuée par un utilisateur sur un réseau social. On dit bien en général, puisque le post peut aussi se transformer en “tweet” (sur Twitter), tout comme on utilise plutôt sur Pinterest des “épingles”.

L’avis du mec qui est pour la diversité : chaque réseau social a ses particularités que le community manager doit connaître sur le bout des doigts, que ce soit en relation avec la taille optimale des publications ou leur timing préférentiel, ici détaillé dans cet excellent article de Webmarketing Conseil.

Digital marketing pour les nuls : parlez-vous Social Médias ?. Image 12

SMA

Acronyme de Social Media Advertising, le SMA désigne la publicité sur les réseaux sociaux, et en particulier sur Facebook qui excelle par sa capacité à générer du lead solide. Ce qu’on appelle aussi le “display social” ou le “social selling” a le vent en poupe, avec 1,08 milliards de chiffre d’affaire global en 2018, en augmentation de 63% par rapport à l’année précédente.

L’avis du mec qui a un peu d’argent de côté : Comme pour le display “classique” (hors réseaux sociaux), le SMA peut coûter cher mais rapporte beaucoup. Pour identifier les meilleurs CPC (Coût Par Clic) par régions et par industries, vous pouvez utiliser l’excellent outil CPC Map de SEMrush. Et suivre nos conseils pour augmenter les conversions de vos publicités Facebook !

Digital marketing pour les nuls : parlez-vous Social Médias ?. Image 13 Existe aussi pour la France

SMO

Autre acronyme barbare (pour Social Media Optimization), le SMO est au SEO ce que le SMA et au SEA, et consiste donc en l’ensemble des actions que vous allez pouvoir entreprendre pour améliorer la visibilité de votre marque sur les réseaux sociaux ou son e-réputation. Bref, c’est un gros fourre-tout, mais vous aimez bien ça, les bordels organisés.

L’avis du mec qui lit beaucoup : Le SMO, c’est le bordel, mais c’est de plus en plus important. C’est pour ca que SEMrush vous livre énormément de conseils sur le sujet, que ceux-ci concernent les erreurs les plus courantes à éviter, le suivi de votre stratégie ou l’optimisation de plateformes en particulier, comme Pinterest.

Digital marketing pour les nuls : parlez-vous Social Médias ?. Image 14

Stories

Oui, les stories ne sont autres que des posts, mais avec une spécificité : leur aspect éphémère, puisqu’elles ne sont planifiées que pour durer seulement un certain temps. Si les stories étaient autrefois l’apanage de Snapchat, elles se sont developpées ensuite sur Instagram et sur Facebook qui ont compris tout l'intérêt (marketing) que l’on pouvait tirer de ce genre de format.

L’avis du poisson rouge : Particulièrement adaptées au monde moderne, où l’internaute moyen dispose d’une capacité d’attention légèrement inférieure à celle d’un poisson-rouge, les stories sont devenues l’arme préférée des influenceurs Instagram… Tania Ferreira nous expliquait d’ailleurs il y a peu comment maximiser leur impact !

Digital marketing pour les nuls : parlez-vous Social Médias ?. Image 15

Troll

Chez Tolkien, les Trolls sont des grands machins décérébrés de dix mètres de haut qui passent leur temps à se battre et mangent des hobbits en faisant des commentaires d’une bêtise affligeante. Sur Internet, le troll est juste un peu plus petit, mais peut faire beaucoup de dégâts quand même.

L’avis du mec qui est plus hobbit que troll : on distingue généralement le troll “de base” (qui est seulement d’une stupidité crasse même s’il ne pense pas forcément à mal) du troll “intelligent” qui, bien organisé, peut être utilisé à des fins de déstabilisation politique ou de nuisance volontaire. La technique la plus efficace (entre autres répertoriées dans cet article du BDM) restera le fameux “don’t feed the troll”, qui consiste à ne pas répondre au troll pour le faire crever d’ennui.

Digital marketing pour les nuls : parlez-vous Social Médias ?. Image 16

C'est tout pour cette fois-ci ! Mais vous pouvez aussi retrouver nos dictionnaires SEO et Content Marketing, en attendant très prochainement un opus consacré au SEA ! 

Jonathan Henault
SEMrush

Employé SEMrush.

Content Marketing Manager pour SEMrush France, Jonathan est l'homme par qui le scandale arrive, mais en prenant son temps. Responsable du blog français sur lequel il publie régulièrement des études et autres articles de vulgarisation plus ou moins sérieux, il aime aussi bien s'entourer. Ecrivez-lui donc si vous voulez participer !
Envoyer des commentaires
Vos commentaires doivent contenir au moins 3 mots (10 caractères).

Nous n'utiliserons cette adresse e-mail que pour répondre à vos commentaires. Politique de confidentialité

Merci pour vos commentaires.