Voir les blog

Développer son compte Twitter : 7 experts partagent leur expérience

67
Wow-Score
Le Wow-Score montre la capacité d'engagement d'un billet de blog. Il est calculé en fonction de la corrélation entre le temps de lecture actif de l'utilisateur, sa vitesse de défilement et la longueur de l'article.
En savoir plus

Développer son compte Twitter : 7 experts partagent leur expérience

Alina Petrova
Développer son compte Twitter : 7 experts partagent leur expérience

Développer sa visibilité sur les médias sociaux peut constituer un vrai défi aussi bien pour les marques que pour les professionnels du marketing digital. Chaque réseau social a ses propres codes et particularités. La manière dont vous vous positionnez et engagez votre audience doit donc varier en fonction du réseau choisi.

Twitter fait partie des médias sociaux les plus populaires, surtout dans le secteur B2B. C'est un réseau social en pleine croissance qui attire de plus en plus d'utilisateurs : 330 millions d'internautes se connectent sur Twitter chaque mois et encore 500 millions d'utilisateurs s'y rendent tous les mois sans se connecter.

Pour vous aider à améliorer votre stratégie social media et à développer une communauté soudée et pérenne, nous avons décidé d'interroger les experts ayant une forte présence sur Twitter. Découvrez leurs conseils et retours d'expérience, et profitez-en pour prendre la bonne direction !

Les médias sociaux sont beaucoup plus qu’une simple plateforme de communication, ils ont évolué et font désormais partie intégrante du marketing digital. Des entreprises du monde entier se tournent vers les réseaux sociaux, qui aident aussi bien les petites que les grandes à atteindre leurs consommateurs. Toutefois, cette arène du marketing devient chaque jour de plus en plus concurrentielle. La...

Obtenez un PDF gratuit

fabienne-billat.png

Fabienne Billat @fadouce

Je préconise de trouver en premier lieu son intérêt afin d’être performant, et peu à peu, monter une communauté qui nous correspond, avec des valeurs similaires.

Comment avez-vous développé votre compte Twitter ?

Je suis arrivée en 2010 sur Twitter, motivée par le boss de la start-up que je développais.

Rappelons pour dédramatiser que ce réseau n’est pas facile à aborder, avec ses codes et des communautés hétérogènes. Il importe donc de se faire accompagner pour gagner du temps, ou d’avoir des copains présents et aguerris pour vous conseiller.

Après ces débuts fastidieux, galvanisée par la profusion de publications sur l’innovation, j’ai poursuivi ma veille en fonction des missions que l’on me proposait. Pour lesquelles je souhaitais des éléments d’expertises, avec des mises à jour régulières : technos de sharing de liens, presse, formation, e-commerce... et la formidable plateforme d’articles et de conférences sur la transformation numérique pour l’économie.

Ce qui fait l'un des atouts majeurs de Twitter : 80 % des médias et des journalistes sont connectés, et délivrent quotidiennement sur des sujets numériques.

Il m'est aussi arrivé d’actionner la fonction "protéger mon compte" plusieurs semaines, afin d’éradiquer un afflux de bots générés par la viralité incroyable d’un tweet. Là, c’était de l’anti-développement assumé !

Quels défis avez-vous rencontrés ?

Dans mon parcours, c'est la communication qui m'anime : je ne suis pas community manager, je ne vends pas non plus un produit. Mon activité sur ce réseau est majoritairement nourrie par le plaisir de l’information et de sa diffusion, et la mise en avant des entrepreneurs. Cela garantit mon indépendance et ma liberté de ton, un choix éclectique de sujets abordés. 

Dès lors, ni pression, ni défi ! 

Quelles sont les clés pour réussir sur Twitter ?

Se faire plaisir ! Cela rejoint la question précédente. Avec la conscience de créer une communauté et un niveau d’échanges, de rencontres, qui sont le reflet de mes publications.

La première étape est la veille, et 80 % des inscrits la pratiquent.

Les publications personnalisées doivent rapidement prendre le pas. Partager activement, s’exprimer, liker, interragir. Et s’inscrire dans une ligne éditoriale qui correspond à ses centres d'intérêts.

Ensuite, il s’agit "d’écouter" sa communauté pour percevoir ses réactions, la profiler, pour être en phase, cela se révèle nécessaire. C'est là que, par des événements ou des sollicitations, les rencontres s'établissent. Le cercle vertueux se tisse, s'enrichit.

J’observe, en parallèle des thèmes abordés, que le rythme, la sémantique, la réactivité, le choix des visuels ou des gifs, la manière de twitter apporte de nombreuses informations sur chaque twittos, son objectif, et sa personnalité. Il faut faire fonctionner son intuition, toute humaine !

Quels conseils pourriez-vous donner à un débutant qui souhaite développer sa communauté Twitter ?

Est-ce réellement la finalité la plus enrichissante ? Je ne partage pas cette idée !

Je préconise de trouver en premier lieu son intérêt afin d’être performant, et peu à peu, monter une communauté qui nous correspond, avec des valeurs similaires. Je ne crois plus au mythe de l'ouverture relationnelle que les réseaux sociaux engendrerait, car les comportements et les valeurs prévalent sur les idées. C’est d’ailleurs un point de prospective : aux Etats-Unis, Twitter est une plateforme d’information, et l’aspect social s’efface.

isabelle-mathieu.png

Isabelle Mathieu @isabellemathieu

J’encourage les utilisateurs à privilégier l’authenticité et à s’éloigner du discours trop formaté des entreprises.

Comment avez-vous développé votre compte Twitter ?

Je suis sur Twitter depuis 8 ans. Et il fut une époque où ma cadence journalière de publication était très élevée. De plus, je dispose d’un blog populaire dont les articles sont régulièrement partagés sur Twitter, ce qui augmente la visibilité de mon compte.

Bien que ma communauté soit aujourd’hui établie, je souhaite clarifier un point important. Quels que soient vos objectifs sur Twitter, engager sur une base individuelle vous apportera plus de réussite que votre nombre d’abonnés et l’accréditation de votre compte. Twitter vient d’effectuer une purge des comptes verrouillés. Entre le mercredi 11/07 et le jeudi 12/07, j’ai perdu 679 abonnés. Pour ma part, c’est une mesure que j’accueille les bras ouverts.

Quels défis avez-vous rencontrés ?

Je n’ai pas rencontré de défis particuliers parce que j’ai une vision long terme de mon utilisation de Twitter et des médias sociaux en général. Je fuis les concours pour le recrutement. Et je privilégie un recrutement organique et viral. La communauté que j’ai aujourd’hui me suffit. Je n’ai pas l’intention d’entreprendre des actions marketing pour augmenter le nombre de mes abonnés de manière drastique.

Quelles sont les clés pour réussir sur Twitter ?

J’encourage les utilisateurs à privilégier l’authenticité et à s’éloigner du discours trop formaté des entreprises. Cherchez aussi à vous démarquer. Soit parce que vous êtes un créateur. Soit parce que vous faîtes de la curation de contenu actuel et pertinent. Evitez de repartager des données (infographies, statistiques etc.) qui datent de X mois/années et qui ont déjà été publiées de nombreuses fois. Raisonnez toujours en terme d’utilité pour votre communauté. Puis comme dans la vie réelle, acceptez que vous ne plairez pas à tout le monde. Mais ne refusez pas le dialogue quand cela est justifié.

Quels conseils pourriez-vous donner à un débutant ?

Construisez dès le départ une communauté pertinente en vous connectant avec des utilisateurs que vous connaissez déjà. Pensez à communiquer sur votre présence Twitter auprès de votre audience : blog (bouton d’abonnement, bouton de partage), réseaux sociaux, abonnés newsletter, etc.

Si vous êtes une entreprise et selon votre enveloppe budgétaire, recourez aux campagnes publicitaires Twitter pour recruter des abonnés qualifiés. Envisagez plusieurs opérations de marketing de contenu dont vous augmenterez la visibilité via la publicité. À terme, élaborez des campagnes en partenariat avec des influenceurs. And enjoy !

alice-vachet.png

Alice Vachet @AliceVachet

Il faut savoir trouver la bonne distance : ne pas passer pour un snob, mais ne pas noyer ses propres contenus. Être présent mais pas omniprésent !

Comment avez-vous développé votre compte Twitter ? 

Je me suis penchée sur ce réseau social lorsque je travaillais chez Canal+. Je désirais en comprendre les principes, car je trouvais le format des 140 caractères très dynamique (jadis…).

J’ai d’abord partagé ou "RT", dans le jargon Twitter, les tweets qui m’intéressaient. Puis, je me suis vite prise au jeu et j’ai commencé à créer mes propres contenus. 

Quels défis avez-vous rencontrés ? 

Sur Twitter, principalement celui de ne pas tomber dans les travers d’un statut "influent", uniquement relai d’informations. J’aime partager les informations que je trouve pertinentes ou des contenus insolites, mais je dois également proposer du contenu inédit, en lien avec mon expertise. 

Quelles sont les clés pour réussir sur Twitter ? 

Rester authentique et proche de son audience. Attention à ne pas sombrer dans les "RT" massifs afin d’éviter le "flood" du fil d’actualité de ses followers et de risquer un taux de désabonnement élevé.

Il faut savoir trouver la bonne distance : ne pas passer pour un snob, mais ne pas noyer ses propres contenus. Être présent mais pas omniprésent !

Quels conseils pourriez-vous donner à un débutant ?

Je voudrais déjà comprendre à quelles fins il voudrait développer sa communauté. Il est nécessaire de se fixer un objectif avant de créer un compte Twitter, et c’est d’ailleurs le cas pour tous les réseaux sociaux. Ne vous emballez pas avant de vous lancer ! Si vous n’avez pas d’intérêt à être sur Twitter, et bien n’y allez pas !

Une fois l’objectif fixé, il est important de cibler des personnes qui pourraient être intéressées par les contenus poussés. Il en découle qu’il faut identifier les types de contenus à partager, voire même de se lancer dans la création de contenus si vous en avez le temps et l’envie.

En somme : bienveillance, authenticité, réactivité et du flair !

anthony-rochand.png

Anthony Rochand @AnthonyRochand

Pour être un vrai connecteur et développer sa communauté Twitter, il est plus qu'impératif de réaliser une veille récurrente.

Quels défis avez-vous rencontrés lors du développement de votre compte ?

Le premier défi a été finalement de diffuser au bon moment, de la meilleure façon nos articles de blog. En effet, il était dérisoire de penser que les articles (au delà de l'optimisation SEO) pouvait se viraliser tout seul.

La seconde action, et première difficulté en parallèle, était de construire la communauté. Diffuser des tweets à une faible communauté donne toujours les mêmes résultats, c'est à dire zéro ou pas grand chose. J'ai aussi eu la chance de pouvoir m'appuyer sur des comptes d'individus ou de marques que je connaissais, que j'avais pu fédérer "in real life" (j'organise des meetings networking depuis 2008).

Quelles sont les clés pour réussir sur Twitter ?

Construire sa communauté harmonieusement : si vous ne pouvez pas vous appuyer sur votre réseau (déjà construit en IRL), amorcez rapidement vos actions en suivant au moins 10 à 12 comptes par jour. Le but de cette première action étant de rentrer dans le radar des personnes que vous allez suivre. Comment ? En lançant par exemple la conversation sur la demande d'un avis concernant un article que vous avez pu créer ou que la personne a rédigé. C'est une très bonne entrée en matière pour entrer dans une démarche de social selling : je ne vends rien, mais je rends les échanges constructifs et pertinents. La stratégie de hashtag est alors mise en exergue, puisqu'il sera judicieux de recenser des comptes sur des activités connexes aux vôtres.

Réaliser une veille sans faille : pour être un vrai connecteur et développer sa communauté Twitter, il est plus qu'impératif de réaliser une veille récurrente. Cela passe aussi par la mise en place d'outils, et de recenser les bonnes informations rapidement pour les restituer sur ce média social. On parle alors de content curation, qui fera le complément gagnant avec votre contenu propriétaire.

Quels conseils pourriez-vous donner à un débutant ?

Tout d'abord c'est une question de patience, une communauté Twitter ne se construit pas en un jour.

Il vaut mieux éviter de succomber à l'utilisation de trop d'outils d'automatisation, on peut optimiser de façon intelligente avec l'automation, mais pas systématiquement. Bien entendu, le fait que la communauté grossisse accentuera le besoin d'y avoir recours.

Comprendre les rouages et le langage de Twitter sera également un atout pour le dompter.

Enfin, une bonne analyse des principaux KPI sera primordiale pour affiner la stratégie, et faire parvenir le message adéquat pour engager sa communauté au fil du temps.

jonathan-chan.png

Jonathan Chan @ChanPerco

Pour ma part, Twitter est le réseau social idéal, car il autorise une certaine volumétrie afin de délivrer ce condensé d’informations quotidiennement.

Comment avez-vous développé votre compte Twitter ?

Je suis parti d’une réflexion sur le fait de délivrer des informations pertinentes qui mélangent les actualités, des articles de blogs et des études, le tout analysé et filtré de manière professionnelle et avec un œil de passionné. Pour ma part, Twitter est le réseau social idéal, car il autorise une certaine volumétrie afin de délivrer ce condensé d’informations quotidiennement.

Quels défis avez-vous rencontrés ?

Une approche Content-First, le défi est de trouver les bonnes informations et au bon moment. J’attache également une très grande importance à ce que l’information soit trouvée de manière impartiale, c’est à dire qu’elle ne soit pas ni recommandée par d’autres personnes, ni trouvée via un compte à forte notoriété. Cela permet de récompenser uniquement la pertinence de l’information et d’être attentif à la répartition de la valeur entre les gros éditeurs et les petits blogueurs où je cherche à privilégier ces derniers.

L’autre défi est de trouver les mécanismes pour savoir engager son audience et garder une authenticité primordiale sur Twitter. Sur ce point, je n’hésite pas à commenter personnellement des actualités, à discuter sur certains sujets et à donner quelques réflexions dans mon secteur.

Quelles sont les clés pour réussir sur Twitter ?

Soigner sa porte d’entrée, ce qui passe par une photo qui représente votre personnalité, remplir sa biographie pour vous identifier sur vos sujets et avoir constamment un fil qualitatif qui donnera envie aux personnes de s’abonner à votre compte.

Ensuite, il faut savoir maintenir une régularité en élaborant un système ou des habitudes permettant de trouver du bon contenu et de rebondir sur l’actualité. Enfin, fixez des objectifs (activité, audience…) afin de vous motiver à rester sur cette plateforme.

Quels conseils pourriez-vous donner à un débutant ?

Mon premier conseil est de ne pas se focaliser uniquement sur son nombre d’abonnés, mais d’abord se concentrer sur l'engagement ou le nombre de mentions. Il vaut mieux avoir 10 abonnés engagés que 1000 abonnés indifférents.

Ensuite, il est important de prendre du plaisir. En effet sur Twitter, plus une personne donne des signes d’authenticité, plus elle va générer de l’empathie et donc de l’engagement.

Enfin, il s’agit d’un avis plus personnel, mais n’exploitez pas les failles humaines pour générer plus de performance (multiples mentions et tags qu’on voit trop souvent sur Twitter). La réputation occupe une bonne place sur Twitter. Vous serez d’autant plus fiers de sortir du lot en jouant votre côté différenciateur et innovant qu’en sollicitant l’aide de plus gros comptes.

maria-johnsen-3.png

Maria Johnsen @iMariaJohnsen

N’hésitez pas à prouver à vos followers que vous n’agissez pas uniquement dans votre intérêt sur le site de microblogging.

Quels défis avez-vous rencontrés lors du développement de votre compte ?

J'ai rejoint Twitter trois mois après son lancement, mais mon compte a été piraté plusieurs fois. Twitter était facile à pirater. J'ai donc dû changer de compte jusqu'à ce qu'il soit établi quelques mois plus tard.

L'autre problème était la diffamation et l'intimidation. Si vous discutez avec une personne, elle commence à vous intimider et à utiliser différents faux comptes pour faire de votre vie un enfer. Mais en raison des changements sur Twitter, aujourd'hui l'intimidation est minimisée.

Quelles sont les clés pour réussir sur Twitter ?

La clé secrète est de comprendre comment vous connecter avec votre public. N’hésitez pas à prouver à vos followers que vous n’agissez pas uniquement dans votre intérêt sur le site de microblogging. Soyez vous-même. Ne vendez pas à des gens sur Twitter. Vous devriez vous engager avec votre public. Mais vous devez aussi être prudent, parce que parfois les intimidateurs ou les concurrents commencent une discussion avec une question innocente, mais tout leur programme est de vous ennuyer et de vous rendre fou. Ils le font pour le plaisir.

alban-jarry-2.png

Alban Jarry @Alban_Jarry

Twitter est le reflet d’un monde qui est de plus en plus collaboratif et ultra connecté. 

Quelles sont les clés pour réussir sur Twitter ?

Il n’y a pas de "réussite" sur Twitter, il faut voir simplement ce système comme  une capacité complémentaire pour se connecter avec d’autres personnes. À mon avis, la meilleure façon d’utiliser Twitter est d’y être interactif et progressivement de s’y créer une communauté. Twitter est le reflet d’un monde qui est de plus en plus collaboratif et ultra connecté. 

Les réseaux sociaux sont devenus de véritables brise-glaces des rencontres IRL. Après des interactions virtuelles, il est toujours passionnant de se croiser lors de conférences, salons ou afterwork. C’est l’avantage principal de ces plateformes.

À quoi sert #i4emploi que vous avez cofondé avec d’autres influenceurs ?

#i4emploi est l’exemple d’une communauté qui s’est créée d’un coup pour participer au sauvetage d’une usine en Corrèze. Ensuite, le collectif s’est transformé pour offrir de la visibilité à des personnes en recherche d’emploi. Cela fait près de 3 ans que ce collectif vit au service des autres et a fait du don de RT un acte altruiste. La bienveillance est très présente sur Twitter et ce collectif montre que des communautés peuvent y vivre pendant très longtemps au service des autres utilisateurs.

Vous êtes également ambassadeurs de U-Report pour l’Unicef, un autre exemple de communauté qui mêle virtuel et réel ?

Effectivement, l’initiative U-Report de l’Unicef est très fédératrice pour faire ressortir des tendances sur la jeunesse. Sa force est de s’appuyer sur les messageries de Facebook et Twitter pour proposer des sondages dont les résultats s’affichent dynamiquement sur son site. L’utilisation combinée des réseaux sociaux et de chatbot est extrêmement efficace dans ce cas. En Afrique, U-Report permet aussi de détecter l’évolution d’épidémies.

Quels conseils donneriez à un débutant ?

D’y être naturel et patient ! Une communauté se tisse comme une toile d’araignée très lentement. Il faut apprendre à interagir avec les autres comptes et, grâce aux hashtags, montrer son intérêt pour certains thèmes. Pour commencer, il faut apprendre à y suivre l’actualité puis à discuter avec d’autres comptes.

Les médias sociaux sont beaucoup plus qu’une simple plateforme de communication, ils ont évolué et font désormais partie intégrante du marketing digital. Des entreprises du monde entier se tournent vers les réseaux sociaux, qui aident aussi bien les petites que les grandes à atteindre leurs consommateurs. Toutefois, cette arène du marketing devient chaque jour de plus en plus concurrentielle. La...

Obtenez un PDF gratuit

Vous aimez cet article ? Suivez-nous via le RSS et lisez d'autres articles intéressants :

RSS
Responsable du Content Marketing chez SEMrush France et rédactrice sur ce blog.
Passionnée par la création de contenu, j'écris des articles sur le Content marketing, le SEO et la stratégie digitale.
J'ai plus de 5 ans d'expérience dans le développement de contenu pour le web.
Adresse mail : [email protected]
===========================================================================================
Content Marketing manager at SEMrush French Marketing team.
I write about Content Marketing, SEO and Digital Strategy.
My email: [email protected]
Partager cet article
ou

Commentaires

Il reste 2000 caractères
Stéphane Jambu
Ce qui ressort le plus : authencicité et patience. Pas facile, et heureusement : )