Des chiffres et des lettres — Juin 2019

Jonathan Henault

Jul 05, 201910 min read
Des chiffres et des lettres — Juin 2019

400 heures de vidéos YouTube uploadées par minute, que multiplient 25.000 épingle Pinterest pour IKEA, divisés par le nombre de followers de Lego auquel on ajoutera la 55ème position sur Glassdoor de l’ex top-leader Mark Zuckerberg, moins 66% d’américains qui achètent leurs livres online, et on obtient bien 4400, comme le nombre de requêtes mensuelles de notre homonyme du jour, Jonathan Bamba.

Le compte est bon, rien ne va plus, ce sont les chiffres et les lettres de juin ! 

Le chiffre du mois : 55

Comme la 55ème position qu’occupe désormais Mark Zuckerberg dans la liste des Top CEO tenus à jour par le site de notation Glassdoor. Après avoir été №4 en 2016, №10 en 2017 et №16 en 2018, c’est la chute libre pour le patron de Facebook… Qui conserve tout de même encore un confortable approval rate de 94% (basé sur les feedbacks des employés américains de février 2018 à janvier 2019). Il ne faut pas exagérer non plus la situation, ce n’est pas demain que Mark va devoir chercher du boulot ailleurs…

55ème position pour Mark Zuckerberg au classement Glassdoor 2019
55ème position pour Mark Zuckerberg au classement Glassdoor 2019

Dans les premières positions de ce classement annuel, on retrouve le philanthrope Charles Butt (HEB) et Lynsi Snyder (In-N-Out Burger, la plus jeune femme milliardaire du monde), devancé d’une courte tête par le CEO de VMware Pat Gelsinger, auteur du livre « Balancing Your Family, Faith, & Work » qui semble appliquer ses préceptes dans sa compagnie, à en croire les feedbacks positifs de ses employés !

Le classement Glassdoor 2019 des CIOs aux USA
Le classement Glassdoor 2019 des CIOs aux USA

On retrouve également In-N-Out Burger (mais aussi Facebook) dans le top 7 des compagnies où il fait bon travailler, un classement dominé par le cabinet de conseil Bain & Company et le service de cloud Zoom Video Communications. 

Le top 9 des dirigeants français selon Glassdoor
Le top 9 des dirigeants français selon Glassdoor

Aux États-Unis en tout cas, car en France c’est bien Hermès, Criteo et Ubisoft qui sont plébiscités par les salariés. Et les PDG français alors, sont-ils aussi reconnus à leur juste valeur de ce côté-ci de l’Atlantique ? Il semblerait que oui avec le britannique John Flint qui sera finalement le seul étranger du Top 9 des dirigeants français, dont on s’est du coup amusé à comparer également la popularité sur Google…

Infographie : la popularité Google du Top des PDGs français
Infographie : la popularité Google du Top des PDGs français

Et c’est bien la patronne d’ENGIE Isabelle Kocher (seule femme de ce TOP 9) qui survole ce classement des PDG français avec près de 5000 requêtes mensuelles en moyenne sur la dernière année !

New Ebook

0

Les autres chiffres en vrac 

400

Chaque minute, ce sont près de 400 heures de vidéos qui sont uploadés sur YouTube, dont les utilisateurs regardent quotidiennement l’équivalent de 1 milliard d’heures de vidéos par jour, soit près de 46 000 années de contenu visionnées par an. 

Des stats impressionnantes qui en disent long sur la capacité marketing de YouTube, utilisé chaque mois par 1,9 milliard de cibles potentielles pour les marqueteurs aux dents longues : saviez-vous d’ailleurs que les pubs YouTube mobile ont 84% plus de chances d’attirer l’attention qu’une publicité télé ? 

7.6

Voir un peu plus, et exactement 7 614 276 au moment où l’on écrit ces quelques lignes, c’est en millions que ce compte aujourd’hui le nombre de followers du compte YouTube de la marque Lego, pour un total plus de 9,3 milliards de vues. Des chiffres impressionnants qui font de Lego « the most popular branded channel » de YouTube !

Lego, le plus grand des YouTubeurs (source Social Bakers)
Lego, le plus grand des YouTubeurs (source Social Bakers)

Si on y ajoute au bas mot 4,1 millions de followers Instagram, 13 269 000 fans sur Facebook et 593 386 abonnés au Twitter du groupe, on n’est pas très loin du record de popularité sur les réseaux sociaux pour la société danoise. Certes, on est encore loin des 107 505 194 followers Twitter de Katy Perry ou des 122 282 015 « like » de Christiano Ronaldo sur Facebook (records absolus dans leur catégorie), mais c’est tout de même pas mal pour une petite société de jouets pour enfants.

Qui détient un autre record, celui de la marque la plus créative de l’histoire ? Allez, peut-être à égalité avec Ikea… 

Lego, marque la plus créative de l'histoire ?
Lego, marque la plus créative de l'histoire ?

25.000

Soit le nombre de tableaux Pinterest créés par Ikea dans le but de délaisser peu à peu son catalogue papier au profit d’une version digitale, totalement gratuite et d’une redoutable efficacité puisque se propageant d’elle-même à travers les recherches des utilisateurs.

La firme suédoise continue ainsi son travail de sape d’une stratégie digitale tout terrain entamée il y a quelques temps pour toucher au maximum les étudiants, en utilisant le ciblage par mot-clé et les épingles sponsorisées : IKEA avait vu alors une augmentation du taux de clic de 72 % et une réduction du coût par clic de 37 % de 2017 à 2018.

Ca vous dit peut-être quelque chose, ce salon ?
Ca vous dit peut-être quelque chose, ce salon ?

Toujours aussi créative sur le terrain stratégique, les suédois le sont aussi depuis longtemps sur leur publicités pures et dures, comme le prouve leur dernière campagne basée sur la reconstitution de décors de série culte… avec du matériel IKEA. Génial. 

C'est quand même bien fait, hein
C'est quand même bien fait, hein

1.4

Soit le nombre de français (en millions) dont les données personnelles « piratées » sur plus de 208 sites e-commerce sont désormais à vendre sur le dark web. Des données (identité, adresse mail, adresse postale, numéro de téléphone) volées en utilisant la méthode bien connue du pishing (ou hameçonnage, qui consiste à usurper l’identité d’une personne de confiance), et qui sont maintenant disponibles aux prix imbattables de 2 à 4 euros pièce.

Combien ?Combien ?

C’est en réalité le site de cybersécurité Zataz qui a mis la main sur la liste des boutiques concernées par le vol de données et la propose sur son site internet afin que vous puissiez vous protéger, dans le doute. Ou vous abonner à leur service qui vous permettra de retrouver ces informations détenues par des gens mal intentionnés.

66

Soit le pourcentage d’américains qui achètent aujourd’hui uniquement en ligne leurs livres et autres produits culturels. Un chiffre impressionnant auquel il faut rajouter 17% d’indécis qui oscille entre Amazon et le bouquiniste du coin, et 17% d’autres irréductibles qui eux restent fidèles à leur petit magasin local.

Reste à ce petit magasin local à justement se créer un site e-commerce ? Il semblerait que ce soit bien sa seule option de survie devant l’expansion du shopping online. Selon la même étude, ils ne sont encore que respectivement 7% et 9%  à acheter online leurs produits alimentaires, périssables ou non. Les Wal-Mart ont eux un peu moins de souci à se faire… 

Ce que les américains achètent online !
Ce que les américains achètent online !

9.2

Soit le score de volatilité des SERPs observé par l’outil SEMrush Sensor le 27 mars dernier aux États-Unis, suite à la dernière mise à jour globale de l’algorithme Google. Un score qui indiquait sans contexte que tous les secteurs avaient été touchés par cet update, avec des pages de résultats de recherches complètement bouleversées.

9.2, score à battre donc pour cette nouvelle mise à jour « en profondeur » annoncée en avance (une fois n’est pas coutume) par Google et qui a commencé le 3 juin dernier. C’est peut-être le bon moment pour vous d’intégrer notre widget SEMrush Sensor à votre site web, histoire de ne pas être pris au dépourvu… 

La volatilité record de mars dernier aux USA
La volatilité record de mars dernier aux USA

14.7  

Soit, en millions, le nombre de demandeurs annuels d’un visa pour les États-Unis. Qui devront très prochainement ajouter une nouvelle étape à ce parcours du combattant déjà aux frontières du réel. En plus de répondre à une liste de questions digne de Guantánamo, depuis le 1er juin 2019 les personnes qui souhaitent rentrer sur le territoire américain devront également fournir leurs identifiants d’accès à toutes les plateformes sociales qu’ils ont été amené à fréquenter ces cinq dernières années (sans les mots de passe quand même, il ne faudrait pas abuser). 

Capture d'écran des questions pour les demandeurs de visa pour les Etats-Unis
Capture d'écran des questions pour les demandeurs de visa pour les Etats-Unis

La capture d’écran réalisée par l’avocat Greg Siskind est assez éloquente, vous aurez le choix entre pas moins de 20 réseaux parmi lesquels les grands classiques LinkedIn ou Facebook, mais aussi You Tube et Instagram. Tant pis pour votre vie privée donc, l’entrée sur le territoire américain sera désormais à ce prix. D’autant qu’on ne pense pas que le but de la manœuvre soit de vérifier que vous êtes effectivement un gros loser qui possède encore un compte MySpace en 2018. Vous pourrez toujours vous consoler en vous disant que Tinder et Grindr ne sont pas dans la liste… 

Social Media Poster

Programmez votre prochaine Pinterest publication

ADS illustration

Le numéro complémentaire : 4400 

Comme la regrettée série de USA Network, mais aussi comme le nombre de requêtes mensuelles concernant le grand espoir du football français Jonathan Bamba, touché à la cheville contre ces satanés anglais. 

Mais attendez, ne partez pas tout de suite, on ne va pas parler (que) football dans la suite de ce mini-article consacré en réalité aux occurrences homonymiques. Pour ceux qui suivent un peu le foot, la blessure de Jonathan Bamba est une info importante à l’aube d’un mercato d’été qui s’annonce mouvementé et où le destin d’un des meilleurs joueurs de Ligue 1 de cette année pourrait se nouer. L’outil Topic Research de SEMrush montre d’ailleurs l’importance du football pour le mot clé « bamba ».

Avec le mot clé le plus important, l'anglais Hamza Choui... Chouk... enfin, l'anglais
Avec le mot clé le plus important, l'anglais Hamza Choui... Chouk... enfin, l'anglais

Mais figurez-vous que Jonathan n’a pas l’apanage exclusif du nom « bamba », contrairement à ce que cette rosace pourrait nous faire croire ! Car pour tous ceux qui ne suivent pas le football (exclusif : la liste des français qui s’en foutent complètement du foot devrait être bientôt rendue publique par nos confrères des Football Leaks), « Bamba » peut aussi être le nom d’un basketteur américain des Magic d’Orlando, un e-shop suédois, une marque de slip australienne, un rugbyman une collation israélienne aux arachides, un (très mauvais) film de 1987 avec Lou Diamond Phillips dans le rôle du chanteur Ritchie Valens, celui à qui on doit cette chanson qui devrait aisément se classer dans le top des musiques qu’on ne peut plus écouter aujourd’hui sans avoir envie de tuer quelqu’un.

Sur Google, Bamba serait-il uniquement le nom d'un joueur de foot ?
Sur Google, Bamba serait-il uniquement le nom d'un joueur de foot ?

Autant de résultats de recherche que Google France ne nous montre pas, phagocyté qu’il est par le joueur de Lille… Un des (nombreux) résultats étranges du très complexe algorithme de Google (qui a pourtant récemment annoncé vouloir plus de diversité dans ses résultats de recherche), dont de multiples facteurs peuvent expliquer cette situation particulière de phagocytage entre homonymes :

-   la localisation : je suis en France, Google me montre en priorité les résultats liés à la France, hors Jonathan Bamba joue en équipe de France. Et Google sait que je me moque des e-shops suédois comme de mon premier slip, australien ou pas.

-   La langue de la recherche, bien qu’ici Google soit incapable de déterminer si Bamba est un mot français ou israélien, et doit se contenter de checker mes paramètres (de recherche, mais aussi les paramètres de mon navigateur, Chrome en l’occurrence – après vérification, nous obtenons les mêmes résultats phagocytes sur Safari ou Firefox).

-   les trends : Jonathan Bamba vient d’être blessé contre l’Angleterre, il a donc plus d’actualité que son homonyme basketteur, éliminé il y a bien longtemps des play-offs avec les Magics).

-   Les habitudes de recherches et intérêts: je ne suis pas sur la liste des mecs qui s’en foutent du foot, au contraire, et mon travail me pousse à suivre l’actualité du football. Google va scanner mes cookies et me montrera donc plus des résultats liés au football qu’au rugby, que je suis un peu moins. Et toujours privilégier Jonathan Bamba à Demba Bamba, bien que ce dernier soit un international français (critère local) qui vient d’être sélectionné en Équipe de France (critère actualité).

-   Le volume du mot clé de correspondance Jonathan Bamba, plus important fatalement que celui de l’aliment israélien. Dans la data-base française en tout cas, tout change dans l’autre sens si on prétend se trouver à Jérusalem grâce à un petit VPN (laisser tomber les paramètres de région de Google Chrome, ça marche un coup sur huit).

-   L’algorithme de Google lui-même, bien sûr. Et là, bon courage pour déterminer lesquels des milliers de facteurs de ranking vont rentrer en ligne de compte. Tout ce que l’on peut constater, c’est que la même recherche sur Duck Duck Go présente plus de variété de résultats… mais un feature snippet complètement archaïque sur le côté droit, Jonathan Bamba ayant quitté le SCO Angers il y a bien longtemps. 

Hey Duck Duck, vous seriez pas un peu à la bourre ?
Hey Duck Duck, vous seriez pas un peu à la bourre ?

Quant à Bing, il offre même encore plus de diversité, avec un double-widget intéressant sur le côté droit, et des vidéos qui ratissent large, nous rajoutant même un humoriste ivoirien dans la liste des homonymes de notre Bamba national. 

Bing, boum, bam
Bing, boum, bam

 Dernier fait marquant, et pas des moindres : comment aucun de nos moteurs de recherche préféré ne nous montre de résultats vidéos de la bouleversante vidéo de Pierre Billon, « comme une bamba triste » ? Si vous pensiez que vous alliez avoir la Bamba de Ritchie Valens dans la tête toute la journée à cause de cet article, essayez donc un peu de cliquer là-dessus, pour voir. Pierre, je veux ton sweat-shirt.

C'est tout pour ce mois-ci ! Abonnez-vous à la page Facebook de SEMrush France pour suivre au quotidien les chiffres du jour SEMrush... ou patientez jusqu'au mois prochain pour un nouveau digest ! 

L’outil SEO Writing Assistant

Optimisez votre contenu dans Google Docs et sur WordPress !

ADS illustration
Author Photo
Jonathan HenaultContent Marketing Manager pour Semrush France, Jonathan est l'homme par qui le scandale arrive, mais en prenant son temps. Responsable du blog français sur lequel il publie régulièrement des études et autres articles de vulgarisation plus ou moins sérieux, il aime aussi bien s'entourer. Ecrivez-lui donc si vous voulez participer !
Subscribe to learn more about Actualités du secteur
By clicking “Subscribe” you agree to Semrush Privacy Policy and consent to Semrush using your contact data for newsletter purposes