Pourquoi et comment devenir une organisation « data driven » ?

Hugo Le Bras

Dec 01, 20219 min read
organisation data driven

Une culture data vous permet de valoriser au maximum les données clients que vous possédez. Ce n’est pas seulement une affaire d’outils technologiques pour traiter et exploiter ces données, c’est aussi un ensemble d’approches humaines, d’organisation et de travail à adopter.

Vous lisez le bon article pour comprendre à quoi correspond un culture data driven et découvrir comment la mettre en place au sein de votre entreprise !

Comprendre la notion d’organisation « data driven »

Qu’est ce qu’une vraie culture data ?

Si l'acquisition de technologies telles que les outils de veille stratégique et la constitution d'une équipe d'experts en données sont à la portée de la plupart des organisations, il est beaucoup plus difficile de faire évoluer les mentalités et d'instaurer une culture. Bien sûr, comme la culture du travail, une culture data doit être initiée par la direction générale et doit s’appliquer à tous les niveaux de l'organisation.

Placer les données au centre du travail effectué depuis le processus de recrutement jusqu'à la communication des résultats, mettre à la disposition des employés les outils d'analyse appropriés et adopter une stratégie en matière de données sont autant de moyens de garantir la mise en place d'une culture data driven efficace.

Une organisation data driven est une organisation qui utilise les données de manière efficace et cohérente dans son processus décisionnel à tous les niveaux de l'organisation.

Cela signifie conduire le changement, innover, ravir les clients et améliorer la productivité des employés grâce au pouvoir des données.

Les piliers de la culture data au sein de l’organisation

Vous pouvez évaluer vos performances en matière de culture data grâce au social intelligence, mais rentrons dans le vif du sujet en découvrant 4 fonctionnements clés d’une entreprise data driven.

  • L’entreprise a démocratisé les données dans toute l’organisation

Une culture data ne peut être encouragée que si tout le monde dans l'entreprise peut accéder aux données qu'il souhaite d’une manière intuitive et sans problème. Personne ne doit avoir à consulter les analystes de données de son service informatique, cela retarde d’autant plus le processus de prise de décision.

Les entreprises data driven sont parvenues à démocratiser les données en utilisant des solutions de veille stratégique alimentées par des analyses conversationnelles et en rassemblant leurs données dans une source unique pour s'assurer que tout le monde parle le même langage.

  • Les chefs d'entreprise s'appuient sur les données pour prendre des décisions

Les dirigeants d'une entreprise sont les mieux placés pour initier des changements durables, mais pas en se contentant d'un simple discours sur la question. Ils doivent croire aux données et les considérer comme un atout qui ajoute de la valeur à leur processus décisionnel. Adopter une culture data peut grandement améliorer l’efficacité des process de votre entreprise.

Par exemple, externaliser votre force de vente peut vous permettre de gagner beaucoup de temps pour vous concentrer sur l’analyse des données, et ensuite prendre des décisions à partir de ces données pour orienter vos ventes.

Les chefs d'entreprise doivent utiliser régulièrement les données dans leur processus de prise de décision et expliquer aux employés comment les décisions sont prises de manière analytique avec l'aide de la technologie. L'une des façons d'y parvenir est, comme développé précédemment, d'utiliser une solution de BI pour obtenir des informations simplement en quelques secondes.

  • L’organisation a atteint la parfaite maîtrise des données

Si la plupart des entreprises utilisent des données, celles-ci ne jouent en général qu'un rôle de soutien dans les initiatives commerciales. L'une des principales raisons de cette situation est le manque de connaissances en matière de données au sein de l'organisation.

Une entreprise dont les employés possèdent une culture data sera en mesure de comprendre efficacement les données, de converser avec elles et surtout de les utiliser pour prendre des décisions.

Google, qui a maîtrisé la culture de l'apprentissage en lançant le programme "g2g" (Googler-to-Googler), est un excellent exemple d'entreprise qui encourage la culture data.

google culture data
Source : "Googler 2 Googler: How Google mastered P2P learning."
  • Les équipes collaborent librement et organisent des réunions axées sur les données

Une organisation data driven est une organisation qui utilise les données pour unir les équipes de tous les services et organiser des réunions de collaboration. Qu'il s'agisse de l'utilisation d'outils de veille stratégique dans leurs plateformes de collaboration, ou de conversations autour des données, les interactions entre les équipes seront plus fructueuses. 

En adoptant une culture data, les entreprises sont en mesure de prendre des décisions plus sûres.

L'importance de cette culture data driven

Les bénéfices d’une culture data

Les organisations avec une culture data sont bien équipées, résilientes et débordantes d'innovation. Elles relèvent les défis d'un paysage commercial en constante évolution.

  • Mieux tirer parti des opportunités et des tendances de consommation 

L’implantation dans de nouveaux marchés, la création de nouveaux produits et l'innovation sont souvent des prises de décisions risquées. 

Cependant, les entreprises avec une culture data peuvent atténuer efficacement ces risques et prendre des décisions logiques avec des chances de succès optimisées. Elles basent en effet leurs décisions sur les données qu’elles ont à leur disposition. 

Netflix a par exemple utilisé les énormes quantités de données de son analyse prédictive pour garantir le succès de son investissement de 100 millions de dollars dans la série "House of Cards", avec Kevin Spacey.

house of data
Source : Bigwisdom.net

Grâce à la puissance de la prise de décision basée sur les données, Netflix est en mesure de prendre des risques tout en réduisant au minimum ses dépenses lorsqu'il s'agit de lancer de nouveaux titres pour le public. 

  • Augmenter les revenus pour alimenter le résultat net

En adoptant les données, les entreprises seront en mesure de débloquer des opportunités et de développer des solutions qui permettront d'accroître la rentabilité des sources de revenus existantes.

Amazon, par exemple, utilise la richesse de ses données sur les consommateurs, depuis leurs préférences jusqu'à leur historique de navigation et leurs achats récents, pour alimenter son moteur de recommandation de produits.

Cela lui permet de recommander de manière transparente des produits avec ses fonctions "fréquemment achetés ensemble" pendant le paiement. Ce seul élément contribue à générer environ 35 % des revenus de l'entreprise.

  • Créer des solutions centrées sur le client

Les clients sont le moteur du chiffre d'affaires et, grâce à la puissance de la prise de décision basée sur les données, les entreprises seront en mesure de développer des solutions qui répondent spécifiquement aux besoins de leurs clients.

  • Constituer des équipes plus efficaces et productives

Pour une entreprise avec une organisation data driven, l'utilisation des données ne se limite pas à l'amélioration de l'expérience client ou au lancement de nouveaux produits. 

Grâce à l'utilisation des données RH, l'analyse des collaborateurs permet aux entreprises de constituer des équipes plus efficaces et de mieux gérer les talents, en particulier dans un monde où le travail à distance devient la norme suite à la pandémie de COVID-19.

Walmart, comme de nombreux supermarchés, est confronté aux problèmes de turnover et d'attrition élevées des employés. Grâce aux données et à l'analyse, l’entreprise a pu déterminer que la perte d'un collaborateur en moins de 90 jours représentait une perte nette pour l'entreprise, et que des millions de dollars sont économisés pour une réduction du turnover de 1 %.

Cette prise de conscience, grâce aux données, a incité l'entreprise à prendre des mesures telles qu'un meilleur développement des talents et la dépense d'un milliard de dollars US pour augmenter le salaire de ses employés. Cela permet de constituer des équipes internes plus fortes qui se traduisent par un meilleur service à la clientèle et une main-d'œuvre plus productive.

Les obstacles à cette nouvelle culture d'entreprise

Instaurer une organisation data driven dans votre entreprise est un bon moyen de piloter sa croissance. Cependant, cela n'est pas facile en raison des défis suivants :

  • Manque de personnel technique : La science des données est un domaine assez récent, par conséquent, peu de personnes ont les bonnes compétences pour travailler avec des données. Les employés doivent être formés à la fois théoriquement et pratiquement pour extraire des informations commerciales précieuses des ensembles de données et faire en sorte que l'organisation soit davantage data driven.
  • Absence d'un outil ETL (Extract, Transform and Load) : Cela se produit dans certains cas lorsque les entreprises ne sont pas en mesure de suivre correctement le processus ETL. Il faut donc choisir le bon outil pour garantir l'optimisation de ce processus, ce qui rendra l'organisation plus axée sur les données.
processus ETL
Source : Talend
  • Incapacité à collecter des données en temps réel : L'organisation peut également finir par prendre des décisions à partir de données caduques, ce qui peut entraîner de mauvaises décisions commerciales. Cela peut causer un problème entre les employés qui extraient les données pour les analyser et les ensembles de données eux-mêmes. Par conséquent, l'analyse en temps réel est cruciale pour la création d'une organisation data driven.

Malgré les défis présentés ci-dessus, les organisations qui ont mis en place un plan systématique pour relever chacun de ces défis peuvent facilement les surmonter et devenir des organisations data driven.

Devenir une organisation data driven en 5 étapes

1. Définissez les objectifs de l’entreprise et de chaque poste

La première question que vous devez vous poser est “pourquoi opter pour une organisation data driven?”. Vous devez savoir à quel besoin répond l’implantation d’une culture data dans votre entreprise.

Vous devez ensuite vous demander comment exploiter vos données. Les différentes équipes de votre entreprise n'utilisent pas toutes les données de la même manière. Définissez des profils et classez vos collaborateurs selon ces profils. Un data scientist aura par exemple besoin de construire des modèles complexes avec les données, alors qu’un marketer aura besoin de données plus simples à manipuler, comme les résultats de sa stratégie cross canal par exemple.

Une fois que les profils sont attribués, il vous reste à définir les objectifs d’utilisation de données pour chaque profil. Comment vos data scientists doivent-ils utiliser les données ? Qu’attendez-vous de l’utilisation des données par vos marketers ?

Le service marketing aura par exemple besoin de s’appuyer sur des analyses de marché pour prendre des décisions.

2. Evaluez la culture data de votre entreprise

Une fois que ces différents profils sont définis, faites le point sur la culture data de votre entreprise. Pour cela vous pouvez vous entretenir avec vos différents collaborateurs, en étant vigilant sur les points suivants:

  • Les procédures d’intégration des données sont-elles établies et efficaces ?
  • Vos employés se servent-ils des données? Basent-ils suffisamment leurs décisions dessus ?
  • Y-a-t-il une équipe qui s’occupe spécifiquement de l’organisation data-driven ?

3. Faites part des résultats de l’enquête à l’équipe

Il est indispensable que vous analysiez les résultats et que vous en fassiez part aux équipes. Insistez sur ce qui ne fonctionne pas. Si l’organisation des données est mauvaise, si vos collaborateurs ne la comprennent pas, s’ils n’utilisent pas ces données et ne basent pas suffisamment leurs décisions dessus, vous devez absolument leur communiquer.

4. Fédérez vos équipes

Si tous les points évoqués plus haut ne sont pas correctement respectés, vous devez procéder à des améliorations dans la culture data de votre entreprise.

Changer n’est jamais facile, prenez donc le temps d’expliquer les changements nécessaires à vos collaborateurs. Encore une fois, une culture data repose d’abord sur le mindset de votre équipe et pas seulement sur les outils technologiques à votre disposition. 

5. Evaluez ces changements et améliorez les

Ne vous précipitez pas, établissez les changements à opérer étape par étape. Constituez vous une feuille de route et mettez en place des KPIs pour mesurer les progrès acquis. Cela vous permettra donc de savoir quelles étapes corriger. 

On ne le dira jamais assez, mais la culture data de votre entreprise est en premier lieu une approche humaine et systématique à avoir ! Ne faites donc pas l’erreur d’être trop centré sur les outils, et pas assez sur l’approche de vos collaborateurs.

Author Photo
Hugo Le BrasGrowth Markter chez Octolis, une solution logicielle qui donne aux équipes marketing l‘autonomie de croiser toutes leurs données clients et d‘alimenter leurs outils opérationnels (marketing automation, CRM, Ads, Service client)