fr
English Español Deutsch Français Italiano Português (Brasil) Русский 中文 日本語
Soumettre un article
Voir les blog

La checklist SEO pour 2019 #semrushconf

61
Wow-Score
Le Wow-Score montre la capacité d'engagement d'un billet de blog. Il est calculé en fonction de la corrélation entre le temps de lecture actif de l'utilisateur, sa vitesse de défilement et la longueur de l'article.

La checklist SEO pour 2019 #semrushconf

Alina Petrova
La checklist SEO pour 2019 #semrushconf

Au début de l'année, il est très important de planifier ses actions et de fixer les priorités afin d'obtenir les meilleurs résultats possible. Pour vous donner quelques pistes, nous avons préparé un recap du webinaire "La checklist SEO pour 2019" qui a couvert de nombreuses tactiques d’optimisation tout en offrant une multitude de conseils avisés. Il a été présenté avec beaucoup de bonne humeur et un grand esprit de synthèse par Jason Barnard, qui était accompagné de 4 experts en référencement naturel : Hugo ScottValeria HadjigeorgiouAlexandre Santoni et un invité surprise Aymen Loukil

Preview: Boîte à outils SEMrush pour le SEO

SEMrush est une véritable référence en matière de marketing digital, utilisée par plus de 2 millions spécialistes dans le monde. Notre suite comprend plus de 25 outils pour les spécialistes en SEO, PPC, Content Marketing, SMM et stratégie digitale. SEMrush offre un ensemble d’outils essentiels pour le référencement. Dans cet ebook, vous trouverez les informations complètes, des astuces et des...

Obtenez un PDF gratuit

Optimisation technique 

Hugo Scott démarre la discussion sur le thème de la crawlabilité et l’indexabilité, et nous donne d’emblée un conseil important :

Après les fêtes, en janvier, la première chose à faire, c’est de nettoyer votre site.

— Hugo Scott

En effet, il a pu constater avec ses clients qu’il y a toujours des quantités de pages et de problèmes dont on ne soupçonne même pas l’existence. Pour ce faire, il recommande de suivre trois étapes :

  • Faire un crawl (SEMrush donne toutes les informations, les alertes, etc.). On obtient une liste d’URL avec des codes indiquant leur état.

  • Nettoyer les URL. Il faut absolument s’occuper des liens cassés.

  • Vérifier aussi avec la Search Console (très bonne combinaison avec SEMrush).

Alexandre Santoni nous parle ensuite du HTTPS. L’avantage de passer en HTTPS maintenant, c’est que Google met beaucoup moins de temps à comprendre la migration qu’il y a quelques années. C’est un processus plus fluide et donc moins stressant qu’avant. C’est de toute façon une nécessité absolue, répète Alexandre.

Pour cela, il faut :

  • Bien gérer les redirections, page à page ;

  • Penser à rediriger les médias en HTTPS ;

  • Rediriger tous les liens internes vers la page en HTTPS ;

  • Recréer une propriété sur Search Console, sinon la data ne remonte plus.

Mobile, mobile... encore du mobile !

Valeria Hadjigeorgiou prend la parole sur un sujet très populaire aujourd’hui : Mobile First et Mobile Friendly.

C’est la vitesse de l’expérience sur mobile qui est vraiment l’aspect principal et fondamental !

— Valeria Hadjigeorgiou

L’optimisation de la vitesse est donc la priorité des priorités. Ensuite, il faut savoir évaluer au cas par cas ce que veut dire être mobile friendly. Pour Valeria, il s’agit plutôt d’un travail de recherche que d’une simple checklist. Il faut guetter les signaux des utilisateurs, car c’est eux qui vont influencer Google pour le positionnement. C’est un "work in progress".

Il faut évaluer cas par cas ce que cela veut dire "être mobile friendly”. C’est un travail de recherche plutôt qu’une simple checklist.

— Valeria Hadjigeorgiou

Jason Barnard nous parle ensuite d’AMP. Pour lui, la grande question, c’est : est-ce qu’il faut le faire ou pas ? Selon l’expérience de Jason, l’avantage direct sur le ranking est négligeable. Par contre, l’expérience utilisateur est beaucoup plus rapide, donc il peut y avoir des effets bénéfiques à terme sur le positionnement. La question qu’il faut donc se poser, c’est si l’expérience utilisateur est meilleure ou moins bonne avec l’AMP. Jason recommande également un contrôle soutenu, car il y a souvent des problèmes. Si vous n’avez pas les moyens humains pour cette surveillance, il vaut mieux passer à côté de l’AMP.

Aymen Loukil est l’invité surprise ! Il développe ses idées sur la vitesse. Nous vivons en réalité dans un web qui est très lent, nous confie-t-il.

50% des sites dans le monde prennent 13 secondes à se charger.

— Aymen Loukil

La vitesse est un sujet central, qui impacte le SEO et l’expérience utilisateur, et donc la notoriété de la marque.

Comme astuce pratique, Aymen nous conseille de ne prendre qu’un seul KPI et de faire focus dessus. Avant on s’intéressait beaucoup aux métriques serveur, mais aujourd’hui la tendance s’est inversée : on s’intéresse plus aux KPI de l’utilisateur. Pour cela, c’est simple, mettez-vous à la place du client.

Balises Schema et HTML5 Sémantique

Hugo aborde ensuite le problème des Balises Schema. C’est vraiment la meilleure manière d'expliquer à Google qui vous êtes et ce que vous faites sans qu’il ait à digérer toute la page. Hugo insiste beaucoup sur le numéro de téléphone (il doit être le même partout sur votre site) et l'utilisation des sameAs qui renforce la crédibilité de votre site.

Une nouvelle balise va prendre de plus en plus d’importance, celle du speakable content. Elle indique quelle partie de la page peut être lue à haute voix par l’assistant vocal.

Google n’a plus besoin de chercher ce qu’il va dire, on lui donne un identifiant CSS.

— Hugo Scott

Enfin, pour ce qui est du Schema Markup, il sert à valider ce que Google a déjà probablement compris sur votre page. Inutile donc de lui faire dire quels éléments ne sont pas présents sur votre page : ce type de spam ne fonctionnera pas.

Hugo enchaîne sur le HTML5 Sémantique. Alors que les balises standards sont neutres, les balises sémantiques signalent très clairement à Google que le header et le footer sont des parties fonctionnelles, qu’il ne faut donc pas les prendre en compte pour déterminer le contenu de la page. Ensuite, Hugo conseille d’utiliser la fonction aside pour isoler ce qui ne se réfère pas au thème principal de la page (par exemple, les redirections vers la page abonnement). Ainsi, tout sera parfaitement clair pour Google.

Le HTML sémantique donne un rôle à chaque élément de la page, ce qui permet à Google de se concentrer sur le contenu principal.

— Jason Barnard

Jason présente le nouvel éditeur de Wordpress : Gutenberg. Il permet de tout diviser en blocs, et donc, en quelque sorte, effectue le travail du HTML sémantique automatiquement à votre place. Jason pense que les gens qui font du SEO adorent cette nouvelle version, tandis que les journalistes la détestent, car elle les limite en termes de présentation du contenu.

Philosophiquement, cette version apporte un point très important : on ne doit plus penser en page web. On doit penser en blocs !

— Jason Barnard

En effet, chaque page est un bloc dans le site, et à l’intérieur de chaque page on a des blocs. Si votre page web est divisée en blocs répondant à des questions précises et que vous communiquez cette information à Google grâce à un markup, vous avez beaucoup plus de chances d’apparaître en Featured Snippet

Valeria nous donne des astuces pour la Answer Box. Quand il s’agit d’optimiser son site pour la position zéro et l'Answer Box, le premier aspect sur lequel il faut se concentrer, c’est la forme, la structure du contenu.

Le facteur qui fait la différence c’est d’avoir un site avec une structure cohérente.

— Valeria Hadjigeorgiou

Mais le contenu en lui-même est aussi important : il faut comprendre quel type de contenu se prête à ce type de questions, qui sont souvent très génériques.

Valeria conseille de s’attacher à la formulation exacte de la requête. Il faut donc bien identifier la question que posent les utilisateurs, ce qui implique des recherches. Par exemple, il peut être utile de lire les forums, ou même les avis sur un produit. On comprend ainsi les préoccupations des utilisateurs.

Expérience utilisateur 

Hugo reprend la main pour nous parler du parcours client Google. La page de résultats de recherche représente le premier aperçu de votre site pour l’utilisateur. Le meta title doit donc renforcer l’intention de recherche, tandis que la description a plutôt pour fonction de rassurer et de donner envie d'aller sur le site.

Valeria aborde le thème de l’arborescence. Il y a encore quelques années, quand il s’agissait de construire un nouveau site et penser au développement, à la logique, à l’architecture, on se trouvait souvent en conflit avec tout ce qui touchait à la stabilité et au SEO, mais depuis peu on est en train de comprendre que les deux aspects sont vraiment connectés.

Il faut comprendre quel est l’intérêt initial de l’utilisateur et comment cet intérêt se développe au fur et à mesure de son parcours.

— Valeria Hadjigeorgiou

Les contenus plus informationnels sont là pour créer une première connexion avec les utilisateurs. Ensuite, il s’agit d’intégrer le contenu lié à l’acquisition dans un style très simple et fluide. Il faut savoir garder un certain équilibre entre la qualité et la quantité.

Alexandre intervient sur l’expérience utilisateur. Pour cela, il introduit la notion de taux de rebond moteur : l’internaute entre une requête, il clique sur votre résultat, et là, soit il a sa réponse, soit il ne l’a pas et il poursuit sa recherche. C’est un indicateur de pertinence pour Google. L’idée est donc maintenant de se demander comment faire pour que l’internaute ait sa réponse le plus rapidement possible afin qu’il n’aille pas chercher ailleurs. Cela peut améliorer votre positionnement.

Le SEO n’est plus une brique qui peut être utilisée toute seule, c’est quelque chose qui va s'imbriquer sur tout un tas d’aspects marketing.

— Alexandre Santoni

Ensuite, il faut amener l’internaute vers l’objectif que l’on souhaite.

Alexandre enchaîne sur la notion d’objectifs. Il conseille de s’intéresser aux objectifs SMART, mais aussi de ne pas se noyer sous les données. Il nous propose 3 types de KPI :

  1. Combien de visiteurs vous voulez sur tel type de page ? La segmentation en types de page permet de former de véritables objectifs.
  2. Combien de pages actives, c’est-à-dire qui génèrent du trafic SEO ? À vous de fixer la limite de temps.
  3. Quelle volumétrie de mots clés positionnés dans le top 3, dans le top 10, à telle date ?

Moins de liens, plus de qualité

Valeria passe à l’acquisition de liens en 2019. Même si dernièrement on entend moins parler de link building, c’est un aspect d’optimisation toujours important. Dans le futur, en revanche, l’idée de pertinence va prédominer : peut-être moins de liens, mais plus de qualité et de pertinence. Pour cela Valeria insiste sur l’idée de continuité, il vaut mieux penser à des projets d’acquisition de liens, plutôt qu’à des campagnes.

Créer des contenus en série provoque l’intérêt et renforce l’engagement.

— Valeria Hadjigeorgiou

Jason confirme son analyse en insistant sur la notion de niche : il faut acquérir des liens dans votre marché.

Recherche vocale 

Alexandre traite ensuite du sujet de la recherche vocale. Même s’il n’est pas forcément convaincu par les prévisions chiffrées qu’on entend ici ou là, Alexandre est persuadé que la recherche vocale prend de plus en plus d’importance. On se dirige donc vers un langage conversationnel.

On va finalement poser la question à Google comme "presque" si on la posait à son voisin.

— Alexandre Santoni

Pour s’y préparer, il conseille de lister les questions liées à votre business telles que vous les poseriez à votre voisin, puis de regarder ce que donnent les résultats naturels avec ce type de questions. Vous serez alors en mesure de prévoir un projet pour que votre site web puisse répondre à ces questions conversationnelles.

Acquisition multi-canal

Aymen intervient sur l’acquisition multi-canal. Cependant, il faut équilibrer ses investissements et ne pas tout miser sur le SEO. Aymen recommande d’être multi-canal dans son approche du marketing et de la visibilité. Pour tous ceux qui ont des filiales et des magasins, il faut penser "digital in store", c’est-à-dire l’expérience qui vient du web et qui va jusqu’au magasin. Tout ce parcours doit être quantifié et suivi.

Valeria prend la parole sur le Knowledge Graph. Plutôt que de vouloir optimiser le graph de connaissance en soi, il vaut mieux chercher à optimiser sa présence sur le web. Valeria conseille de bien s’occuper de Google My Business : avoir une gestion continue et compréhensible. Par ailleurs, il faut s’assurer que toutes les informations nous concernant sur d’autres sites sont cohérentes.

Surtout, il ne faut pas hésiter à communiquer directement avec Google. Écrire au service client de Google My Business peut vraiment vous aider à résoudre un problème.

— Valeria Hadjigeorgiou

Jason conclut ce webinar sur le E-A-T : ExpertiseAuthority, Trust (Expertise, Autorité, Fiabilité). Même si ça ne fait pas partie de l’algorithme de Google, les Consignes aux webmasters en parlent beaucoup. Les pages "À propos" et les pages "Auteurs" sont très importantes, non pas parce qu’elles affectent directement le ranking, mais parce que Google est en train d’intégrer petit à petit, avec du machine learning, l’idée E-A-T.

Nous remercions Jason d’avoir animé ce webinaire passionnant, ainsi que les quatre experts pour leurs conseils stratégiques d’optimisation en 2019.

Alina Petrova
SEMrush

SEMrush employee.

Speaker, blogger and Content Marketing expert with more than 5 years of experience in content creation and distribution. Creator of the French SEMrush Blog, one of the most popular corporate marketing blogs in France. Passionate about languages, modern art and new technologies.
Partager cet article
ou

Commentaires

2000
Laurent
Amateur

Participe sporadiquement aux conversations.

J'adore les check list... très pratique! merci
Khier Saidani
Assistant

Un membre expérimenté qui est toujours ravi d'aider les autres.

J'ai visionné cette vidéo. J'ai beaucoup aimé leurs interventions de ces experts. Continuez comme ça. Bravo à tous !
Olivier Amici
SEMrush

SEMrush employee.

Merci à tous les experts pour cette superbe conférence !

Envoyer un feedback

Your feedback must contain at least 3 words (10 characters).

Nous n’utiliserons que cet email pour vous répondre concernant votre feedback. Politique de confidentialité

Thank you for your feedback!

Système de classement de la communauté

Le classement de notre communauté SEMrush reflète votre degré de reconnaissance professionnelle dans notre communauté. Nous apprécions les contributions de qualité, de sorte que les membres haut gradés bénéficieront d'offres intéressantes. Participez aux discussions, écrivez des messages et intervenez dans des webinaires, soyez chaleureux et serviable, et vous finirez par atteindre le sommet de l’échelle.

  • Novice
    Tout juste inscrit ou trop timide pour participer.
  • Amateur
    Participe sporadiquement aux conversations.
  • Assistant
    Un membre expérimenté qui est toujours ravi d'aider les autres.
  • Maître
    Un membre vétéran de la communauté.
  • Pro
    Pose d'excellentes questions et apporte des réponses brillantes.
  • Expert
    Apporte des informations précieuses et de la profondeur aux conversations.
  • Guru
    Un grand sage du marketing numérique.
  • Superstar
    Sait tout... enfin presque.
  • Légende
    Ce n'est pas simple d'arriver jusqu'ici !