fr
English Español Deutsch Français Italiano Português (Brasil) Русский 中文 日本語
Voir le blog
Olivier Amici

La seule checklist SEO dont vous aurez besoin en 2020 : 41 bonnes pratiques

76
Wow-Score
Le Wow-Score montre la capacité d'engagement d'un billet de blog. Il est calculé en fonction de la corrélation entre le temps de lecture actif de l'utilisateur, sa vitesse de défilement et la longueur de l'article.
Cet article est en Français
Olivier Amici
Cet article est en Français
La seule checklist SEO dont vous aurez besoin en 2020 : 41 bonnes pratiques

Si vous cherchez une checklist SEO qui vous aidera à augmenter le trafic organique de votre site et son rang sur Google, vous venez de la trouver.

Nous avons établi la checklist ultime dont vous avez besoin pour assurer le succès de votre référencement en 2020 : il s'agit de 41 points et tâches à connaître.

Des bases de l'optimisation pour moteurs de recherche (SEO) aux incontournables lors de l'analyse de vos signaux off-page, servez-vous comme d'un point de référence pour vous assurer que votre site respecte les meilleures pratiques et que vous n'êtes pas freiné par des problèmes que vous auriez manqués.

Voici les principales catégories que je vais aborder dans ce guide :

Comment utiliser cette Checklist SEO

Nous avons divisé cette checklist en sections qui couvrent les principaux domaines d'intérêt du SEO ; les bases, la recherche de mots clés, le SEO technique, le SEO on-page et le contenu et les facteurs off-page.

Il y a de fortes chances que votre site couvre déjà un grand nombre de ces points, et si c'est le cas, c'est très bien !

Cependant, nous savons également que tous les sites Web peuvent être améliorés, et nous sommes convaincus que vous trouverez au moins quelques bonnes pratiques que vous aurez négligées.

Il est possible que certains de ces points ne vous concernent pas, et c'est normal !

Parcourez la liste, comparez-les à votre site, résolvez les problèmes et maximisez les opportunités là où vous le pouvez. Le succès du référencement ne vient pas simplement du fait de suivre une checklist, mais bien de la capacité à surclasser vos concurrents ; vous devez vous assurer que vous couvrez au moins la plupart de ces points.

Checklist des principes de base du SEO

Si vous n'avez pas les bases, votre site aura du mal à être classé par rapport aux termes concurrents.

Les points suivants sont essentiellement des tâches administratives, mais constituent les bases de la mise en œuvre d'une stratégie SEO réussie.

1. Configurez Google Search Console et Bing Webmaster Tools

Google Search Console est un outil essentiel qui vous fournit des informations précieuses sur les performances de votre site ainsi qu'une mine de données que vous pouvez utiliser pour accroître la visibilité et le trafic organique de votre site.

image-20200709163947-1.png

Bing Webmaster Tools est la plateforme équivalente, fournissant simplement des données et des informations pour le moteur de recherche du même nom.

image-20200709163947-2.png

Ces outils très importants vous permettent de visualiser les termes de recherche et les mots clés pour lesquels les utilisateurs trouvent votre site sur les SERP, de soumettre les sitemaps, d'identifier les erreurs d'exploration, et bien plus encore.

Si vous ne les avez pas encore configurés, faites-le maintenant, et remerciez-nous plus tard.

2. Configurer Google Analytics

Sans les bonnes données, vous ne pouvez pas prendre les bonnes décisions.

Google Analytics est un outil d'analyse gratuit qui vous permet de visualiser des données et des informations sur le nombre de personnes qui visitent votre site, qui elles sont et quel est leur engagement sur ce dernier.

image-20200709163947-3.png

Notre guide vous montrera tout ce que vous devez savoir sur l'outil en tant que débutant, y compris comment le configurer et les rapports qui vous seront les plus utiles. Une chose est sûre : vous ne pourrez pas mener de stratégie SEO réussie sans lui.

Vous devrez également connecter Google Analytics et Google Search Console pour importer les données de cette dernière.

3. Installez et configurez un plug-in SEO (si vous utilisez WordPress)

Si vous utilisez WordPress comme CMS (ce qui est fort probable, étant donné qu'il alimente actuellement 35 % du web), nous vous recommandons d'installer et de configurer un plug-in SEO pour fournir les fonctionnalités et les caractéristiques dont vous avez besoin pour la bonne optimisation de votre site.

Dans la checklist SEO pour WordPress publiée récemment par SEMrush, nous vous avons suggéré des plug-ins SEO. Quel que soit le plug-in que vous choisissez, cela dépend de vos préférences personnelles, mais voici trois options intéressantes.

Si vous utilisez un CMS différent de WordPress, contactez votre développeur pour savoir si vous devez installer un module ou un plug-in SEO dédié ou si les fonctionnalités dont vous avez besoin sont incluses dès le départ.

Plug in SEO est, par exemple, l'une des applications de référencement les plus populaires de Shopify. 

4. Générez et soumettez un sitemap

Le but d'un sitemap est d'aider les moteurs de recherche à décider quelles pages doivent être explorées et quelle est la version canonique de chacune d'entre elles.

Il s'agit simplement d'une liste d'URL qui précise le contenu principal de votre site afin de s'assurer qu'il est bien exploré et indexé.

Formulé dans les termes de Google :

Un sitemap indique à Google les fichiers que vous jugez importants sur votre site et fournit également des informations précieuses sur ces fichiers. Par exemple, il permet d'indiquer la date de dernière mise à jour d'une page, sa fréquence de modification et les versions qui existent dans d'autres langues.

Google prend en charge un certain nombre de formats de sitemap différents, mais le XML est le plus utilisé. Vous trouverez généralement le sitemap à l'adresse suivante https://www.domain.com/sitemap.xml 

Si vous utilisez WordPress et l'un des plug-ins mentionnés ci-dessus, vous constaterez que la génération d'un sitemap est une fonctionnalité standard.

Sinon, vous pouvez générer un sitemap XML avec l'un des nombreux outils de génération de sitemap disponibles. En fait, nous avons récemment mis à jour notre guide ultime pour les sitemaps XML, qui inclut nos principales recommandations.

Une fois que vous avez généré votre sitemap, assurez-vous qu'il est soumis à Google Search Console et à Bing Webmaster Tools.

image-20200709163947-4.png

Veillez à mentionner également votre sitemap dans votre fichier robots.txt.

5. Créez un fichier robots.txt

Tout simplement, le fichier robots.txt de votre site indique aux robots des moteurs de recherche les pages et les fichiers que les robots peuvent ou ne peuvent pas demander sur votre site.

Le plus souvent, il sert à empêcher certaines sections de votre site d'être explorées et n'est pas destiné à être utilisé comme un moyen de désindexer une page web et d'empêcher son affichage sur Google.

Vous trouverez le fichier robots.txt de votre site à l'adresse https://www.domain.com/robots.txt

Vérifiez si vous en avez déjà un.

Si vous ne le faites pas, vous devez en créer un – même si vous n'avez pas besoin actuellement d'empêcher l'exploration des pages web.

Plusieurs plug-ins SEO pour WordPress permettent aux utilisateurs de créer et de modifier leur fichier robots.txt, mais si vous utilisez un autre CMS, vous devrez peut-être créer manuellement le fichier à l'aide d'un éditeur de texte et le transférer dans la racine de votre domaine.

6. Consultez les actions manuelles de la Search Console

Dans de rares cas, vous pourriez constater que votre site a été affecté négativement par une action manuelle qui lui a été imposée.

Les actions manuelles sont généralement causées par une tentative manifeste de violation ou de manipulation des Consignes aux webmasters de Google, ce qui inclut notamment le spam généré par les utilisateurs, les problèmes de données structurées (à la fois vers et depuis votre site), le contenu fin, le contenu masqué et même ce que l'on appelle le spam pur. 

La plupart des sites ne seront pas touchés par une action manuelle et ne le seront jamais.

Cela dit, vous pouvez en vérifier la présence dans l'onglet « Actions manuelles » de Google Search Console.

image-20200709163947-5.png

Vous serez informé si votre site a fait l'objet d'une action manuelle, mais si vous travaillez sur un nouveau projet ou reprenez un site, ce doit toujours être l'une des premières choses que vous vérifiez.

7. Assurez-vous que Google peut effectivement indexer votre site web

Il n'est pas si rare qu'un site Web ne puisse pas être indexé par Google.

En fait, vous seriez surpris de voir combien de fois un site est soudainement désindexé parce que les développeurs laissent accidentellement des balises « noindex » en place lorsqu'ils font passer le code d'un environnement de mise en scène à un environnement réel.

Vous pouvez utiliser l'outil Audit de site de SEMrush pour vous assurer que votre site Web peut effectivement être exploré et indexé.

Il vous suffit de lancer une exploration : si celle-ci est bloquée, les moteurs de recherche ne pourront pas non plus explorer ou indexer votre site.

Vérifier que les pages principales de votre site qui devraient être indexées le sont effectivement peut vous éviter de nombreux problèmes de dépannage si vous rencontrez des difficultés par la suite.

Checklist pour la recherche de mots clés

Sans un solide processus de recherche de mots clés, vous ne serez pas classé par rapport aux bons termes, et si c'est le cas, votre trafic ne se convertira pas au rythme qu'il pourrait atteindre.

Voici une checklist des tâches essentielles de recherche de mots clés que vous devez vous assurer de traiter pour voir vos efforts SEO récompensés.

8. Identifiez vos concurrents

L'un des moyens les plus rapides de commencer une recherche de mots clés est de trouver les termes qui fonctionnent pour vos concurrents.

D'après nous, tout temps passé à faire des analyses concurrentielles n'est pas du temps perdu.

Lancez votre propre domaine (et vos principaux concurrents) grâce à l'outil Vue d'ensemble du domaine SEMrush, et vous pourrez rapidement identifier vos concurrents dans le même espace et votre visibilité par rapport à eux.

image-20200709163947-6.png

9. Trouvez vos principaux mots clés générateurs « d'argent »

Vous devez savoir quels sont vos principaux mots clés générateurs « d'argent ». Si vous ne l'aviez pas deviné, ce sont eux qui vous feront gagner des clients potentiels, des ventes et des conversions.

Vous les trouverez également sous le nom de mots clés prioritaires et de mots clés de page pilier.

En général, ce sont des mots clés à fort volume et à forte concurrence qui résument vraiment ce que vous proposez, que ce soit au niveau d'un sujet ou d'une catégorie. Prenons par exemple le terme « iphone 11 », qui est considéré comme un mot clé prioritaire.

Vous pouvez utiliser l'outil Keyword Overview pour effectuer des recherches par mot clé autour de vos produits et services, et identifier vos mots clés prioritaires.

image-20200709163947-7.png

Si vous cherchez un guide complet pour apprendre à élaborer une stratégie de contenu basée sur des termes prioritaires, consultez ce super tutoriel.

10. Trouvez des variantes de mots clés de longue traîne

Une stratégie de mots clés sans mots clés de longue traîne n'est pas vraiment une stratégie de mots clés.

En réalité, les mots clés de longue traîne, bien qu'ils soient généralement moins nombreux que les mots clés prioritaires, offrent un taux de conversion plus élevé.

image-20200709163947-8.png

Vous devez vous assurer que votre stratégie SEO cible des variantes de mots clés de longue traîne ainsi que des mots clés prioritaires. Il s'agit à la fois d'optimiser les pages de votre site pour s'assurer qu'elles sont classées en fonction d'une variété de termes associés (vous voudrez inclure des termes de longue traîne liés étroitement entre eux dans le contenu de votre page), mais aussi de pouvoir créer un contenu d'appui qui s'intègre bien à votre contenu principal.

Vous pouvez utiliser l'outil Keyword Magic Tool pour vous aider à trouver les mots clés de longue traîne. 

Il vous suffit d'entrer vos principaux mots clés et de choisir votre pays. L'outil vous renvoie une liste de mots clés dans laquelle vous pouvez modifier le type de correspondance par mots clés larges, expression, mots clés exacts ou mots clés associés.

image-20200709163947-9.png

Pour d'autres idées de longue traîne, l'outil Topic Research peut également vous aider à trouver des variantes de mots clés à cibler ou à utiliser sur l'ensemble de votre contenu. 

11. Créer une Carte de mots clés

Une fois que vous avez identifié vos mots clés cibles, vous devez les faire correspondre aux pages de votre site et identifier les éventuelles lacunes.

Ce guide de cartographie des mots clés le présente comme suit :

Dans sa forme la plus simple, la cartographie des mots clés est un cadre destiné aux mots clés que vous avez choisi de cibler qui reflète la structure de votre site. Motivé par la recherche, le but ultime de la carte est de vous aider à découvrir où optimiser, quel contenu construire et où ajouter de nouvelles pages pour attirer plus de trafic.

— Andrea Lehr

Il est important que vous preniez le temps de vous assurer que vous ciblez les bonnes pages avec les bons mots clés. Le processus décrit dans le guide peut vous aider à obtenir ce résultat du premier coup et à l'utiliser pour alimenter votre stratégie.

12. Analysez l'intention des pages classées

Vous devez vous assurer que le contenu de votre page correspond à l'intention de l'internaute.

Cela signifie qu'il faut prendre le temps d'analyser les pages classées en fonction de vos termes cibles et de s'assurer que votre contenu s'aligne.

Disons que vous cherchez à cibler un terme au niveau national. Vous avez peut-être identifié un volume de recherche élevé et une difficulté réaliste pour les mots clés, mais si les SERP renvoient des résultats locaux, vous ne vous retrouverez pas classé à des positions importantes.

Si vous ne comprenez pas l'intention du contenu classé par Google, vous ne pourrez pas vous assurer que le vôtre s'aligne.

Dans ce guide, apprenez-en plus sur la manière d'identifier l'intention dans la recherche et utilisez ce visuel pratique comme point de départ pour classer les caractéristiques de recherche par type d'intention :

image-20200709163947-10.png

13. Identifiez les questions qui sont posées

Connaître les questions que votre audience se pose peut vous aider à mieux y répondre grâce au contenu de votre site. N'oublions pas que de nombreux sont ceux qui désignent désormais les moteurs de recherche comme des moteurs de réponse.

Vous trouverez une liste de questions relatives à n'importe quel mot clé saisi dans l'outil Vue d'ensemble des mots clés pour vous permettre de voir également le volume de recherche mensuel de ces mots clés.

C'est un excellent point de départ et cela peut être une grande source d'inspiration, surtout si vous saisissez des mots clés plus spécifiques au départ.

image-20200709163947-11.png

De plus, vous pouvez utiliser un outil comme AlsoAsked.com qui scrape et renvoie les résultats de « Autres questions posées » pour trouver d'autres idées et questions auxquelles répondre avec votre contenu.

image-20200709163947-12.png

14. Comprenez la difficulté de classement des mots clés de votre cible

Un tout nouveau site Web va avoir du mal à se classer pour les mots clés concurrents tant qu'il n'a pas acquis une certaine autorité. C'est parfois difficile à entendre, mais c'est la vérité.

C'est pour cela que vous devez comprendre à quel point il sera difficile de vous classer par rapport à vos mots clés cibles, ne serait-ce que pour gérer vos propres attentes (ou celles de votre client ou de vos patrons) concernant le moment où vous commencerez à voir des résultats.

Encore une fois, accédez à l'outil Vue d'ensemble des mots clés, entrez vos mots clés cibles, et vous pourrez voir la difficulté des mots clés ; à savoir la difficulté pour un nouveau site Web de se classer dans les premières pages.

image-20200709163947-13.png

Checklist SEO technique

Le SEO technique vous aide à créer des bases solides et à faire en sorte que votre site puisse être exploré et indexé.

Voici les bonnes pratiques les plus courantes auxquelles vous devez prêter attention.

15. Assurez-vous d'utiliser le HTTPS

Nous sommes en 2020, et le protocole HTTPS est connu comme facteur de classement depuis 2014.

Il n'y a aucune excuse pour ne pas utiliser le cryptage HTTPS sur votre site, et si vous utilisez toujours le protocole HTTP, il est temps de migrer.

Vous pouvez très facilement contrôler que votre site se trouve bien sur HTTPS en jetant un coup d'œil à la barre d'URL de votre navigateur.

Si vous voyez un cadenas, c'est que vous utilisez le HTTPS. Si vous ne le voyez pas, cela veut dire que non.

16. Vérifiez la présence de doublons de votre site dans l'index de Google

Il est vraiment important que vous n'autorisiez Google à indexer qu'une seule version de votre site.

https://www.domain.com
https://domain.com
http://www.domain.com
https://domain.com

Il s'agit là de versions différentes de votre site qui devraient toutes pointer vers une seule.

C'est à vous de choisir une version sans le www ou avec, la plus courante étant https://www.domain.com.

Toutes les autres versions devraient afficher une redirection 301 vers la principale, et vous pouvez le vérifier en saisissant chaque variante dans la barre de votre navigateur.

Si vous êtes redirigé, il n'y a pas de problème, mais si vous constatez que vous pouvez accéder à des versions différentes, mettez en place des redirections dès que possible.

17. Trouvez et corrigez les erreurs de navigation

Vous pouvez identifier rapidement toute erreur d'exploration qui existe grâce à Google Search Console.

Rendez-vous dans le rapport de couverture, et vous verrez à la fois les erreurs et les pages exclues, ainsi que celles qui comportent des avertissements et celles qui sont valables.

image-20200709163947-14.png

Prenez le temps de résoudre les erreurs que vous trouvez, et explorez plus en détail la cause de l'exclusion des URL (dans de nombreux cas, il y a une raison et vous devez la résoudre que ce soit les erreurs 404 ou encore les pages mal canonicalisées).

18. Améliorez la vitesse de votre site

Les sites lents génèrent une expérience utilisateur médiocre.

En fait, Google a récemment confirmé une prochaine mise à jour : « Google Page Experience » pour 2021 qui devrait mettre encore plus l'accent sur l'expérience de l'utilisateur en tant que facteur de classement que ce n'est le cas actuellement.

Vous devez vous assurer que votre site se charge rapidement et accepter que les utilisateurs continuent à en attendre davantage.

Personne ne veut aller sur un site lent. Nous sommes en 2020.

image-20200709163947-15.png

Vous trouverez également les pages à chargement lent signalées en effectuant une exploration à l'aide de l'Audit de site, et vous pourrez également obtenir des informations plus spécifiques en utilisant l'outil PageSpeed Insights de Google.

19. Réparez les liens internes et externes rompus

Les liens rompus sont un autre signe d'une mauvaise expérience utilisateur. Personne ne veut cliquer sur un lien et découvrir qu'il ne mène pas à la page à laquelle il s'attendait.

Votre rapport d'Audit de site contient une liste des liens internes et externes rompus. Vous devez corriger et identifier les problèmes soit en mettant à jour l'URL cible, soit en supprimant le lien. image-20200709163947-16.png

20. Trouvez et corrigez les liens HTTP sur les pages HTTPS

La plupart des sites ont migré du HTTP vers le HTTPS il y a quelque temps, mais il est encore courant de constater que les liens internes pointent vers des pages HTTP, et non vers la version actuelle.

Même lorsqu'une redirection est en place pour diriger les utilisateurs vers la nouvelle page, celles-ci sont inutiles, et vous devez vous efforcer de les mettre à jour dès que possible.

Si seul un petit nombre de liens est incorrect, mettez-les à jour manuellement dans votre CMS. Toutefois, si ces derniers concernent tout le site (ce qui est souvent le cas), vous devez mettre à jour les modèles de page ou effectuer une recherche et un remplacement dans la base de données.

Contactez votre développeur en cas de doute.

21. Assurez-vous que votre site web est Mobile-Friendly

C'est un facteur clé dans la prochaine mise à jour de Google, mais la vraie raison pour laquelle vous devriez vous préoccuper autant de l'ergonomie mobile de votre site est que Google a adopté l'indexation mobile en priorité pour tous les sites à partir de mi-2019.

Si vous n'êtes pas au service d'une expérience mobile, vous constaterez que votre visibilité organique en souffrira.

Vous pouvez tester si votre site est mobile-friendly avec l'outil Mobile-Friendly Test de Google.

image-20200709163947-17.png

22. Utilisez une structure d'URL SEO-Friendly

Une structure d'URL SEO-friendly permet aux moteurs de recherche d'explorer plus facilement vos pages et de comprendre leur contenu. Les URL de vos pages doivent être simples et descriptives.

Voici à quoi ressemble une URL SEO-friendly :

https://www.domain.com/red-shoes/

Par opposition à une chaîne de requête qui n'est pas descriptive :

https://www.domain.com/category.php?id=32

  • Utilisez bien des traits d'union dans vos URL pour séparer les mots ; n'utilisez pas de traits de soulignement (underscore).
  • Raccourcissez  au maximum les URL (une étude de Backlinko a montré que les URL plus courtes ont tendance à être mieux classées).

23. Ajoutez des données structurées

Alors que Google continue à construire un web plus sémantique, le balisage des données structurées devient de plus en plus précieux.

Si vous n'utilisez pas encore de données structurées, vous devez le faire.

En fait, le vocabulaire de Schema.org comprend des formats permettant de structurer les données pour les personnes, les lieux, les organisations, les entreprises locales, les avis, et bien plus encore.

Les données structurées aident vos listes organiques à se démarquer sur les SERP. Dans l'exemple ci-dessous, vous verrez à la fois les avis sous formes d'étoiles et le prix qui améliore le résultat.

image-20200709163947-18.png

Consultez le guide SEMrush sur les données structurées pour les débutants pour en savoir plus sur la façon dont vous pouvez en tirer parti pour réussir, ou rendez-vous sur l'outil de test des données structurées de Google pour analyser si votre site l'utilise actuellement ou pas du tout.

24. Vérifiez la profondeur des pages de votre site

Dans l'idéal, les pages ne doivent pas se trouver à plus de 3 clics de profondeur sur votre site.

Si c'est le cas, c'est le signe que vous devez consacrer du temps à retravailler la structure de votre site pour l'aplatir. C'est aussi simple que cela : plus une page est profonde, moins les utilisateurs ou les moteurs de recherche ont de chances de la trouver.

Vous trouverez les pages qui vous demandent plus de 3 clics pour les atteindre clairement mises en évidence dans la section « Problèmes » de votre rapport d'Audit de site.

25. Vérifiez les redirections temporaires 302

Les redirections 302 indiquent qu'une redirection est temporaire, alors que les 301 signalent que la redirection est permanente.

Il est assez courant de trouver des redirections 302 utilisées à la place de redirections 301, et bien que Google ait confirmé que les redirections 302 passaient du PageRank, il n'en reste pas moins que si une redirection 302 n'était pas supprimée à l'avenir, elle doit être mise à jour vers une redirection 301.

Vous trouverez toutes les redirections 302 clairement mises en évidence dans le rapport d'Audit de site en tant que pages comportant des redirections temporaires.

image-20200709163947-19.png

26. Trouvez et réparez les chaînes et les boucles de redirection

Votre site ne doit pas envoyer les utilisateurs ou les moteurs de recherche via de multiples redirections (une chaîne de redirection), ni créer de boucle.

Les redirections doivent simplement aller d'une page A vers une page B.

Le rapport d'Audit de site mettra en évidence tous les problèmes existants liés aux chaînes et aux boucles de redirection, et vous devez les résoudre en mettant à jour toutes les redirections d'une chaîne pour qu'elles pointent vers la cible finale, ou en supprimant et en mettant à jour celle à l'origine de la boucle.

Checklist SEO On-Page et Contenu

Sans un contenu de qualité et une bonne ergonomie des pages, vous aurez du mal à classer votre site et à augmenter votre trafic organique. Cela vaut pour les pages de sites Web et les articles de blog. Avec une telle concurrence, les blogs doivent s'assurer qu'ils font tout leur possible pour surclasser les autres blogs vis-à-vis des termes de recherche importants.

Assurez-vous que votre site coche les cases ci-dessous et concentrez-vous sur la création d'un contenu de qualité à destination des utilisateurs, et non pour les moteurs de recherche.

27. Trouvez et réparez les balises titres en double, manquantes et tronquées

Les balises titres optimisées sont la base même du référencement. En fait, elles sont souvent la première chose que tout spécialiste SEO doit regarder pour aider au classement d'une page.

Une balise titre informe les moteurs de recherche du sujet d'une page et sur le fait qu'elle doit être unique.

Les balises titres en double sont à proscrire, et les balises titres tronquées (trop longues) seront coupées sur les SERP (vous verrez trois points apparaître après la balise titre et une partie manquante).

image-20200709163947-20.png

Vous devez également vous assurer qu'il ne manque pas de balises titres (lorsque la balise titre est vide).

Tous ces problèmes sont signalés dans votre rapport d'Audit de site et peuvent être résolus en mettant à jour et en améliorant les balises titres de votre page.

28. Trouvez et corrigez les meta descriptions en double et manquantes

Même si les meta descriptions n'ont pas été utilisées comme facteur de classement depuis de nombreuses années, elles correspondent généralement à ce qui apparaît sous la balise titre de votre site sur les SERP.

Tout simplement, c'est votre meta description qui encourage un utilisateur à cliquer sur votre fiche plutôt que sur celle de quelqu'un d'autre. C'est elle qui peut avoir un effet positif ou négatif sur votre CTR organique.

Si vous n'avez pas de meta description, Google affichera une partie du contenu de votre page, mais celle-ci pourrait inclure du texte de navigation et d'autres éléments et être loin d'être attrayante. Si vous avez des doublons, il y a de fortes chances que vous ne présentiez pas une description unique qui encourage les clics.

29. Trouvez et réparez les multiples balises H1

La balise H1 d'une page est le titre principal de votre contenu, et il ne doit y en avoir qu'une par page.

Le rapport d'Audit de site signalera les pages qui ont plus d'une balise H1, et vous devriez prendre le temps de les résoudre pour vous assurer qu'il n'en existe qu'une seule sur chaque page.

La raison la plus courante qui explique l'existence de plusieurs balises H1 est que le logo de votre site est enveloppé dans une seule, tout comme le titre principal de la page.

Les balises H1 doivent principalement inclure le mot clé cible principal d'une page. Assurez-vous donc de tagger le bon contenu.

image-20200709163947-21.png

30. Améliorez les balises titres, les balises meta et le contenu de la page

Si vous n'optimisez pas correctement vos titres de pages et vos balises meta, vous ratez une occasion de vous classer non seulement par rapport à vos mots clés principaux mais aussi par rapport aux variantes.

Consultez le rapport de performance dans Google Search Console et identifiez les mots clés de chaque page qui ont un nombre important d'impressions mais peu de clics et une position moyenne basse.

Cela signifie généralement que votre page est jugée pertinente pour les requêtes, et qu'elle est classée au moins quelque part, mais que vous ne l'avez pas optimisée en incluant ces variantes dans votre contenu ou vos balises.

Retravaillez et ré-optimisez votre page en tenant compte de ces éléments, et vous constaterez presque à coup sûr une augmentation du nombre de clics et de la position dans le classement.

image-20200709163947-22.png

31. Effectuez un audit de contenu et élaguez-le

Depuis un certain temps, les spécialistes en SEO constatent d'énormes progrès réalisés dans l'élagage du contenu des sites. Cela signifie essentiellement qu'il faut se débarrasser des contenus qui ne sont pas classés, qui n'apportent pas de valeur ajoutée et qui ne devraient pas vraiment figurer sur votre site.

On ne saurait trop insister sur le fait qu'on sous-estime largement tout le temps passé à effectuer un audit de contenu et à élaguer les contenus fins, en double ou de mauvaise qualité.

Si un contenu n'apporte pas de valeur ajoutée à votre site, il doit disparaître. C'est aussi simple que ça. Le guide de Kevin Indig sur l'utilisation de SEMrush pour l'élagage SEO est un excellent point de départ et vous donnera les indications nécessaires pour bien vous lancer dans ce processus. 

32. Veillez à ce que les images utilisent les balises ALT

Vous devez faire attention à l'optimisation des images. De la dénomination correcte des images avec une convention de dénomination de fichier descriptive à l'optimisation de la taille et de la qualité, il s'agit d'un domaine SEO qui est souvent négligé.

Au minimum, vous devez vous assurer que les images principales de chaque page de votre site utilisent les balises ALT pour en décrire correctement le contenu.

33. Améliorez les liens internes

Les liens internes sont sans doute l'une des tactiques de création de liens les plus négligées dans le marketing SEO. Passer du temps à améliorer la stratégie de liens internes de votre site engendre presque toujours des gains notables assez rapidement.

Certains spécialistes marketing voient des avantages très rapides à ajouter ne serait-ce qu'un ou deux liens internes à partir de pages faisant autorité ailleurs sur votre site.

Vous pouvez lire ce guide pour exécuter une stratégie de liens internes qui fonctionne et commencer à identifier les pages qui doivent être liées à d'autres pages ou qui détiennent une autorité qui pourrait être distribuée ailleurs sur votre site.

Dans le rapport d'Audit de site, vous trouverez également une liste des pages qui n'ont qu'un seul lien interne pointant vers elles.

Sujet associé : Qu'est-ce que le texte d'ancrage ? Tout ce que vous devez savoir sur le référencement

34. Trouvez et résolvez les problèmes de cannibalisation de mots clés

La cannibalisation de mots clés est l'un des concepts de référencement les plus mal compris. Malgré ce que beaucoup pensent, c'est une question qui concerne l'intention d'une page, et pas seulement les mots clés utilisés dans le contenu et dans les balises titres.

C'est le simple fait que si votre site souffre de cannibalisation, vous aurez du mal à vous classer par rapport aux termes concurrents car, les moteurs de recherche ont du mal à trouver quelle page afficher.

Ce guide de la cannibalisation vous oriente à travers les moyens les plus courants de trouver et de résoudre ces problèmes.

35. Trouvez et réparez les pages de sites orphelines

Les pages de votre site doivent toujours être liées à au moins une autre.

Après tout, si Google n'est pas en mesure d'explorer une page par le biais d'autres liens sur votre site, il est probable qu'il n'insère pas l'autorité qu'il aurait pu insérer et qu'il ne la classe pas aussi bien qu'il aurait pu.

Si vous diffusez des pages de votre sitemap qui ne sont pas accessibles via au moins le lien d'une autre page, vous les trouverez marquées comme "pages orphelines dans les sitemaps" dans votre rapport Audit de site.

Allez-y et créez un lien vers ces pages à partir d'au moins une autre page pertinente.

36. Le contenu de votre site est-il à jour ?

Naturellement, le contenu vieillit et devient obsolète. C'est simplement un phénomène qui se produit au fur et à mesure que le temps passe.

La mise à jour de l'ancien contenu est l'une des tâches les plus faciles à mettre en œuvre pour obtenir des résultats intéressants.

En fait, Danny Goodwin du Search Engine Journal a apporté ses commentaires à ce sujet :

La mise à jour de votre contenu peut se traduire par un meilleur classement de recherche, par plus de liens, plus de trafic, des partages sociaux et de nouveaux clients qui vous découvrent. Dans « marketing de contenu », n'oubliez pas le mot « marketing » !

Si votre page contient des informations obsolètes, vous y gagnerez tout simplement en la mettant à jour avec un regard neuf. Ce sera du temps bien utilisé.

Après tout, un contenu obsolète n'offre généralement pas la meilleure expérience aux utilisateurs. Aussi, pourquoi Google continuerait-il à la classer si elle n'est pas mise à jour ?

Checklist SEO Off-Page

Si vous voulez assurer votre réussite en SEO en 2020, vous ne pouvez tout simplement pas fermer les yeux sur les facteurs de référencement off-page, et bien que ceux-ci soient souvent considérés comme une simple construction de liens, c'est plus que cela et c'est ce que je vais vous montrer ci-dessous.

37. Analysez le profil de liens de vos concurrents

Si vous ne connaissez pas le profil de liens de vos concurrents, comment pouvez-vous planifier une stratégie pour les surclasser ?

Tout comme il est important de passer du temps à analyser le contenu de vos concurrents, vous devez également investir des ressources pour creuser le profil de leurs liens.

Vous pouvez exécuter n'importe quelle URL par le biais de l'outil Analyse de backlinks, et vous pouvez analyser le profil des liens de vos concurrents et commencer à comprendre la qualité et l'autorité des liens qui pointent vers leur site.

image-20200709163947-24.png

38. Procédez à une analyse des intersections de liens

Vous manquez des liens qui profitent à vos concurrents mais pas à vous ?

L'analyse de l'intersection de liens vous aidera souvent à trouver rapidement les opportunités de gains rapides dont bénéficient déjà vos concurrents.

Grâce à l'outil Analyse de backlinks, vous pouvez saisir jusqu'à cinq domaines différents pour avoir une idée des domaines liés à vos concurrents.

S'il existe, par exemple, une page de ressources qui renvoie à toutes les autres pages de votre espace, à l'exception de la vôtre, un bon point de départ serait de demander à être ajouté.

image-20200709163947-25.png

39. Transformez les mentions non liées en liens

Si vous avez une équipe de relations publiques qui a obtenu un article dans la presse, il y a de fortes chances que vous trouviez des articles qui mentionnent votre entreprise mais sans lien.

Il s'agit des mentions de marques non liées. L'outil Brand Monitoring peut vous aider à identifier rapidement les mentions de votre marque qui ne sont pas liées.

40. Trouvez de nouvelles possibilités de construction de liens

Il existe toujours de nouvelles possibilités de construction de liens que vous pouvez explorer et exploiter, mais il faut souvent du temps pour les trouver.

Nous sommes convaincus que vous devriez toujours essayer de créer des liens intéressants vers votre site, mais aussi que l'utilisation des bons outils peut vous aider à trouver ces opportunités un peu plus facilement.

Nous aimons pour cela l'outil Link Building qui constitue vraiment un moyen très simple et direct de voir un flux continu de nouvelles possibilités à examiner et de sites Web que vous pouvez atteindre. 

En l'espace de quelques minutes, vous disposerez d'une foule de nouvelles possibilités et pourrez mettre en place une stratégie solide pour gagner gros sur la concurrence.

image-20200709163947-26.png

41. Configurez et optimisez Google My Business

Les facteurs off-page vont bien au-delà des simples liens, bien qu'ils constituent un facteur clé dans le classement.

Si vous dirigez une entreprise locale, assurez-vous que vous êtes inscrit (et classé) sur Google My Business ; sinon, vous dirigerez littéralement vos visites vers la concurrence.

Il est indéniable qu'il faut du temps pour optimiser votre fiche GMB jusqu'à un niveau décent, et que vous devez la maintenir organisée. Mais si vous servez les clients sur place ou s'ils vous rendent visite, il n'y a aucune raison pour que vous ne puissiez pas profiter du temps que vous y consacrez.

Pour commencer à améliorer la visibilité locale de votre marque grâce à GMB, jetez un œil à ce guide récent pour 2020.


La seule checklist SEO dont vous aurez besoin en 2020 : 41 bonnes pratiques. Image 25 La checklist SEO par SEMrush

Voilà une checklist en 41 étapes que les débutants et les spécialistes plus avancés en SEO peuvent suivre et qui, espérons-le, leur permettra de trouver au moins quelques moyens d'améliorer l'optimisation de leur site.

Si vous avez intégré d'excellentes étapes dans votre checklist et dans votre propre flux de travail, nous aimerions beaucoup les connaître dans les commentaires ci-dessous.

Olivier Amici
SEMrush

Employé SEMrush.

Je suis en charge du développement marketing pour le marché Français et Francophone, de l’organisation des événements en ligne, des partenariats marketing/éducatifs, de la chaîne YouTube et du blog SEMrush France.
Envoyer des commentaires
Vos commentaires doivent contenir au moins 3 mots (10 caractères).

Nous n'utiliserons cette adresse e-mail que pour répondre à vos commentaires. Politique de confidentialité

Merci pour vos commentaires.