Soumettre un article
Voir les blog

Backlinks toxiques : comment les détecter et les supprimer

66
Wow-Score
Le Wow-Score montre la capacité d'engagement d'un billet de blog. Il est calculé en fonction de la corrélation entre le temps de lecture actif de l'utilisateur, sa vitesse de défilement et la longueur de l'article.
En savoir plus

Backlinks toxiques : comment les détecter et les supprimer

Enrick Pellegrin
Backlinks toxiques : comment les détecter et les supprimer

La popularité a toujours été un indicateur crucial en référencement naturel. C’est pour cette raison que vous devez impérativement adopter une stratégie de linkbuilding efficace afin d’améliorer vos positions.

Le développement et l’affinement des algorithmes des moteurs de recherche impliquent la mise en place d’une stratégie off-site beaucoup plus qualitative et réfléchie. Pour atteindre vos objectifs de qualité, vous devez, entre autres, passer par l’analyse des backlinks toxiques. Oui, il arrive, quelquefois, que certains de vos liens soient néfastes pour votre SEO. Voici donc quelques conseils pour détecter les sites qui peuvent impacter négativement votre ranking ainsi que les bonnes pratiques à adopter pour supprimer ces mauvais liens.

Comment votre business peut-il réussir sur un marché saturé ? Créer un solide profil de backlinks peut donner aux entreprises la possibilité d’améliorer leur positionnement sur les moteurs de recherche, augmentant ainsi leur visibilité parmi leur audience cible. Mais trouver des sources de liens de qualité peut être une aventure décourageante. Dans le cadre de cette recherche, nous avons analysé les profils...

Obtenez un PDF gratuit

Qu’est ce qu’un backlink toxique ?

Un backlink toxique est un lien qui pénalise potentiellement votre site et fait chuter votre classement dans les moteurs de recherche. Je ne vais pas dire que c’est un lien qui ne respecte pas les consignes de Google sinon il faudrait supprimer la plupart des liens sur le web…

Je précise bien "potentiellement" car lors de vos analyses, certains outils peuvent mettre en lumière des liens toxiques qui contribuent, en réalité, à l’amélioration de votre positionnement ! Ces liens ressortent comme toxiques car ils sont non optimaux pour votre site, selon certains critères et marqueurs de l’outil. Cependant, ils ne sont pas négatifs pour autant. Pour moi, il faut donc faire le tri dans les backlinks toxiques : certains devront être supprimés, d’autres pas.

L’analyse approfondie de vos backlinks toxiques va donc vous permettre de trouver vos mauvais backlinks.

Bien que les mises à jours algorithmiques de Pinguin sont censées ignorer les liens toxiques et ne pas les prendre en compte, nous voyons encore de nombreux sites se faire pénaliser par de mauvais backlinks.

L’outil Backlink Audit de SEMrush est assez efficace pour ressortir une liste de liens toxiques. C’est ensuite à vous de les analyser minutieusement, au cas par cas, pour savoir s’ils font chuter vos positions et votre trafic.

Désintoxiquez votre site

N’obtenez que des liens sains et nourrissants avec SEMrush

Please specify a valid domain, e.g., www.example.com

L’analyse de la page pour trouver un backlink toxique

Vous ne gérez pas la totalité des backlinks qui se crée vers votre site. Des backlinks toxiques peuvent provenir d’une stratégie de linkbuilding orchestrée par des agences SEO non pointilleuses, de vieux liens provenant d’anciens sites, de tentatives de négative SEO, d’agrégateurs de flux automatiques, etc.

Vous devez donc monitorer vos backlinks. Lors de votre analyse de liens, vous pouvez vous fier à de nombreux critères pour vérifier la potentielle toxicité du backlink.

Fermes de liens, réseaux de sites identifiés, sites spammés ou pénalisés et autres, peuvent être des exemples de backlinks toxiques pour votre site.

Voici quelques critères qui vous aideront à savoir s’il est bon ou pas d’avoir un backlink sur ce site. Je vous expliquerai ensuite comment supprimer un backlink toxique.

semrush-toxique-1-2.png

Les liens sortants

Si vous tombez sur une page avec un "voisinage suspect" lorsque vous analysez vos backlinks, vous le reconnaîtrez assez facilement et rapidement.

La plupart du temps, ce sont des liens qui pointent vers des produits que Google considère comme spam (perte de poids, plombier, casino, paris sportifs, etc.). Les URLs sont nombreuses et comportent souvent des ancres sur-optimisées.

La thématique de la page

Vous devez également vous fier à la thématique de la page. J’entends par thématique que le sujet de la page ait un lien avec votre site et soit pertinent.

Par exemple, vous possédez un site sur le golf et vous avez créé un guide sur "Comment apprendre le golf". Si les liens pointant vers ce guide proviennent d'une page expliquant la recette de l'omelette, ce n’est pas adapté ni pertinent.

La question à vous poser quand vous analysez la pertinence d’une page est : "Ce lien est-il intéressant pour les lecteurs de la page ?"

Je préfère parler de la pertinence de la page et non du site car certains sites "généralistes" sont très puissants et peuvent être bénéfiques pour votre SEO.

Le contenu

Le contenu de qualité est intéressant pour les visiteurs et a tendance à être mieux classé dans les moteurs de recherche. Si vous obtenez un lien à partir d'un contenu détaillé, rédigé correctement avec une sémantique large et variée, le lien aura beaucoup moins de chance d’être néfaste et toxique.

Les moteurs de recherche mettent de plus en plus en avant l'expérience utilisateur. Les pages médiocres ne fournissent pas d’informations aux visiteurs et ne présentent aucune valeur ajoutée.

Si votre lien est intégré dans un contenu de mauvaise qualité, sur une page dupliquée, ou encore dans du texte spinné, je vous invite à ouvrir l’oeil !

L’ancrage du lien

Un bon lien s'intègre naturellement dans le contenu environnant. S'il y a une impression de placement de lien dans le texte, le backlink peut être perçu comme artificiel.

Si l’ancre de votre lien est sur-optimisée, il peut impacter négativement votre classement et vous pénaliser.

Dans le passé, la sur-optimisation était une des stratégies les plus efficaces pour référencer des sites. Aujourd’hui, cette méthode ne marche plus. Il faut être beaucoup plus pointilleux !

Pour rester en dehors du radar Penguin de Google, vous devez analyser la globalité de vos textes d'ancrage : noms de marque, mots clés associés à la marque, URL, etc.

La répartition et la diversité des ancres de vos liens entrants doivent être, ou du moins doivent "sembler" naturels. En général, plus de 50% des ancrages sont brandés avec le nom de la marque. Pour vous faire une idée du bon ratio à adopter, je vous invite à analyser les concurrents présents dans votre thématique.

DoFollow et NoFollow

Tout comme les ancres de liens, le fait que votre backlink soit en DoFollow ou NoFollow est un critère à prendre en compte. Pour garder une stratégie de linkbuilding naturelle, vous devez acquérir des liens DoFollow mais aussi des liens NoFollow.

De nombreuses personnes pensent que les liens NoFollow n’ont aucun intérêt. Certes, les backlinks n’auront pas du tout la même puissance que des liens DoFollow, mais ils peuvent toujours améliorer votre notoriété, générer du trafic et attirer de potentiels prospects.

Le placement du lien

L'emplacement de votre lien dans la page a un impact sur le référencement.

Par exemple, si votre lien est en slidebar ou en bas de page, il n’aura pas beaucoup de poids. Ce placement va générer des centaines, voire des milliers de backlinks, en fonction de la taille du site, et vous risquez de vous faire pénaliser.

Les liens contextuels placés directement dans le contenu sont la plupart du temps les plus puissants. La richesse sémantique qui les entoure va thématiser le lien. Autant en profiter !

La langue de la page

C’est encore une question de dosage et de pertinence.

Si votre site est uniquement en français, bien entendu, vous pouvez avoir quelques backlinks provenant de sites anglophones ou autres. En revanche, si dans votre profil de liens, 50 % proviennent de pages allemandes, cela peut devenir inquiétant !

L’analyse du site pour trouver un backlink toxique

Il est très important d’analyser la page qui fait un lien vers votre site. Mais une page peut très bien paraître propre et de qualité alors que le site est, en réalité, tout le contraire ! Je vous invite donc à jeter un coup d’oeil sur ces différents critères pour s’assurer que votre lien ne soit pas néfaste.

semrush-toxique-2-3.png

L’indexation du site

Je pense que l’une des premières choses à regarder quand vous analysez le site qui vous fait un lien est l’indexation. Est-ce que le site est indexé dans les résultats des moteurs de recherche ?

Vous pouvez vérifier très rapidement si un site est indexé dans Google avec la recherche site:exemple.fr.

Si aucun résultat n’apparaît dans les résultats de recherche, il y a des chances que ce soit un site pénalisé par les moteurs de recherche.

Le nom de domaine

Une autre chose qui peut être rapidement analysée est le nom de domaine. Vous pouvez, par exemple, regarder l’extension. Si votre site cible plutôt des requêtes locales au niveau de la ville de Nice et que c’est un ".ru", il faut se méfier. C’est également le cas si de nombreux sites lillois vous feraient des backlinks.

Comme je l’ai dit plus haut, tout est une question de ratio et de répartition.

Pour l’analyse du nom de domaine, vous pouvez également regarder les mots et caractères. Par exemple, si votre backlink est sur le site "générer-du-lien-facilement-et-gratuitement.fr", ça devrait vous alarmer…

L’IP du site

Les moteurs de recherche sont conscients que vous ne pouvez pas choisir l’IP de votre serveur lors de la création de votre site web. C’est pour cette raison que de nombreux webmasters sont sur un hébergement mutualisé.

Comme pour de nombreux critères, tout est une question de ratio.

Si la plupart des sites vous faisant un lien proviennent de la même IP, Google peut vous identifier dans un réseau de sites et vous pénaliser. C'est également le cas avec le même identifiant Google Analytics, Adsense, etc. L'idée est de faire attention aux différents footprints.

Quand vous analysez l’IP, vous devez donc prendre du recul et comparer votre nombre de domaines référents et votre nombre d’adresses IP.

L’autorité du site

Votre backlink provient-il d’un site fiable ? De nombreux outils peuvent vous fournir des données et métriques : Trust Score de SEMrush, Domaine Authority de Moz, Trust Flow de Majestic, Domaine Rating d'Ahref, etc.

SEMrush propose également le Toxic Score qui permet d'évaluer la toxicité du domaine :

semrush-toxic-score.png

Ces données sont devenues de bons indicateurs de confiance pour les sites web. Il est néanmoins intéressant de les coupler entre eux pour vous faire votre propre idée.

Bien entendu, ce critère n’est pas parfait pour déterminer si le site est bon ou mauvais. Vous ne devez pas vous reposer uniquement sur cette information pour déterminer la pertinence du site. Par exemple, beaucoup de sites sur le web sont assez jeunes avec peu de domaines référents. Pour autant, cela ne signifie pas que le backlink qu’il vous fait est néfaste pour votre référencement. C’est à vous de faire votre propre analyse en utilisant les autres critères !

Le trafic et les mots-clés du site

Un autre bon indicateur pour analyser rapidement le site qui vous fait un backlink est l’analyse du trafic et des mots clés positionnés.

Dans une logique de qualité, si le site est positionné sur des centaines et des centaines de mots-clés dans les moteurs de recherche et qu’il attire des milliers de visiteurs naturels, il a beaucoup moins de chance de vous envoyer un lien toxique.

Les backlinks du site

Une analyse des différents domaines référents et backlinks du site qui vous fait un lien peut vous aider à définir vos mauvais backlinks.

Vous pouvez vous fier à ces indicateurs pour vous faire une idée rapide du netlinking :

  • Nombre d’IP référentes par rapport au nombre de domaines référents ;

  • Nombre de backlinks par rapport au nombre de domaines référents ;

  • Ratio de liens DoFollow et NoFollow ;

  • Ancres de liens ;

  • Langues et extensions des domaines référents ;

  • Régularité dans l’obtention des backlinks.

Comment supprimer un mauvais backlink ?

Une fois que vous avez analysé vos backlinks toxiques et ressorti les mauvais liens néfastes pour votre référencement naturel, mon conseil est de regarder si votre lien est connu de Google.

Vérifiez si Google connait votre backlink

Si vous retrouvez votre mauvais backlink dans la plupart des outils et que vous êtes certains qu’il est mauvais pour votre SEO, il est recommandé de vérifier s’il est présent dans la Search Console.

Il vous suffit d’aller dans "Trafic de recherche" > "Liens vers votre site".

Si vous ne trouvez pas le backlink dans le listing de la Search Console, il est possible qu’il ne soit toujours pas indexé. Comme pour l’indexation d’un site, il vous suffit de taper la commande site:urldelapage.

Dans le cas où votre lien a été ajouté sur une page déjà existante, l’URL sera bien indexée et apparaîtra dans les résultats de recherche. Cela ne veut pas dire, pour autant, que Google prend votre backlink en compte. Pour le vérifier, vous devez analyser la version en cache et voir si votre lien est bien présent.

Cette analyse va vous permettre de confirmer si votre lien est toxique ou non. Car vous pouvez très bien penser qu’un backlink a fait chuter votre positionnement alors qu’il n’est toujours pas pris en compte par Google.

Ensuite, 2 méthodes s’offrent à vous pour le supprimer.

1. Contacter le webmaster

Pour supprimer un mauvais backlink, je vous invite à contacter le webmaster du site qui vous fait un lien. Le plus compliqué est souvent de trouver une adresse de contact. Pour faciliter ce processus, vous pouvez utiliser SEMrush. L’outil Backlink Audit va tenter de récupérer l’adresse e-mail du propriétaire pour que vous puissiez le contacter et faire la demande de suppression.

email-backlink-audit.png

2. Désavouer le lien

Dans le cas où vous ne réussissez pas à contacter le webmaster du site, vous pouvez désavouer le backlink dans la Search Console.

Attention, le désaveu de liens doit se faire de manière maîtrisée et uniquement lorsque c’est vraiment nécessaire. Voici 2 exemples :

  • Si vous avez subi une pénalité manuelle ou algorithmique ;

  • Si vous êtes certain d’avoir chuté en SEO à cause de plusieurs liens néfastes et que vous n’ayez aucun moyen de contacter le webmaster.

Ce n’est pas pour rien que Google précise directement dans son outil :

Il s'agit d'une fonctionnalité avancée qui doit être utilisée avec prudence. En cas d'utilisation incorrecte, cette fonctionnalité peut nuire au classement de votre site dans les résultats de recherche Google.

Avec SEMrush, vous pouvez également gagner du temps et préparer facilement le fichier que vous allez ensuite envoyer à l’outil Disavow de Google.

semarush-backlink-audit-disavow.png

Si vous avez de nombreux liens à désavouer, je vous invite à créer en parallèle de nouveaux liens sur des sites de qualité pour éviter tout risque de perte de positions et envoyer de bons signaux aux moteurs de recherche.

Tous ces critères vont vous permettre d’analyser manuellement vos liens toxiques pour définir si oui ou non vous devez les supprimer.

La suppression des mauvais backlinks sera bénéfique pour le référencement naturel de votre site. Néanmoins, je vous conseille d’auditer et d’analyser régulièrement l’ensemble de vos nouveaux liens pour les monitorer et les corriger en temps réel.

Désintoxiquez votre site

N’obtenez que des liens sains et nourrissants avec SEMrush

Please specify a valid domain, e.g., www.example.com

Vous aimez cet article ? Suivez-nous via le RSS et lisez d'autres articles intéressants :

RSS
Chef de Projet SEO chez WiziShop et Dropizi, je suis un référenceur passionné et me tiens au fait de l'actualité Web.
Partager cet article
ou

Commentaires

Il reste 2000 caractères
Christophe Lecoq
Bonjour Enrick, merci pour ce guide !
Est-ce qu’un site qui a la majorité des liens en dofollow peut être pénalisé ou mal classé ?
Enrick Pellegrin
Christophe Lecoq
Bonjour Christophe, merci à vous pour ce commentaire 🙂

En général, un site a toujours plus de liens dofollow que nofollow.

Pour savoir s’il y a un risque de pénalité, le mieux est d’analyser les différents sites bien positionnés dans la même thématique. Le ratio dofollow / nofollow des autres acteurs de votre secteur permet d’avoir une moyenne pour vous aider à reproduire le même profil de liens.

Si vous ne parvenez pas à atteindre le ratio minimum de liens nofollow, il faut, en tout cas, que les backlinks existants n’attirent pas les radars de Google et soient de qualité.
Christophe Lecoq
Enrick Pellegrin
Donc si mon site a beaucoup plus de liens dofollow que la moyenne dans mon industrie, Google va le considérer comme suspect ? Ou au contraire il peut croire qu'il s'agit d'un site d'autorité et me mettre en avant dans les résultats de recherche ?
Editors' Pick
Enrick Pellegrin
Christophe Lecoq
Si les backlinks ne sont pas « toxiques » et proviennent en majorité de sites d’autorités, il ne faut pas s’inquiéter. Les liens amélioreront la popularité du site et le positionnement dans les moteurs de recherche.

Le dofollow et nofollow reste un des critères et il n’existe pas de ratio parfait entre les 2. Je l’ai précisé car il faut surtout éviter d’avoir un profil de liens comprenant uniquement des backlinks dofollow.

À mesure que votre site se développe, vous allez sûrement acquérir des liens nofollow naturellement.

Envoyer un feedback

Your feedback must contain at least 3 words (10 characters).

Nous n’utiliserons que cet email pour vous répondre concernant votre feedback. Politique de confidentialité

Thank you for your feedback!