logo-small logo-small_halloween

Audit des contenus existants, un travail SEO trop souvent négligé !

Frédéric Canevet
Audit des contenus existants, un travail SEO trop souvent négligé !

Lorsque l’on veut optimiser le référencement d’un site Internet, le premier réflexe est de créer du nouveau contenu, d’aller chercher des liens (achetés ou mérités), de revoir l’architecture, d’optimiser les contenus existants… 

Cependant, il ne faut pas négliger l’audit du contenu existant non encore publié sur Internet.

Car écrire un tout nouveau contenu demande un travail long, ou de briefer un rédacteur, sans compter les efforts de promotions (échanger avec les influenceurs, envoyer des emails…) en particulier si l’on écrit un super contenu viral.

Or, vous pouvez parfois obtenir beaucoup de textes à réutiliser via l’audit des contenus existants, ce qui vous permettra de publier rapidement du contenu SEO pour votre site et vous positionner sur certaines expressions.

Bien entendu, il ne faut pas s’attendre à créer du contenu viral, mais plus du contenu « moyen », conçu pour vous positionner sur des mots clés stratégiques.

Il faut distinguer 2 cas :

  • Le client a un historique important (plus de 2 ans d’ancienneté), dans ce cas l’audit des contenus existants peut se révéler fructueux (surtout si l’entreprise n’a pas de culture web).
  • Le client à une histoire récente (moins de deux ans), alors l’audit sera limité, car vous aurez peu de choses à vous mettre sous la dent.

Dans cet article, nous allons nous placer sur le second principe, et donc faire un audit pour récupérer du contenu.

Étape 1 : L’organisation de la réunion de présentation de l’objectif

Vous devez réunir le directeur de l’entreprise, la personne qui s’occupe des ventes / marketing… c’est-à-dire tous ceux qui savent où trouver les documents de l’entreprise.

Généralement, il faut 30 minutes pour expliquer l’Intérêt, puis 1 à 2 heures pour faire la liste des répertoires, documents… à exploiter avec l’aide des salariés de l’entreprise.

Il est important d’expliquer que vous recherchez en priorité des contenus non publiés sur Internet, les contenus déjà existants sur Internet n’ayant pas d’Intérêt aux yeux de Google.

L’objectif est d’avoir rapidement des contenus à exploiter. En effet, la loi de Pareto reste aussi valable : vous allez obtenir 80% des contenus en y passant 20% de votre temps possible.

À noter : vous pouvez éventuellement aussi contacter l’agence de communication de l’entreprise, souvent elles ont du contenu à réexploiter.

Étape 2 : Rassemblez les types de contenus prioritaires à exploiter

Une fois que les salariés de l’entreprise ont bien compris que vous cherchiez du contenu «SEO », à vous de lister ce que vous pouvez réexploiter.

Généralement, vous pouvez réutiliser les textes des documents suivants :

  • Les vieilles fiches produits PDF
  • Les vieilles plaquettes commerciales de présentation de l’entreprise
  • Les offres commerciales
  • Les argumentaires
  • Les documentations produits (manuels…), à reprendre partiellement
  • Les documents de travail internes (checklistes, procédures…)
  • Les anciennes newsletters non publiées sur le web

À noter :

  • Les documents papier peuvent aussi servir. Il suffit de les scanner, puis de les repasser par PDF to Word pour récupérer le texte via un OCR en ligne.
  • Si l’entreprise à racheté des sociétés, il y a souvent une masse de contenus à récupérer !

Ensuite, vous pouvez éventuellement reprendre les contenus multimédias :

  • Les vidéos tournées dans l’entreprise pour faire transcrire les textes (salons, interviews…)
  • Les démonstrations produits

À noter : vous pouvez publier ces contenus, et ensuite les faire transcrire via Fiverr, TextBroker, TextMaster...

Enfin, vous pouvez « réutiliser » un contenu déjà publié sur Internet, mais sous une autre forme :

  • Si vous avez des articles de presse, vous pouvez les scanner et les mettre en ligne sur Slideshare.
  • Si vous avez des powerpoint, vous pouvez aussi les mettre sur Slideshare, Calameo…

Étape 3 : Définir les mots clés à placer dans ces contenus

Vous pouvez utiliser SEMrush ou Google Adwords pour identifier les mots clés sur lesquels vous voulez vous positionner.

Vous pouvez mixer les mots clés volume, et ceux qui sont orientés sur la valeur :

Source : SEMrush

Étape 4 : Utiliser votre liste de mots clés avec les contenus obtenus

Avec l’audit, vous avez le plus souvent récupéré des contenus sur une marque donnée, avec une présentation des produits…

L’objectif est de reprendre ces contenus « marque » dans Word, et de remplacer l’expression sur laquelle vous voulez vous positionner.

Par exemple, si dans la plaquette produit le texte est « Le 4X4 Toyota est un véhicule avec 4 roues motrices » devient « Un 4X4 est un véhicule avec 4 roues motrices ».

Il ne reste plus qu’à optimiser le texte pour qu’il soit cohérent, et à ajouter les outils de capture de leads (ex : livre blanc, demande d’audit, pop-up…), des liens vers les pages que vous souhaitez faire remonter…

ebfa1c58231436c413d3ce1b23ff7bd9.png

Frédéric Canevet est Blogueur sur ConseilsMarketing.com et Web Marketeur chez Efficy.com
Partager cet article
ou

Commentaires

Il reste 2000 caractères
Frédéric Canevet
Merci pour ce guest posting ;D