fr
English Español Deutsch Français Italiano Português (Brasil) Русский 中文 日本語
Soumettre un article
Voir les blog

7 blocages terribles qui privent les entrepreneurs du storytelling

54
Wow-Score
Le Wow-Score montre la capacité d'engagement d'un billet de blog. Il est calculé en fonction de la corrélation entre le temps de lecture actif de l'utilisateur, sa vitesse de défilement et la longueur de l'article.

7 blocages terribles qui privent les entrepreneurs du storytelling

Alexandre Nouhaud
7 blocages terribles qui privent les entrepreneurs du storytelling

Aux États-Unis, le storytelling reste très populaire, bien exploité et extrêmement bien maîtrisé. Du côté de la France, c’est un petit peu plus compliqué que cela…

Cela signifie que nous pouvons trouver très cool le fait d’utiliser des histoires pour convaincre mais que nous ne somme pas pour autant prêts pour le mettre en pratique.

C’est tellement dommage !

Passionné par cette technique de communication fantastique et millénaire, j’ai décidé de tenter de comprendre pourquoi nous avons tant de mal à davantage l’exploiter dans notre beau pays.

J’ai donc interrogé quelques experts en communication narrative et j’ai pu relever grâce à leurs retours précieux 7 blocages qui malheureusement, privent la grande majorité des entrepreneurs français du storytelling.

Preview: Guide pratique du Content Marketing

Loin de se réduire à la création et distribution de contenus, le Content Marketing constitue un cycle stratégique qui comprend plusieurs étapes. Basée sur une méthodologie rigoureuse et une évaluation permanente, cette approche peut booster la visibilité de votre marque et le chiffre d’affaires de votre entreprise. Dans ce guide, vous trouverez des conseils pratiques pour mettre en place une...

Obtenez un PDF gratuit

Il faut bien le reconnaître… le storytelling n’est populaire que de nom en France car dans en dépit du fait que nous trouvons cette discipline cool, tendance et séduisante, il n’y a plus personne lorsqu’il s’agit de la mettre en pratique pour sa propre entreprise.

Vous allez vite comprendre pourquoi...

Le storytelling pourrait être bien mieux exploité en France et pourtant, certaines fausses croyances empêchent les entreprises d’exploiter à fond cet outil fantastique.

Blocages, fausses croyances, idées reçues… dans cet article, vous allez découvrir pourquoi, toutefois sans le savoir, vous vous privez probablement du storytelling.

Voyons ensemble quels sont les principaux blocages que les entrepreneurs français rencontrent lorsqu’il s’agit de mettre en pratique le storytelling.  

Blocage #1 : Le storytelling, c’est comme prendre des risques, ça fait peur

peur illustration vide

Un classique ! Forcément, comme l’utilisation du storytelling est assez « nouvelle » en France, les gens ont peur d’investir pleinement dans son utilisation.

De manière générale, les gens ont peur de tout ce qui est nouveau ou de tout ce qui est susceptible de bouleverser leur manière de communiquer car cela impose beaucoup remises en questions.

Le storytelling peut faire peur pour de nombreuses raisons mais la raison la plus évidente s’explique surtout par la peur de prendre des risques.

Par exemple, pour intégrer le storytelling dans sa stratégie de contenu, il est nécessaire de s’éloigner un peu de sa ligne éditoriale originelle. Tout du moins, s’éloigner du ton habituel.

Il est vrai que cela peut faire peur et c’est tout à fait compréhensible.

Le problème, c’est que comme tout le monde a peur de s’éloigner de l’esprit de sa ligne éditoriale originelle et on se retrouve souvent avec des contenus bien souvent ennuyeux…

En réalité, le storytelling représente une prise de risque SEULEMENT si la technique est mal exploitée ou mal mise en oeuvre. Vous ne prenez aucun risque lorsque vous raconter une histoire dans le bon contexte.

Il faut juste oser faire quelque chose de différent...

Blocage #2 : Le storytelling, ce n’est QUE pour les enfants

enfants livre

Beaucoup de personnes pensent encore aujourd’hui que l’art de raconter des histoires n’est destiné qu’aux enfants.

Pourtant, il existe des histoires pour les petits mais également les grands. C’est pourquoi les films, les séries et les livres ont encore autant de succès en cette époque.

Nous pensons souvent (à tort) que les discours d’experts, le langage technique, les chiffres, les mots compliqués et les graphiques sont les seules façons d’atteindre les adultes.

C’est faux ! Il y a tellement d’autres approches possible. C’est juste qu’en France, il est vrai que nous raisonnons beaucoup par les chiffres.

La vérité, c’est que le storytelling s’adresse non seulement aux adultes mais il s’agit également de la technique de communication la plus efficace, la plus captivante et la plus séduisante qui soit !

Aussi, d’après une étude, 66% des situations d’achat en ligne sont initiées par des besoins émotionnels.

Je vous laisse deviner quelle technique de communication est la plus pertinente lorsqu’il s’agit de transmettre des émotions...

Blocage #3 : Le storytelling, c’est juste... raconter des histoires

histoire livre illustration

Faux ! Le storytelling ne consiste pas SEULEMENT à raconter des histoires.

De manière plus exacte, cette technique consiste à UTILISER / EXPLOITER des histoires afin de communiquer plus efficacement. (et donc convaincre)

L’histoire n’est pas une fin en soit. Il est important de rappeler que l’histoire est un support qui permet de transmettre un message. Dans votre storytelling, c’est votre MESSAGE qui est le plus important.

En effet, l’histoire ne représente que le sommet de l’iceberg du storytelling.

En réalité, il existe tout un processus à mettre en place pour élaborer une stratégie de communication narrative efficace.

Voici les 7 étapes qui permettent de mettre en place une stratégie de storytelling :

  1. Connaître son audience pour lui raconter la bonne histoire

  2. Trouvez votre message central (l’âme de votre storytelling)

  3. Choisir un type d’histoire qui correspond à votre entreprise

  4. Définir un objectif (stratégique) afin de tirer le meilleur de votre histoire

  5. Opter pour un média adapté (en fonction de vos moyens)

  6. Ecrire votre histoire (sans histoire, pas de storytelling…)

  7. Partager votre histoire (c’est une étape cruciale)

Comme vous pourrez le constater, faire du storytelling ne se résume pas à raconter une histoire. Il y a aussi de la recherche, de la planification, de la stratégie, de l’analyse et beaucoup d’éléments qui impliquent le processus créatif.

Blocage #4 : Le storytelling ne va rien apporter à mon entreprise

or gold

Ce blocage peut aussi se présenter sous la forme suivante : le storytelling ne va pas m’apporter d’argent.

Tout comme la refonte du design d’un site web ne va pas DIRECTEMENT impacter le chiffre d’affaire, réenchantez votre communication ne va pas directement vous rapporter de l’argent.

il ne faut pas prendre le storytelling pour ce qu’il n’est pas ou vouloir faire du storytelling pour de mauvaises raisons.

Qui souhaite refaire le design de son site web en prétextant gagner davantage d’argent ?

Si vous voulez faire du storytelling, faites-le pour une bonne raison. La meilleure raison de faire du storytelling est de vouloir se rapprocher de votre audience.

Même si vous n’augmentez pas directement votre chiffre d’affaire grâce à la communication narrative, vous l’impacterez INDIRECTEMENT car une audience qui se sent proche de vous est une audience qui achète.

Le storytelling va apporter à votre entreprise quelque chose de bien plus précieux que de l’argent : la proximité. (et cela ne s’achète pas)

Pour moi, les histoires valent donc de l’or !

 Blocage #5 : Le storytelling, c’est de la manipulation

illustration manipulation marionette

Cette idée reçue est probablement la plus répandue et très certainement la plus fausse.

Vous connaissez très bien l’expression à connotation péjorative : « Vous me racontez des histoires ! »

En plus d’être perçu comme de la manipulation, le storytelling est souvent perçu à tort comme du mensonge.

Ce n’est pas la faute du storytelling si certaines personnes mal intentionnées décident de mentir en racontant de fausses histoires.

Les histoires ne sont que des outils et les gens en font ce qu’ils en veulent.

De toute évidence, un bon storytelling est un storytelling authentique, qui dit la vérité et qui porte en lui les valeurs de l’entreprise. (son identité profonde)

Par exemple, en ce qui concerne votre meilleur ami, qu’est-ce qui vous intéresse le plus chez lui ? Est-ce :

- La formidable et incroyable histoire qui relate toutes ses formidables performances, ses nombreux succès, tout ce qu’il possède et que vous n’avez pas ?

- Où plutôt l’histoire authentique qui dévoile ses secrets, ses faiblesses, sa sensibilité et les difficultés qu’il a rencontré ?

En règle générale, on a tendance à naturellement s’éloigner des mythomanes et des personnes fausses. Par contre, nous préférons nous rapprocher des personnes bienveillantes. Il en va de même pour votre communication.

Blocage #6 : Le storytelling, ce n’est qu’une mode, une tendance et ça va passer…

storytelling google trends

Le storytelling n’est ni une mode, ni une tendance et continue jour après jour de gagner en popularité comme vous pouvez le voir sur le graphique ci-dessus.

D’après Google Trends, sur les 5 dernières années, le terme de recherche “storytelling” ne cesse de gagner en popularité.

Bien heureusement et ce, malgré les nombreux blocages abordés dans cet article, de plus en plus d’entreprises mesurent tout son potentiel.

De plus en plus de formations sur le storytelling voient notamment le jour.

Il faut que davantage de blogueurs, d’influenceurs ou de communicants rendent le storytelling plus accessible afin que tout le monde puisse en profiter.

En comprenant mieux le storytelling, les entrepreneurs seront davantage convaincus de l’exploiter pour leur entreprise.

Le storytelling n’est pas une mode passagère. C’est une technique de communication qui est utilisée depuis la nuit des temps et qui a toujours été extrêmement efficace. (pour convaincre, transmettre du savoir, rassembler, sensibiliser, éduquer…)

Blocage #7 : Le storytelling ne se limite qu’à la page “à propos” d’un site

a propos about us

Je suis vraiment navré de décevoir les personnes qui pensent actuellement que le storytelling ne se résume qu’à la page à propos d’un site…

Bien évidemment, de ce point de vue là et si le storytelling ne se limite qu’à cela, je comprends tout à fait le désintérêt total que certaines personnes peuvent avoir pour la communication narrative.

En savoir plus Comment créer un agenda de contenu idéal ? Article Jonathan Henault Du storytelling au storyliving pour booster votre marque Article Muriel Touati  Fort heureusement, le storytelling peut être appliqué dans presque toutes les situations de communication digitale :

  • Les articles de blog

  • Les vidéos sur YouTube

  • Les livres blancs

  • Les emails marketing

  • Les réseaux sociaux

  • Les présentations (TedX, webinars)

Les histoires sont partout et nous permettent d’être réceptifs à un message sans pour autant être ennuyés par ce dernier.

Raconter la bonne histoire à la bonne personne et au bon moment reste et restera la meilleure approche que vous pourrez trouver si vous désirez rendre votre communication mémorable, attractive et percutante.

Non, le storytelling ne se résume pas à raconter l’histoire de son entreprise sur sa page à propos et si tel était le cas, nous passerions à côté de tellement de choses...

Trouvez des idées pour vos créations de contenu

Idées pour la création de contenu efficace

Please specify a valid domain, e.g., www.example.com

En conclusion

Ce qu’il faut retenir de cet article, c’est que les entrepreneurs français n’osent pas mettre en pratique le storytelling pour le bien de leur entreprise à cause de blocages mentaux.

Pour résumer ces différents blocages mentaux, le storytelling : 

  • C’est nouveau et par conséquent, ça fait peur

  • Ce n’est pas sérieux ! Ce n’est que pour les enfants

  • C’est juste raconter n’importe quelle histoire à n’importe qui…

  • Ne va pas m’apporter d’argent ni rien de concret

  • N’est rien d’autre que de la manipulation ou du mensonge

  • N’est qu’une mode passagère

  • Ne se résume qu’à la page à propos d’un site

Si toutefois il reste quelques irréductibles qui ne sont pas convaincus par cet article, je vous invite à vous exprimer dans les commentaires afin que nous puissions échanger sur ce sujet. Ce serait très enrichissant !

Entrepreneurs français, ne vous privez plus du storytelling !

Alexandre Nouhaud
Expert

Apporte des informations précieuses et de la profondeur aux conversations.

Webmarketeur de métier et formateur spécialisé dans l'art du storytelling, j'ai pour objectif de rendre la communication narrative plus populaire en France.
Partager cet article
ou

Commentaires

2000
Damien ROUSSON
Expert

Apporte des informations précieuses et de la profondeur aux conversations.

Article très récapitulatif sur le sujet. On sent effectivement un effet de mode latent arriver sur le sujet. De plus en plus de personnes sont au fait du storytelling. Certaines d'entre elles pensent disposer là d'un hack. Hors un storytelling mal maitrisé peut vous emmener dans le fossé.
Amateur

Participe sporadiquement aux conversations.

Super article, oui il reste encore beaucoup de travail pour que les entreprises puissent gagner en authenticité, se livrer sur ses forces et faiblesses reste complexe en France.
Amateur

Participe sporadiquement aux conversations.

Ce sujet est non seulement passionnant, mais il permet aussi de faire du storytelling. Car il n'y a pas de storytelling sans obstacles à franchir, sans difficultés à surmonter, sans failles à exploiter. Et là dans cet article on trouve tous les blocages qui empêchent beaucoup d'entre nous à faire le grand saut du storytelling. Cet article est matière à écrire de nombreuses histoires.

Envoyer un feedback

Your feedback must contain at least 3 words (10 characters).

Nous n’utiliserons que cet email pour vous répondre concernant votre feedback. Politique de confidentialité

Thank you for your feedback!