logo-small

5 vérifications que tout blogueur devrait faire avant d’écrire son article

72
Wow-Score
Le Wow-Score montre la capacité d'engagement d'un billet de blog. Il est calculé en fonction de la corrélation entre le temps de lecture actif de l'utilisateur, sa vitesse de défilement et la longueur de l'article.
En savoir plus

5 vérifications que tout blogueur devrait faire avant d’écrire son article

Abdou Khadre DIAKHATE
5 vérifications que tout blogueur devrait faire avant d’écrire son article

Qui n’a jamais connu l’angoisse de la page blanche ?

Pourtant, au lancement de votre blog. Vous étiez tout excités, plein d’idées en tête. Jusqu'à même planifier un an de contenu mentalement.

Le problème n’est pas là.

Le problème, c’est de sortir l’idée de votre tête pour le mettre sur votre feuille blanche.

Voilà le vrai problème.

Vous savez tout ce que vous devez dire. Vous avez votre plan en tête. Mais rien n’y fait. Les mots ne sortent pas. Vous êtes plantés.

Les minutes passent, les heures passent. Toujours rien. Bloqués à votre satanique page blanche.

Soudain, comme par magie, l’inspiration vient. Les mots coulent à flot. Comme de l’eau qui coule à haut débit dans un tuyau de 10 mètres de diamètre.

Et pour ne pas être dérangé, vous êtes enfermés dans votre bulle. Vous avez éteint votre téléphone et désactivé toutes vos notifications. On n’entend que le bruit de la frappe du clavier dans votre pièce (thiaka thiaka thiaka). Rien ne peut vous arrêter.

Vous avez terminé la rédaction de votre article. Vous avez cliqué sur le bouton "Publier" de Wordpress et vous soufflez votre Ouf de soulagement.

Mais vous êtes face à un autre problème, plus grave, plus douloureux.

Après cette étape frustrante que vous venez de traverser. Après plusieurs heures de votre vie passée sur cet article, personne ne le commente, personne ne le partage. Et ça fait mal.

Et si je vous disais que vous vous êtes précipités. Vous n’avez pas fait ces 5 vérifications que je vais vous donner par la suite.

Pourquoi tu ne me laisses pas exprimer mes idées ?

Je vous entends me demander : où est-ce que tu veux en venir avec tes vérifications ?

Actuellement, j’ai plein d’idées et d’inspiration. Si tu ne me laisses pas les exprimer, ma jauge d’idée va se vider.

Oui, je sais. Vous avez raison. Quand les idées viennent, il ne faut perdre une seule seconde. Il faut écrire d’une seule traite, sans corriger les fautes. Et une fois terminé, vous mettez votre article en forme.

Mais c’est pour vous éviter le syndrome du blog non lu que je vais vous donner les vérifications à faire.

Vous avez surement entendu cette phrase maintes fois dans le milieu de la vente : « Le client est roi ». Et bien en ligne, c’est pareil. « L’internaute est roi ». C’est lui qui décide quel article il va lire ou pas. « This is the king ». 

Si vous ne le donnez pas ce qu’il veut, il va se barrer et aller chez votre concurrent qui est à un seul clic.

Donc, je vais vous montrer les vérifications que vous devez faire pour savoir à l'avance si vous avez bien choisi votre sujet. Pour ensuite mettre la machine en marche.

On est parti !

1.Est ce qu'il est susceptible de faire le Buzz ?

J’entends l’autre me dire comment dois-je faire pour le savoir ? Un article que je n’ai pas encore
écrit ? Comment savoir à l'avance si ça va faire le Buzz ou quoi ?

Rassurez, je vais vous montrer une méthode très simple pour le savoir.

Il y a un outil formidable, surnommé BuzzSumo. Avec lui, vous pouvez savoir les sujets qui ont déjà montré leur preuve. Qui ont déjà fait le Buzz. Qui ont été partage en masse.

Imaginez que vous voudrez écrire un article sur les fonctionnalités Facebook. Pour savoir si le sujet est porteur, vous allez sur BuzzSumo via cette adresse.

Et tapez ce mot-clé comme sur l’image.

Source : BuzzSumo

Vous avez vu par vous-même que c’est un sujet porteur. 

Si vous arrivez à écrire un article sur ce sujet complet et détaillé. Vous pouvez être sûr qu’il va faire un bruit dans la blogosphère.

2.Prêt à récolter des backlinks

Backlinck ? Ça vous dit quelque chose ?

Pour faire simple, c’est tout simplement un lien qui pointe vers un article ou page.

Ce n’est rien d’autre qu'une recommandation que fait un webmaster à un autre webmaster. J’en parle dans cet article invité chez Miss Seo Girl dans lequel je vous ai donné 15 sources de backlinks fiables.

Donc plus un article récolte de backlinks, plus c’est un article porteur. Qui suscite de l’intérêt. Donc un bon sujet à traiter.

La question à 200 000 euros est comment faire pour savoir le nombre de backlinks qu’a obtenu un article ?

Facile.

Le formidable outil SEMrush est ici pour nous faciliter la vie. Nous allons simplement le demander.

Alors, allons-y.

Pour ce faire, vous allez espionner la concurrence.

Imaginez que vous bloguez sur la thématique du webmarketing.

Eh bien, vous allez simplement espionner un gros blog de cette thématique. Pour savoir, les articles qui ont eu plus de backlinks dans ce site. Et écrire un article sur ce sujet.

Un exemple.

On va espionner le site de mon ami Rudy Viard de Webmarketing Conseil. S’il me le permet. Je suis sûr qu'il va être d'accord. Il est sympa.

Nous allons sur SEMrush. Ensuite, nous allons mettre l’URL du site à espionner et cliquer sur Recherche. Et en troisième lieu cliquer sur Backlinks comme sur l’image. 

Il va vous emmener sur cette page qui vous donne une vue d’ensemble des backlinks. Vous allez cliquer sur Pages référencées pour voir les détails.

Une fois cliqué, il vous donne ça.

Super, il nous donne la liste des articles avec leur nombre de liens internes et externes.

Vous avez compris que plus un article a de liens externes. C'est-à-dire de liens provenant d’autres sites pour le citer. Plus cet article suscite d'intérêt.

Donc un sujet sur les dimensions et tailles sur les réseaux est porteur pour vous.

3.Ces mots révélateurs

Ah les mots-clés, la longue traine, le SEO.

Vous voudrez probablement que vos articles se positionnent dans le top 10 de Google.

Je m’en doutais.

En plus, le mot-clé est un excellent moyen pour savoir si le sujet de votre article est porteur ou pas.

Comment faire ?

Vous avez un compte SEMrush ?

Je sais que oui. Sinon qu’est-ce que vous attendez. C’est un véritable couteau suisse de fonctionnalités démentiel.

Parce qu'encore une fois, il va nous épargner de passer des heures sur votre article et se retrouver avec un post non lu.

Vous êtes toujours sur votre tableau de bord SEMrush ?

Parfait. Cliquez sur Analyse de mots clés puis sur Vue d’ensemble. Et on va voir ce que SEMrush nous réserve comme surprise.

Un exemple.

Vous voulez écrire un article sur les backlinks ? 

Pourquoi pas. SEMrush va vous dire si c’est un sujet porteur ou pas. 

Rentrez simplement ce mot-clé pour voir.

Il nous donne ça.

Il nous donne la Recherche Organique avec le Volume 1000 qui correspond au volume de recherche mensuel et le Nombre de résultats dans les moteurs de recherche (38 600).

Il nous donne aussi la recherche payante avec le CPC (coût par clic) et le niveau de la concurrence.

Vous pouvez même visionner une vidéo tutoriel qui vous donne davantage d'explications. Les gars de SEMrush sont dingues.

Et quand vous scrollez un peu en bas, il vous donne d’autres informations comme les mots-clés de correspondance et les mots-clés associés avec leur volume et leur CPC.

Il vous donne même les résultats de recherche organique. De quoi s’inspirer pour votre futur article.

Finalement, on peut dire que ce sujet est porteur. Parce que si le volume de recherche d’un mot-clé est compris entre 500 et 2000, ça donne envie et il est relativement facile de se positionner dessus.

Si c’est plus de 2000 recherches mensuelles, c’est un sujet vraiment porteur. Mais en contrepartie difficile à se positionner dessus.

Maintenant, tenez-vous bien parce que la quatrième vérification que je vais vous dévoiler est tout simplement fondamental.

4.Le problème que vous résolvez

Je le dis souvent, vos lecteurs ne vous lisent pas pour vous faire plaisir. Ils vous lisent parce qu’ils ont des problèmes qu'ils veulent résoudre. 

Alors comment faire pour savoir ce qui leur tracasse ?

Eh bien roulement de tambours : les forums.

Eh oui, vous avez bien entendu cette ancienne méthode marche toujours. Baladez-vous sur les forums de votre thématique pour voir les questions qui reviennent le plus souvent.

Et cerise sur le gâteau la plupart des forums ont une fonction qui permet de trier les sujets par les plus demandés.

Un exemple ?

Imaginez que vous bloguez sur la thématique de la minceur.

Vous allez sur Google et faites votre petite recherche : « forum minceur ».

Nous allons sur le forum Magic Maman et nous trions par ressortir les sujets les plus populaires.

Source : Magicmaman.com

Il nous donne ça.

Source : Magicmaman.com

Vous avez entre vos mains une liste de sujets qui intéressent vos lecteurs. Si vous écrivez dessus, vous pouvez être sûr que vous allez taper gros.

Une autre façon de savoir, les problèmes que rencontrent votre audience est tout simplement de leur demander.

C’est tout bête et pourtant, ça marche.

Il suffit juste de poser cette question à vos abonnés : " Quel est le plus gros problème avec (votre thématique) ".

Les réponses sont une mine d’or pour vous. Parce que non seulement, vous allez avoir des idées pour vos prochains articles. Mais aussi pour vos prochains produits.

5. Est-ce que vous placez la barre très haute ?

Vous voulez enfin savoir comment fonctionne Google. Pour le donner ce qu’il attend de vous. Et être remarqué par le chef qui fait tant peur aux webmasters.

Vous allez me dire, tu es qui pour le savoir. Tu ne serais pas un gars de Mountain View. Un ingénieur de la Silicon Valley.

Non du tout, je ne suis qu’un simple blogueur. Mais qui a compris le fonctionnement de Google.

Enfin bref, c’est quoi Google finalement ?

Eh bien, Google n’est ni plus ni moins qu’une immense régie publicitaire déguisée en moteur de recherche.

C'est-à-dire que son rôle principal est de remonter des informations pertinentes que l’internaute recherche. Faire de son mieux pour que ce dernier trouve toutes les réponses à sa question en lisant le moins de pages possible.

Le moteur de recherche a intérêt à donner à l’utilisateur ce qu’il veut. Sinon il va se barrer et allez chez ses concurrents. Genre Yahoo, Bing et truc.

Vous allez me demander : qu’est-ce que nous avons à faire du fonctionnement de Google ? Je veux simplement que mes articles soient remontés en première page.

Alors du calme, je vais vous expliquer ce que vous devez faire.

Une fois que vous avez vérifié que votre sujet est porteur. Votre réflexe doit être de taper votre mot-clé dans Google. Et lire les 10 premiers résultats. 

Ensuite, vous allez faire mieux qu’eux.

Par exemple si votre concurrent a écrit un article tuto de 1000 mots. À la place, vous allez écrire un article de 2000 mots, plus complet et plus détaillé.

Si votre concurrent a écrit un article-liste de 10 points. À la place, vous allez écrire une liste de 20 ou 30 points.

Comme ça, le géant va vous favoriser. Il va plus remonter votre page que ceux de vos concurrents.

Et je vous assure que ce n’est si compliqué que vous le pensez. La plupart des blogueurs francophones sont fainéants et ne traitent pas le sujet en profondeur. Comparés à nos amis, les américains.

Ne m’en voulez pas dans les commentaires. Vous qui lisez ces lignes. Et puis je sais que vous ne faites pas partie de la bande des fainéants 😉

Conclusion

Vous savez maintenant qu’il ne suffit pas de se fier à son intuition. D’écouter sa petite voix qui vous dit que ce sujet devrait intéresser mes lecteurs.

Il faut avant tout vérifier avec les outils que je viens de citer pour savoir si le sujet est porteur ou pas.

Et vous n’êtes pas obligés de passer par toutes ces étapes de vérification. Le plus important est que votre article résout vraiment les problèmes que rencontrent vos lecteurs.

Autre chose.

Il ne sert à rien de savoir les sujets qui comptent si vous ne savez pas comment écrire un article qui fait vibrer vos lecteurs. Et rendre jaloux vos concurrents.

Heureusement, je peux vous aider.

Figurez-vous que je vous ai rédigé un guide, rien que pour vous. Qui vous montre comment écrire ce contenu qui cartonne.

Et en plus installez-vous bien, c’est 100 % gratuit.

Le guide en question s’intitule 12 astuces pour écrire un article de blog exceptionnel et qui vous apportent du trafic. Il suffit juste de suivre ce lien.

Imaginez si le sujet de votre article a déjà montré ses preuves. Imaginez si vous appliquez les conseils que je vous donne dans ce guide. Vous allez voir votre compteur de partage exploser et votre boite email inonder de commentaires en attente de modération.

Salut les amis. Je suis Abdou Khadre auteur du blog Trafic Explosif. C'est un site qui montre aux blogueurs comment avoir un trafic qualifié.

Retrouvez moi sur le blog et téléchargez votre guide gratuit qui vous montre 12 astuces pour écrire un article de blog exceptionnel et qui vous apporte du trafic.
Partager cet article
ou

Commentaires

Il reste 2000 caractères
Tes yeux sont partout Abdou. Les miens aussi :) Rudy
Abdou Khadre DIAKHATE
Rudy Viard
Comme un sous-marin :)

J'espère que tu ne m'en veux pas pour l'espionnage.

Merci pour ton commentaire. C'est sympa.
Have a Suggestion?