fr
English Español Deutsch Français Italiano Português (Brasil) Русский 中文 日本語
Soumettre un article
Voir les blog

4 dashboards Google Data Studio pour monitorer votre contenu

57
Wow-Score
Le Wow-Score montre la capacité d'engagement d'un billet de blog. Il est calculé en fonction de la corrélation entre le temps de lecture actif de l'utilisateur, sa vitesse de défilement et la longueur de l'article.

4 dashboards Google Data Studio pour monitorer votre contenu

Thomas Gadroy
4 dashboards Google Data Studio pour monitorer votre contenu

Google Data Studio fait parti de ces outils à connaître si vous comptez sur votre site internet pour générer des leads ou des clients.

Gratuit, simple à déployer et à utiliser, il peut vous faire gagner beaucoup de temps dans l'analyse des performances de votre site.

Voici une explication accélérée de...

  • ce qu'est Google Data Studio

  • pourquoi cet outil gratuit est rudement pratique si votre marketing repose sur du contenu

  • comment marche l'outil dans les grandes lignes (avec une démonstration vidéo de 2 minutes)

  • 4 modèles en accès libre pour vous lancer

Preview: Checklist du Content Marketing – 25 astuces à essayer absolument en 2019

Prêt à actualiser votre stratégie du Content Marketing cette année ? SEMrush a préparé une checklist de Content Marketing pour 2019. Vous y découvrirez les dernières astuces qui vous aideront à garder une longueur d'avance sur les tendances en marketing de contenu. Tirez le meilleur parti de ces tactiques, idées et outils pour redynamiser votre stratégie de Content Marketing.

Obtenez un PDF gratuit

Google Data Studio ?

A l’heure actuelle, vous avez probablement de l’information importante sur vos contenus disséminée dans plusieurs outils et fichiers :

  • dans votre compte Google Analytics (trafic, conversion, etc.) 

  • dans votre compte SEMrush (position, opportunités, etc.)

  • dans votre CMS (auteur, date de publication, nombre de caractères, etc.)

  • ou encore dans un bon vieux fichier Excel que vous mettez de temps en temps à jour.

Google Data Studio, c’est un outil proposé gratuitement par Google et que vous allez pouvoir connecter à ces sources de données…

  • soit pour les présenter plus facilement

  • soit pour croiser les données qui viennent de plusieurs sources différentes

3 bonnes raisons de s’intéresser à Google Data Studio si votre marketing repose sur du contenu

Raison #01 - Vous recevez régulièrement des questions de la part de gens avec lesquels vous travaillez (collègues ou clients) qui ne savent pas utiliser ou n’ont pas accès à Google Analytics ou vos sources de données

Au fait, on en est où de…”, “Y'a eu combien de…”, “Ça donne quoi les…”. 

Ce n'est pas que ça vous ennuie, mais si vous pouviez leur envoyer un seul lien à chaque fois en disant "Tout est là", vous savez que vous gagnerez du temps.

Raison #02 - Vous avez régulièrement besoin d’information que vos outils (Google Analytics ou autres) ne proposent pas dans leurs rapports par défaut. 

Résultat, vous perdez du temps à chaque fois à re-régler le rapport dont vous avez besoin (mettre le bon segment, sélectionner la bonne dimension secondaire, filtrer les résultats avec une rapide recherche, bouger la date, etc).

Ou à exporter la data puis à la travailler dans Excel pour l’analyser.

Post Tracking de SEMrush

Suivez les performances de vos articles

Please specify a valid domain, e.g., www.example.com

Raison #03 - Vous n'avez pas la data dont vous avez besoin dans votre outil préféré

Exemple type : vous voulez savoir le nombre de clients qui ont été attirés sur votre site grâce aux articles de blog de la catégorie “Machine à café”.

Mais vous êtes coincés, parce que les URLs de votre blog ne contiennent pas le nom de la catégorie. Autrement dit, vous n’avez pas non plus cette information dans votre compte Google Analytics.

Solution : reliez Google Data Studio à votre compte Google Analytics d’un côté et, de l’autre, à un bon vieux fichier Excel (contenant la liste de vos URLs dans la 1ère colonne et, pour chaque, la catégorie à laquelle elle appartient dans une 2ème colonne)... et voilà ! 

4 dashboards Google Data Studio pour monitorer votre contenu. Image :n

"Pouvoir croiser les données" est vraiment, à mon avis, le point fort de cet outil. Et les utilisations sont nombreuses.

Vous voulez savoir lequel des auteurs de votre blog a attiré le plus de visiteurs cette année ? 

Le nombre de mots que contiennent en moyenne les articles de votre blog qui attirent plus de X visiteurs / mois ? 

Le nombre de commentaires sur les articles de blog qui attirent le plus de visiteurs depuis Twitter ?

Le nombre de… Oui, bon, vous avez compris.

Google Data Studio, à quoi ressemble ? C’est compliqué à utiliser ?

L’interface est loin d'être irréprochable, mais l’outil est assez simple à prendre en main.

  • Vous pouvez y accéder grâce à votre compte Google (le même que vous utilisez pour accéder à Google Analytics, Gmail, Google Drive, etc.)

  • Créez un nouveau dashboard et choisissez la ou les sources de données que vous allez utiliser

  • Montez votre dashboard en “drag-and-drop” en ajoutant les infos dont vous avez besoin

Voici une démonstration en deux minutes pour vous faire un ordre d’idée.

4 modèles de dashboards pour vous lancer

Mode d’emploi :

  • Les liens vous amènent vers la partie “publique” du dashboard (= ”ce que verront vos utilisateurs si vous leur partagez le lien”)

  • Ajoutez-les à votre propre compte Google Data Studio pour voir la partie “Edition” (pour cela, cliquez sur l’icône “Effectuer une copie de ce rapport” en haut à droite de votre écran)

Note 1 : La data provient du compte de démonstration de Google Analytics

Note 2 : en leur état, ces dashboards s’appliquent à tout votre site. Pour surveiller uniquement la partie “Contenu” (par exemple, votre blog)...

  • Créez simplement (si vous ne l’avez pas déjà) un segment dans Google Analytics qui limite les sessions à celles entrées par votre blog

  • Ajoutez ce segment dans chaque graphe du dashboard qui vous intéresse

Vous pourrez ainsi suivre la performance du "contenu" uniquement (et pas celles de vos campagnes payantes sur Adwords par exemple).

Dashboard #01 : trafic et leads générés par votre site

Quoi : le volume de sessions (trafic entrant) et le volume de conversion.

4 dashboards Google Data Studio pour monitorer votre contenu. Image :n

Pourquoi : une première vue d'ensemble de la performance votre site.

Autrement dit, répondre à la question : "Est-ce que le site fait ce pour quoi on l'a créé ?"

Une fois réglé sur la partie "contenu" de votre site (cf. note 2 plus haut), vous aurez une idée plus fine de l'évolution du trafic que vous apportent vos contenus. Devriez-vous travailler l'acquisition ("Les contenus arrivent à générer du trafic") ou la conversion ("Les contenus arrivent à transformer les visiteurs en leads ou en clients").

Dashboard #02 :  performance du funnel

Quoi : le volume de conversion à chaque étape clé du parcours de vos visiteurs sur votre site.

4 dashboards Google Data Studio pour monitorer votre contenu. Image :n

Pourquoi : toutes les pages de votre site n'ont pas le même rôle. Certaines sont là pour attirer, d'autres pour commencer à introduire votre offre, d'autres encore pour convertir, etc.

Par exemple, un visiteur qui arrive sur votre site pourrait passer par ces étapes :

  • Il arrive par un article de blog à la suite d'une recherche dans Google

  • Il clique sur le bouton "Découvrez nos services" à la fin de l'article et arrive sur une page de présentation de vos services

  • Il clique sur le bouton "En savoir plus sur cette prestation" depuis cette page et arrive sur un formulaire de contact.

  • Il complète le formulaire de contact et arrive sur une page de confirmation lui expliquant qu'un conseiller va l'appeler.

Chacune de ces étapes mérite d'être trackée. En observant en particulier le trafic qui vient de vos contenus, vous obsererez probablement que le comportement de ces visiteurs est différent de celui des visiteurs qui viennent par d'autre biais (referral, lien payant, etc.)

Dashboard #03 : leads par catégorie de page

Quoi : les pages par lesquelles les visiteurs sont entrés sur votre site... mais classées en fonction d’un “type de page” que vous aurez défini à l’avance.

4 dashboards Google Data Studio pour monitorer votre contenu. Image :n

Pourquoi : parce que vous avez parfois besoin d’examiner un sous-ensemble de pages de votre site.

  • "Toutes les pages qui abordent tel sujet"

  • "Tous les articles de blog qui proposent un livre blanc à télécharger"

  • "Tous les articles de blog publié par tel auteur"

  • Etc.

Et ce ne sont pas forcément des informations que votre outil de tracking peut vous donner par défaut. Mais, comme on l’a vu plus haut, Google Data Studio vous permet de croiser la donnée de votre compte Google Analytics avec une table de correspondance que vous aurez montée vous-mêmes (exemple : “Correspondance Pages <> Auteurs de la page” ou “Correspondance Pages <> Persona cible“).

Dashboard #04 : top & low performers parmi les pages de votre site

Quoi : toutes les pages de votre site, classées de la plus performante à la moins performante (ou l’inverse)

4 dashboards Google Data Studio pour monitorer votre contenu. Image :n

Pourquoi : si vous avez en tête d’améliorer la performance de votre site, ce type d’information est indispensable.

Vous allez avoir besoin d’identifier quelles pages de votre site sont performantes et lesquelles ne le sont pas : en termes de sessions attirées par exemple. Ou de sessions attirées qui ont débouché sur un lead ou une vente.

Pour aller plus loin (ou plus vite)

Google Data Studio demande un brin de configuration avant de livrer les juteuses informations qui en font un outil si utile.

Et je comprends que cela puisse éventuellement freiner celles et ceux qui ne sont pas à l’aise avec ce type d’outils. Ou qui n’ont pas le temps d’y mettre les mains.

Si c’est votre cas, dites-vous qu’il existe des solutions alternatives, plus rapides à mettre en place (si vous ne l’avez pas encore fait, testez la fonction “Content Audit” de SEMrush, vous allez être surpris).

Mais quelle que soit la solution avec laquelle vous êtes le plus à l’aise, prenez le temps de vous poser sur la data. 

Faire du content marketing sans data, c’est l’équivalent de piquer un sprint en forêt les yeux bandés : oui, statistiquement, il doit bien y avoir une chance que vous arriviez intact… mais vous ne préférez pas tout simplement enlever le bandeau ?

Essayez gratuitement pendant 7 jours

Augmentez votre visibilité sur Internet avec SEMrush Guru

Please specify a valid domain, e.g., www.example.com

Thomas Gadroy
chroniqueur

Les chroniqueurs du blog SEMrush sont les auteurs qui partagent régulièrement leur expérience avec notre communauté en publiant des contenus enrichissants.

Mordu de content marketing, de copywriting (et de bien d’autres termes en “-ing”), je suis Content Manager au sein de Payfit : LA solution pour gérer simplement la paie et les RH. Vous avez envie d’échanger sur l'un de ces sujets autour d’un café ou par Skype ? Faites-moi signe via LinkedIn, Twitter ou par mail : j’adore sincèrement discuter de ces thématiques.
Partager cet article
ou

Commentaires

2000

Envoyer un feedback

Your feedback must contain at least 3 words (10 characters).

Nous n’utiliserons que cet email pour vous répondre concernant votre feedback. Politique de confidentialité

Thank you for your feedback!