logo-small logo-small_halloween

11 conseils pour optimiser le SEO et la navigation d'un site e-commerce sur mobile

42
Wow-Score
Le Wow-Score montre la capacité d'engagement d'un billet de blog. Il est calculé en fonction de la corrélation entre le temps de lecture actif de l'utilisateur, sa vitesse de défilement et la longueur de l'article.
En savoir plus

11 conseils pour optimiser le SEO et la navigation d'un site e-commerce sur mobile

Kateline Robinet
11 conseils pour optimiser le SEO et la navigation d'un site e-commerce sur mobile

Vous avez sûrement entendu parler de Google Mobile First. Ce changement dans l’indexation des sites par Google prendra en compte le contenu d’un site vu depuis un mobile. Son déploiement serait prévu pour début 2018. Ainsi, pour vous assurer un bon référencement dans ce futur contexte mobile, vous devrez veiller à ce que vos optimisations soient identiques sur la version web et mobile. De plus, l’expérience utilisateur (aussi appelée UX, User eXperience), déjà importante pour les mobinautes, pourrait-elle devenir un critère de référencement naturel ?

Pour vous préparer à cette mise à jour de Google, voici donc 11 points sur lesquels vous devez être vigilant(e) pour vous assurer à la fois un bon référencement et une bonne expérience utilisateur.

La plupart des conseils donnés ici s’appliquent surtout si la compatibilité mobile de votre site e-commerce est gérée via une version mobile, et non du responsive. En effet, un site mobile est une version souvent indépendante de la version classique du site web, il faut donc vérifier si tous les éléments pour un bon référencement sont bien repris. Pour un site responsive, la mise en page du site s’adaptant à l’appareil, tous les éléments de référencement sont identiques (textes, balises, etc.), seule l’expérience utilisateur est à surveiller.

Assurer le bon référencement de la version mobile d’un site e-commerce

La version mobile était jusqu’à présent souvent beaucoup plus allégée en matière de contenu par rapport à la version classique, et le référencement mobile n’était pas vraiment dans nos habitudes. Avec Google Mobile First, cela va devoir changer. Heureusement, les critères sont les mêmes que pour la version ordinateur d’un site web, il faut juste penser à bien l’optimiser ! Avec tout de même quelques détails techniques spécifiques à prendre en compte.

Reprendre les balises Title et Meta description de la version web

Pour que le référencement de la version mobile soit aussi efficace que celui de la version web une fois Google Mobile First mis en place, il faut vous assurer que les balises de référencement que vous avez renseignées sur la version web sont bien reprises. Dans l’idéal, vérifiez que votre solution les reprend automatiquement.

Reprendre le contenu texte de la version web

Le choix est parfois fait par certains sites web de présenter une version « épurée » au niveau du contenu sur les mobiles. Or, pourquoi le mobinaute n’aurait-il pas intérêt à retrouver les mêmes contenus sur ordinateur et sur mobile ? Une première erreur serait donc de ne pas présenter le même contenu sur les deux versions. D’autant plus que le contenu est à la base du référencement d’un site web.

Assurez-vous donc bien que votre site e-commerce présente les mêmes informations sur tous les appareils. La présentation de ces contenus, elle, peut être différente selon l’appareil et le type de page. Ceci sera abordé au dessous.

Intégrer la balise rel="alternate"

Lorsqu’on a un site e-commerce sous forme de version mobile, le nom de domaine de chaque version est différent (www.exemple.com pour la version web et m.exemple.com pour la version mobile). Les URL sont donc différentes. Google a alors besoin que lui soit indiquée la correspondance entre une page sur la version web et son équivalent sur la version mobile.

C’est le but de la balise rel="alternate" : indiquer qu’une page web a son équivalent spécial pour les mobiles. C’est pourquoi elle est indispensable sur une version mobile : pour favoriser sa bonne indexation et son référencement.

Sur chaque page du site web doit être renseigné le code suivant :

<link rel="alternate" media="only screen and (max-width: 640px)"
 href="http://m.exemple.com/page-1"> 

Sur mobile, pour éviter le contenu dupliqué, il faut utiliser la balise canonical, indiquée comme suit :

<link rel="canonical" href="http://www.example.com/page-1">

Assurez-vous donc que votre solution e-commerce gère bien automatiquement la mise en place de cette balise sur les pages de votre site web.

Bannir les interstitiels

Depuis janvier 2017, les interstitiels sur une page mobile sont officiellement pénalisés par Google. Ces pop-up ou publicités qui s’affichent souvent sur la totalité de la page mobile, avant même que l’internaute puisse lire le contenu, ont été considérées par Google comme impactant trop négativement l’expérience utilisateur des mobinautes. Ainsi, une page ayant des interstitiels trop présents risque d’être déclassée dans les résultats du moteur de recherche.

Faites attention à cela si vous souhaitez afficher une pop-up sur votre site mobile, pour afficher une promotion ou inciter à l’inscription à la newsletter par exemple.

Pour éviter une pénalisation, une pop-up ne doit pas couvrir l’intégralité de la page web.

Cette mise à jour de l’algorithme Google pose un premier exemple de cas où un élément d’expérience utilisateur sur mobile est pris en compte et utilisé pour le classement des pages par Google. D’autres cas suivront-ils avec Mobile First ?

Ranking Desktop vs. Mobile

Rapport SEMrush multi-targeting

Please specify a valid domain, e.g., www.example.com

Et appliquer les consignes SEO générales !

Si ces quelques points sont spécifiques sur une version mobile, le reste des critères de référencement ne change pas ! Vérifiez donc que votre contenu est identique sur ordinateur et sur mobile, que votre maillage interne est bien repris, et pensez à la navigation à facettes !

Comme sur ordinateur, n’autorisez l’indexation que pour les pages de filtres qui ont un intérêt en référencement et sont optimisées, privilégiez une arborescence détaillée plutôt que trop de filtres et créez des règles pour éviter la génération infinie d’URL.

Apporter une bonne expérience utilisateur au mobinaute

Avec ce Google Mobile First, l’expérience utilisateur, élément indispensable à la conversion et la réussite d’un site e-commerce, mais souvent négligée, va devenir encore plus importante. Du fait du contexte de navigation (connexion via un réseau parfois fluctuant, appareil tactile, utilisation dans un cas de mobilité), le mobinaute est souvent encore plus impatient et exigeant que sur ordinateur. Peut-être même que certaines pratiques, à l’instar des interstitiels, seront prises en compte pour le positionnement des pages ? Dans le doute, optimisez votre UX mobile, cela ne peut être que bénéfique pour vos ventes !

Le nombre de plateformes e-commerce et de boutiques en ligne augmente chaque année. Mais savons-nous vraiment comment les principaux détaillants deviennent des leaders ? Quels efforts faut-il déployer pour exécuter une stratégie en ligne efficace ? Qu’est-ce qu’il faut faire en premier et de quelle manière ? SEMrush a mené une étude e-commerce pour répondre à toutes ces questions. Nous avons...

Obtenez un PDF gratuit

Créer un tunnel d’achat spécifique, simple et rapide sur mobile

L’optimisation du tunnel de conversion est encore plus importante sur mobile. Outre le fait que le mobinaute a peut-être moins de temps qu’un internaute pour réaliser son achat, en fonction de son contexte de navigation, la taille de l’appareil et le tactile rendent également le remplissage de formulaires plus délicat. Il faut donc un tunnel de conversion le plus succinct possible, où l’internaute n’aura que les champs indispensables à remplir, en un minimum d’écrans.

Cette démarche de réflexion du tunnel de conversion pourra bénéficier à la version ordinateur du site !

Les e-acheteurs sont de plus en plus rapides, tant dans leurs décisions que dans leurs actions, et la moindre frustration ou perte de temps peut les amener à quitter un processus d’achat. Profitez donc du travail sur la version mobile du site pour optimiser la navigation et la conversion du site classique !

Intégrer une sauvegarde du panier pour les comptes connectés

Le parcours multi-device se développe de plus en plus dans la vente en ligne. C’est-à-dire qu’un internaute commence ses achats sur une version d’un site pour les finaliser sur une autre (mise au panier sur mobile et paiement sur ordinateur par exemple).

Ainsi, pour garantir la continuité du parcours d’achat, les sites e-commerce utilisant une version mobile doivent s’assurer que leur solution permet de sauvegarder le panier des internautes connectés à leur compte client. Les internautes pourront alors commencer un panier sur n’importe quel appareil puis le terminer et payer sur un autre.

Penser à l’aspect tactile pour déterminer la taille des boutons

L’utilisation de boutons est plus délicate sur mobile. La morphologie de la main des personnes influence leur navigation sur leur smartphone. En effet, sûrement avez-vous déjà entendu un(e) collègue ou une connaissance râler parce qu’ils avaient « de trop gros doigts » par rapport au bouton et que ça ne cliquait pas là où ils le souhaitaient.

En pensant l’ergonomie de la version mobile de votre site e-commerce, prenez cet élément en compte pour déterminer la taille des boutons. Ceux-ci doivent être assez gros, et surtout, les liens ne doivent pas être trop près les uns des autres, au risque d’augmenter le nombre de clics ratés et donc la frustration des mobinautes. Vous risquez de ressentir ce comportement par une hausse du taux de rebond dans Google Analytics.

Afficher moins de texte que sur ordinateur en fonction du type de page

Google a indiqué que le texte masqué (via des accordéons ou des onglets par exemple) sur une page pour des raisons d’ergonomie mobile sera mieux pris en compte avec Google Mobile First. En effet, il semble logique qu’en fonction du type de page que consulte l’internaute, l’affichage d’un contenu trop long n’ait pas forcément d’intérêt pour l’ergonomie.

Si le texte d’une page de contenu de type conseil, ou article de blog, doit être affiché en entier, le texte situé en haut de page de catégorie d’un site e-commerce peut faire passer les produits sous la ligne de flottaison.

Des aménagements de mise en page spécifiques pour le mobile seront donc à envisager par les éditeurs de site web, surtout pour les catégories de produits. Par exemple, mettre le texte en bas de la page catégorie, ou utiliser un « lire plus » pour afficher l’intégralité du contenu texte.

Pour les produits également, faut-il ajouter tout le contenu descriptif à la suite, au risque d’avoir des fiches techniques très longues, ou bien utiliser des onglets ? À chacun ses préférences.

C’est un bon signe que Google soit compréhensif envers ce type de « masquage » de contenu, qu’il condamne d’ordinaire, si c’est fait dans un but d’ergonomie. Mais il faut que cette autorisation n’incite pas les référenceurs à revenir à des méthodes de « keyword stuffing » dans des zones masquées sous prétexte d’ergonomie. Nous pouvons déjà nous douter que Google surveillera ce genre de pratique et y trouvera rapidement une parade. Quitte à pénaliser le contenu masqué ? Et donc devoir utiliser moins de texte pour tout afficher tout en restant mobile friendly ? Cette prise en compte du texte et de l’expérience utilisateur dans le cadre de Mobile First soulève des questions.

Pour le moment, les éditeurs de site doivent a minima reprendre le contenu de leur site classique sur le mobile, et faire attention à l’expérience utilisateur. Google communiquera certainement si certaines pratiques ou technologies lui plaisent plus que d’autres, ou le fera savoir d’une manière ou d’une autre…

Optimiser le temps de chargement à 3 secondes

Le temps de chargement d’une page web est un critère important en matière d’expérience utilisateur. Des études ont montré qu’une seconde de chargement supplémentaire baissait le taux de conversion de 20%. Sur un mobile, où les conditions de connexion peuvent être variables, optimiser le temps de chargement est donc d’autant plus important ! C’est pourquoi Google a notamment lancé le format AMP.

Plusieurs outils permettent d’évaluer le temps de chargement d’un site, et indiquent les améliorations possibles. GT Metrix par exemple, ou l’outil « Test my site » de Google, conçu spécialement pour le mobile.

google mibile test

Limiter le nombre de scripts externes, épurer le code au maximum, optimiser le poids des images, améliorer le temps de réponse du serveur, autant d’actions à mettre en place pour obtenir une page chargeant le plus vite possible sur mobile, et sur un site internet en général.

Adapter certains visuels pour le mobile

Assurez-vous bien que le texte présent dans vos images, comme les bandeaux de promotion par exemple, soit bien lisible depuis mobile ! Dans certains cas, il vous faudra peut-être créer une version mobile de votre image, adaptée à la lecture sur de petits écrans. Profitez-en pour réduire la taille et le poids de vos images pour améliorer le temps de chargement.

Vous avez à présent toutes les clés en main pour optimiser la version mobile de votre site e-commerce et vous préparer à Google Mobile First. Avec tous ces conseils, avez-vous vraiment besoin d’un expert SEO ? Entourez-vous quand même d’un profil technique pour l’implantation de certaines optimisations techniques, et un ergonome pourra vous conseiller au mieux pour améliorer l’expérience utilisateur de votre site. Tout ce travail bénéficiera autant à la version web qu’à la version mobile. Alors, pourquoi s’en priver ?

Ranking Desktop vs. Mobile

Rapport SEMrush multi-targeting

Please specify a valid domain, e.g., www.example.com

Arrivée chez Web et Solutions en Décembre 2015, j'y suis en charge du référencement naturel et payant de nos clients au sein du pôle Référencement. Je rédige également régulièrement des articles pour notre blog, et donne des formations à nos clients. Web et Solutions est une agence digitale spécialisée en e-commerce, nous les accompagnons donc de A à Z avec du référencement mais aussi du webmarketing et du développement sur mesure.
Partager cet article
ou

Commentaires

Il reste 2000 caractères